VOTE | 839 fans

#105 : Qui es-tu?


Écrit par : Sean Reycraft et Gabrielle Stanton
Réalisé par : Kevin Bray

STEFAN AGIT POUR PROTÉGER ELENA / GUEST STAR JASMIN GUY  - Stefan (Paul Wesley) a bon espoir de voir son plan de se débarrasser de Damon (Ian Somerhalder) fonctionner. Elena (Nina Dobrev) et Jenna (Sara Canning) sont inquiètes au sujet de la relation qu’entretien Jeremy avec Vicki. Stefan décide de révéler des parties de son passé à Elena. À un lavage de voitures organisé pour collecter des fonds, Bonnie (Katerina Graham) est étonnée par des capacités qu'elle pensait ne pas posséder et cherche un conseil auprès de sa grand-mère (Jasmine Guy, "un Monde Différent"). Elena entend une histoire inquiétante à propos de la famille Salvatore par un étranger

Popularité


4.5 - 10 votes

Titre VO
You're Undead To Me

Titre VF
Qui es-tu?

Première diffusion
08.10.2009

Première diffusion en France
22.01.2011

Vidéos

Diffusions

Logo de la chaîne The CW

Etats-Unis (inédit)
Jeudi 08.10.2009 à 20:00
3.52m

Plus de détails

Stefan rend visite à Damon à la cave… Ce dernier lui demande où est passé sa bague, son frère lui explique alors qu’il n’en aura plus besoin. Stefan lui confie ses plans pour le mettre hors d’état de nuire mais toutefois s’excuse auprès de son frère pour lui dire que cela aurait pu se passer autrement…

Elena se lève et commence à écrire dans son journal mais finalement se dirige vers la salle de bain. En y entrant, elle tombe nez-à-nez avec Vikki qui se lave les dents. Cette dernière lui dit qu’elle a bientôt fini.

Vikki rejoint Jeremy et lui raconte sa petite rencontre avec sa sœur.

Elena se dirige vers la cuisine. Elle demande à sa tante si elle est au courant et cette dernière ne semble pas avoir de problème avec cela ce qui surprend quelque peu sa nièce. Jenna demande à Elena si elle a eu des nouvelles de Stefan ce qui met en colère sa nièce qui semble en vouloir à son petit-ami… Mais le sujet dérive sur Logan, en effet Jenna dit à Elena qu’elle sera absente le soir car elle dine avec son beau journaliste !

Stefan donne des nouvelles de son frère à zach, son neveu. Il avertit ce dernier de ne pas se rendre à la cave car Damon peut jouer un mauvais tour alors que ce dernier s’apprête à partir, Zach lui demande où il va… Ce dernier lui répond qu’il va au lycée vivre sa vie et à la question pourquoi n’a-t-il pas appelé Elena, la réponse est simple, il ne veut pas lui mentir sans cesse donc il préfère éviter de lui parler mais Zach l’avertit à son tour… Il savait qu’il allait devoir le faire ou bien lui dire la vérité…

Caroline se prépare pour retourner au lycée, Bonnie est avec elle sur son lit en train de tenir une bougie et tenter de l’allumer par l’esprit pendant que son amie lui raconte ses souvenirs quant à ces derniers moments avec Damon mais ceux-ci sont flous et elle préfère changer de sujet et se demande à quoi joue Bonnie avec cette bougie… Cette dernière évite le sujet et lui parle du collier que Damon a donné à Caroline mais comme le reste cette dernière ne sait plus vraiment, tout ce qu’elle sait c’est qu’il est à elle maintenant et elle l’accroche devant sa fenêtre.

Au lycée, Caroline évoque le « lavage de voitures sexy » à ses amis sous les yeux de Elena complètement abasourdi du comportement tout à fait normal de Caroline comme si rien ne c’était passé. Stefan arrive et Bonnie s’échappe pour les laisser seuls. Elena est en colère et le fait comprendre à son boyfriend mais ce dernier lui donnera une explication au Grill (bar) après les cours. Caroline vient les interrompre pour demander où est Damon, son frère lui répond alors qu’il ne reviendra pas… Elena lui assure que c’est une bonne chose, Caroline le confirme mais n’a pas l’air convaincu.

Elena arrive au rendez-vous et demande à son ex, Matt s’il a vu Stefan, il lui répond que non mais lui propose une partie de billard en attendant l’arrivée de son rival.

Chez les Salvatore, Zach descend contre l’ordre de Stefan à la cave pour parler à Damon et lui faire ses adieux, il lui exprime la colère qu’il a contre lui mais au moment de partir, Damon utilise ses dernières forces pour coincer son neveu afin qu’il lui ouvre mais Stefan arrive à temps pour arrêter le massacre et ainsi éviter la fuite de Damon mais également la mort de Zach !

Au Grill, Elena raconte sa petite rencontre du matin, les deux amis sont un peu ennuyé par la relation de Jeremy et Vikki, après tout, ils sont sortis ensemble et Jeremy et Vikki ont donc été beau-frère et belle-sœur ! Ensuite ils évoquent Stefan quand ce dernier franchi la barre des 1h de retard. Devant l’insistance de son ami, Matt, elle lui confie ses doutes au sujet de son nouvel amour. Son ex lui conseille de lui en parler directement quand ce dernier arrive et présente une fois de plus ses excuses à sa chère et tendre.

Alors que cette dernière est énervée de ne pas avoir été prévenu, Matt s’échappe pour ne laisser Stefan seul avec Elena. Ce dernier tente en vain d’éviter de répondre aux questions de sa belle mais elle ne supporte plus ces secrets et le lui fait clairement comprendre quand soudain un homme d’un certain âge reconnait Stefan… Il est persuadé de le connaitre, Stefan alors lui explique qu’il doit se tromper mais ceci ne convainc pas l’homme. Stefan propose de raccompagner Elena mais elle veut savoir ce que tout cela veut dire, son homme fait comme s’il ne comprenait pas également cette interpellation mais elle ne le croit pas et rentre seul chez elle laissant seul Stefan…

Le soir, Elena écrit dans son journal : « J’ai essayé. Je voudrais tellement faire les choses bien mais chaque partie de mon corps me dit d’être prudente. Ce que tu ne sais pas peut te faire du mal »

De retour au Grill, mais cette fois-ci avec Logan qui arrive et parle avec la sheriff, la mère de Caroline. Cette dernière semble contrariée… Les recherches n’ont rien donné, aucunes traces de vampires. Ils comprennent alors que ces créatures doivent habiter dans une résidence privée ce qui rend les choses bien compliquées pour les trouver ! Elle lui demande des informations quant à la montre et lui explique que cette montre passe par chaque homme de la famille Gilbert donc Jeremy doit l’avoir en sa possession et sur ce Jenna arrive… Logan fait l’étonné de la voir comme s’il ne croyait pas qu’elle allait venir, cette dernière lui dit en souriant qu’il a une heure !

Chez les Gilbert, Jeremy vient voir sa sœur dans sa chambre et tente de la faire sortir de sa chambre ! c’est chose réussite, cette dernière descend dans la cuisine et découvre Stefan en train de cuisiner. Ce dernier commence qu’il est bon cuisinier et que cela lui vient de ses origines italiennes. Elena ne comprend pas, alors il lui explique que si elle veut rompre, elle doit savoir avec qui elle rompt. Il décide de lui parler de lui et commence par Katherine, il en fait une description avant de dire qu’il n’est plus abattu par sa perte mais qu’elle lui manque.

Dans la chambre de Jeremy, Vikki trouve adorable le geste de ce dernier, ensuite il lui montre les médicaments d’Elena qu’elle a trouvé, il semble un peu embarrassé ou du moins cela lui rappelle l’accident alors qu’il essaye de faire comprendre à sa petite-amie qu’il aimerait passer du temps avec elle sans être « défoncé », celle-ci lui fait clairement comprendre qu’elle ne changera pas ou sinon elle le quittera…

En bas, le couple va mieux et passe un bon temps en train de faire de la cuisine et Stefan évoque ses goûts, soudain, Elena se coupe alors qu’elle part se passer de l’eau, les sens du vampires ressorte chez Stefan, ses canines pointues et ses veines ressortent, durant un court instant, Elena les aperçoit mais Stefan se retourne et fait ensuite croire à cette dernière qu’il avait une poussière dans l’œil… Elena pense avoir eu une hallucination et Stefan lui dit que cela fait partie de son charme puis ils s’embrassent.

Damon, lui, utilise ses dernières forces pour appeler Caroline, alors que cette dernière est au téléphone avec une amie, elle aperçoit Damon dans le miroir, elle se retourne mais il n’est plus là, une fois raccroché, le corbeau vient à sa fenêtre et elle le fait fuir mais a l’air inquiète.

Stefan rend visite à son frère, ce dernier pense que Stefan sera rattrapé par la vérité et cela posera problème avec Elena mais ce dernier est persuadé de pouvoir gérer !

Le lendemain, Caroline briefe Elena pour la journée et son petit-ami arrive alors que les deux se parlent, Caroline vient leur rappeler que le thème de la journée est SEXY ! De ce fait Stefan et Elena enlèvent leur veste sous les yeux de Matt… Bonnie lui dit alors de ne pas se torturer. Alors qu’une personne vient pour laver sa voiture, une fille du lycée est très désagréable avec l’homme, Bonnie se venge en l’aspergeant d’eau grâce à ses pouvoirs.

De son côté Logan enregistre son reportage pour la chaine de télévision devant Jenna qui l’observe, cette dernière le remercie pour le dîner de la veille. Et les deux se rappellent des moments du passé.

Alors qu’ils lavent une voiture Elena fait signe à Stefan qu’il va abimer sa bague mais ce dernier évite par une excuse bidon de l’enlever ce qui semble quelque peu rendre septique la jeune Gilbert qui part récupérer des serviettes auprès de Caroline.

Cette dernière va chercher les serviettes et aperçoit Damon qui lui demande de lui venir en aide… Elle part en courant…

Alors qu’Elena la remplace à la caisse, elle tombe nez à nez avec l’homme du bar qui était persuadé de reconnaitre Stefan. Ce dernier lui raconte les circonstances de sa rencontre avec le vampire en 1953…

Elle retrouve alors son ami pour tenter d’en savoir plus mais elle n’y arrive pas et un froid s’installe dans le couple.

Vikki amène Jérémy dans un endroit proche du cimetière pour y retrouves des amis elle, ou du moins de ses amis de drogué…

Elena rejoint sa tante Jenna pour pouvoir demander une faveur à Logan : avoir accès aux archives des années 50. Logan accepte de rendre ce service à condition d’un dîner. Condition acceptée par Jenna.

Caroline, elle, arrive chez les Salvatore sous l’emprise du pouvoir de Damon… Alors qu’elle se retrouve devant la cage de Damon, elle commence à se rappeler ce qu’il lui a fait mais au final elle ouvre la porte malgré l’arrivé de Zach, Damon peut sortir et tue Zach… Caroline a, elle le temps de s’enfuir mais Damon est désormais libre même si sans sa bague il ne peut pas affronter la lumière du jour…

Bonnie doit laver le sol à cause de l’autre nana qu’elle a aspergé grâce à ces pouvoirs… Énervée, elle met le feu, Stefan arrive alors pour la faire sortir de ce moment d’absence… Bonnie paniquée lui demande de garder le secret et s’en va en courant.

Logan explique le fonctionnement de l’ordinateur à Elena et la laisse faire ses recherches, il lui demande toutefois de dire un mot gentil à son sujet à sa tante.

Au cimetière, l’ambiance se gâte quand Vikki donne les médicaments de Elena à ses amis, le couple se dispute alors et Jeremy rentre chez lui seul…

Alors que Stefan demande à Matt s’il a vu Elena, ce dernier lui donne un conseil au sujet de sa relation avec son ex, Stefan doit faire attention, s’il cache quelque chose à sa belle, il va perdre sa confiance et attention au jour où elle découvrira la vérité…

De son côté Elena découvre l’affaire de la mort de Joseph Salvatore et aperçoit trait pour trait Stefan sur le reportage…

Caroline est allongée sur son lit et quand sa mère vient la voir pour parler avec elle, cette dernière la repousse.

De son côté Stefan découvre le massacre de son frère.

Elena écrit dans son journal : « Chez journal, je ne suis pas croyante. Les gens naissent, ils vieillissent et ensuite ils meurent. C’est le monde dans lequel on vit. Il n’y a pas de magie, pas de mystique, pas d’immortalité. Rien ne défit la rationalité. Les gens sont censés être ce qu’ils sont et ne pas cacher leur vérité. Ce n’est pas possible. Je ne suis pas croyante, ce n’est pas possible. Mais comment-je puis nier ce qui se passe sous mes yeux. Quelqu’un qui ne vieillit pas, qui n’est jamais blessé, quelqu’un qui change de manière inexplicable. Des filles mordues, qu’est-ce que c’est ? Des corps drainés de leur sang… Elle a dit que c’était un animal… »

Caroline s’endort en observant le collier que Damon lui a donné, Logan récupère la montre, Elena commence à comprendre. Vikki va remettre la musique qui c’est arrêté et elle tombe sur Damon qui la mort… De son côté Stefan prend un pieux et va pour s’en aller et se retrouvez nez-à-nez avec Elena qui lui demande de lui dire qu’il est…

Écrit par Mathiew

Stefan : J’ai vécu caché de tous pendant près d’un siècle jusqu'à aujourd’hui, c’est risqué, je sais mais je dois savoir qui elle est.

Caroline : Pourquoi tu ne scintille pas ?

Damon : Parce que je vis dans la vie réelle où les vampires ce consume au soleil.

Caroline : Pourtant t’y va au soleil.

Damon : La chevalière, ça me protège.

Elena : La montre à gousset, où elle est ?

Jérémy : Elle est à moi.

Sheriff Forbes : Ça y est, vous avez la montre ?

Logan : Je la trouverais.

Sheriff Forbes : Parfait, il nous la faut vite.

Caroline : C’est quoi ça ?

Damon : C’est un cristal très important.

Elena : Tu joues les mecs mystérieux et j’adore ça mais qui dis mystère, dis secret.

Stefan : Je te demande de me faire confiance.

Elena : La confiance, ça se mérite. (À Caroline) Mais c’est quoi ce truc horrible ?

Caroline : C’est rien ok.

Elena : (à Caroline) C’est Damon qui t'a fait ça ? (à Stefan) Il y a des morsures sur le corps de Caroline.

Stefan : Je fais régler ça.

Zach : La veine de venus, si il en boit, ça l’a faiblira, ca qui permettra d’avoir de l’emprise sur lui.

Stefan : Je savais que je ne pourrais pas en mettre dans ton verre alors j’en ai mis dans le siens.

Sheriff Forbes : On a cinq morts vidés de leurs sangs.

Logan : Ils sont de retour.

 

***************************************

 

Maison des Salvatore.

 

Stefan est au sous sol et regarde Damon qui souffre le martyr.

 

Damon : Où est ma bague ?

Stefan : Tu ne vas plus en avoir besoin.

Damon : Depuis combien de temps je suis là ?

Stefan : Trois jours.

Damon : Qu’est ce que tu me fais ?

Stefan : À l’âge des ténèbres quant un vampire mettait en danger la race tout entière ou qu’il lui faisait du tort, il passait en jugement. Le but recherché par la communauté était de le rééduquer plutôt que de le punir.

Damon : Tu sais ce qui va m’arriver si… Si je ne me nourris pas ?

Stefan : Tu va t’affaiblir, au point de ne plus pouvoir  ni bouger, ni parler, dans une semaine ta peau se desséchera et tu te momifieras. Tu ne seras plus qu’un cadavre vivant et tu ne fera plus de mal à personne. Plus jamais.

Damon : Alors tu vas me laisser croupir à la cave. Pour toujours.

Stefan : Je t’ai injecté assez de veine de venus pour te neutraliser quant ton sang arrêtera de circuler, je te déplacerai dans la crypte familiale et dans cinquante ans, on réexaminera ton cas

Damon : Je suis plus fort que tu le crois.

Stefan : Tu l’as toujours été mais tu ne peux rien contre la veine de venus, tu le sais aussi bien que moi. Je suis désolé. J’aurais voulu évité ça.

 

Stefan sort de la cave.

 

Générique.

 

Maison des Gilbert - Chambre d’Elena.

 

Elena est dans son lit en train de se réveiller, elle prendre son journal, l’ouvre ainsi que son stylo. Après un moment d’hésitation, elle repose le tout sur sa table de chevet. Elle sort de son lit et se dirige vers la salle de bain et ouvre la porte et aperçoit Vicky qui se brosse les dents.

 

Vicky : Ah pardon. J’ai presque terminé.

Elena : Ah, c’est rien, prend ton temps.

 

Elena sort de la salle de bain et referme la porte.

 

Vicky sort à son tour de la salle de bain et va dans la chambre de Jérémy.

 

Chambre de Jérémy

 

Vicky : Je crois que tu ne vas pas tarder à avoir des problèmes.

Jérémy : Pourquoi ? Qu’est ce que tu as encore fais ?

Vicky : Elena m’a surprise.

Jérémy : Je suis un délinquant Vicky, je prends de la drogue alors avoir une fille dans mon lit, c’est pas grave.

 

Dans la cuisine.

 

Elena : Jenna, euh, t’es au courant de ce qui ce passe au premier étage.

Jenna : Hum, hum.

Elena : Et t’y vois aucune objection.

Jenna : Il pourrait être cent fois plus malin sur ce coup-là. Au moins trouvé le moyen de la faire entrer et sortir en douce. Tiens d’ailleurs temps que j’y pense, je mangerais pas ici ce soir.

Elena : Ah. Alors tu t’es décidé à sauté le pas, tu vas sortir avec Logan.

Jenna : Je vais me pointer au rendez-vous et lui faire regretter de m’avoir invité. Et toi tu as eu des nouvelles de Stefan ?

Elena : Non pas depuis son message hyper mystérieux d’y a trois jours. (En imitant Stefan) Salut, euh Elena, j’ai un truc important à régler, je … Je t’expliquerais plus tard.

Jenna : Tu l’as pas rappelé ?

Elena : Non et j’ai pas l’intention de le faire.

Jenna : T’arrives à gérer la situation.

Elena : Non, je gérer absolument rien dans cette histoire mais c’est pas pour ça que je vais pleurer sur mon sort. Ce matin, j’allais écrire mon journal et puis je me suis dis, tu vas écrire quoi ? Je refuse d’être une de ces nanas pathétiques dont le monde s’écroule parce que le mec qu’elle aime bien à pris ses distances.

Jenna : Si c’est ce que tu veux.

Elena : J’ai pas besoin de lui.

 

Maison des Salvatore - Cuisine.

 

Stefan : Il s’est réveillé, il est très affaibli mais il vaut mieux ne pas descendre le voir. C’est Damon, j’ai aucune idée du danger qu’il représente même dans cet état.

Zach : Mais tu vas en cours ?

Damon : J’ai une vie qui m’attend dehors, il est temps que je la reprends là où je l’ai laissé et que je vois Elena, à condition qu’elle me parle encore.

Zach : Pourquoi tu ne l’as pas appelé ?

Stefan : Pourquoi faire ? Pour lui mentir encore une fois, je déteste lui mentir, j’y arrive pas. Elle a sentie à des kilomètres que j’avais un secret.

Zach : Est-ce que tu as vraiment le choix ? T’es revenus avec le souhait de vivre une vie la plus normal possible, tu savais que ça demanderais des sacrifices.

 

Chambre de Caroline.

 

Caroline : Je me souviens de la fête, euh Damon est venu se mettre derrière moi, il m’a embrassé dans le cou, peut-être qu’il m’a mordu et je me suis évanouie. On dirait qu’on a effacé une partie de ma mémoire, c’est … C’est bizarre. Peut-être que je l’ai laissé me mordre.

Bonnie (avec une bougie à la main) : Pourquoi t’aurais fais ça ?

Caroline : Est-ce qu’on pourrait arrêter d’en parler ? Je veux plus y penser  et je veux plus parler de Damon ni du reste d’ailleurs. Tout ce qui m’intéresse, c’est que les choses redeviennent comme avant. Tu fais quoi avec cette bougie ?

Bonnie : Euh, rien du tout.

 

Bonnie pose la bougie sur la table de nuit et prend le cristal dans ses mains.

 

Bonnie : C’est quoi ?

Caroline : C’est Damon qui me la donné ou peut-être qu’il allait me le donner. En tout cas, ce que je sais, c’est que c’est à moi maintenant.

Bonnie : C’est moche.

Caroline : Le touche pas avec tes sales pattes si tu le trouve moche.

 

Au lycée - Dans les couloirs.

 

Caroline : L’opération lavage de voiture sexy à lieu demain, l’équipe de football et les pom-poms girls sont en première ligne. Enfin pas tous les pom-poms girls seulement celles qui sont des bombes en bikinis. Sortez le grand jeu, vous devez tous les faires craqués. Après tout, le but est quand même de récolté de récoltés un max de fonds.

Elena : Alors là, j’hallucine. C’est comme-ci rien c’était passé.

Bonnie : Elle refuse la réalité.

Stefan : Salut.

Bonie : Euh, euh, tiens, ça me fais penser… Euh, il faut que j’y aille.

Stefan : Excuse-moi de pas t’avoir appelé.

Elena : Aucuns soucis, j’ai survécu.

Stefan : J’étais occupé avec Damon.

Elena : Intéressant et t’as discuté avec lui ?

Stefan : Oui, ça y est.

Elena : Pendant trois jours entiers.

Stefan : T’as toutes les raisons de m’en vouloir mais j’aimerais que tu me laisses une chance de tout t’expliquer, s’il te plait.

Elena : Okay, quand ?

Stefan : Après les cours, je dois repasser chez moi mais on peut se retrouver au bar à quatre heures.

Elena : D’accord.

Stefan : Merci.

Caroline : Stefan, où est Damon, je crois qu’il me doit des excuses après ce qu’il m’a fait à la soirée.

Stefan : Mon frère est parti.

Caroline : Est-ce que tu sais quant il revient ?

Stefan : Il ne reviendra pas. Je suis désolé.

Elena : C’est la meilleure chose qui pouvait arriver. Je te jure.

Caroline : Oui, je sais.

 

Au Mystic Grill.

 

Elena : Salut Matt, t’aurais pas vu Stefan ?

Matt : Pas aujourd’hui. Tu peux faire le triangle si tu veux, pour tuer le temps, on n’a pas joué ensemble depuis une éternité, je suis gentil, je te laisse commencer.

 

Maison des Salvatore.

 

Zach est dans la cuisine et entend Damon qui est malade, il descend à la cave.

 

Zach : Je t’averti toute de suite, j’ai de la veine de venus dans le sang, ça fait maintenant seize ans que j’en prends tous les jours avec mo café. Tu te rendrais malade si tu me mordais. Tu m’entends ?

Damon : Alors c’était ta veine de venus. C’est bien, toutes mes félicitations, on est de la même famille. Mais jusqu’à un certain point.

Zach : On n’est pas une famille Damon. Tout ce qui nous lit, c’est les ennuis que tu crées. En faîtes, c’est uniquement à cause de toi si j’ai préféré avoir ni femme ni enfant.

Damon : J’imagine que j’arriverais pas à te convaincre de me servir un lapin. À ce stade, je serais près à adopter le régime de Stefan.

Zach : Tu sais que c’est impossible.

Damon : T’as réussi ton coup, je vais tirer ma révérence. T’es comme ton grand-père, lui non plus n’aimait pas que je vienne lui rendre visite.

Zach : Parce que tu ne rends pas visite, tu t’imposes, tu débarques sans crier garde. Et tu me rappel que je ne suis pas chez moi, c’est parce que tu veux bien que je vis ici et que je vis un véritable enfer.

Damon : Qui tondra la pelouse, si non ?

Zach : Je suis venu te dire au revoir, Damon.

 

Damon se lève, se dirige vers la porte et étrangle Zach.

 

Damon : Ouvre la porte, Zach.

 

Stefan arrive et sauve Zach des griffes de Damon.

 

Stefan : Continue comme ça, plus tu gaspilleras d’énergies, plus vite, tu t’éteindras.

 

Au Mystic Grill.

 

Matt et Elena sont en train de faire un billard.

 

Elena : Et là, je vois Vicky qui squatte tranquille la salle de bain comme si c’était tout à fait normal qu’elle couche avec Jérémy.

Matt : Je vais pas te mentir, ton frère et ma sœur ensemble, ça me fait trop bizarre.

Elena : Je sais.

 

Le portable d’Elena vibre.

 

Matt : Il est très en retard.

Elena : Ça va bientôt faire une heure mais tout va bien, ce qui veut dire en claire que je ne fais pas parler de mes problèmes de mecs avec toi.

Matt : Temps mieux, j’ai eu peur. C’est pas comme si j’avais été ton meilleur ami pendant longtemps.

Elena : Okay, je me lance, Tu penses quoi de Stefan ? C’est un mec bien.

Matt : Pourquoi, qu’est-ce qu’il a fait ?

Elena : Ben, rien de particulier mais j’ai tout le temps l’impression qu’il me ment. En faîtes, je suis certaine qu’il me cache quelque chose et je meurs d’envie de savoir quoi.

Matt : Tu t’attends à quoi ? Tu crois que c’est un serial killer qui cache un costume de clown dans le  coffre de sa bagnole.

Elena : Non, bien sur que non. Mais qu’est-ce qu’on sait de lui ? Réellement.

Matt : Ben, qu’il assure au football, qu’il est plutôt du genre solitaire et même si ça me fait mal de le reconnaître, je pense que c’est un mec bien.

Elena : Alors, tu crois que je suis parano et que je fais des idées.

Matt : Je crois que tu devrais lui parler.

Stefan : Parler à qui ? Pardon, je suis désolé pour le retard.

Elena : Qu’est-ce t’es arrivé ?

Stefan : J’ai eu un contretemps.

Elena : Rien de grave au moins.

Stefan : Non, j’ai du aider mon oncle.

Elena : Et c’est ça qui t’as empêche de me prévenir que tu serais à la bourre d’une heure.

Matt : Bon et bien je fais vous laisser tous les deux, amusez vous bien.

Stefan : Écoute  Elena, je suis navré, je pouvais pas faire autrement.

Elena : Qu’est-ce que tu ne pouvais pas faire autrement ? J’ai compris.

Stefan : Non, s’il te plaît, t’en vas pas. Je te jure…

Elena : Cette fois, j’en ai marre. Tu vois pas ce qui ce passe, à chaque fois que je te pose une question, ta réponse est ultra évasive. Qu’est-ce que tu as fais d’assez horrible pour avoir peur de me le dire ?

Vieil homme : Je vous connais. Ben ça alors.

Stefan : Pardon, vous disiez ?

Vieil homme : Je vous connais. Comment c’est possible.

Stefan : Vous devez me confondre avec quelqu’un d’autre, Monsieur.

Vieil homme : Vous n’avez pas pris une ride.

Stefan : Vous faîtes erreur, excusez-moi. (À Elena) Est-ce que je peux te ramener chez toi ? On discutera de tout ça sur le chemin. Ça te va ?

Elena : Attend, c’est quoi ce délire ?

Stefan : Aucune idée, c’est sûrement rien.

Elena : T’as raison, c’est sûrement rien, il faut que je file. Pardon.

 

Elena se dirige vers la porte et sort du Mystic Grill.

 

Maison des Gilbert – Chambre d’Elena.

 

Elena est dans sa chambre et écrit dans son journal.

 

Elena (V. Off) : J’ai essayé. J’aimerais que les choses s’arrangent entre nous et pourtant mon instinct me dit de rester sur mes gardes. Ce qu’on nous cache peut nous blesser.

 

Au Mystic Grill.

 

Logan : Bonsoir sheriff.

Sheriff Forbes : Ah.

Logan : Du nouveau ?

Sheriff Forbes : On a passé au peigne fin tout le secteur Ouest, on a rien trouvé dans les grottes, du moins rien qui indique qu’elles étaient habitées.

Logan : Alors, ils sont en ville.

Sheriff Forbes : On a déjà inspecté tous les bâtiments et entrepôts désaffectés.

Logan : Ça laisse plus que les résidences privées.

Sheriff Forbes : Ça va être difficile de les localiser, voir impossible. Ces créatures sont futées et extrêmement discrètes.

Logan : J’imagine qu’un type qui sort que la nuit fini forcement par ce faire remarquer.

Sheriff Forbes : Et pour la montre ?

Logan : Je m’en occupe.

Sheriff Forbes : Je connaissais bien les Gilbert, la tradition voulait que la montre soit transmit de père en fils. Je commencerais par Jérémy.

Jenna : Logan.

Logan : J’en reviens pas que tu sois venu.

Jenna : T’as une heure pas plus. À toi de jouer.

 

Maison des Gilbert - Chambre d’Elena.

 

Jérémy : Ça va ?

Elena : Est-ce que Vicky est dans le coin ?

Jérémy : Ne répond pas à ma question par une autre question, peut-être bien. Qu’est-ce qui t’arrives ?

Elena : J’ai le cafard, c’est tout.

Jérémy : Ah ben peut-être que tu devrais descendre manger un morceau ?

 

Elena descend les escaliers et entend du bruit.

 

Elena : Jenna ? Jenna ?

 

Elena va dans la cuisine et y découvre Stefan en train de faire à manger.

 

Elena : Stefan ? Qu’est-ce que tu fais là ?

Stefan : La cuisine. Jérémy m’a dit que le poulet au parmesan été un de tes plats préférés. Il se trouve justement que je suis bon cuisinier, origine italienne oblige. Je sais même fabriquer ma propre mozzarella malheureusement ce soir il faudra ce contenter de ce que j’ai trouvé, autrement dit, de la mozza industriel, désolé.

Elena : Qu’est-ce que tu cherches à faire en envahissant ma cuisine ?

Stefan : Tu veux savoir qui je suis.

 

Elena lui répond oui de la tête.

 

Stefan : Je pense que si tu dois me plaquer, la moindre des choses serait que tu saches qui tu plaques. Alors commençons par Katherine.

Elena : Stefan.

Stefan : Katherine était la plus belle fille que j’ai jamais rencontrée, elle avait la peau mate, une peau parfaite et elle avait un rire absolument dingue tellement que quant elle riait, on ne pouvait pas s’empêchait de rire aussi et elle était drôle, c’était quelqu’un qui s’avait s’amuser mais Katherine était aussi impatiente, elle croyait que tout lui été due. Elle était égoïste et très impulsif. Et pour en revenir à Damon, il dit être sorti avec elle le premier mais je sais pas si c’est vrai, par contre, ce que je sais, c’est que j’ai fais certaine choses dont je ne suis pas fière et mon plus grand regret, c’est de pas avoir plus réparé mes erreurs avant qu’elle meurt, elle me manque mais je ne suis plus anéanti par sa perte.

 

Maison des Gilbert – Chambre de Jérémy.

 

Vicky : C’est sympa ce que tu as fais pour Stefan, c’était très romantique.

Jérémy : C’est parce que j’étais d’humeur romantique.

Vicky (avec une boite dans les mains) : Regarde ce que j’ai trouvé, (elle se dirige vers le bureau et s’assoie sur une chaise) Elena Gilbert, un comprimé toutes les quatre à six heures selon l’intensité de la douleur.

Jérémy : Elle en prend plus, c’était après l’accident.

 

Vicky sort un comprimé de la boite.

 

Vicky : Alors, ça ne va pas lui manquer.

 

Vicky prend la montre à gousset de Jérémy qui se trouve sur son bureau.

 

Jérémy (qui se lève) : Non, non, s’il te plaît, pas avec ça, c’est une montre ancienne.

 

Elle lui rend la montre et prend autre chose à la place pour écraser le comprimé.

 

Jérémy : J’ai l’impression qu’on se défonce tout le temps.

Vicky : C’est ça d’avoir les libertés de choisir.

Jérémy : On pourrait choisir de pas le faire pour une fois, on n’est pas obligé de planer à longueur de journée.

Vicky : J’espère que t’es pas un de ces mecs qui croit parce que je sors avec lui, il va pouvoir changer ce qui lui plait pas chez moi.

Jérémy : Non.

 

Jérémy retourne s’assoir sur son lit.

 

Vicky : Cool.

 

Maison des Gilbert – Cuisine.

 

Stefan : J’adore lire, je suis un fan inconditionnel de Fitzgerald, Gatsby le magnifique, c’est mon bouquin préféré mais je ne suis pas snobe, j’aime aussi John Grisham. Je trouve que Friends est la meilleure série réalisé ces 50 dernières années mais ma préférée, c’est ma sorcière bien-aimée, les personnages m’ont toujours fait mourir de rire. J’adore Martin Scorsese, je pourrais regarder « Taxi Driver » encore et encore sans m’en lasser.

Elena : Donne, je fais t’aider. (Elle lui prend le couteau des mains).

Stefan : Après pour ce qui est de la musique, j’écoute un peu de tout, ça va par exemple de Bob Dylan à Jimmy Hendrix en passant par Kanye West, j’écoute aussi les grandes stars de la musiques country. (Elena se met à rire)

Elena : Quoi ? J’ai rien dis. Au faite, c’est pourquoi faire du pain à l’ail tout ça parce que je t’averti, j’en mangerai si on en prend tous les deux.

Stefan : Tu plaisantes, j’adore le pain à l’ail.

 

Stefan se dirige vers le réfrigérateur et l’ouvre au même moment Elena qui coupe de l’ail se coupe le doigt avec le couteau.

 

Elena : Aie.

Stefan : Ça va ?

Elena : Ouais, je crois.

 

Elena  se dirige vers l’évier et fait couler l’eau. Stefan regard sa main et découvre qu’il y a du sang sur celle-ci. Son visage change et Elena le remarque.

 

Elena : Ton visage.

Stefan : Oui, je sais, c’est rien, j’ai une poussière dans l’œil.

Elena : Stefan. Eh. Regarde- moi.

 

Le visage de Stefan redevient normal et se retourne vers Elena.

 

Elena : Euh, ça ayez, je crois que je suis bonne pour l’asile, ma paranoïa à laissé place à des hallucinations.

Stefan : C’est ce qui fait ton charme.

 

Ils s’embrassent.

 

Maison des Salvatore – Cave.

 

Damon : Caroline. Caroline.

 

Chambre de Caroline.

 

Caroline (au téléphone) : Non, Nikki, je t’en supplie ne met pas ton une pièce, d’accord, je sais ce que ça donne sur toi fais moi confiance. Surtout que cette année, j’ai envie qu’on se la joue sexy.

 

Maison des Salvatore – Cave.

 

Damon : Caroline.

 

Chambre de Caroline.

 

Caroline (au téléphone) : T’as raison, on devrait peut-être laver les voitures avec sensualité. Non.

 

Caroline regard dans son miroir et aperçoit Damon.

 

Damon : Caroline.

 

Elle se retourne mais il n’y a personne.

 

Caroline (au téléphone) : Quoi ? Euh… Non, désolé. Euh… Bon de tout façon, on se voit demain et t’oublie pas, met un deux pièces. Okay, Tchao.

 

Elle raccroche, un corbeau arrive et se pose sur le rebord de sa fenêtre.

 

Caroline (prend un oreiller dans les mains et essaye de faire partir le corbeau) : Ouste, aller, dégage. (Le corbeau s’en va) À l’angoisse.

 

Maison des Salvatore – Cave.

 

Damon : Je paris que t’es particulièrement fière de toi.

Stefan : Pas particulièrement

Stefan : T’as gagné, t’as attrapé le méchant maintenant plus rien ne peut se mettre entre Elena et toi. Si n’est la vérité, tes mensonges vont te rattraper Stefan si tu continues à nier ta véritable nature.

Stefan : L’avantage à ce que tu sois enfermé et pas moi, c’est que moi, je peux partir.

 

Extérieur – Lavage de voiture.

 

Caroline : Pas de réduction pour les amis, pas de lavage à l’œil et pas d’ardoise, on n’est pas un gala de charité.

Elena : Non, bien sur.

Stefan : Salut.

Elena : Et salut.

Stefan : Ça va.

Caroline : On a appelé ça « Opération lavage de voiture sexy », au cas où vous l’auriez oublié.

Stefan : Elle nous a grondées là.

Elena : Et jugé aussi.

Stefan : Whoua.

Elena : Bon mauvaise nouvelle, tu vas devoir enlever ton haut.

Stefan : À une condition, t’en lève le tien d’abord.

Elena : Si ça peut d’aider.

 

Elena et Stefan enlève tous les deux leurs hauts.

 

Elena : Ah génial, je suis désolé, c’est vraiment pas sexy.

Stefan : Je suis pas d’accord.

 

Ils s’embrassent.

 

Bonnie : Mm-hmm, non, interdiction absolue d’avoir le cafard.

Matt : Je faisais qu’observer.

Bonnie : Ah, Tiki, une voiture pour toi.

Tiki : Pourquoi c’est toujours moi qui me tape les mochetés, que ce soit bien clair, ta voiture est une véritable poubelle ambulante. Je veux bien la laver mais ça restera une poubelle ambulante.

Bonnie : T’es pas obligé d’être impolie.

Tiki : Ce qui est impolie, c’est de pourrie le paysage avec ce tas de ferraille.

 

Bonnie utilise ses pouvoirs et Tiki reçoit de l’eau en pleine tête.

 

Tiki : À c’est pas vrai. Quelqu’un peut m’aider ? Mais c’est quoi ce truc ?

Matt : Toujours aussi sexy Tiki.

 

Logan : La recette sera reversé à la section sport du lycée qui ne c’est toujours pas remis de la mort tragique de l’entraineur de football William Tanner. Les habitants de Mystic Falls se réunissent dans un dernier élan de solidarité envers l’un des leur. Aller.

Jenna : La classe.

Logan : Merci beaucoup.

Jenna : Mais rassure moi, tu vas aussi filmer les filles en maillot de bain, pas vrai.

Logan : Il parait que 53% des téléspectateurs regardent des infos sans le son.

Jenna : Merci pour hier soir, c’était très agréable.

Logan : Tu te rappelles la dernière fois qu’on s’est retrouvé sur le parking du lycée ?

Jenna : Je vois pas. Non, je me souviens pas.

Logan : De rien du tout.

Jenna : Rien de rien. Surtout pas d’avoir fait l’amour dans ta voiture.

Logan : Ouais, c’était une belle journée. Quoi ?

 

Elena : Ta bague est pleine de savon.

Stefan : Ah, c’est rien.

Elena : Damon en a une aussi, il y a une raison particulière à ça.

Stefan : Ouais, il s’agit de… D’armoirie familiale qui date de la renaissance italienne.

Elena : Ah, (regarde de très près sa chevalière) C’est quoi comme pierre précieuse ?

Stefan : On appel ça lapus lazuli.

Elena : Ah, je suis sérieuse, tu devrais l’enlever, je peux la mettre dans mon sac.

Stefan : T’inquiète pas, ça craint rien, franchement. Merci quand même.

Elena : D’accord. Je fais chercher des chiffons.

Stefan : Ça marche.

 

Elle part.

 

Elena : Il nous faut des chiffons propres et des peaux de chamois.

Caroline : D’accord, je m’en occupe. Perd pas la caisse de vue.

 

Caroline part et se dirige vers les couloirs du lycée. Elle ouvre une porte mais celle-ci est fermée. Elle fait quelques pas dans le couloir, se retourne et aperçoit Damon.

 

Damon : Caroline aide-moi. Caroline aide-moi.

 

Caroline prend peur et s’enfuit en courant.

 

Extérieur – Lavage de voiture.

 

Elena : Ça fera 20 dollars.

Vieil homme : Tenez.

Elena : Je vous ai vue hier, vous avez parlé à mon copain, vous savez au Mystic Grill.

Vieil homme : Il avait raison, je l’ai confondu avec quelqu’un d’autre.

Elena : C’est Stefan Salvatore.

Vieil homme : Non, c’est pas possible, c’est ma mémoire qui me joue des tours tout simplement.

Elena : Ce n’est pas sûr, où l’auriez vous vu ?

Vieil homme : Quand je suis arrivé ici, j’ai loué une chambre à la pension des Salvatore.

Elena : Ah.

Vieil homme : À cette époque, Stefan était que de passage, il rendait visite à son oncle, personne ne c’était rendu compte de sa présence jusqu’au jour où à eu lieu l’attaque.

Elena : L’attaque ?

Vieil homme : Oui, son oncle a été tué. Il a été attaqué par une bête sauvage dans la forêt.

Elena : Euh… Son oncle, Zach ?

Vieil homme (fait non de la tête) : Joseph.

Elena : Excusez-moi monsieur, c’est la première fois que j’entends cette histoire.

Vieil homme : Le contraire aurait été étonnant, c’est arrivé il y a tellement longtemps.

Tiki : Grand-père, maman veux pas que tu sortes, il faut que tu rentres maintenant. D’accord.

Vieil homme : Oui. (Il part)

Tiki : J’espère qu’il t’embêtait pas, il a plus toute sa tête parfois.

Elena : Non, pas du tout, il est gentil. (Elle se lève et rejoint le vieil homme) Attendez monsieur, je voudrais savoir le jeune homme que vous avez vu à la pension, celui que vous avez connu, vous êtes sûr qu’il s’appelait Stefan Salvatore.

Vieil homme : Oui, je me souviens de sa chevalière et de son frère aussi.

Elena : Damon ?

Vieil homme : Oui c’est ça, Stefan et Damon Salvatore.

Elena : Quand à eu lui l’attaque ?

Vieil homme : C’était dans les premiers jours du mois de juin 1953. Oui, oui, c’est bien ça. C’était en juin 1953.

 

Stefan : Je fais une pause, je reviens. (Il se dirige vers Elena) Caroline t’a enfin lâché.

Elena : Ouais en faîte je sais pas où elle est partie, elle m’a abandonné. Tu sais je me suis rendu compte d’un truc tout à l’heure, je savais pas que tu étais d’origine italienne jusqu'à ce que tu me le dises.

Stefan : À bon, la consonance de mon nom de famille t’a pas mis la puce à l’oreille.

Elena : Effectivement, je suis bête. Et en dehors de toi, il y a d’autre Salvatore à Mystic Falls

Stefan : Mon oncle, Zach.

Elena : Où sont partis tous les autres ?

Stefan : Euh… On est tous éparpillés.

Elena : Mm-mm.

Stefan : Pourquoi ?

Elena : Comme ça, j’essaye simplement d’un peu mieux te connaître.

 

Au cimetière.

 

Jérémy : Tu m’emmènes où ?

Vicky : On peut pas rester éternellement planqué dans ta chambre. Alors soit le bienvenu dans mon 2ème endroit préféré pour faire la fête.

Jérémy : Tu parles du cimetière.

Vicky : Ouais, ça déchire non.

Jared : Eh Vic.

Vicky : Ça roule Jared.

Jared : Alors Donovan, on fait du baby-sitting.

Vicky : Je vous présente Jérémy, il est cool.

Jared : Un petit pétard.

Vicky (qui prend le pétard) : Merci.

 

Extérieur – Lavage de voiture.

 

Elena : Ça fait déjà plus d’une heure que ta voiture est propre.

Jenna : Tu pouvais pas le crier un peu plus fort.

Logan : Salut, Elena, c’est ça, je t’ai déjà vu, tu devais avoir 9 ans.

Elena : Ah.

Jenna : Soit ton âge émotionnel quant tu m’as largué.

Logan : Ah… Et moi qui croyais que c’était bien engagé.

Elena : Est-ce que tu as une assez bonne opinion de lui pour que je me risque de lui demander un service ?

Logan : Tu aurais une meilleure opinion de moi si je lui rends un service ?

Jenna : Euh… Je suis pas convaincue, est ce que ça répond à vos deux question ?

Logan : (à Elena) Je t’écoute, (à Jenna) Non, j’y mets une condition, tu m’invites à dîner ce soir chez toi.

Jenna : D’accord mais tu mangeras des restes.

Logan (à Jenna) : Oh. (À Elena) Je t’écoute cette fois, vas-y.

Elena : Est-ce que vous avez accès à de vieilles informations qui dateraient des années 50.

Logan : Oui, au boulot, entre les archives et internet, on a une belle base de données.

Elena : Ça serait pour un exposé, j’aurais du le rendre depuis longtemps, ça me sauverais la vie.

Logan : Justement, j’y fais un saut. On y va. (Il part)

Elena : Si on te demande où je suis, t’es au courant de rien, Caroline m’en voudrait d’avoir déserté. (Elle prend ses affaires et part)

 

Maison des Salvatore

 

Caroline se dirige vers la maison des Salvatore.

 

Damon : Caroline. Aide-moi.

 

Elle entre à l’intérieure.

 

Damon : Caroline.

Caroline (en descendant à la cave) : Damon ? Damon ? Damon ? C’est pas vrai, c’est quoi ce plan, comment j’ai su que tu étais enfermé ici ?

Damon : Tu l’as su parce que je le voulais de toutes mes forces. (Il se lève) Fais-moi sortir d’ici, j’t’en pris.

Caroline : Tu m’as mordu.

Damon : Tu as aimé ça, rappel-toi.

Caroline : Euh… Dis-moi pourquoi je me souviens toujours des mêmes choses mais sous un angle différent.

Damon : Tu gardes en mémoire ce que je veux que tu gardes en mémoire et maintenant que ton corps à éliminé la veine de venus, tu peux être sûre que t’auras aucun souvenir de ce que tu vas faire.

Caroline : Qu’est ce que je vais faire ?

Damon : Tu vas ouvrir la porte. Tu vas ouvrir la porte.

 

Caroline ouvre la porte.

 

Zach (qui essaye de refermer la porte) : Non. Non, Allez-vous-en. Vite partez. Partez.

 

Damon ouvre la porte, sort et tu Zach. Puis il court après Caroline qui arrive à sortir de la maison mais Damon ne peut pas car il n’a plus sa chevalière.

 

Extérieur – Lavage de voiture.

 

Tiki : Corvées de nettoyage.

Bonnie : Quoi ?

Tiki : Il faut qu’on nettoie le parking.

Bonnie : On a lavé des voitures la logique veut que le sol soit propre lui aussi.

Tiki : Discute pas obéie.

Bonnie : Et pourquoi je ferais ça ?

Tiki : Caroline est partie alors c’est moi qui commande maintenant. (Elle lui tend un balai)

Bonnie (qui prend le balai) : Génial. Grrrrr.

 

Avec ses pourvoir, Bonnie provoque un feu et la voiture de Tiki prend feu. Stefan arrive et tout s’arrête.

 

Stefan : Bonnie. Bonnie. Bonnie. Ça va ?

 

Bonnie redevient normale.

 

Bonnie : Qu’est ce qui c’est passé ?

Stefan : On aurait dit que tu étais en transe.

 

Bonnie regard autour d’elle.

  

Bonnie : C’est moi qui est fais ça ?

Stefan : Ouais, j’ai l’impression.

Bonnie : Les autres ont rien vu, si.

 

Stefan lui répond non de la tête.

 

Bonnie : Temps mieux. Ne le dis à personne, s’il te plaît.

 

Au journal.

 

Logan : On a numérisé nos archives l’année dernière, tu peux visionner toutes les séquences même les plus anciennes sur l’ordi et tu cherches quoi, tu m’as pas dis ?

Elena : Un incident qui ce serait produit à la pension des Salvatore. Je sais pas si il a vraiment eu lieu mais ça remonterais à 1953.

 

Le portable de Logan sonne.

 

Logan : Ah excuse-moi une seconde. (Au téléphone) Ouais. Un incendie. Okay, j’arrive. (À Elena) Je vais devoir te laisser, parfois on a des fais-divers biens réels à couvrir dans cette ville. Utilise des mots-clés pour chercher dans la base de données, c’est vraiment simple à utiliser. Ah et Brady est à la technique, il t’aidera si t’en as besoin.

Elena : D’accord.

Logan : Okay. Ah et est ce que tu pourrais glisser en ma faveur à Jenna ?

Elena : Pas de soucis.

Logan : C’est gentil. Bonne chance. (Il part)

 

Au cimetière.

 

Jérémy et Vicky sont allongés par terre.

 

Vicky : Quoi ?

Jérémy : Je suis ivre mort dans un cimetière.

Vicky : T’inquiète pas, ça gène pas les voisins. D’ailleurs, je passerais bien à la vitesse supérieure. Tiens attrape Tony.

Tony : Oh. Oh, classe. Oh Vicky tout craché.

Fille : Ah merci à toi Elena Gilbert qui que tu sois.

Jérémy : C’est les médocs que t’as pris chez moi.

Vicky : Ta sœur n’en a plus besoin.

 

Jérémy se lève.

 

Jérémy : Elle va remarquer qu’ils ont disparus, c’est pas cool.

Vicky : C’est pas grave, arrête.

Jérémy : Au contraire, ça l’est.

Tony : Et calme toi vieux, Vicky nous a ramené un casseur d’ambiance.

Vicky : Ferme-là Tony.

 

Vicky se lève.

 

Vicky : Excuse-moi, je voulais pas t’énerver.

Jérémy : Alors explique-moi ce qu’on fout dans un cimetière avec une bande de losers.

Vicky : C’est mes potes.

Jérémy : C’est des nazes qui foutront jamais les pieds en dehors de cette ville.

Vicky : Ah ouais et je suis quoi moi ?

Jérémy : Toi, t’es différente.

Vicky : Non, toi, t’es différent. C’est toi le gosse qui vie dans une immense baraque et qui fait des conneries parce que ses parents sont morts mais tu sais un jour, tu t’en remettras, tu vas te ressaisir et tu vas aller de l’avant et dans quelques années tu raconteras à tes gamin ton adolescence difficile et moi, je serais toujours là à servir des tables au Mystic Grill et à m’éclater dans un cimetière avec une bande de nazes qui foutrons jamais les pieds en dehors de cette ville.

Jérémy : Écoute.

Vicky : Rentre chez toi, Jérémy. Quand j’aurais envie de me rabaisser et de me dire que je suis une merde je retournerais voir Tyler.

 

Ils partent chacun de leur côté.

 

Extérieur – Lavage de voiture.

 

Stefan : T’aurais pas vu Elena ?

Matt : Non, pas depuis un moment.

Stefan : Tu crois qu’elle est rentrée ?

Matt : J’en sais rien.

Stefan : Merci. (Il part)

Matt : Stefan.

Stefan : Oui ?

Matt : Je dis pas ça par amitié pour toi mais parce que je tiens à elle, mais elle marche à la confiance alors je sais pas ce que tu caches mais plus tu feras de mystère plus elle s’est forcera de connaître la vérité.

 

Au journal.

 

Elena fait des recherches sur internet.

 

Elena (V. Off) : Joseph Salvatore, attaque animal. Un résultat trouvé.

 

Elena regarde une vidéo.

 

Homme : Ici,Franklin Fell, en direct pour vous depuis la pension des Salvatore où l’attaque d’un animal sauvage c’est malheureusement soldé par une horrible tragédie. Ils sont en train d’évacuer le corps. Essaye de faire un gros plan. Regard là-bas, c’est son neveu.

 

Elena regarde très attentivement la personne en arrière plan et voit Stefan.

 

Chambre de Caroline.

 

Sa mère entre dans sa chambre.

 

Sheriff Forbes : Je t’ai pas vu au lavage de voiture.

Caroline : Je suis partie avant la fin.

Sheriff Forbes : Ça va ma chérie ? Il y a quelque chose dont tu voudrais me parler ? D’un garçon peut-être ?

Caroline : Maman, si je voulais parler mec, j’appellerais papa. Il est heureux avec un homme lui au moins.

 

Maison des Salvatore.

 

Stefan entre chez lui et voit un corbeau mort dans l’entrée.

 

Stefan : Zach ? Oh non Zach.

 

Stefan trouve Zach mort dans la cave.

 

Elena (V. Off) : Cher journal, je ne crois pas à l’irrationnel. Les hommes naissent, grandissent et meurent, voilà le monde dans lequel nous vivons.

 

Caroline est dans sa chambre et regarde le pendentif que Damon lui a donné puis se couche dans son lit.

 

Maison de la grand-mère de Bonnie.

 

Bonnie (en pleure) : Il m’arrive des choses que je ne comprends pas.

Sa grand-mère : Je sais ma chérie.

Bonnie : Oh grand-mère.

 

Elle prend Bonnie dans ses bras et Bonnie fond en larmes dans ses bras.

 

Maison des Gilbert – Salon.

 

Jenna : Logan ?

 

Logan entre dans la chambre de Jérémy et la fouille et trouve une montre.

 

Jenna : Logan ?

Elena (V. Off) : Les gens devraient être tels qu’il se présente à nous au lieu de mentir ou de cacher leur vrai visage.

 

Logan sort de la chambre de Jérémy mais tombe sur ce dernier.

 

Jérémy : Qu’est ce que vous faîtes là ?

Logan : Je cherché les toilettes mais je les trouve pas.

 

Jérémy lui montre du regard où ils sont.

 

Maison des Salvatore – Cave.

 

Stefan, en pleure, tient Zach dans ses bras.

 

Maison des Gilbert – Chambre d’Elena.

 

Elena (V. Off) : C’est impossible, je ne crois pas à l’irrationnel je ne peux pas y croire mais comment nier ce que j’ai devant les yeux. Un être qui ne vieille pas.

Vieil homme (V. Off) : 1953.

 

Elena (V. Off) : Qui ne se blesse pas.

 

Flash back.

 

Elena : Oh non, t’es blessé, c’est grave, l’entaille est profonde.

 

Elena (V. Off) : Un être dont l’apparence change d’une manière inexpliquée.

 

Flash back.

 

Elena : Euh… T’es sur que ça va, tes yeux sont bizarres. Ton visage.

 

Elena (V. Off) : Toutes ces filles mordues.

 

Flash back.

 

Elena : C’est quoi ce truc horrible ?

Caroline : C’est rien.

 

Elena (V. Off) : Tous ses cadavres vidés de leurs sangs.

 

Flash back.

 

Elena : Et elle, elle sait quel genre de bête la attaqué ?

Matt : Figure-toi qu’elle a parlé d’un vampire.

 

Elena se regarde dans le miroir et réalise que ce qu’est en réalité Stefan.

 

Au cimetière.

  

Tony : T’as la gorge sèche Donovan.

Vicky : Non, ça va merci.

 

La musique s’arrête.

  

Tony : J’y vais pas.

Jared : Moi non plus.

Fille : Moi non plus. Vicky.

 

Vicky se lève et va rallumer la musique.

  

Vicky : Tout va bien, ça va ?

Damon : Viens par là. Viens par là. Viens, viens.

Vicky : Tu n’as vraiment pas l’air d’aller très fort, tu sais.

 

Vicky s’approche de Damon et le retient.

  

Damon : Approche-toi, j’ai un… J’ai un truc à te dire.

Vicky : Whoa, whoa, je te tiens. Je te tiens, tout va bien.

 

Damon mord Vicky.

 

Maison des Salvatore.

 

Stefan prend un pieu cour jusqu’à la porte et voit Elena.

 

Elena : Qui es-tu ?

 

FIN.

Ecrit par Diana62800

 

 

[Salvatore's cellar.]

DAMON: Where is my ring?
STEFAN: Won't be needing it anymore.
DAMON: How long have I been here?
STEFAN: Three days.
DAMON: What are you doing?
STEFAN: During the dark ages when a vampire's actions threatened to expose or bring harm upon the entire race, they would face judgment. They sought to reeducate them rather than to punish them.
DAMON: You know what will happen if i don't... Feed on blood.
STEFAN: You'll grow weaker and weaker. Eventually you won't be able to move or speak. In a week your skin will desiccate, and you'll mummify. A living corpse. Unable to hurt anyone. Ever.
DAMON: So what, you're just going to leave me in the basement, forever?
STEFAN: I've injected you with enough vervain to keep you weak. Once your circulation stops, I'll move you to the family crypt, and then in 50 years, we can reevaluate.
DAMON: I'm stronger than you think.
STEFAN: You always have been. But you're not stronger than the vervain. And we both know it. I'm sorry. Didn't have to be this way.

[Elena's house.]

Elena is waking up and going to the bathroom. She meets Vicki.

VICKI: I--i'm sorry, i'm almost done.
ELENA: It's--it's ok. Take your time.

VICKI: I think you might be in trouble.
JEREMY: What did you do?
VICKI: Oh, she saw me.
JEREMY: I'm a drug-using delinquent. A girl in bed doesn't really rank.

ELENA: Jenna! Are you aware of what's going on upstairs?
JENNA: Uh-huh.
ELENA: And you have no objection?
JENNA: He could be craftier about it, at least make an effort to sneak her in and out. Oh, and just so you know, I won't be home for dinner.
ELENA: Oh, so you're actually going to do it. You're gonna go out with Logan.
JENNA: I'm going to show up and torture him, yes. And have you heard from Stefan?
ELENA: Not since that very vague message three days ago. "Hi, um, Elena, I, um, have something I have to do. I'll, uh, explain in a few days."
JENNA: Haven't you called him?
ELENA: Nope. Not going to, either.
JENNA: And you're ok with everything?
ELENA: No, I'm not ok with any of it. But I'm not gonna cry about it, either. You know, I was going to write in my diary this morning and then I thought, what am I going to write? Honestly, i'm not gonna be onee of those pathetic girls whose world stops spinning because of some guy.
JENNA: Ok, then.
ELENA: I'll be fine.


[Salvatore's house.]

STEFAN: He's awake. He's aweak, but it's probably best to stay out of the basement. He's Damon. I'm not sure how dangerous he still might be.
ZACH: You're going to school?
STEFAN: Came here to live a life. It's about time i get back to that. And Elena, if she's still speaking to me.
ZACH: Why haven't you called her?
STEFAN: Am suppose to do, feed her another lie? I hate lying to her, Zach. I'm not good at it. She already thinks I'm hiding something.
ZACH: What choice do you have? You came here because you wanted to live as normal a life as you could. You knew this was going to be a part of it.


[Caroline's bedroom. ]

CAROLINE: I remember the party. Damon came up behind me, and he was kissing my neck, or biting my neck. I passed out. It's like there's holes in my memory lately. It's just weird. Maybe I let him bite me.
BONNIE: Why would you do that?
CAROLINE: Can we just not talk about it, ok? Don't want to talk about Damon. I don't want to talk about any of it. Just want to go back to normal. What are you doing with that candle?
BONNIE: Um... Nothing. What's this?
CAROLINE: Damon gave it to me. Or he was going to give it to me. All i know is, it's mine now.
BONNIE: It's ugly.
CAROLINE: Well, get your hands off it.

[At school.]

CAROLINE: The sexy suds car wash is tomorrow. The football team and the band have committed. Well, not all the band. Just the ones who could pull off the bikini. I want, in your face, sexy. I mean, it's a fund raiser, for god's sake.
ELENA: Unbelievable. It's like nothing happened.
BONNIE: Lies and denial.
STEFAN: Hey.
BONNIE: Hey. You know, I gotta go. Be somewhere right now.
STEFAN: I'm so sorry I haven't called.
ELENA: No worries. I'll live.
STEFAN: I was dealing with Damon.
ELENA: And did you... deal with Damon?
STEFAN: Yes. Yeah.
ELENA: For four days?
STEFAN: You have every right to be upset with me. But can I explain it all to you? Please.
ELENA: Sure. When?
STEFAN: I gotta be home after school, but The Grill, on four o'clock?
ELENA: Ok.
STEFAN: Thanks.
CAROLINE: Stefan, where is Damon? He has some serious apologizing to do.
STEFAN: He's gone, Caroline.
CAROLINE: When is he coming back?
STEFAN: He's not coming back. I'm sorry.
ELENA: This is a good thing, Caroline.
CAROLINE: I know that.


[At Mystic Grill.]

ELENA: Hey, Matt, um, have you seen Stefan?
MATT: Nope. If you want to kill some time, um, you can rack. Come on. We haven't played in forever. I'll let you brick.


[Salvatore's house. Zach is going to the cellar.]

ZACH: I'm full of vervain. I've been putting it in my coffee for 16 years. My blood will only make you worse. Damon?
DAMON: So it was your vervain. Good for you. Good for you. Family only runs so deep.
ZACH: We're not family, Damon. Only in the most dysfunctional sense. In fact, I avoided having a living, breathing, loving family because of you.
DAMON: I don't guess I could talk you into bringing me a rabbit or something? I'd settle for Stefan's diet at this point.
ZACH: You know i can't do that.
DAMON: You succeeded, Zach. I'm shutting down. You're like your grandfather. He didn't like it when I came to visit, either.
ZACH: But you don't visit, Damon. You appear, unannounced, reminding me that this isn't my house; that you're just permitting me to live here. Hell, that you're permitting me to live.
DAMON: Someone had to mow the lawn.
ZACH: I came to say good-bye, Damon.
DAMON: Unlock it. Unlock the door, Zach.
STEFAN: Keep it up, Damon. The more energy you expend, the faster you'll go.


[At Mystic Grill.]

ELENA: And there's Vicki, all nonchalant in the bathroom like it's no big deal that they're hooking up.
MATT: Yeah, I'm not gonna lie. Your brother and my sister, that's weird.
ELENA: Yeah.
MATT: How late is he?
ELENA: Hitting the hour mark. Hope there's nothing wrong. Which means I'm not talking boy problems with you.
MATT: Good. I mean, it's not like we were ever best friends or anything.
ELENA: Ok. Here goes-- What do you think of Stefan? Is he a good guy?
MATT: Why? what's he done?
ELENA: Not any one thing. He's just so secretive all the time. I think there's something that he doesn't want me to know, which makes me want to know all the more.
MATT: Like what? like that he's a serial killer and he keeps a clown suit in his trunk?
ELENA: No, of course not. But what do we know about him, really?
MATT: He's great at football. A little bit of a loner. And as much as I hate saying it, he might be a nice guy.
ELENA: So you think I'm just being paranoid?
MATT: I think you should talk to him.
STEFAN: talk to who? I'm so sorry that I'm late.
ELENA: What happened?
STEFAN: I got held up.
ELENA: Is everything ok?
STEFAN: There was this thing with my uncle.
ELENA: And you couldn't call and tell me that you were going to be an hour late?
MATT: Ok. You two have fun.
STEFAN: I'm really sorry. It was unavoidable.
ELENA: What was unavoidable? Ok.
STEFAN: Oh, uh, Elena, please...
ELENA: No, Stefan, don't you get it? Every question gets a vague non-answer. What is so awful that you're afraid to tell me?

OLD MAN: I know you. My god.
STEFAN: I'm sorry?
OLD MAN: I know you. How can it be?
STEFAN: I think you have the wrong person, sir.
OLD MAN: You haven't aged a day.
STEFAN: I'm sorry. excuse me. Hey, can we-- can i take you home and we can talk about it? Is that ok?
ELENA: Wait, what was that?
STEFAN: I--i don't know. uh, nothing.
ELENA: Right, nothing. Ok, um... I gotta go, Stefan. Excuse me.


[Elena's bedroom.]

ELENA: I tried. I want so much to make things right, but every instinct in my body is telling me to be careful. What you don't know can hurt you.


[At Mystic Grill.]

LOGAN: Evening, Sheriff. Anything?
SHERIFF FORBES: We went over the entire west side of the lake. All the caverns by the falls were clean, no signs of habitat.
LOGAN: Well, they're staying in town.
SHERIFF FORBES: We canvassed all abandoned buildings and warehouses.
LOGAN: There has to be a private residence.
SHERIFF FORBES: And that much harder to locate, if not impossible. These creatures are smart. they know how to go undetected.
LOGAN: Well, someone who only comes out at night should eventually become obvious.
SHERIFF FORBES: What about the watch?
LOGAN: I'm working on it.
SHERIFF FORBES: I knew the Gilberts. That watch is passed down to the men in the family. I'd start with Jeremy.

JENNA: Hey, Logan.
LOGAN: I can't believe you really came.
JENNA: You have an hour.
LOGAN: Make it count.


[Elena's house.]

JEREMY: You ok?
ELENA: Is Vicki in there?
JEREMY: Don't answer a question with another question. Maybe. What's wrong with you?
ELENA: I'm miserable.
JEREMY: Well, you should go get something to eat.

ELENA: Jenna? Jenna? Stefan? What are you doing here?
STEFAN: Dinner. Jeremy told me that chicken parmesan is one of your favorites, and I happen to be a good cook. The italian roots demand it. I can even make my own homemade mozzarella. Only tonight, it is unfortunately storboht. Sorry.
ELENA: I don't know what you're trying to accomplish.
STEFAN: You want to know me, right? Well, I figure if you're going to dump me, you should at least, um, know who you're dumping. So let's start with Katherine.
ELENA: Stefan...
STEFAN: She was... the most beautiful girl that I had ever met. She had this perfect olive skin. And she had this laugh. It was ridiculous. I mean, her laugh made you laugh. And she was fun. She knew how to have a good time. But Katherine was also very impatient and entitled and selfish, and, um, and impulsive. Enter Damon. He claims that he was with her first. I don't know. I do know that I did some things that...i'm not proud of. And my biggest regret... Is not being able to make it right before she died. I miss her, but... I'm no longer crippled by her loss.

VICKI: It was very nice what you did for Stefan. Very romantic.
JEREMY: Well, I was feeling romantic.
VICKI: Look what i found. "Elena Gilbert, take one tablet every 4 to 6 hours, as needed for pain."
JEREMY: Those are left over from the car accident.
VICKI: So she won't miss them.
JEREMY: No not with that, that's an antique. I feel like we're always getting high.
VICKI: That's the beauty of choice.
JEREMY: Well, then let's choose not to. I mean, we don't have to be high all the time, right?
VICKI: I really hope you're not one of those guys who, now that we're together, tries to change everything about me.
JEREMY: No.
VICKI: Good.

STEFAN: I'm an avid reader, a huge fitzgerald fan, "The great gatsby", his masterpiece.But I'm no snob. I love some good Grisham. I think Seinfeld  is the best american television show for the past 50 years, but i love Lucy is all-time. "The loving cup" episode was the best, I think. Huge Scorsese fan. I can watch Taxi Driver over and over again.
ELENA: Here, let me.
STEFAN: As far as music, it's pretty much across the board. Um, Dylan, Hendrix, Patsy, Willie. Oh, Kanye. You know what, i even like that one miley song. Easy.
ELENA: I didn't say anything. Hey, this is for the garlic bread, right? Because I'm not eating garlic unless you agree to, too.
STEFAN: Are you kidding? I love garlic.

Elena is cut with the knife.

ELENA: Ow! ahh.
STEFAN: You ok? um...
ELENA: Yeah. Think so. Your face...
STEFAN: I--i, uh, I think i got something in my eye.
ELENA: Stefan. Hey. Stefan! Um, I think that my paranoia has turned into full-blown hallucinations.
STEFAN: Part of your charm.


[Caroline's bedroom. Caroline is calling someone.]

DAMON: Caroline. Caroline.
CAROLINE: No, Tiki, do not do the one-piece, ok? I've seen it on you. trust me. Yeah, but you're going for stripper pole vibe this year.
DAMON: Caroline.
CAROLINE: Yeah, maybe we should wash the cars in slow motion. No.
DAMON: Caroline.
CAROLINE: What? oh, um, no, sorry. Um, so i'll just see you tomorrow. Two-piece. Ok, bye.

A crow is at her window.

CAROLINE: Shoo, shoo! Shoo! God!


[Salvatore's cellar.]

DAMON: I bet you're feeling pretty good about yourself, aren't you?
STEFAN: Not particularly.
DAMON: You won. You got the bad guy. Now nothing could come between you and Elena. Except the truth. The lies will catch up to you, Stefan. As long as you keep lying to yourself about what you are.
STEFAN: The beauty of you in there and me out here... Is that i can walk away.


[At the sexy suds carwash.]

CAROLINE: No friend discounts. No freebies. No pay ya laters. We are not running a charity here. No, we are not.
STEFAN: Hi.
ELENA: Hey!
CAROLINE: The event is called sexy suds, you know.
STEFAN: Did we just get scolded?
ELENA: And judged, yeah.
STEFAN: Wow.
ELENA: I'm sorry, but i guess you're going to have to take that off.
STEFAN: I think you have to go first.
ELENA: Ok. Ok, um--sorry, So not sexy. Ugh.
STEFAN: I disagree.

BONNIE:  uh-uh, no. None of that tortured pining stuff.
MATT: I'm just observing.
BONNIE: Mm-hmm. Oh. Tiki. this one's yours.
TIKI: Why do i always get the homely os? Just to be clear, your car's a p.o.s. I mean, we can wash it, but it's still a p.o.s.
BONNIE: You don't have to be rude.
TIKI: Rude is uglying up the road with that junk.

Bonnie uses her powers to water Ticki.

TIKI: Whoa! What the hell ?
MATT: Wet and wild, Tik.

LOGAN: All proceeds are going to the school's athletic department still healing from the tragic death of their football coach William Tanner. The citizens of Mystic Falls coming together in support of one of their own. Cut it.
JENNA: Classy.
LOGAN: Thank you.
JENNA: But you're still going to video the girls in bikinis, right?
LOGAN: We, 53% of americans watch the news with the sound off.
JENNA: Thank you for dinner. I had a nice time.
LOGAN: Do you remember the last time we were in the school parking lot?
JENNA: Nope. Doesn't ring a bell.
LOGAN: Really?
JENNA: Nada. Especially not having sex in the minivan.
LOGAN: That was a good day. What?

ELENA: You're getting soap in that.
STEFAN: Oh, it's fine.
ELENA: I noticed at Damon has one, too. Is there a story behind it?
STEFAN: Yeah, it's the family crest from the italian renaissance.
ELENA: Hmm. What's the stone?
STEFAN: It's called lapus lazuli.
ELENA: Oh. You should really take it off. I could put it in my bag.
STEFAN: No, it's-- it's fine, really. Thanks, though.
ELENA: Ok. I'm gonna get some towels.
STEFAN: Ok.

ELENA: Hey, we're out of towels and those shimmy things.
CAROLINE: I'll go get some more. Mind the money.

DAMON: Caroline. Caroline, help me. Caroline. Help me. Help me.

ELENA: That'll be $20. I saw you last night. You were talking to a friend of mine, At the grill?
OLD MAN: Well, i--i thought it was somebody i knew.
ELENA: Stefan Salvatore.
OLD MAN: Nah, it can't be. It's just my mind
ELENA: Playing tricks on me. Where do you think you'd seen him before?
OLD MAN: When i first moved here, I stayed at the Salvatore boarding house.
ELENA: Oh.
OLD MAN: Stefan was just passing through to visit his uncle. I mean, none of us knew he was even here until the attack.
ELENA: The attack?
OLD MAN: His uncle got killed. Mauled by an animal in the woods.
ELENA: His uncle, Zach?
OLD MAN: Mm-mmm. Joseph.
ELENA: I'm sorry, sir. I don't think I'm familiar with the story.
OLD MAN: Oh, how could you? I mean, this happened years ago.
TIKI: Grandpa, you gotta go. mom wants you home. Ok?
OLD MAN: Ah.
TIKI: He wasn't bugging you, was he? He's a little alzy-heimer.
ELENA: No, he was sweet. Hey, sir, I'm sorry. Um, are you sure that the man that you saw, that you knew, his name was Stefan Salvatore?
MAN: Yes. I remember his ring and his brother--
ELENA: Damon?
MAN: Yeah. Stefan and Damon Salvatore.
ELENA: When was this?
MAN: It was early June, 1953. Yeah. June, 1953.

STEFAN: Caroline finally freed you, huh?
ELENA: Uh, i don't know where she went. She abandoned me. Hey, I realized earlier, I had no idea that your family was from italy.
STEFAN: No? Last name Salvatore didn't do it for you?
ELENA: Right. Duh. Are there any other Salvatores in Mystic Falls?
STEFAN: My uncle Zach.
ELENA: Where did everyone else go?
STEFAN: Kinda just spread out.
ELENA: Hmm.
STEFAN: Why?
ELENA: I'm just trying to learn more about you.
STEFAN: Hmm.


[In the wood.]

JEREMY: Where are you taking me?
VICKI: We can't hide out in your room all the time. Welcome to my other favorite party place.
JEREMY: What, a cemetery?
VICKI: Yeah. It's cool, huh?
BOY: Yo, Vick!
VICKI: What's up, Jared?
BOY: You baby-sitting, Donovan?
VICKI: This is Jeremy. he's cool.
BOY: Smoke up.


[At the sexy suds carwash.]

JENNA: Your car was done an hour ago. You're saying that out loud why?
LOGAN: Hi. Elena, right? I think i met you once when you were 9.
ELENA: Oh.
JENNA: Your emotional maturity level when we were together.
LOGAN: Ouch. Here i thought we were making progress.
ELENA: Is he enough in your good graces that i can ask him for a favor?
LOGAN: If i do her a favor, will i get back in your good graces?
JENNA: Uh, a very reluctant maybe to both.
LOGAN: Done. Wait. One condition. Dinner, tonight, your house.
JENNA: Fine. But you're eating leftovers.
LOGAN: Ooh. What do you need?
ELENA: Do you have access to old news stories, say, fifties?
LOGAN: Yeah, at the station. Between the ariveses and the internet, we pretty much have everything.
ELENA: I have this report way past due. It'd be a life saver.
LOGAN: Heading there now. Let's go.
ELENA: If anyone asks, you don't know where I went. I don't want Caroline to know that i left.


[Salvatore's house. Caroline enters and goes in the cellar.]

DAMON: Caroline, help me. Caroline. Help me.
CAROLINE: Damon? Damon? Damon? Oh, my god! What is this? How did i know that you were here?
DAMON: Because I wanted you to. Very, very badly. Let me out of here. Please.
CAROLINE: You bit me.
DAMON: You liked it. Remember?
CAROLINE: Why do I keep remembering the same things, but in different ways?
DAMON: You remember what I want you to remember. And now that the vervain has passed out of your system, you won't remember what you're about to do.
CAROLINE: What am I about to do?
DAMON: You're gonna open the door. You're gonna open the door.
ZACH: No! No! Get out of here. Run! Run!

Caroline runs. Damon kills Zach. Damon tries to catch Caroline, but the sun burns him.



[At the sexy suds carwash.]

TIKI: Sweeper duty.
BONNIE: What?
TIKI: We have to clean the pavement.
BONNIE: It's a car wash. By definition, the pavement's clean.
TIKI: But not dry.
BONNIE: And I'm doing this why?
TIKI: Caroline bailed, so that leaves me in charge. Fabulous.

With her powers, Bonnie causes fire and Tiki's car burns.

STEFAN: Bonnie! Bonnie! Bonnie! Hey.
BONNIE: What just happened?
STEFAN: You were in some kind of a trance.
BONNIE: Did I do this?
STEFAN: I think so, yes.
BONNIE: Nobody else saw, did they? Don't tell anybody. Please.


[At the station.]

LOGAN: We digitized all our archives last year. You can pull all the remote footage right up on screen. What is it exactly you're looking for?
ELENA: An incident from 1953, If it even happened-- At the old Salvatore boarding house.

Logan's cell phone rings.

LOGAN: Sorry, one second. Yeah? All right, be right there. I gotta go. You believe there's actual news to cover in this town? All right, use keywords to search the database. It's pretty easy to navigate. And Brady down in tech will help you out with anything you need.
ELENA: Ok.
LOGAN: All right? Oh, hey. Could you put in a good word for me with Jenna?
ELENA: You got it.
LOGAN: All right. Good luck.


[At the cemetery.]

VICKI: What?
JEREMY; I'm stoned in a cemetery.
VICKI: They don't mind, they're dead. Let me take this up a notch. Hey, Tony.
TONY: Oh! Nice. Vickies from vicki. Ha!
GIRL: Well, thank you, Elena Gilbert, whoever you are.
JEREMY: You took those from the house?
VICKI: She wasn't hung it.
JEREMY: She's gonna notice if they're gone. That's not cool.
VICKI: It's no big deal, Jer.
JEREMY: Yeah, it kinda is, Vick.
BOY: Damn, dude.
TONY: Vicki brought the party police.
VICKI: Shut up, Tony. I'm sorry. I didn't mean to make you mad.
JEREMY: Well, what are we doing, partying in a cemetery with a bunch of losers?
VICKI: Those are my friends.
JEREMY: They're waste of space small-town lifers.
VICKI: Yeah? What am i?
JEREMY: You're different, Vick.
VICKI: No, you are. You're the kid with the big house who's acting out because his parents died. Guess what-- You'll get over it. You will pull yourself together, move on, and one day tell your kids stories about your dark period growing up. And i'll still be here, waiting tables at the grill, partying at the cemetery with a bunch of waste of space small-town lifers.
JEREMY: Look--
VICKI: Go home, Jeremy. If i want to feel like crap about myself, I'll just go back to Tyler.


[At the sexy suds carwash.]

STEFAN: Hey, have you seen Elena?
MATT: No, not for a while.
STEFAN: You think she went home?
MATT: Not sure.
STEFAN: Thanks.
MATT: Hey. I'm not saying this for you. I'm saying it for her. But she's big on trust. So whatever you're holding back from her, the more you try to hide it, the more she won't stop till she figures it out.

[At the station. Elena looks a documentary.]

VOICE: This is Michael Fell reporting to you from the salvatore boarding house, where a brutal animal attack has ended in tragedy.  Ok, they're bringing out the bodies.  See if you can get closer. Is that the nephew?

At the background, she sees Stefan.


[Caroline's bedroom.]

MRS FORBES: I didn't see you at the car wash.
CAROLINE: Left early.
MRS FORBES: Honey, are you ok? Anything you want to talk about? Is it a boy thing?
CAROLINE: Mom, if i want to talk boys, i'll call dad. At least he's successfully dating one.


[Salvatore's house.]

STEFAN: Zach! Oh, no, Zach...


[Caroline's bedroom.]

ELENA: Dear diary, I'm not a believer. People are born, they grow old, and then they die. That's the world we live in. There's no magic, no mysticism, no immortality. There's nothing that defies rational thought.

[Bonnie goes to her grandmother.]

BONNIE: I don't know what's happening to me.
GRAMS: I know, dear.


[Elena's house. Logan steals Jeremy's watch.]

JENNA: Logan? Logan?

ELENA: People are supposed to be who they say they are. And not lie or hide their true selves.

JEREMY: What are you doing here?
LOGAN: Oh, hey, man. Just looking for the bathroom.

ELENA: It's not possible. I'm not a believer, i can't be. But how can i deny what's right in front of me? Someone who never grows old...

FLASHBACK
OLD MAN: June, 1953.

ELENA: Never gets hurt...

FLASHBACK
ELENA: Oh, my god, your hand! Is it deep? How bad is it?

ELENA: Someone who changes in ways that can't be explained...

FLASHBACK
ELENA: Hey, um, are you ok? Your eye. Your face.

ELENA: Girls bitten...

FLASHBACK:
ELENA: What is that? Oh, my god, what happened to you?
CAROLINE: It's nothing!

ELENA: Bodies drained of blood...

FLASHBACK
ELENA: Did she say what kind of animal it was?
MATT: She said it was a vampire.


[At the cemetery. Music stops.]

BOY: Donovan?
VICKI: No, i'm good.
GUYS: Not it. Not it. Not it. Ah, Vicki.

Vicki goes to the car. Damon is here, coughing, groaning.

VICKI: Hey, man, you ok?
DAMON: Come here. Come here.
VICKI: You don't look good.
DAMON: Come closer. I have something--  That I have to tell you.
VICKI: Whoa, whoa, whoa. I got you, i got you. It's ok. it's ok.

Damon bits her.

[Salvatore's house.]

Elena arrives and meet Stefan.

ELENA: What are you?

Ecrit par Pretty31

Kikavu ?

Au total, 200 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

bibifanser 
11.03.2019 vers 15h

melanie91 
03.03.2019 vers 16h

wolfgirl88 
25.02.2019 vers 10h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

logan12 
18.01.2019 vers 19h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'Octobre est disponible ! Et c'est avec Michael Malarkey que vous passerez ce mois...

Wynonna Earp | La série pourrait accueillir des Revenants ?

Wynonna Earp | La série pourrait accueillir des Revenants ?
Le quartier Wynonna Earp propose un nouveau sondage : Quelle ville pourrait voir débarquer des...

Classement des meilleures saisons

Classement des meilleures saisons
Pour les 10 ans de la série, le site Allocine a réalisé un classement des meilleures saisons de la...

The Vampire Diaries fête ses 10 ans !

The Vampire Diaries fête ses 10 ans !
Il y a 10 ans que le pilot de The Vampire Diaries a été difusé sur CW. Pour célébrer cet...

Calendrier Septembre

Calendrier Septembre
Le calendrier de septembre est disponible ! Et c'est avec Kat Graham que vous passerez ce mois de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

CastleBeck, 15.10.2019 à 22:21

Un nouveau concours d'écriture vous attend sur le quartier Castle. Merci

juju93, Avant-hier à 22:14

3ème catégorie des L d'or de The L Word : le personnage masculin (oui masculin vous avez bien lu) qui aurait mérité d'être + approfondi.

Locksley, Hier à 15:33

L'interview de bloom74, HypnoVIP, est publiée à l'Accueil ! Bonne lecture et bon après-midi !

sabby, Hier à 21:05

Hello bonsoir ! Un nouveau survivor vous attend sur S.W.A.T Bonne soirée à tous !!

Misty, Aujourd'hui à 15:54

Le quartier Dark Angel vous propose un sondage drôle et décalé... sans avoir besoin de connaître la série en plus

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site