VOTE | 839 fans

#103 : La fièvre du vendredi soir


Écrit par:  Barbie Kligman/ Bryan M. Holdman
Réalisé par:  John Dahl

Elena essaie d’ignorer les avertissements de Bonnie au sujet des mauvaises vibrations qu’elle a senti chez Stefan . Tyler tente d’embarrasser Stefan  en lui faisant une mauvaise passe mais contre toutes attentes, Stefan  saisi le ballon ce qui surprend tout le monde. Ne pouvant pas ignorer le talent de Stefan , Monsieur Tanner l’accepte à contre cœur dans l’équipe. Elena invite Stefan  et Bonnie à diner en espérant que Bonnie accepte Stefan  mais le diner est perturbé par l’arrivée de Damon et Caroline. Enfin, la ville est choquée par un acte de violence.

**Photos promos**

Popularité


4.3 - 10 votes

Titre VO
Friday Night Bites

Titre VF
La fièvre du vendredi soir

Première diffusion
24.09.2009

Première diffusion en France
15.01.2011

Vidéos

Diffusions

Logo de la chaîne The CW

Etats-Unis (inédit)
Jeudi 24.09.2009 à 20:00
3.81m

Plus de détails

L’épisode commence par un récapitulatif des épisodes précédents.

Caroline se réveille en sursaut. Elle est effrayée et regarde à côté d’elle où elle voit Damon endormi. Elle se lève sur la pointe des pieds. Elle est sur le point d’ouvrir la porte lorsqu’elle remarque que Damon n’est plus dans le lit. Elle se retourne et tombe nez à nez avec lui. Elle recule, saisit une lampe et lui lance. Elle lui demande de rester éloigné mais Damon, attiré par le sang qui est encore sur l’oreiller de Caroline la jette dans le lit, se transforme et la mord.

 

 

 

Au lycée, Tyler et Matt jouent avec un ballon de football américain tandis qu’Elena et Bonnie arrivent et discutent. Cette dernière dit à Elena d’aller doucement avec Stefan car elle a ressenti de mauvaises vibrations lorsqu’elle l’a touché.C’est alors qu’elle lui dit que c’est en partie grâce à lui qu’elle se sent mieux cette année.

Pendant ce temps, Vicki va voir Jeremy. Ils parlent de leur relation mais également de celle de Vicki avec Tyler. Il lui dit qu’elle n’assume pas d’être avec lui et il lui demande si c’est à cause de la drogue qu’elle a couché avec lui. Non convaincu de sa réponse, il s’en va.

Bonnie et Elena marchent lorsque Stefan vient les saluer. Bonnie, prétextant un appel à passer à Caroline, s’en va malgré l’insistance d’Elena pour qu’elle reste. Stefan dit à Elena que Bonnie ne l’aime pas . Elle lui répond qu’elle doit apprendre à le connaître, que c’est sa meilleure amie et qu’elle a peur pour elle mais qu’elle l’aimera.

Tyler et Matt parlent d’Elena et de son nouveau petit copain, Stefan. Tyler n’arrêtant pas de traiter Matt car il reste là à les regarder sans rien dire.

Elena dit à Stefan qu’elle a trouvé la solution. Elle demande à Stefan s’il est libre ce soir. Il lui dit que oui et elle l’invite à dîner chez elle. Ainsi, elle pourra montrer à Bonnie que Stefan est un super garçon. « Mission accomplie » dit-elle.

Matt demande à Tyler ce qu’il doit faire tout en continuant à passer le ballon à un autre garçon. Tyler lui dit qu’il doit faire comprendre à Elena qu’elle a fait le mauvais choix. Tyler rattrape le ballon se prépare à le lancer malgré les supplications de Matt. Il l’envoie vers Stefan qui se retourne et rattrape le ballon. Il le renvoie à Tyler qui recule sous le choc. C’est alors que la sonnerie retentit.

Dans les couloirs de l’école, Elena et Stefan sont en train de parler. Elle lui dit qu’elle ne savait pas qu’il jouait au football et qu’il devrait rejoindre l’équipe du lycée. Il lui répond qu’il ne croit pas que ce soit une bonne idée. Elle lui demande s’il n’aime pas le football et il lui répond qu’il aime ce sport mais avec Tyler et Matt. C’est alors qu’elle lui dit de se faire des amis. Il est étonné car c‘est une filles qui passent son temps à écrire dans le cimetière qui lui dit ça. C’est alors que la sonnerie retentit. Elle sourie et lui dit qu’il y a une partie d’elle qu’il n’a pas encore rencontré mais qu’elle travaille à ce sujet.

Ils sont en cours d’histoire. Bonnie gribouille les chiffres 8, 14 et 22 sur son cahier. M. Tanner parle de la Seconde Guerre Mondiale tandis qu’Elena et Stefan parlent de l’équipe de football, Matt essayant d‘écouter leur conversation. M. Tanner interroge Elena au sujet de Pearl Harbor. C’est Stefan qui répond à sa place en donnant la bonne réponse. Elena sourie. Stefan, en répondant à une autre question dit qu’il est fort en dates. M. Tanner commence à lui poser un tas de questions auxquelles Stefan va répondre correctement jusqu’à la question de la guerre de Corée, Stefan dit qu’elle s’est finie en 1953. M. Tanner le reprend et lui dit que c’était en 1952 mais Stefan reste sur ses positions ce qui force le professeur à demander aux élèves de regarder dans leurs livres. Un élève annonce alors la date de 1953. Stefan est applaudi par toute la classe.

En sortant de cours, Elena lui demande comment il connaît toutes ces dates. Il lui répond que ça a pris des années d’entraînements.

L’équipe de football est en train de s’entraîner. Tyler se fait disputer par le coach qui n’est autre que M. Tanner. Stefan regarde l’entraînement tandis qu’Elena rejoint les pom-pom girls. Bonnie, ravie, la serre dans ses bras. Elena lui dit qu’elle ne peut pas toujours être triste, c’est pour ça qu’elle est venue. C’est alors qu’Elena lui parle du dîner qu’elle va organiser chez elle. Bonnie essaye de changer de sujet en parlant de Caroline mais elle est obligée d’accepter devant l’insistance d’Elena.

Stefan va voir M. Tanner et lui demande d’intégrer l’équipe car il n’était pas là lors des auditions. Stefan s’excuse pour ce qui c’est passé en cours d’histoire et M. Tanner accepte.

Matt parle à Tyler, il lui dit que Stefan lui a pris sa petite amie et que maintenant, c’est l’équipe. Tyler lui répond que ça peut être une opportunité puisque le football est un sport de contact et que certaines personnes peuvent être blessées.

Elena et Bonnie s’échauffent, c’est alors que Bonnie demande à Elena où est Caroline. Elle lui répond qu’elle ne sait pas mais que ça ne lui ressemble pas. Bonnie est sur le point de l’appeler sur son portable lorsqu’elles voient Caroline arriver avec Damon. Elle l’embrasse. Bonnie dit à Elena que c’est le mystérieux garçon qu’elles avaient croisées au Grill. Elena lui répond que c’est Damon Salvatore. Bonnie lui demande si il y a un lien avec Stefan. Elle n’a pas le temps de lui répondre que Caroline passe devant elles et se vante d’avoir eu l’autre frère et qu’elle ne l’aura pas.

Caroline commence l’entraînement et dit à Elena de regarder pour cette fois. Alors elle s’en va et en profite pour regarder l’équipe de football s’entraîner et remarque que Stefan y a été accepté. Matt est obligé de reconnaître le talent de Stefan, Tyler lui dit qu’il va s’en charger. Le jeu recommence et Tyler percute Stefan de plein fouet. M. Tanner se moque de lui et Matt vient l’aider à se relever. Stefan dit que ça va aller. Alors que personne ne le regarde, il enlève son gant et remet son doigt en place.

Stefan rentre chez lui et trouve Damon. Ce dernier lui demande s’il a rejoint l’équipe et il lui dit qu’il aime bien la manière dont il exprime ses sentiments avec tant d’adjectifs. Stefan se rend compte que Damon est en train de lire son journal et lui reprend des mains. Stefan lui demande ce qu’il vient faire ici. Il lui répond qu’il est venu s’excuser, qu’il veut que lui et Stefan recommencent tout, que c’est son petit frère et que s’il veut vivre comme un humain normal, il sera avec lui et qu’il pourrait le faire aussi, qu’il pourrait apprendre. Soudain, il se met à rigoler. Stefan se rend compte qu’il n’était pas sincère. Damon lui dit qu’il a vu Elena aujourd’hui, à l’entraînement des pom-pom girls mais que maintenant il a la sienne. Ce qui lui rappelle qu’il a un rendez-vous et il s’en va.

Chez Elena, cette dernière et Bonnie sont en train de cuisiner. Bonnie parle d’un film qu’elle a regardé la veille et elle lui parle des chiffres 8, 14 et 22 qui l’ont obsédée toute la journée. Elena lui dit qu’elle pourrait jouer à la loterie avec et elle lui demande si elle en a parlé à Grams. Elle lui dit que Grams va lui répondre qu’elle est une sorcière et elle demande à Elena si elle voudrait être une sorcière. Elle lui répond que non. Elena cherche une cuillère, Bonnie lui dit qu’elle est dans un tiroir à gauche et elle a raison. Soudain, la sonnette retentit, Elena dit à Bonnie de rester calme et part ouvrir laissant Bonnie seule. Cette dernière annonce alors « bougies d’anniversaires » et ouvre le tiroir. Résultat, elles y sont.

Bonnie, Stefan et Elena sont à table. Elena essaye d’animer la conversation en parlant de l’équipe de foot et elle demande à Bonnie de parler de sa famille. Elle lui dit que ses parents sont divorcés et qu’elle vit avec son père. Elena lui demande de parler des sorcières. Elle dit que sa famille vient de Salem ce que Stefan trouve très intéressant puisqu’elles étaient des exemples d’indépendance et de non-conformité. La sonnette retentit encore une fois.

Elena part ouvrir et « Surprise », Damon et Caroline sont derrière la porte. Cette dernière lui dit qu’ils ont apporté le dessert. Stefan arrive et demande à Damon ce qu’il fait ici. Il lui dit qu’il attend qu’Elena l’invite à entrer. Elle est sur le point de le faire lorsque Stefan dit que son frère a un empêchement. Malheureusement, Caroline prononce la phrase « Viens ici » et Elena aussi. Alors Damon passe la porte sous le regard de Stefan.

Plus tard dans la soirée, Caroline parle du fait que M. Tanner ait laissé Stefan entrer dans l’équipe. Damon dit qu’il encourage son frère, Caroline enchaîne en parlant d’Elena qui n’était pas en forme aujourd’hui. Elle lui dit que c’est seulement parce qu’elle a manqué le camp d’été. Bonnie dit qu’elle travaille avec elle et Caroline parle de la mettre dans le fond, elle parle aussi du fait qu’Elena a perdu ses parents. Damon dit qu’ils savent (lui et Stefan) ce que c’est de perdre ses parents. Stefan préfère changer de sujet.

Au Grill, Vicki et Tyler s’embrassent sous le regard jaloux de Jeremy. Matt parle à Jeremy. Ce dernier va voir Tyler pour le provoquer. Matt retient Tyler sous le regard implorant de Vicki.

Damon aide Elena à débarrasser la table et rattrape un verre. Elena le félicite pour ce sauvetage. Damon lui dit qu’il l’aime bien car elle a redonné le sourire à Stefan. Elena lui demande de parler de Katherine et elle lui demande comment elle est morte. Damon lui répond qu’elle est morte dans un tragique incendie. Elena lui demande à quoi elle ressemblée. Il lui dit qu’elle était belle, un peu comme elle mais qu’elle était compliquée. Elena lui demande lequel elle a choisi en premier. Damon lui dit que c’est une belle déduction mais qu’elle ferait mieux de demander à Stefan car leurs réponses pourraient diverger. Damon lui conseille de quitter les pom-pom girls car elle semblait si malheureuse à l’entraînement et qu’ainsi, tous ses problèmes seraient réglés. Bonnie vient les rejoindre et Damon en profite pour s’éclipser et retourner dans le salon.

Dans le salon, Caroline parle de la relation de Matt et d’Elena. Stefan complimente l’écharpe de Caroline et demande à cette dernière de la retirer. Elle refuse mais elle ne sait pas pourquoi. C’est à ce moment que Damon arrive, il lui demande d’aller dans la cuisine. Comme elle refuse, il l’hypnotise et elle s’en va.

Après le départ de Caroline, Stefan sermonne Damon en lui disant que ce sont des humains et non des jouets et il lui demande de s’en aller. Damon accepte mais il lui dit qu’il reviendra puisqu’il a été invité.

Stefan et Elena sont dans la chambre de cette dernière. Elle lui dit que cette soirée était amusante, Stefan est content qu’elle se soit amusée contrairement à lui. Elle ajoute que Damon n’est pas si mauvais que Stefan le dit. Il l’embrasse et quand il enlève son tee-shirt, ce n’est plus Stefan qui est là mais Damon.

Elena se réveille en sursaut : c’était un cauchemar. A la fenêtre, il y a un corbeau.

Dans sa chambre, Stefan écrit dans son journal. Il pense qu’il y a une part d’humanité chez son frère, qu’il faut que Damon la voie et surtout, il faut qu’il protège Elena.

Plus tard, au match de football, Elena retrouve Stefan qu’elle trouve très séduisant dans sa tenue. Il lui demande pourquoi elle n’a pas son uniforme de cheerleader. Elle lui dit qu’elle a abandonné, Stefan la réconforte et lui offre un collier. Il la remercie de l’avoir poussé à intégrer l’équipe. Elena l’embrasse et s’en va rejoindre Caroline qui lui demande la raison pour laquelle elle n’a pas son uniforme.

Plus tard, M. Tanner encourage son équipe avant le match mais cela dégénère lorsque Tyler aperçoit Jeremy et commence à se vanter d’avoir eu Vicki et pas lui. Jeremy se jette sur lui et les deux hommes commencent à se battre malgré les supplications de Vicki qui leur demande d’arrêter. Matt et Stefan essayent de les arrêter mais Jeremy attrape une bouteille cassée et blesse Stefan. Elena arrive et remarque que Jeremy saigne mais également qu’il sent l’alcool. Il lui dit que tout va bien et s’en va tandis que Matt entraîne Tyler à l’écart.

C’est alors qu’Elena remarque la main de Stefan qui saigne. Celui-ci referme sa main et quand il l’ouvre, il n’y a aucune trace de son altercation avec Jeremy. Elena restant sur ses positions, il lui dit que ce n’était pas son sang et s’en va.

Plus tard, Elena retrouve Bonnie et Caroline, cette dernière donnant des ordres à Tiki. Elena demande à Bonnie quel était le mauvais pressentiment qu’elle a eu lorsqu’elle a touchée Stefan. Bonnie ayant complètement changée d’avis lors du dîner ne sait pas quoi répondre mais devant l’insistance d’Elena, elle parle de mort.

Elena s’en va vers sa voiture et rencontre Damon, ils se mettent à parler de Caroline tandis que Damon se fait de plus en plus entreprenant et essaye d’embrasser Elena. Celle-ci le gifle et s’en va après avoir dit qu’elle n’était pas Katherine.

Plus tard, Matt demande à Stefan s’il sera capable de jouer ce soir après ce qui s’est passé avec Jeremy et lui souhaite bonne chance pour le match.

 

Damon arrive et engage la conversation avec son frère. Il a été très étonné de découvrir de la verveine dans le collier d’Elena et qu’à cause de ça, il va être obligé de la séduire à l’ancienne même s’il pourrait juste la mordre. Stefan reste persuadé que Damon a une part d’humanité et essaye de l’en convaincre en ressassant le passé. C’est alors que M. Tanner arrive et malgré les supplications de Stefan, Damon le mord.

Dans les vestiaires, Matt explique à Tyler qu’il lui en veut, il lui en veut d’être sorti avec sa sœur, d’avoir embêté le frère d’Elena qu’il considère toujours comme sa petite amie. Quand Matt sort du vestiaire, il découvre le corps de M. Tanner et appelle à l’aide.

La police arrive sous le regard de Bonnie qui est horrifiée de découvrir le nombre 8 sur le bâtiment, le nombre 14 sur une plaque d’immatriculation et le nombre 22 sur le sol.

Vicki va rejoindre Jeremy, assis sur les gradins et lui dit que ce n’était pas seulement pour la drogue. Sur le parking, Elena s’interroge sur le type d’animal qui a pu commettre ce crime et revient sur la blessure de Stefan qu’elle croyait réelle.

Dans sa chambre, Stefan écrit dans son journal, il est sûre, Damon est un monstre qui doit être arrêté.

Dans la chambre d’Elena, Damon la regarde dormir.

 

THE END

Ecrit par Titimimi

[Maison de Caroline]

(Elle est couchée. Elle a une grosse trace de morsure sur le coup. Elle se réveille en sursaut et se touche le cou. Damon est en train de dormir à côté d’elle. Elle se lève sans faire de bruit. Elle atteint la porte, tourne la poignée, elle se retourne, Damon n’est plus dans le lit)

Damon : Bonjour

Caroline : S’il-te-plait, non

Damon : Ne fais pas ça

(Elle prend la lampe et le frappe avec)

Damon : ah, ah, ah, ah!

 (Elle prend le téléphone et le lui jette dessus .Elle tente de savoir mais il l’attrape et la jette sur le lit. Elle lui jette l’oreiller)

Caroline : T’approches pas de moi !

Damon : Et dire que ça aurait pu si bien se passer

(il regarde l’oreiller : il est plein de sang. Il le respire, son visage change. Caroline crie)

 

 

 

 

[Lycée de Mystic Falls]

 

(Elena et Bonnie arrivent au lycée)

 

Elena : Qu’est-ce que t’as contre Stefan ?

Bonnie : Je te dis pas de ne pas sortir avec lui mais de prendre de ton temps

Elena : Oui mais c’est aussi toi qui m’a dit que je devais foncer

Bonnie : Et aujourd’hui je te dis d’y aller doucement

Elena : Pourquoi t’as changé d’avis ?

Bonnie : J’ai pas changé d’avis mais c’est la première fois que t’es célibataire depuis qu’on est au lycée. Profites-en pour papillonner

Elena : T’as raison, c’est tout à fait mon genre. Non, sérieusement qu’est-ce que tu me caches ?  

Bonnie : Tu trouverais ça bête

Elena : Bonnie

Bonnie : Quoi ?

Elena : Craches le morceau

Bonnie : J’ai effleuré la main de Stefan et j’ai eu une drôle de sensation

Elena : Et c’est tout ? Bonnie !

Bonnie : C’était flippant à mort

Elena : C’est encore cette histoire de pouvoirs magiques ?

Bonnie : Disons seulement que je suis inquiète, je voudrais pas que le nouveau copain de ma meilleure amie lui fasse du mal

(Elle prend Bonnie par les épaules)

Elena : Et c’est pour ça que je t’adore. Je te jure mais aujourd’hui je me sens bien. J’ai passé un été difficile mais j’ai l’impression que les choses reviennent enfin à la normale. Et très franchement c’est en grande partie grâce à Stefan

 

(Jeremy est seul, il fume. Vicky arrive)

 

Vicky : Décidément je suis la meilleure, j’ai réussi à avoir deux places pour les posers samedi soir, ils passent au ranoir

Jeremy : Tant mieux pour Tyler

Vicky : Fait pas ta tête de lard. C’est avec toi que j’ai envie d’y aller

Jeremy : T’as pas peur que les gens découvrent que tu t’envoies en le drogué de service ? Oh mais non, ils sont déjà tous au courant

Vicky : Ouais mais maintenant ça n’a plus aucune importance. On peut peut-être être copains et trainer ensemble

Jeremy : Je voudrais savoir un truc, c’était que pour la drogue ? Tu couchais uniquement avec moi pour avoir ta dose ?

Vicky : T’es vraiment con

Jeremy : Non, parce que s’il y avait une autre raison, vas-y, je veux bien l’entendre

(Il la regarde et s’en va)

 

(Elena et Bonnie marchent sur le campus)

 

Bonnie : Je te jure que si

(Stefan arrive)

Stefan : Salut Elena. Salut Bonnie

Bonnie : Tu sais quoi ? Je vais essayer de trouver Caroline, elle répond pas au téléphone alors je vous dit à tout à l’heure

Elena : S’il-te-plait Bonnie !

(Elle s’en va)

Stefan : Elle ne m’aime pas beaucoup

Elena : Elle te connaît pas. C’est ma meilleure amie, elle s’inquiète pour moi mais soit patient. Quand elle te connaîtra elle sera dingue de toi

 

(Tyler est avec Matt. Ils jouent au foot)

 

Tyler : Regarde ça, Elena et son nouveau mec. Et qu’est-ce qu’ils font à ton avis ? Oh mais bien sûr, ils font comme tous les tourtereaux, ils se parlent les yeux dans les yeux et ils se croient seuls sur terre

Matt : Crétin

Tyler : Et toi tu les regarde et tu restes planté là comme un nain de jardin

Matt : T’es lourd ! Tu comprends ça ?

 

(Elena et Stefan discutent)

 

Elena : Je sais comment la convaincre. T’es libre ce soir ?

Stefan : Oui

Elena : Parfait. Alors dîner chez moi à 20 heures. Rien que toi, Bonnie et moi. Vous pourrez discuter tranquillement et elle se rendra compte que t’es un type génial. Mission accomplie

 

(Matt est toujours avec Tyler)

 

Matt : Et comment tu veux que je réagisse ? Elle a choisi, fin de l’histoire

Tyler : Fais-lui comprendre qu’elle s’est trompée

(Tyler intercepte le ballon)

Matt : A quoi tu joues ? Non fait pas ça, Tyler arrête !

(Tyler envoi le ballon sur Stefan mais celui-ci, d’un geste très rapide le rattrape et le revoie avec force à Tyler. Tyler n’en revient pas)

 

(Elena et Stefan sont dans un couloir du lycée)

 

Elena : Ta passe était incroyable. Je savais pas que tu jouais au football

Stefan : Oui j’y ai joué mais ça remonte à très longtemps

Elena : Alors pourquoi t’essaierais pas d’intégrer l’équipe ?

Stefan : Euh… non je ne crois pas non

Elena : Donc tu n’aimes pas le football ?

Stefan : Au contraire, j’adore. Je trouve ce sport génial mais dans ce lycée, je suis pas certain que le football m’accueille à bras ouverts. T’as vu ce qu’il s’est passé tout à l’heure avec Tyler ? Et Matt non plus me porte pas dans son cœur

Elena : Ils ne te connaissent pas, pour eux tu n’es qu’un mec mystérieux et solitaire. Ça te ferait pas de mal, tu te ferais des amis

Stefan : Dit-elle alors qu’elle passe son temps libre à écrire son journal dans un cimetière

Elena : Hey ! Arrête de te moquer, je suis pas seulement une fille qui aime traîner dans les cimetières. Il y a une autre Elena que tu ne connais pas encore et qui croque la vie à pleine dents mais en ce moment elle est pas très disponible

Stefan : Intéressant, je la rencontre quand ?

Elena : Bientôt elle va se libérer

 

(Cours d’histoire de Monsieur Tanner. Bonnie gribouille des chiffres dans son calepin)

 

Mr Tanner : La seconde guerre mondiale s’est terminée en ? Quelqu'un a une idée ? Mademoiselle Huan ? En 1945

(Elena et Stefan bavardent)

Elena : C’est pas pour dire mais notre équipe craint, ils auraient bien besoin de toi

Stefan : C’est pas possible, je suis un mec solitaire

Mr Tanner : Mademoiselle Gilbert. Pearl Harbor?

Elena : Euh…

Stefan : Le 7 décembre 1941

Mr Tanner : Merci Mademoiselle Gilbert

Stefan : Quand vous voulez

Mr Tanner : Très bien. La chute du mur de Berlin ?

Stefan : 1989. Je suis doué pour les dates, Monsieur

Mr Tanner : Tiens donc, vous m’intriguez, donnez-moi l’année de la loi sur les droits civiques

Stefan : 1964

Mr Tanner : L’assassinat de John Fidgerald Kennedy

Stefan : 1963

Mr Tanner : Celui de Martin Luther King ?

Stefan : 68

Mr Tanner : De Lincoln ?

Stefan : 1867

Mr Tanner : La légalisation de l’avortement ?

Stefan : 1973

Mr Tanner : La fin de la ségrégation scolaire ?

Stefan : 1954

Mr Tanner : La bataille de Gettysburg ?    

Stefan : 1863

Mr Tanner : La guerre de Corée ?

Stefan : De 1950 à 1953

Mr Tanner : Ha ! Elle a fini en 52 !

Stefan : Monsieur, en fait c’était bien en 53

Mr Tanner : Vérifiez sa réponse

(Tout le monde sort son téléphone portable)

Elève : Alors c’était en 19…53

(Tout le monde applaudit Stefan)

 

(Ils sortent du cours d’histoire)

Elena : Comment tu fais pour retenir toutes ces dates ?

Stefan : Je suis amateur de mots croisés depuis des siècles, c’est un truc de solitaire

 

(Terrain de football du lycée. L’équipe de foot s’entraîne)

 

Matt : Allez les gars, c’est bien on lâche rien

Mr Tanner : Lockwood, vous n’avez aucun talent ! Vous n’en avez déjà pas pour l’histoire et vous en avez encore moins pour défendre le ballon !

Tyler : D’accord coach

Mr Tanner : On remet ça !

(Stefan est sur les gradins, ils les observent et regarde sa bague)

 

(Elena rejoint Bonnie à l’entrainement des poms poms girls

 

Bonnie : J’y crois pas t’es venue !

Elena : Et oui, je vais pas déprimer toute ma vie et pour que les choses redeviennent comme avant il faut que je fasse ce que je faisais avant. Oh, et tu viens manger chez moi ce soir

Bonnie : Ah ouais ?

Elena : Je vous invite toi et Stefan

(Bonnie fait la grimace)

Elena : Tu dois lui donner sa chance

Bonnie : Je peux pas ce soir. T’as vu Caroline ? je lui ai envoyé une centaine de sms

Elena : N’essaie pas de changer de sujet Bonnie Bennett. T’as intérêt à être là

Bonnie : Ça va, compte sur moi

Elena : Cool

 

(Terrain de football, Stefan va parler au coach)

 

Mr Tanner : Les épreuves de sélection ont eu lieu au printemps Mr Salvatoré

Stefan : Je n’étais pas là au printemps Mr

Mr Tanner : Dans ce cas pour moi vous n’êtes pas là non plus aujourd’hui

Stefan : Mr Tanner, je me rends compte que nous sommes partis sur de mauvaises bases vous et moi et je vous prie de m’en excuser. J’ai déjà joué au football, je me défends plutôt bien, surtout au poste de receveur-écarté

Mr Tanner : Je vous demanderai pas qui a gagné le superbowl en 71

Stefan : En 71 c’était… pardon Monsieur, j’ai compris le message

Mr Tanner : Alors rien que pour voir mes gars vous botter les fesses, filez vous changer. Allez avant que je revienne sur ma décision !

(Matt a observé la scène de loin avec Tyler)

Matt : D’abord il me prend mon équipe, maintenant mon équipe

Tyler : Mais tu vois pas que c’est l’occasion idéale, le football est un sport de contact et on peut se blesser facilement

 

(Bonnie et Elena sont toujours à l’entrainement des poms poms girls)

 

Bonnie : Sérieusement, où est Caroline ?

Elena : Aucune idée, c’est pas son genre

Bonnie : Je vais réessayer

(Caroline arrive avec Damon)

Elena : Euh…

Bonnie : C’est pas vrai ! C’est surement le beau gosse mystérieux qu’elle a rencontré

Elena : C’est pas un beau gosse mystérieux, c’est Damon Salvatoré

Bonnie : Il est de la famille de Stefan ?

(Caroline sort de la voiture)

Caroline : J’ai pris le frère ainé, j’espère que ça te dérange pas. Désolé les filles, je suis en retard, j’étais occupée

(Damon regarde Elena, lui sourit et ‘en va)

Caroline : Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept et huit

(Elena tente de suivre l’enchaînement mais elle a du mal)

Caroline : Elena ma chérie, contente toi de regarder aujourd’hui, ok ?

(Elena se met au fond, elle tourne la tête et voit Stefan portant l’équipement et allant sur le terrain de foot)

 

(Stefan se joint à l’entraînement. Il rattrape tout)

 

Matt : Ça me fait mal de le reconnaitre mais il est doué

(Stefan écoute leur conversation de loin)

Tyler : Moi je dis qu’il aurait besoin d’un petit recadrage. Tu peux pas débarquer sur le terrain et te prendre pour le roi au bout de 5 minutes. Envoie-lui la balle et je m’occupe du reste

Mr Tanner : On remet ça !

Matt : Allez les gars on se remet en place ! Allez en place !

(Matt envoie la balle à Stefan, celui-ci la réceptionne mais Tyler se jette sur lui)

Tyler : Bienvenue dans l’équipe mon pote

Mr Tanner : Toujours vivant Salvatoré ?

Stefan : Oui ça va

Mr Tanner : Alors debout mon garçon

Matt : Hey, c’est ma faute

Stefan : C’est rien

(Matt l’aide à se relever. Stefan enlève son gant, un de ses doigts est cassé. Il le remet en place, il guérit de suite)

 

[Maison des Salvatore]

 

(Stefan entre dans sa chambre, Damon est là)

 

Damon : Comment se sont passées les épreuves de sélection ? Tu es entré dans l’équipe ?

(Il est assis sur le bureau de Stefan, lisant son journal)

Damon : C’est très poétique cette façon que tu as d’ouvrir ton cœur avec autant…

(Stefan lui prend le journal des mains)

Damon : … D’adjectifs

Stefan : Qu’est-ce que tu fais là ?

Damon : Je voudrais te présenter mes excuses, j’ai réfléchi, j’ai fait mon examen de conscience et j’aimerai qu’on reparte à zéro. Il faut qu’on mette le passé derrière nous une bonne fois pour toute, tu es mon petit frère et si ce que tu souhaites c’est mener une vie normale d’humain, alors je e veut aussi. Peut-être que je peux faire comme toi, me fondre dans le décor, essayer de réprimer ma nature de créature immortelle. Peut-être qu’on peut y arriver tous les deux

(Damon se met à rire)

Stefan : Tu sais, on n’est pas obligé d’avoir ce genre de relation franchement

Damon : Bien sûr que non. J’ai vu Elena aujourd’hui, je saute du coq à l’âne mais tu me suis. Elle s’entrainait avec les poms poms girls, elle avait l’air tellement épanouie dans son joli short minuscule. Oh du calme frérot, je l’ai même pas approchée. Moi aussi j’ai ma pom pom girl. Ah j’ai failli oublier, il faut que je file, elle m’attend.

J’ai les mains moites, souhaite moi bonne chance

 

[Maison des Gilbert]

 

(Bonnie et Elena sont dans la cuisine)

 

Bonnie : Tiens, essaie d’expliquer ça pour voir : Je suis devant la télé, c’est la pub, alors je me dis : je parie que c’est une pub pour un téléphone portable et devine et devine quoi : c’est un couple assis sur un banc, le type part à Paris, il revient, ils prennent une photo

Elena : Ah s’il-te-plait, cette publicité passe en boucle en ce moment

Bonnie : C’est vrai, mais y’a pas que ça. Je suis comme obsédée par trois nombres, je vois toujours les mêmes, le 8, le 14 et le 22. Alors, avoue que c’est bizarre

Elena : Peut-être qu’on devrait jouer au loto. T’en a parlé à ta grand-mère ?

Bonnie : Elle dirait que c’est parce que je suis une sorcière, je veux pas en être une, tu voudrais en être une toi ?

Elena : Ca me branche pas non plus

Bonnie : Même avec ton joli saladier on ne croira pas que c’est fait maison

Elena : Tiens, d’ailleurs, où son planqués les couverts à salade ?

Bonnie : Tiroir du milieu sur ta gauche

(Elena ouvre le tiroir, les couverts sont là)

Elena : T’es venue des centaines de fois dans cette cuisine, ça prouve rien

Bonnie : Ouais, c’est ça

(On sonne à la porte)

Elena : Ca y est, il est là. Alors surtout pas de panique, montre toi seulement telle qui tu es

(Elena part ouvrir, Bonnie se retrouve seule dans la cuisine. Elle regarde le tiroir placé devant elle)

Bonnie : Bougies d’anniversaires

(Elle ouvre le tiroir, des bougies d’anniversaire se trouvent à l’intérieur)

 

(Stefan, Elena et Bonnie sont à table personne ne parle)

 

Elena : Tanner t’en a fait baver aujourd’hui ?

Stefan : Il m’a pris dans l’équipe alors je dois pas être si nul que ça

Elena : J’aurai voulu que tu vois Stefan ce matin, Tyler a lancé le ballon exprès sur lui…

Bonnie : Oui, j’ai entendu

Elena : Au fait, si tu parlais de ta famille à Stefan ?

Bonnie : Euh, parents divorcés, ma mère m’a abandonnée

Elena : Pas ça, les sorcières. Les ancêtres de Bonnie étaient des sorcières et je trouve ça plutôt cool

Bonnie : Cool n’est pas le mot que j’aurai utilisé

Stefan : En tout cas c’est très intéressant. Je ne suis pas calé sur le sujet mais je sais que toute une communauté de druide celte s’est installée ici dans les années 1800

Bonnie : Ma famille est originaire de Salem

Stefan : C’est vrai ? C’était des sorcières de Salem ?

Bonnie : Oui

Stefan : Moi aussi je trouve ça cool

Bonnie : Ah ouais, pourquoi ?

Stefan : Les sorcières de Salem étaient des personnes remarquables, plus précisément, c’était des modèles d’indépendance et de non conformisme

Bonnie : oui, c’est vrai

(On sonne à la porte)

Elena : Je me demande bien qui c’est

(Elle se lève et va ouvrir. C’est Caroline et Damon)

Caroline : Surprise ! Bonnie a dit que tu faisais un dîner alors on apporte le dessert

Damon : J’espère que tu n’y vois pas d’inconvénient

(Caroline entre et donne le gâteau à Elena. Stefan arrive)

Stefan : Qu’est-ce que tu fais là ?

Damon : Euh, j’attends qu’Elena m’invite à entrer  

Elena : Vas y…

Stefan : Non, non, non, non, non ! Il ne peut pas euh… il ne peut pas rester. Pas vrai Damon ?

Caroline : Qu’est-ce que t’attends ? Entre

Stefan : En plus on n’a pas fini

Elena : C’est rien, tu peux entrer

(Damon sourit, regarde Stefan et entre)

Damon : Tu as une maison superbe Elena

Elena : Merci

 

(Elena, Bonnie, Stefan, Caroline et Damon sont dans le salon, ils discutent)

 

Caroline : J’en reviens toujours pas que Tanner ait accepté de te prendre dans l’équipe. Tyler doit être vert mais c’est une bonne nouvelle pour toi, tu devrais foncer

Damon : C’est ce que lui répète sans arrêts, il faut qu’il se bouge. Tu peux pas rester là à attendre que la vie vienne à toi, tu dois aller la chercher

Caroline : Ouais, Elena était moins chanceuse aujourd’hui mais ça c’est parce que t’as manqué le stage d’été. Comment tu vas apprendre tous les enchainements à temps ?

Bonnie : Je vais les travailler avec elle, ça va aller

Caroline : Derrière au moins on ne la verra pas

Damon : Tu n’as pas vraiment le profil de la pom pom girl

Caroline : Oui mais c’est parce que ses parents sont morts alors du coup elle se retrouve dans une phase où elle a le moral dans les chaussettes mais je vous promets qu’elle était cent fois plus rigolote avant… et je dis ça évidemment avec beaucoup de tact

Damon : Je compatis Elena, je sais ce que c’est que de perdre ses parents. En fait Stefan et moi on a vu mourir presque toutes les personnes qui ont vraiment compté pour nous

Stefan : On n’est pas obligé de parler de ça maintenant tu crois pas ?

Damon : Tu sais quoi Stefan, t’as raison. S’il y a bien une chose que je veux éviter c’est qu’on en vienne à parler d’elle

 

[Mystic Grill]

 

(Vicki et Tyler sont ensemble. Il lui touche les fesses)

 

Vicki : Ne fait plus jamais ça, pas quand je travaille en tout cas

(Jeremy regarde Vicki, Matt le rejoint)

Matt : Même si c’est ma grande sœur et que je l’aime énormément, j’avoue que ce n’est pas toujours évident avec elle

Jeremy : Au contraire, je la trouve facile

(Jeremy le regarde et s’en va, Tyler lui rentre dedans)

Jeremy : Ok je vois, tu me démontes l’épaule pour l’impressionner, c’est la grande classe

Tyler : J’ai plus besoin de l’impressionner, j’ai gagné

(Ils commencent à se battre)

Tyler : T’es mort mon gars !

Jeremy : Tu crois ? Alors pourquoi j’attends de voir si tu sais te battre comme un homme ?

(Tyler se jette sur lui mais Matt le retient)

Tyler : La prochaine fois que je te vois je te tue de mes propres mains !

Jeremy : La prochaine fois c’est moi qui te tue

(Chacun part de son côté. Matt se tourne vers Vicki)

Matt : A quoi tu joues Vic ?!

 

[Maison des Gilbert]

 

(Elena est dans la cuisine, elle range. Damon vient l’aider)

 

Damon : Encore un

Elena : Merci c’est gen….

(Le verre tombe des mains d’Elena mais Damon le rattrape et le tend à Elena. Elle rigole)

Elena : Joli réflexe

Damon : Je t’aime beaucoup, tu es une fille qui a de l’humour et tu arrives à faire sourire Stefan, chose que je n’avais pas vu depuis très longtemps

Elena : Tout à l’heure, la fille dont tu parlais, c’était Katherine ?

Damon : hum hum

Elena : Elle est morte comment ?

Damon : Dans un incendie,  un incendie tragique

Elena : Il y a longtemps ?

Damon : Parfois j’ai l’impression que c’était hier

Elena : Elle était comment ?

Damon : Elle était magnifique, sur ce point tu lui ressembles énormément. Elle était compliquée aussi et égoïste, carrément méchante parfois mais sexy et séductrice

Elena : Alors, lequel de vous deux est sorti avec le premier ?

Damon : On ne peut rien te cacher. Demande à Stefan, sa réponse sera surement différente de la mienne

(Longue pause. Elena plie les serviettes, Damon vient l’aider)

Damon : A ta place, j’arrêterai les cheerleaders

Elena : Pourquoi tu dis ça ?

Damon : Oh, je t’ai vu à l’entrainement, tu avais l’air malheureuse

Elena : Tant que ça ?

Damon : J’ai pas raison ?

Elena : J’adorais ça avant, c’était sympa mais c’est plus pareil cette année, comme si ce que j’aimais avant ne m’intéressais plus   

Damon : Alors ne te prends pas la tête, arrête, va de l’avant, problème résolu, tada !

Elena : Je peux reprendre goût à certaines choses

Damon : Peut-être bien mais pour être franc j’y crois pas vraiment

Elena : Je suis désolée

Damon : Ah ?

Elena : Tu sais pour Katherine, tu l’as perdu toi aussi

(Bonnie entre dans la cuisine)

Bonnie : Ça va ? Besoin d’un coup de main ?

Damon : Oui, pourquoi pas ?

 

(Caroline et Stefan sont seuls dans le salon)

 

Caroline : Matt essaie de faire bonne figure mais il traverse une période vraiment difficile. Toi tu viens d’arriver, tu peux pas savoir. Ils étaient toujours fourrés ensemble ces deux-là, au moins depuis la maternelle

Stefan : J’aime beaucoup le foulard que tu portes

Caroline : Je viens de l’acheter

Stefan : Je peux le voir de plus près ? Enfin, si tu veux bien l’enlever rien qu’une seconde

Caroline : Désolé

Stefan : Tu peux pas ? T’es malade ?

Caroline : Euh, je sais pas trop pourquoi mais je dois pas l’enlever

(Damon arrive)

Damon : Oh les comploteurs, de quoi vous parlez ?

Stefan : Je disais à Caroline que j’aimais bien son foulard

Damon : Euh dites donc Caroline, les filles sont en train de faire la vaisselle, tu veux pas aller voir si tu peux les aider ?

Stefan : Est-ce que j’ai une tête à faire la vaisselle ?

Damon : Allez, pour moi

Caroline : Désolé mais c’est non

(Il l’hypnotise)

Damon : Va voir si Elena et Bonnie ont besoin de toi à la cuisine

Caroline : Euh, vous savez quoi ? Je vais voir si Elena et Bonnie ont besoin de moi à la cuisine

Damon : Bonne idée, à tout à l’heure

(Caroline s’en va)

Stefan : Caroline est une personne à part entière, c’est pas une marionnette, elle est pas à ta disposition pour ton plaisir ni pour t’offrir son sang chaque fois que tu en as envie

Damon : Mais si, elle est comme mes autres victimes, elles sont ce que je veux qu’elles soient, prêtes à assouvir le moindre de mes désirs

Stefan : Très bien, t’as eu ce que tu voulais. Tu t’es servi de Caroline, tu t’es approché d’Elena, tu peux être fier de toi. Maintenant tu vas quitter cette maison

Damon : Aucun problème. De toute façon, j’ai été invité alors je reviendrai demain soir et les soirs suivants et je ferai tout ce qui me chante de ta petite pom pom girl sans aucune restriction parce que pour moi ce comportement est normal, tu comprends ?

 

(Elena est dans sa chambre avec Stefan)

 

Elena : J’ai bien aimé cette soirée, je me suis amusée

Stefan : Ca en fait au moins un sur deux

Elena : Arrête, et puis ton frère n’est pas aussi diabolique que tu veux bien…

(Stefan met son doigt sur sa bouche. Ils s’embrassent, s’allongent sur le lit. Elle enlève son tee-shirt. Stefan enlève le sien, Damon est à sa place, Elena se met à crier. Elle se réveille en sursaut et se lève. Un corbeau est à sa fenêtre)

 

(C’est le matin. Elena sort de la salle de bain et regarde sa tenue de pom pom posée sur son lit)

 

[Maison des Salvatoré]

 

(Stefan est dans sa chambre, il écrit dans son journal)

 

Stefan : Il reste forcément ne serait-ce qu’une étincelle d’humanité dans le cœur de mon frère, quelque part. Je ne perds pas espoir mais comment le lui prouver et comment protéger Elena ?

(Il se lève, se dirige l’étagère et y prend un coffre. Il l’ouvre et y prend une petite boîte)

 

[Lycée de Mystic Falls]

 

(Elena discute avec une fille Stefan arrive. Il porte son maillot de l’équipe)

 

Elena : Waouh, tu me plais dans ton maillot, t’es sexy

Stefan : Pas d’uniforme de cheerleader ?

Elena : J’abandonne, je suis trop nulle

Stefan : Mais non, ne dit pas ça. T’es pas nulle, t’as perdu des êtres chers, t’es plus la même. Maintenant ce qu’il faut, c’est que t’aille de l’avant, que tu prennes un nouveau départ, d’accord ?

(Longue pause. Ils se regardent)

Stefan : J’espère que tu vas pas trouver ça trop tôt voire carrément bizarre. Quoi qu’il soit, j’avais envie de t’offrir ça

(Il lui tend la petite boîte et l’ouvre. Elena prend le collier qui se trouve dans la boîte)

Elena : J’en reviens pas Stefan, c’est magnifique

Stefan : J’ai ce médaillon depuis une éternité et j’ai jamais voulu l’offrir à personne jusqu'à aujourd’hui. J’ai une faveur à te demander, j’aimerai que tu le mettes, pour moi, pour me porter chance pour le match

(Elena sent le collier)

Elena : C’est de la rose que je sens ?

Stefan : Non, c’est une herbe aromatique. C’est joli non ?

Elena : J’aime beaucoup

(Stefan lui attache le collier)

Stefan : Et je voulais aussi te remercier de m’avoir poussé à entrer dans l’équipe. Ça fait vraiment du bien

Elena : C’est normal, j’arrête, tu commences

Stefan : Oui enfin, on se cherche encore. Ça va aller

(Ils s’embrassent. Il s’en va, Caroline arrive)

Caroline : T’as une bonne raison de pas être en tenue ?

 

(Il fait nuit. Tout le monde est réuni. Mr Tanner parle à la foule)

 

Mr Tanner : Je sais que vous êtes survoltés ce soir et vous avez toutes les raisons de l’être mais je vais vous demander un peu de silence d’accord ? S’il vous plait un peu de silence, s’il vous plait doucement, doucement, doucement, merci. Soyons honnêtes, jusqu’ici nous avions la fâcheuse habitude de laisser nos adversaires nous massacrer à domicile

(Tout le monde siffle)

Mr Tanner : Mais cette époque est révolue. En effet, nous accueillons ce soir un attaquant d’exception et je ne crois mentir si je vous dis que j’ai rarement rencontré un joueur aussi doué que lui avec des mains en or comme les siennes

(Tout le monde crie et applaudit)

Mr Tanner : Faites une ovation à Stefan Salvatoré

(Tyler se tourne vers Matt)

Tyler : C’est du foutage de gueule, il peut pas le faire jouer, il débarque

Mr Tanner : Vous qui attendez depuis si longtemps de nous voir inscrire une victoire à notre actif, soyez certains d’une chose, les loups garous sont affamés !

(Tout le monde applaudi. Tyler rejoint Vicki)

Vicki : Salut bébé, ça va pas ?

Tyler : C’est rien

(Il regarde Jeremy)

Tyler : C’est Gilbert là-bas ?

(Tyler se dirige vers lui)

Vicki : Oh non Ty, non, non, laisse le tranquille

(Tyler va voir Jeremy)

Tyler : Déprime pas comme ça, tu l’auras quand j’aurai fini

(Jeremy le frappe, ils se battent)

Vicki : Tyler laisse tomber ! Arrête tu vas le tuer !

(Tout le monde les regarde se battre)

Vicki : Tyler je t’en prie arrête !

(Stefan arrive)

Stefan : Eh, il est à terre ça suffit !

(Stefan lui attrape le bras, Tyler le frappe dans le ventre mais ça ne lui fait aucun effet. Jeremy attrape un morceau de bouteille par terre)

Elena : Jeremy non !

(Jeremy tend le morceau de verre vers Tyler mais Stefan se met au milieu, Jeremy lui coupe la main. Matt attrape Tyler et Elena se précipite sur Jeremy)

Elena : Je peux savoir à quoi tu joues ? Regardes toi tu saignes du nez

Jeremy : Je vais bien

Elena : Oui je le sens d’ici à ton haleine

Jeremy : Laisse-moi tranquille

(Elena se jette sur Stefan)

Elena : Oh non t’es blessé

Stefan : Non, non, ça va

(Il cache sa main)

Elena : C’est grave ? L’entaille est profonde ? Montre-moi

(Il lui montre sa main, il n’y a plus rien)

Elena : Mais j’étais sure que…

Stefan : Il m’a raté. C’est pas mon sang, regarde j’ai rien

Elena : Non, non, je suis pas folle. Il t’a ouvert la main avec la bouteille

Stefan : Tu t’es trompé, je vais bien. Ecoute je suis désolé mais il faut que je te laisse, le match va bientôt commencer. On se voit tout de suite après d’accord ?

 

(Les poms poms girls tiennent les ballons)

 

Caroline : Hey Tiki ça penche là, tu peux pas essayer de le tenir droit ? Est-ce que quelqu’un peut aider Tiki ?

(Elena arrive)

Bonnie : T’es là, où t’étais passée ?

Elena : Si je te pose une question, tu me répondras le plus sérieusement possible, tu me le promets ?

Bonnie : Oui va y

Elena : L’autre jour ce que t’as vu, quand t’as touché Stefan t’as eu une sorte de flash

Bonnie : Laisse tomber cette histoire, je suis complètement sous le charme depuis ton petit dîner

Elena : S’il te plait, je veux savoir, c’était quoi ? Une vision ou bien autre chose ?

Bonnie : C’était pas aussi clair qu’une vision. En fait quand on y pense, c’est comme les nombres dont je t’ai parlé, ceux qui m’obsèdent, le 8, le 14 et le 22

Elena : Oui

Bonnie : Sauf qu’avec Stefan c’était encore plus étrange. J’ai senti comme une vague de froid qui m’envahissait et j’ai…

Elena : Continue

Bonnie : C’était la mort ou du moins c’était la mort telle que je l’imagine

 

(Elena se dirige vers sa voiture. Elle prend quelque chose dans son coffre. Elle se retourne, Damon est là)

 

Elena : Tu m’as fichu une de ces trouilles. Qu’est-ce que tu fais là ?

Damon : J’essaie d’éviter Caroline

Elena : Pourquoi tu fais ça ?

Damon : J’en peut plus, elle parle trop et ça commence à me souler

Elena : Ouais, tout s’explique

Damon : Il faut reconnaître qu’elle est horriblement jeune

Elena : Pas beaucoup plus que toi en fait

Damon : Euh, je me vois pas avec elle jusqu'à la fin de mes jours, elle me rendrait complètement dingue

Elena : Caroline à de gros défauts je le reconnais mais on est amies depuis le cours préparatoire et son amitié compte énormément pour moi

Damon : Message reçu, pardon si j’ai été désagréable. Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise

Elena : Bien sûr que si, c’est évident sinon t’aurai pas mis autant de mal entendu dans chaque mot que tu as prononcé

Damon : Tu as raison, je suis pas clair dans mes intentions mais toi non plus

Elena : Ah bon ?

Damon : Je l’ai senti, tu es folle de moi

Elena : Ca va pas !

Damon : je te déstabilise, tu te sens attiré par moi, j’occupe toutes tes pensées même quand tu même quand tu veux pas et je suis prêt à parier que tu as déjà rêvé de moi, je t’obsède

(Il l’hypnotise)

Damon : Et là, tu meurs d’envie de m’embrasser

(Il s’approche d’elle pour l’embrasser mais elle le gifle)

Elena : Non mais t’es dingue ! Je ne sais pas dans quel petit jeu minable tu veux entraîner Stefan mais ce sera sans moi et je ne sais pas non plus ce que vous vous reprochez l’un à l’autre mais que les choses soient bien claires, je ne suis pas Katherine !

 

(Stefan marche, il est rejoint par Matt)

 

Matt : Tu vas pouvoir jouer ?

Stefan : Ouais tout va bien

Matt : Heureusement que t’es intervenu avec Jeremy, on a évité le pire

Stefan : Je le comprends, il est complètement pommé, il faut que quelqu'un veille sur lui

Matt : Je sais. J’ai étais salaud à l’entrainement

Stefan : T’avais toutes les raisons de l’être

Matt : C’est pas une excuse

(Ils se serrent la main)

Matt : Bonne chance pour ce soir, c’est cool de jouer ensemble

(Matt s’en va. Damon est derrière Stefan, il applaudit)

Damon : Alors là c’est trop mignon, Stefan est rentré dans l’équipe et il s’est fait un copain. Bientôt on entendra crier : Allez les gars, on est les meilleurs !

Stefan : Pas ce soir, j’ai pas de temps à perdre avec toi

Damon : Tu m’as bien eu avec Elena. Laisse-moi deviner, y’avait de la veine de vénus dans le médaillon. Je dois l’admettre, j’ai été surpris sur le coup. Ça faisait une éternité qu’on avait pas résisté à mes pouvoirs. D’où tu sors ça ?

Stefan : C’est important ?

Damon : en fait je pourrais tout aussi bien la séduire à l’ancienne ou alors simplement la vider de son sang

Stefan : on, tu vas rien tenter contre elle, Damon

Damon : Ah non ?

Stefan : Non parce que quelque part au fond de toi, tu as des sentiments pour elle. J’avais peur de plus jamais trouver en toi la moindre trace d’humanité, j’avais peur que tu sois effectivement devenu ce monstre que tu fais semblant d’être quand tu es avec moi

Damon : Qui fait semblant ici ?

Stefan : Alors tue-moi

Damon : Et ben… j’avoue que ça me tente

Stefan : Non, c’est faux. T’aurais pu le faire cents fois si t’avais voulu et regarde-moi, je suis toujours vivant et te revoilà qui revient me hanter alors que ce sont déjà écoulés 145 ans. Katherine est morte tu entends ? Et si tu me hais aujourd’hui c’est parce que tu l’aimais et si tu continues à me le faire payer c’est parce que tu l’aimes toujours et ça, mon frère, c’est ta part d’humanité

(Tanner arrive)

Mr Tanner : Salvatoré ! C’est quoi cette histoire ? On a un match à disputer !

Damon : Tu veux la voir ma part d’humanité ? Regarde bien

(Damon se jette sur Tanner est le mord)

Stefan : Non !

(Il le tue)

Damon : N’importe qui, n’importe quand, n’importe où

 

(Matt est dans les vestiaires avec Tyler)

 

Tyler : Tanner et porté disparu, je crois qu’il a abusé de la bière

Matt : Toi tu me parles pas ! J’en peut plus de toi !

Tyler : C’est quoi ton problème ?

Matt : Tu veux savoir ? C’est toi mon problème d’accord ? T’es qu’un enfoiré ! Un enfoiré qui a douze ans d’âge mental et qui commence franchement à me gaver ! Dit-moi, qu’est-ce que tu cherches à prouver en massacrant le nouveau ? En jouant au con avec la sœur de pote ou en tabassant le petit frère de ma copine ?

Tyler : De ta copine ? Ecoute je sais pas comment te le dire mais elle t’as largué

(Matt le plaque contre les casiers)

Tyler : T’es sérieux ? Tu vas me frapper ? Je fais partis de ton équipe !

Matt : Y’a des limites à pas dépasser, même pour toi

(Matt sort et trouve le corps de Mr Tanner)

Matt : Appelez les secours !

 

(La police et les secours sont là. Ils emportent le corps de Mr Tanner. Bonnie observe la scène, elle voit le chiffre 8 sur un panneau, le chiffre 14 sur une plaque d’immatriculation et le chiffre 22 sur le sol. Elle a peur)

 

(Jeremy est assis sur le sol, soul. Vicky arrive)

 

Vicki : C’était pas que pour la drogue

 

(Elena est à sa voiture avec Stefan)

 

Elena : Quel animal serait capable d’une chose pareille ? Pourquoi il fait ça ? Qu’est-ce qu’il le pousse à sortir de la forêt et à attaquer les hommes en plaine ville ?

Stefan : J‘en sais rien, j’en sais rien

Elena : J’étais persuadée que tu t’étais coupée à la main, j’ai quand même pas rêvé !

Stefan : Je vais bien, je vais bien d’accord ? Et toi aussi et ça c’est tout ce qui compte

(Ils s’enlacent)

 

[Maison des Salvatoré]

 

(Stefan est dans sa chambre, il écrit dans son journal)

 

Stefan : Je croyais qu’il y avait un espoir, je croyais qu’au fond de lui Damon était encore humain, normal.  Mais j’avais tort, Damon a perdu toute humanité. Il ne sait plus ce que sont le bien, la bonté, l’amour. Il n’est rien d’autre qu’un monstre qu’il faut neutraliser

 

[Maison des Gilbert]

 

(Elena est couchée, elle dort. Damon est là, il la regarde dormir et lui touche le visage)

 

 

THE END

 

Ecrit par popo34000

[Caroline wakes up. Her blow is covered with blood. Damon sleeps in her bed. She gets up and tries to leave the room, but Damon wakes up too.]

DAMON: Good morning.
CAROLINE: Please... Don't.
DAMON: Don't do that. Ah, ah, ah.
CAROLINE: No! No! No! Get away from me! No!
DAMON: This could have gone a completely different way.


[Front of the school.]

BONNIE: I'm not saying don't date the guy. I'm just saying take it slow.
ELENA: You were the one who said to go for it.
BONNIE: Now I'm saying take it slow.
ELENA: Why the about-face?
BONNIE: It's not an about-face. You're single for the first time in your entire high school career. It's the perfect time to play the field.
ELENA: Oh, because I'm so that girl. Seriously, what are you not saying?
BONNIE: It's stupid.
ELENA: Bonnie...
BONNIE: What?
ELENA: Spit it out.
BONNIE: I accidentally touched Stefan. And got a really bad feeling.
ELENA: Is that it? Bonnie.
BONNIE: It was bad bad!
ELENA: Is the whole witch mojo thing again?
BONNIE: You know what? I'm just concerned. This is me expressing concern about my best friend's new boyfriend.
ELENA: And I love you for it, I do. But I feel good. It's been a hard year, and I'm starting to kind of feel like things are getting back to normal again. And you know what? Stefan is a big part of that.


VICKI: I rock. I scored 2 tickets to the Posers Saturday night. They're playing at the Rat.
JEREMY: You and Tyler have fun.
VICKI: Don't be like that. Come on. I want you to go.
JEREMY: You're not worried everyone's going to know you're screwing the stoner geek? Oh, wait... everyone already knows.
VICKI: Yeah. But it's not like that anymore, so now we can be friends and just hang.
JEREMY: Tell me something, was it the drugs? Were you sleeping with me because of the drugs?
VICKI: Screw you.
JEREMY: No, if there's another reason, please, I'm all ears.

STEFAN: Good morning, Elena. Good morning, Bonnie.
BONNIE: Hey, um, I gotta find Caroline. She's not answering her phone. So I'll see you guys later.
ELENA: Bonnie, wait...
STEFAN: She doesn't like me very much.
ELENA: She doesn't know you. She's my best friend. She's just looking out for me. But when she does, she will love you.

TYLER: Look...  there's Elena and her new boyfriend. Now, what are they doing? Oh, they're walking, walking, walking. Yep. Right into the sunset.
MATT: You're a dick.
TYLER: While you just stand there looking like one of those little yard trolls.
MATT: Gnomes.

ELENA: Here's what we're going to do. Are you free tonight?
STEFAN: Yes.
ELENA: Perfect. Dinner, my house. 8:00. You, me, and Bonnie. You two will spend some quality time and she'll get to see what a great guy you are. Mission accomplished.

MATT: Hey, what am I supposed to do, Ty? She made her choice.
TYLER: Let her know she made the wrong one.
MATT: What are you doing? Ty, don't. Ty, don't! Ty! Don't!

Tyler throws the ball on Stefan, but Stefan catches it with an impresionnante speed. He throws the ball to Tyler who moves back under the shock.

ELENA: That throw was insane. I didn't know you played football.
STEFAN: I used to. It was a long time ago.
ELENA: So why don't you try out for the team?
STEFAN: Yeah, I don't think so.
ELENA: So you don't like football?
STEFAN: No, I love football. I think it's a great sport. But in this case, I don't think football likes me. You saw Tyler over there, and we both know how Matt feels.
ELENA: They don't know you. To them, you're mysterious loner guy. Wouldn't hurt to be part of. Make some friends.
STEFAN: Says the girl who spends her alone time writing in a cemetery.
ELENA: Hey, come on. There's more to me than just gloomy graveyard girl. There's a whole other Elena that you have yet to meet. She was into everything, very busy.
STEFAN: Well, I look forward to meeting her. And when will that be?
ELENA: Soon. She's working on it.


[In History's class. Bonnie is writing numbers on her book. "8", "14", "22".]

TANNER: World war II ended in... Anyone got anything? Miss Juan? 1945.
ELENA: Psst. Fyi...  Our team sucks. They could use you.
STEFAN: Can't.
TANNER: Pearl Harbor.
STEFAN: I'm a loner.
TANNER: Miss Gilbert?
ELENA: Hmm? Pearl Harbor?
TANNER: Um...
STEFAN: December 7, 1941.
TANNER: Thank you, Miss Gilbert.
STEFAN: Anytime.
TANNER: Very well. The fall of the Berlin wall.
STEFAN: 1989. I'm good with dates, sir.
TANNER: Are you? How good? Keep it to the year. Civil Rights Act.
STEFAN: 1964.
TANNER: John F. Kennedy assassination.
STEFAN: 1963.
TANNER: Martin luther King.
STEFAN: '68.
TANNER: Lincoln.
STEFAN: 1865.
TANNER: Roe vs. Wade.
STEFAN: 1973.
TANNER: Brown vs. Board.
STEFAN: 1954.
TANNER: The battle of Gettysburg.
STEFAN: 1863.
TANNER: Korean war.
STEFAN: 1950 to 1953.
TANNER: Ha! It ended in '52.
STEFAN: Uh, actually, sir, it was '53.
TANNER: Look it up, somebody. Quickly.
STUDENT: It was 19... 53.

ELENA: How did you know all of that?
STEFAN: Years and years of crossword puzzles. It's a loner thing.


[The Soccer field. Stefn looks the team. Elena is with the cheerleaders.]

MATT: Nice job! Nice job!
TANNER: Mr. Lockwood, is there anything you're good at? 'Cause it isn't history, and it sure as hell isn't defending the ball!
TYLER: Yes, coach.
TANNER: Now do it again!

BONNIE: Oh, my God! You're here!
ELENA: Yep. I can't be sad girl forever. The only way to get things back to the way they were are to do things that were. Oh, and you're coming to dinner tonight.
BONNIE: I am?
ELENA: Mm-hmm. You, me and Stefan. You have to give him a chance.
BONNIE: Tonight's no good. Have you seen Caroline? I texted her like a hundred times.
ELENA: Don't change the subject, Bonnie Bennett. You're going to be there.
BONNIE: Fine. I'll go.
ELENA: Good.

TANNER: Varsity trials were last spring, Mr. Salvatore.
STEFAN: I wasn't here then, sir.
TANNER: And you're not here now, as far as I'm concerned.
STEFAN: Mr. Tanner, I realize that you and I didn't get off to the best start, And I want to apologize for that. I've played football before. Wide receiver, mostly, and I'm pretty good.
TANNER: Well, I won't be asking you who won the super bowl in '71.
STEFAN: '71 was the... Sorry. I... I understand that, sir.
TANNER: Just to see you get knocked on your ass. Borrow some gear. Go! Before I change my mind. Let's run it again!
MATT: First my girlfriend, now the team?
TYLER: Dude, this is an opportunity. Football's a contact sport. Sometimes people get hurt. Whoo! Ha ha!

BONNIE: Seriously, where is Caroline?
ELENA: I don't know. It's not like her. Try her again.

Caroline arrives in Damon's car.

ELENA: Uh...
BONNIE: Oh, my God. That must be the mystery guy from the grill.
ELENA: That's not a mystery guy. That's Damon Salvatore.
BONNIE: Salvatore, as in Stefan?
CAROLINE: I got the other brother. Hope you don't mind. Sorry I'm late, girls. I, uh, was busy. All right, let's start with the double pike herkey hurdler, what do you say? And 5, 6, 7, 8. 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8. 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8. Elena, sweetie, why don't you just observe today? Ok? Keep going! Ok. Do it again from the top. And 5, 6, 7, 8. 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8.

MATT: Blue lady! Blue lady! Set, hut! Go! Come on, Tyler, cover it! Let's do it.
TANNER: Get it.
MATT: Line up!

MATT: I hate to say it, but he's got skills.
TYLER: I think he needs a buddy pass.
MATT: Really? You don't get to walk on the field and act like you own the place after 5 minutes.
TYLER: Just hang one up there and I'll take care of the rest.
TANNER: Do it again.
MATT: All right, let's huddle up. Set, hut!
TYLER: Oh! Whoo! Welcome to the team, buddy.
TANNER: You gonna live, Salvatore?
STEFAN: Yeah.
TANNER: Walk it off, son.
MATT: Hey. That was my bad.
STEFAN: It's all right.
MATT: Hey.
TANNER: All right.


[Stefan's bedroom.]

DAMON: How were tryouts? Did you make the team? Very Emerson, the way you reveal your soul with so many...  Adjectives.
STEFAN: What are you doing here?
DAMON: I've come to apologize. I've been doing some thinking, some soul searching, and... I want us to start over. We need to put the past behind us. You're my little brother, and if you want to live a normal, happy human life, then I want that for you. Maybe I can do it, too. That I can learn to be a non-living living person. Maybe there's hope for both of us.
STEFAN: You know, it doesn't have to be this way, Damon.
DAMON: Of course it doesn't. I saw Elena today, btw. That means "by the way." She was at cheerleading practice. She looked so perky in her little short shorts. Just... simmer down, I didn't even go near her. I've got my own cheerleader now. Ooh, that reminds me...  I gotta run. I have a date. Sweaty palms. Wish me luck.


[Elena's kitchen.]

BONNIE: You explain it. Last night, I'm watching Nine-o, a commercial breaks come on and I'm like, I bet it's that phone commercial. And sure enough, it's that guy and the girl with the bench, he flies to Paris and he flies back. They take a picture.
ELENA: Oh, come on. That commercial's on a constant loop.
BONNIE: Fine. Well, how about this? Today I'm obsessed with numbers. 3 numbers. I keep seeing 8, 14, and 22. How weird is that?
ELENA: Maybe we should play the lottery. Have you talked to your grams?
BONNIE: She's just gonna say it's because I'm a witch. I don't want to be a witch. Do you want to be a witch?
ELENA: I don't want to be a witch.
BONNIE: And putting it in a nice bowl isn't fooling anybody.
ELENA: Ok, serving spoons. Where are the serving spoons?
BONNIE: Little drawer on your left.
ELENA: Ok, so you've been in this kitchen like a thousand times.
BONNIE: Yeah, that's it.

They hear the doorbell.

ELENA: Ok, he's here. Don't be nervous. Just be your normal loving self.

Bonnie stays alone in the kitchen.

BONNIE: Birthday candles.

She opens a drawer and find the candles



[Elena's living room.]

ELENA: Did Tanner give you a hard time today?
STEFAN: Well, he let me on the team, so I must have done something right.
ELENA: Bonnie, you should have seen Stefan today. Tyler threw a ball right at him, and...
BONNIE: Yeah, I heard.
ELENA: Why don't you tell Stefan about your family?
BONNIE: Um, divorced. No mom. Live with my dad. Hmm.
ELENA: No, about the witches. Bonnie's family has a lineage of witches. It's really cool.
BONNIE: Cool isn't the word I'd use.
STEFAN: Well, it's certainly interesting. I'm not too versed, but I do know that there's a history of celtic druids that migrated here in the 1800s.
BONNIE: My family came by way of Salem.
STEFAN: Really? Salem witches?
BONNIE: Yeah.
STEFAN: I would say that's pretty cool.
BONNIE: Really? Why?
STEFAN: Salem witches are heroic examples of individualism and nonconformity.
BONNIE: Yeah, they are.

They hear the doorbelln, again.

ELENA: I wonder who that could be.
CAROLINE: Surprise! Bonnie said you were doing dinner, so we brought dessert.
ELENA: Oh.
DAMON: Hope you don't mind.
STEFAN: What are you doing here?
DAMON: Waiting for Elena to invite me in.
ELENA: Oh, yeah, you can...
STEFAN: No, no, no. He can't, uh... he can't stay. Can you, Damon?
CAROLINE: Get in here.
STEFAN: We're just... finishing up.
ELENA: It's fine. Just come on in.
DAMON: You have a beautiful home, Elena.
ELENA: Thank you.
CAROLINE: I cannot believe that Mr. Tanner let you on the team. Tyler must be ceiling. But good for you. Go for it.
DAMON: That's what I always tell him. You have to engage. You can't just sit there and wait for life to come to you. You have to go get it.
CAROLINE: Yeah, Elena wasn't so lucky today. It's only because you missed summer camp. God, I don't know how you're ever going to learn the routines.
BONNIE: I'll work with her. She'll get it.
CAROLINE: I guess we can put her in the back.
DAMON: You know, you don't seem like the cheerleader type, Elena.
CAROLINE: Oh, it's just 'cause her parents died. Yeah, I mean, she's just totally going through a blah phase. She used to be way more fun. And I say that with complete sensitivity.
DAMON: I'm sorry, Elena. I know what it's like to lose both your parents. In fact, Stefan and I have watched almost every single person we've ever cared about die.
STEFAN: We don't need to get into that right now, Damon.
DAMON: Oh, you know what, you're right, Stef. I'm sorry. The last thing I wanted to do was bring her up. Mmm.


[At the grill.]

VICKI: Don't do that. Not while I'm working. I'll see you later.
TYLER: I'll be right back.

MATT: She's my sister and I love her, but sometimes she can really make you work for it.
JEREMY: I find it pretty easy.

JERMEY: All right, I get it. Hitting me to impress her. That's...  That's real nice.
TYLER: I don't need to impress her. I already won. Now you're dead.
JEREMY: Am I? 'Cause it seems like I'm standing here waiting for you to man up.
MATT: Ty, don't!
TYLER: The next time I see you, Gilbert...
JEREMY: No, next time I see you.
MATT: What are you doin', Vick?


[Elena's kitchen.]

DAMON: One more.
ELENA: Oh, thank you. Nice save.
DAMON: I like you. You know how to laugh. And you make Stefan smile, which is something I haven't seen in a very long time.
ELENA: Earlier, did you mean... Katherine?
DAMON: Mm-hmm.
ELENA: How did she die?
DAMON: In a fire. Tragic fire.
ELENA: Recently?
DAMON: Well, it seems like it was yesterday.
ELENA: What was she like?
DAMON: She was beautiful. A lot like you in that department. She was just very complicated and selfish and at times not very kind, but very sexy and seductive.
ELENA: So which one of you dated her first?
DAMON: Nicely deduced. Ask Stefan. I'm sure his answer differs from mine. I'd quit cheerleading if I were you.
ELENA: Why do you say that?
DAMON: Oh, I saw you at practice. You looked miserable.
ELENA: You saw that?
DAMON: Uh-huh.
ELENA: I used to love it. It was fun. Things are different this year. Everything that used to matter doesn't anymore.
DAMON: So don't let it. Quit, move on. Problem solved. Ta-da.
ELENA: Some things could matter again.
DAMON: Maybe. But... seems a little unrealistic to me.
ELENA: I'm sorry. About Katherine. You lost her, too.
BONNIE: Hey. Need some help?
DAMON: Sure, why not?


[Elena's living room.]

CAROLINE: Matt tries, but he's just having a really hard time. You have to understand that they were each other's first. You know, like, from the sandbox.
STEFAN: That's a really nice scarf.
CAROLINE: Mm. Thank you, it's new.
STEFAN: Can I see it? I mean, would you mind taking it off?
CAROLINE: Oh, I can't.
STEFAN: Why not? You ok?
CAROLINE: Um... All I know is that I can't take it off.
DAMON: What are you two kids talking about?
STEFAN: I was just commenting on her scarf.
DAMON: Hmm. Hey, you know, um, Elena and Bonnie are finishing up the dishes. Why don't you go see if you can help?
CAROLINE: Does it look like I do dishes?
DAMON: For me?
CAROLINE: Hmm... I don't think so.
DAMON: Go see if Elena needs help in the kitchen.
CAROLINE: You know what? I'm gonna go see if Elena needs some help in the kitchen.
DAMON: Great.

STEFAN: They are people, Damon. She's not a puppet. She doesn't exist for your amusement, for you to feed on whenever you want to.
DAMON: Sure she does. They all do. They're whatever I want them to be. They're mine for the taking.
STEFAN: All right, you've had your fun. You used Caroline, you got to me and Elena, good for you. Now it's time for you to go.
DAMON: That's not a problem. Because... I've been invited in, and I'll come back tomorrow night and the following night and I'll do with your little cheerleader whatever I want to do. Because that is what is normal to me.


[Elena's bedroom.]

ELENA: Tonight wasn't so bad. I had fun.
STEFAN: Hmm. That makes one of us.
ELENA: Come on. Your brother isn't as bad as you make him out to be...

Stefan kisses her. When he removes his shirt, he turns into Damon.  Elena screams. She wakes up, it was a  nightmare. There was a crow at the window


[Stefan's bedroom. He is writing on his diarie.]

STEFAN: There must be a shred of humanity left inside my brother. Somewhere. I keep hoping. But how do I make him see it? And how do I protect her?


[Later. The Soccer game.]

ELENA: Ooh. Look at you. You look hot in your jersey.
STEFAN: What happened? No more cheerleader?
ELENA: I quit. I'm a quitter.
STEFAN: No, hey, you're not a quitter. You suffered a great loss. You're not the same person. You should be looking ahead. You should be starting over.  Ok? I hope you don't think this is too soon or too weird, but... I, uh, I wanted you to have this.
ELENA: Oh, my God, it's beautiful.
STEFAN: It's something that I've had forever, and, uh, I've never wanted to give it to anyone until now. I'd very  much like it if you'd wear it for me, for... good luck.
ELENA: Is that rose that I smell?
STEFAN: No, it's, uh... it's an herb. It's nice, huh?
ELENA: I love it.
STEFAN: And, uh, I wanted to thank you for pushing me to try out for the team. It feels really good.
ELENA: We're a pair. I quit, you start.
STEFAN: Right.  We're a work in progress. We'll figure it out.

Elena kisses him.

CAROLINE: And you're not in uniform because...


[Later.]

TANNER:  Wait, wait, wait, Wait, wait, wait, wait, wait, wait, wait. Wait. Let's be honest here. In the past, we used to let other teams come into our town and roll right over us! But that is about to change. We've got some great new talent tonight starting on the offensive line, and I'm gonna tell you right now, it has been a long time since I have seen a kid like this with hands like these.
TYLER: This blows. He can't start the guy. He just got here.
TANNER: That have been waiting for us to put a check in the win column, I have only one thing to say to you...  Your Timberwolves are hungry.

VICKI: Hey, you. What's wrong?
TYLER: Nothing.

TANNER: And the central high lions are what's for dinner!

TYLER: Is that Jeremy?
VICKI: Wait, no! Ty! No.
TYLER: Oh, what do you care? Don't look so down. You can have her when I'm done.

Jeremy strikes him. The two boys begin to fight.

VICKI: Tyler, stop it! Tyler! Tyler, stop! Stop it! Stop, you're hurting him! Tyler! Tyler, stop! Tyler! Stop it! Tyler, stop!
STEFAN: Hey, he's down! Enough!
ELENA: Jeremy, no!
MATT: Get off me! Stop!
ELENA: What the hell, Jeremy? Put your head up, you're bleeding.
JEREMY: I'm fine!
ELENA: Yeah, you smell fine.
JEREMY: Just stop, ok?
MATT: Come on, man. Come on.

ELENA: Oh, my God, your hand.
STEFAN: No, no, no, it's fine.
ELENA: Is it deep? How bad is it? Come on!

Stefan's hand hasn't scar.

ELENA: But... I saw it, it was...
STEFAN: He missed. It's not my blood. See? I'm fine.
ELENA: No, no, no. I... I saw it. The glass cut your hand. It was...
STEFAN: It's ok. I'm ok. It's almost kick-off time, all right? So, um, I'll, uh, I'll see you after the game.



CAROLINE: Hey, Tiki, it's all wobbly. Can you stand straight, please? Could someone please help Tiki?
BONNIE: Hey! Where you been?
ELENA: Can I ask you a question and you give me a really serious no-joke response?
BONNIE: Of course. What is it?
ELENA: The bad mojo. When you touched Stefan and you had that reaction...
BONNIE: You know what, forget I said that. Your little dinner party plot totally won me over.
ELENA: No, Bonnie, seriously. What was it? Did you see something, Or...
BONNIE: It wasn't clear like a picture. Like today, I keep seeing those same numbers I told you about...  8, 14, 22.
ELENA: Yeah?
BONNIE: When I touched Stefan, it was a feeling. And it vibrated through me, and it was cold, and it...
ELENA: And what?
BONNIE: It was death. It's what I imagine death to be like.

Elena goes to her car.

ELENA: You scared me. What are you doing here?
DAMON: I'm hiding from Caroline.
ELENA: And why is that?
DAMON: I needed a break. She talks more than I can listen.
ELENA: That could be a sign.
DAMON: Well, she's awfully young.
ELENA: Not much younger than you are.
DAMON: I don't see it going anywhere in the bigger picture. I think she'd drive me crazy.
ELENA: Caroline does have some really annoying traits, but we've been friends since the first grade and that means something to me.
DAMON: Duly noted. I'm sorry if I make you uncomfortable. That's not my intention.
ELENA: Yes, it is. Otherwise you wouldn't put an alternate meaning behind everything you say.
DAMON: You're right. I do have other intentions, but so do you.
ELENA: Really?
DAMON: Mm-hmm. I see 'em. You want me.
ELENA: Excuse me?
DAMON: I get to you. You find yourself drawn to me. You think about me even when you don't want to think about me. I bet you even dreamed about me. And right now... You want to kiss me.

She strikes him.

ELENA: What the hell? I don't know what game you're trying to play with Stefan here, but I don't want to be part of it. And I don't know what happened in the past, but let's get one thing straight...  I am not Katherine.



[Later.]

MATT: You gonna be able to play?
STEFAN: Oh, yeah, I'm good.
MATT: Uh, what you did back there... you had Jeremy's back.
STEFAN: Ah, he's a messed-up kid. Somebody's gotta look out for him.
MATT: I know. This week at practice I was a dick.
STEFAN: Had your reasons.
MATT: No excuse. Good luck tonight. We're lucky to have you.

DAMON: Isn't that nice? Stefan joins a team, makes a friend. It's all so, "rah, rah, go team, yeah!"
STEFAN: Not tonight. I'm done with you.
DAMON: Nice trick with Elena. Let me guess... vervain in the necklace? I admit, I was a bit surprised. It's been a while since anyone could resist my compulsion. Where'd you get it?
STEFAN: Does it matter?
DAMON: Guess I could just seduce her the old-fashioned way. Or I could just... eat her.
STEFAN: No. You're not gonna hurt her, Damon.
DAMON: No?
STEFAN: Because deep down inside, there is a part of you that feels for her. I was worried that you had no humanity left inside of you, that you may have actually become the monster that you pretend to be.
DAMON: Who's pretending?
STEFAN: Then kill me.
DAMON: Well, I'm... I'm tempted.
STEFAN: No, you're not. You've had lifetimes to do it, and yet, here I am. I'm still alive. And there you are. You're still haunting me. After 145 years. Katherine is dead. And you hate me because you loved her, and you torture me because you still do. And that, my brother, is your humanity.
TANNER: Salvatore! What the hell? We've got a game to play!
DAMON: If that's my humanity... then what's this?

Damon bites Tanner.

TANNER: Aah!

STEFAN: No!
DAMON
: Anyone, anytime, any place.

[In the locker room.]

TYLER: Tanner's M.I.A. I think he had a little bit too much beer.
MATT: Don't talk to me right now, all right? I'm pissed at you.
TYLER: What's your problem?
MATT: What's my...  You're my problem, all right? You're a bully. A freakin' 12-year-old bully, man. And I'm sick of it. I mean, what was that about tonight? What's beating up the new guy going to prove? Or screwing with my sister or pummeling my girlfriend's kid brother.
TYLER: Girlfriend? Look, I don't know how to tell you this, but she dumped your ass. Are you for real?! You want to hit me? I'm on your team.
MATT: This was over the line. Even for you.

Matt discovers Tanner's body.

MATT: Somebody help!

The police arrived. Bonnie looks at the scene. She sees a pennons "BLDG 8", the immatricualtion's car is "FHT 14" and on the ground, the number 22. Bonnie is afraid.

 

[The Soccer field. Jeremy is sitting on the floor.]

VICKI: It wasn't just for the drugs.


[The cars park.]

ELENA: What kind of animal could be doing all this? Why would it come out of the woods and attack someone in the middle of town?
STEFAN: I don't know. I don't know.
ELENA: I was so sure that you cut your hand. I saw it.
STEFAN: I'm gonna be fine. I'm gonna be fine, ok? We're fine. That's what matters.

[Stefan's bedroom. He's writing in his diarie.]

STEFAN: I thought there was hope that somewhere deep inside, something in Damon was still human, normal. But I was wrong. There's nothing human left in Damon. No good, no kindness. No love. Only a monster Who must be stopped.

[Damon is in Elena's bedroom. He looks at her.]

Ecrit par Pretty31

Kikavu ?

Au total, 201 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

bibifanser 
11.03.2019 vers 15h

melanie91 
02.03.2019 vers 14h

wolfgirl88 
24.02.2019 vers 10h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

logan12 
17.01.2019 vers 20h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

natas  (24.12.2018 à 07:29)

Je ne me souviens plus si j'ai tout de suite aimé Damon ou pas. mais là je n'apprécie guère ces débuts.

Il vient de tuer le prof, à la fin c'est assez creepy quand il regarde Elena dormir et sa façon de manipuler tout le monde et de traiter Caroline !

Mais c'est vrai que ces intéreactiosn avec Elena sont fascinante !

Elena justement c'est le personnage que peu de monde apprécie, mais moi je l'adore dès le début ! son "I'm not Katherine" ! J'adore !!!!

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'Octobre est disponible ! Et c'est avec Michael Malarkey que vous passerez ce mois...

Wynonna Earp | La série pourrait accueillir des Revenants ?

Wynonna Earp | La série pourrait accueillir des Revenants ?
Le quartier Wynonna Earp propose un nouveau sondage : Quelle ville pourrait voir débarquer des...

Classement des meilleures saisons

Classement des meilleures saisons
Pour les 10 ans de la série, le site Allocine a réalisé un classement des meilleures saisons de la...

The Vampire Diaries fête ses 10 ans !

The Vampire Diaries fête ses 10 ans !
Il y a 10 ans que le pilot de The Vampire Diaries a été difusé sur CW. Pour célébrer cet...

Calendrier Septembre

Calendrier Septembre
Le calendrier de septembre est disponible ! Et c'est avec Kat Graham que vous passerez ce mois de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

juju93, Avant-hier à 22:14

3ème catégorie des L d'or de The L Word : le personnage masculin (oui masculin vous avez bien lu) qui aurait mérité d'être + approfondi.

Locksley, Hier à 15:33

L'interview de bloom74, HypnoVIP, est publiée à l'Accueil ! Bonne lecture et bon après-midi !

sabby, Hier à 21:05

Hello bonsoir ! Un nouveau survivor vous attend sur S.W.A.T Bonne soirée à tous !!

Misty, Aujourd'hui à 15:54

Le quartier Dark Angel vous propose un sondage drôle et décalé... sans avoir besoin de connaître la série en plus

langedu74, Aujourd'hui à 18:35

HypnoClap : il reste 4 chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards ! Et toujours les jeux d'Halloween

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site