VOTE | 838 fans

#111 : Temps mort

Écrit par: Kevin Williamson et Julie Plec
Réalisé par: Dave Barrett

STEFAN DÉCOUVRE UN INDICE AHURISSANT DU PASSÉ - Damon fait un voyage en Georgie où il y découvre une vieille connaissance,Bree (guest star Gina Torres) et lui demande son aide pour comprendre comment ouvrir le tombeau. Dans le processus, Damon se retrouve face à face avec quelqu'un qui est décidé à lui faire payer ses erreurs du passés. Stefan s'ouvre à Grams dans l'espoir d'aider Bonnie à surmonter ses craintes et afin qu'elle accepte ses pouvoirs.
En faisant des recherches à la bibliothèque sur l'histoire du journal, Jeremy rencontre une fille nommée Anna (guest star Malese Jow) qui a ses propres théories sur le folklore de Mystic Falls. Quand Damon revient de Georgie, Stefan attend les nouvelles qui changeront leur monde.

**Photos promos**

Popularité


5 - 7 votes

Titre VO
Bloodlines

Titre VF
Temps mort

Première diffusion
21.01.2010

Première diffusion en France
12.02.2011

Vidéos

Plus de détails

Elena a découvert la photo de Katherine dans la chambre de Stefan et s’est enfuie. Au volant de sa voiture, elle ignore les appels de Stefan qui lui laissent donc un message lui disant qu’il peut tout expliquer. Soudain, Elena percute un homme sur la route, et sa voiture fait une embardée. Elle se retrouve à l’envers, coincée par sa ceinture, et voit au loin la silhouette de l’homme se relever. Horrifiée, elle comprend que ce n’est pas un humain, et crie.

 

 

Mais soudain, l’homme s’enfuit, et Damon apparaît quelques secondes après.  Il aide Elena à sortir de la voiture. Alors qu’Elena tombe dans les pommes, Damon comprend qu’un mystérieux inconnu est passé dans le coin. Il prend Elena dans ses bras.

Alaric est chez lui en train d’écrire. Il dit en avoir « trouvé un », et que Mystic Fall est bien la ville à laquelle il s’attendait. En partant de sa chambre, il regarde un cadre dans lequel figure une photo d’une jeune femme brune. Alaric se souvient. Il est tôt le matin, et il doit partir au travail. La jeune fille dans son lit, sa petite amie, lui reproche en riant d’être si matinal, et lui dit qu’elle l’aime.

Elena se réveille dans la voiture de Damon, ce dernier lui apprend qu’ils sont en route pour la Géorgie. Elle cherche son téléphone, en vain, et demande à Damon d’arrêter la voiture, ce qu’il fait immédiatement. Elena l’accuse de l’avoir kidnappée mais le vampire lui reproche d’être un peu trop dramatique. Damon lui apprend aussi qu’à présent qu’elle s’est séparée du pendentif, il peut se servir de ses pouvoirs sur elle. Le téléphone d’Elena sonne, Damon l’a dans sa poche, il apprend donc à la jeune fille que Stefan appelle. Comme elle ne veut pas lui parler, c’est lui qui parle à son frère. Stefan, furieux, lui somme de ne pas  toucher à Elena. Alors qu’elle insiste pour rentrer, Damon lui propose de faire une pause de cinq minutes dans sa vie, car ses soucis seront après tout toujours là à son retour.

En arrivant au lycée, Jeremy croise Alaric, qui cherche sa bague dans sa voiture. L’adolescent apprend à son professeur qu’il a choisit d’écrire sur la guerre civile de Mystic Fall, en se basant sur le journal que tenais son ancêtre.

Stefan retrouve Bonnie au lycée et prend des nouvelles de sa santé. Il lui dit avoir besoin de ses pouvoirs, mais elle lui répond qu’elle n’est pas prête. Pourtant, quand Stefan lui apprend qu’il s’agit d’Elena, qui est avec son frère, elle accepte d’essayer. Stefan veut obtenir une connexion avec Elena afin de savoir qu’elle va bien. Hélas, Bonnie n’arrive pas à avoir une quelconque vision, et lorsqu’elle tente de faire voler une feuille d’arbre, elle échoue. Paniquée, elle s’excuse auprès de Stefan de ne pas pouvoir l’aider et part.

Damon et Elena finisse par arriver devant un bar, près d’Atlanta. Lorsqu’ils rentrent, la barmaid, une jeune femme métisse appelée Bree, semble surprise et s’approche de Damon, qu’elle embrasse langoureusement, devant une Elena étonnée.  Quelques minutes plus tard, Bree annonce aux clients du bar que Damon est l’homme qui a brisé son cœur, broyé son âme et fait perdre tout espoir de bonheur, avant de trinquer et de boire.
En discutant avec Bree, Elena apprend qu’elle et Damon se sont connus au lycée, quand Damon fréquentait le campus. Elle lui dit que Damon lui a confié son secret mais qu’elle aussi en avait un, et le vampire lui dit que Bree est une sorcière.

Jeremy se rend à la bibliothèque. Dans un rayon, quelques livres lui tombent dessus, ce qui le fait sursauter puis finalement se moquer de lui-même. Une jeune fille surgit au bout de la rangée, et s’excuse de sa maladresse. Ils se baissent dans un même mouvement pour ramasser les livres et leurs têtes se cognent. Ils rigolent, et la jeune fille se présente sous le nom d’Anna.

La grand-mère de Bonnie rentre chez elle, et trouve sa petite-fille affolée, qui lui apprend qu’elle a perdue ses pouvoirs. Elle conseille à sa petite fille d’aller dans un lieu dont elle a peur, qui est liée à la perte récente de ses pouvoirs.

Elena téléphone à Jenna pour s’excuser. Elle lui dit avoir dormi chez Bonnie, puis être allé en cours directement. Pendant ce temps, Bree et Damon discute de Katherine, et Bree lui explique qu’il n’y a aucun moyen d’inverser le sort d’Emily, surtout si le cristal a été détruit.

Bonnie s’est rendue dans la forêt, près de l’ancien cimetière. Elle entend des bruits, soudain le sol s’affaisse sous ses pieds, et elle tombe.

Le téléphone d’Elena sonne, c’est Stefan. Il veut savoir si elle va bien, mais Elena l’accuse de lui avoir mentit depuis le début, et ne le croit pas lorsqu’il lui dit ne pas connaître son lien avec Katherine. Elle envoie ensuite promener Damon quand il lui demande si tout va bien. Pendant ce temps, Bree a appelé quelqu’un pour l’avertir que Damon était là.

Bonnie se réveille dans la tombe, elle est blessée. Elle ne peut pas sortir, et sursaute car sur une sorte de porte est dessiné l’étoile, le symbole des sorcières. En touchant cette porte, Bonnie entend des murmures. C’est derrière que sont enfermés les corps de Katherine et des autres vampires…

Stefan se rend chez la grand-mère de Bonnie, qui lui apprend que son amie est partie, et que lui seul est capable de savoir où. Elle lui dit avoir compris qu’il était au courant du fait qu’elle soit sorcière et que lui avoir tendu la main était de sa part un signe de confiance.

A la bibliothèque, Anna indique à Jeremy où il peut trouver les documents qu’il cherche. Il apprend qu’Anna est ici pour travailler une thèse. Lorsqu’il lui parle de son sujet, et des mythes concernant Mystic Fall, Anna lui parle de vampires.

Au bar, Elena s’inquiète de sa relation avec Katherine, et Damon lui dit que si elle est une descendante, il faut que Katherine ait été enceinte avant d’être transformée. Elena s’intéresse ensuite à la capacité de Damon de se nourrir comme un véritable humain, puis décide de prend une bière.

A la bibliothèque, Jeremy et Anna discutent des vampires, mais Jeremy n’y croit pas trop, il voit les vampires comme une vision allégorique des soldats. Anna lui explique que son grand-père lui en parlait souvent quand elle était petite. Elle lui dit qu’elle va partir, et ajoute que son grand-père en parlait dans son journal. Intéressé, Jeremy lui demande si elle doit vraiment partir.

Il n’y a pas de réseau dans la tombe et Bonnie est coincée. Soudain, quelqu’un surgit derrière elle, paniquée elle se met à hurler. Il s’agit en fait de Stefan. Il la fait sortir du trou en sautant. Enfin libre, Bonnie demande à Stefan si ceux qui sont enfermés en dessous d’eux souffrent beaucoup, Stefan la rassure en lui disant qu’ils sont en état de décomposition et qu’ils ne sortiront jamais.

Au bar, Elena, Damon et les autres enchaînent les verres, et Elena est saoule. Un homme entre, et Bree lui désigne du regard Damon et Elena.

Au Mystic Grill, Jeremy et Anna font une partie de babyfoot tout en s’étonnant du fait que leurs ancêtres tenaient le même genre de journal. Ils en arrivent à parler de films d’horreur, et Anna propose qu’ils se fassent une soirée visionnage de films. Cette demande semble refroidir légèrement Jeremy, qui lui dit qu’il vient tout juste de sortir d’une relation compliquée. Anna s’excuse, et précise qu’elle le proposait « en amis », puis lui dit devoir partir.

Le téléphone d’Elena sonne à nouveau, il s’agit de Jenna. Elle sort pour prendre l’appelle et glisse, faisant tomber son téléphone. Alors qu’elle se relève pour prendre l’appel, un homme arrive derrière elle, lui met la main sur la bouche, et la kidnappe. Bree demande à Damon où est passée Elena, il sort inquiet et trouve le téléphone de la jeune fille sur le sol. Il se dirige plus loin, vers des hangars, quand Elena lui cris de ne pas s’approcher. Trop tard, un homme surgit et lui saute dessus, le frappant brutalement. Ni Damon, ni Elena ne comprennent, puis l’homme accuse Damon d’avoir tué sa petite-amie qui rendait visite à Stefan, et Elena fait le lien avec Lexi. L’homme lui explique que Lexi l’avait transformé pour qu’ils puissent vivre ensemble pour toujours. Elena lui demande de ne pas faire de mal à Damon, car Lexi ne voudrait pas ça, qu’elle était bonne, et qu’il doit être bon lui aussi, et ne pas s’abaisser au niveau de Damon. Le vampire cède, mais envoie tout de même Damon contre un mur avec une force incroyable.

Stefan ramène Bonnie chez sa grand-mère, cette dernière demande à lui parler. Elle le remercie, et Stefan l’appelle « Sheila ». Elle lui dit qu’elle n’était pas sure qu’il l’ait reconnu. Tout deux se rappellent une époque passée, où la famille de Sheila gardait déjà le secret de Stefan. La grand-mère de Bonnie souligne tout de même à Stefan que s’il venait à y avoir des problèmes, elle protégerait en premier lieu les siens.  

Damon va dire au revoir à Bree, qui lui dit l’avoir trahi car Lexi était son amie. Elle lui dit également qu’il y a un moyen d’ouvrir la tombe, en trouvant le grimoire d’Emily, mais qu’elle ne sait pas où il se trouve. Damon la tue de sang-froid.

Dans la voiture de Damon, Elena lui demande pourquoi est-ce qu’il l’a emmené. Damon lui dit qu’elle n’est pas de si mauvaise compagnie, et qu’elle était sur la route telle une demoiselle en détresse. Elena lui demande de ne pas oublier qu’elle lui a sauvé la vie.

Arrivée chez les Salvatore, Elena se rend auprès de Stefan. Elle l’accuse une nouvelle fois de lui avoir mentit, et lui dit qu’elle aurait pu supporter tous les autres faits mystérieux, les vampires, les sorcières, mais que sa ressemblance avec Katherine est de trop. Stefan lui jure qu’il sait qu’elle n’est pas Katherine, depuis leur toute première rencontre, bien avant le lycée. Elena apprend que le 23 mai 2009, jour de l’accident de ses parents, Stefan était à Mystic Fall, près du pont. Qu’il a essayé de sauver son père mais que ce dernier lui a demandé de sauver Elena d’abord, et qu’il n’a pas pu les aider par la suite. Il lui dit également qu’il est resté là, à veiller sur elle, pour être sure qu’elle n’était pas Katherine, et qu’en effet, elle est tout le contraire. Qu’il n’a pas pu quitter la ville car il l’aimait déjà trop, mais qu’il ne pouvait lui en parler avant, elle qui était déjà si triste.
Elena l’interroge sur son lien avec Katherine, Stefan lui dit qu’il ne voyait au départ pas le rapport entre les Gilbert et la famille de Katherine Pierce, mais qu’il a découvert qu’Elena était en fait une enfant… Adoptée.

Anna rejoint Jeremy à la bibliothèque avec des documents concernant diverses attaques ayant eu lieues à Mystic Fall, avec les mêmes situations, les mêmes crimes, ressemblant fortement à des attaques de vampires.

Elena demande à Stefan comment il a appris tout ça, et il lui dit avoir fait des recherches dans les archives. Il a trouvé son certificat de naissance, mais aucun papier d’admission de sa mère. Il n’a malheureusement pas pu chercher plus loin car poser des questions sur Katherine aurait été trop louche.

Elena rentre chez elle, et quand Jenna lui reproche ses mensonges, Elena lui réplique qu’elle n’est pas la seule à mentir. Elle demande si elle a été adoptée, et comprend au regard de Jenna que c’est la vérité. Jenna lui dit que les Gilbert lui avaient demandé de ne rien dire.

Au Mystic Grill, Alaric est au bar et voit entrer Damon. Il se rappelle alors le soir où, quand il est rentré chez lui, il a trouvé sa petite-amie morte dans les bras de Damon en train de boire son sang.  Alaric fixe Damon, ses mains tremblent.

 

Ecrit par Pretty31

Chambre de Stefan :

Stefan tient la photo de Katherine et le médaillon d’Elena. Il lui téléphone.

Stefan : Elena, c’est Stefan j’imagine que la photo as dû te faire un choc je peux tous t’expliqué.

On voit Elena au volant de sa voiture en même temps que Stefan parle.

Stefan : Je dois t’expliquer alors je t’en prie dès que tu as ce message appel moi

Route la nuit :

Elena voit un homme sur la route, elle pousse un cri et fait une embardé sur la route. Sa voiture fait des tonneaux. L’homme qu’elle a percuté se lève comme si de rien était, elle comprend que c’est un vampire et tente de sortir de la voiture mais elle est bloquée. Elle hurle, l’homme s’enfuit, Damon arrive et s’accroupit devant elle.

Damon : Ca va là dedans ?

Elena : Damon ?

Damon : Tu as l’air un peu coincée.

Elena : C’est a cause de ma ceinture, je n’arrive pas a la détaché.

Damon essaie de soulever la voiture mais sans succès. Il revient près d’elle.

Damon : Je vais te sortir de là. Tu vas poser tes mains contre le plafond.

Elena fait ce qu’il lui dit.

Damon : Voilà comme ça c’est bien. Un. Deux. Trois.

Il tire ensuite un grand coup sur la ceinture de sécurité ce qui fait tomber Elena. Damon l’a rattrape et la sort de la voiture en la tenant dans ses bras.

Damon : Je te tiens. Comment tu te sens ? Tu peux tenir debout ? Rien de cassé ?

Elena hoche la tête en faisant non. Damon dépose les jambes d’Elena sur le sol.

Damon : Là ca va allez ?

Elena ne tient pas sur ses jambes, Damon l’a rattrape.

Damon : Hop hop hop tu tourne vite de l’œil toi. Elena regarde moi une seconde. Concentre-toi. Regarde-moi. C’est bien.

Elena : On se ressemble comme deux gouttes d’eaux.

Damon : Quoi ?

Elena finit par tombés dans les pommes, Damon l’accompagne tendrement sur le sol. Et lui caresse tout doucement les cheveux. Puis il l’a soulève dans ses bras.

Damon : Allez par ici ma jolie.

Il s’éloigne de la voiture accidenté avec Elena inconsciente dans les bras.

Bureau Alaric :

Alaric est en train d’écrire sur son ordinateur.

Alaric : « J’en ai trouvé un. Après des années d’études et de recherches. Il était là devant moi. J’étais terrifié. »

Il boit son café puis se lève de sa chaise et continue de penser.

Alaric : « Je l’ai regardé droit dans les yeux et je lui ai enfoncé un pieu dans le cœur. J’avais raison pour Mystic Falls le mal y est présent je le pressens, je le sens,  il est partout. »

Alaric regarde une photo d’une jeune femme puis Flash Back.  Une femme est allongée dans le lit, Alaric l’embrasse sur le front tendrement. Elle sourit et se met sur le dos.

Jeune femme : Il n’est même pas encore 7h00

Alaric : Ce qui veut dire que dire que tu ne devrais pas encore émergé avant quoi six bonne heure.

Jeune femme : Je hais tous ces gens qui sont du matin.

Alaric : Je rentrerais tard ce soir.

Jeune femme : Je t’aime tu sais.

Alaric : Je t’aime encore plus.

Fin du Flash Back. Alaric regarde encore la photo perdu dans ses pensées.

Route de jour :

Une voiture avec Elena et Damon dedans est sur la route. Elena est toujours inconsciente près de Damon qui conduit. Elle commence a émergé tout doucement et se demande ou elle est en regardant autour d’elle. Puis elle voit Damon près d’elle qui lui sourit.

Damon : Bonjour

Elena : Ou on est ?

Damon : En Géorgie.

Elena : En Géorgie ? Non non ce n’est pas vrai. Sérieusement ou on est ?

Damon : Alors attention je le répète ont est en Géorgie. Comment tu te sens ?

Elena : Je…

Damon : Tu n’as pas de fracture. J’ai déjà vérifié.

Elena : Ma voiture ? Un type a surgit. Je l’ai heurté. Il était par terre et il s’est relevé. Qui c’était ?

Damon : C’est justement ce que j’aimerais savoir.

Elena : Ou est mon téléphone ? Écoute il faut absolument qu’ont rentrent personne ne sais ou je suis. Gare-toi sur le côté. Je ne rigole pas Damon.  Gare-toi sur le côté ! Arrête la voiture !

Damon : Olalala tu étais nettement plus marrante quand tu dormais

Damon arrête donc la voiture sur le côté. Ils en descendent tout les deux en même temps. Elena souffre en descendant de la voiture, elle est d’ailleurs obligé de se tenir a la portière. Tout de suite Damon arrive pour la soutenir.

Damon : Ca va ?

Elena : Oui ca va. Il faut que tu me ramène.

Damon : Ohhh. Ne me demande pas ça. Pas après tous ses kilomètres.

Elena : Pourquoi tu m’as emmené avec toi ? Je ne peux pas aller en Géorgie. J’ai complètement bousillé ma voiture. Je dois tout de suite rentrée chez moi. Damon c’est du kidnapping.

Damon : Tu dis ça avec un ton mélo j’en ai la larme à l’ œil.

Elena : Tu n’es pas drôle. Tu ne peux pas me faire ça. Il est hors de question que j’aille en Géorgie.

Damon : Trop tard tu y es déjà. Et sans ton médaillon magique qui plus est, je pourrais très facilement te rendre plus agréable.

Elena : A quoi tu joues ? Qu’est ce que tu cherches a prouvé ?

Soudain le téléphone d’Elena se met a sonner.

Elena : ça c’est mon téléphone.

Damon le sort donc de sa poche et regarde qui est en train d’appeler.

Damon : Hum hum c’est ton mec. T’en fais pas je gère. Téléphone d’Elena j’écoute.

Stefan : Ou est elle ? Pourquoi je tombe sur toi ? Elle va bien ?

Damon : Elena ? Elle est a côté de moi et oui elle se porte comme un charme.

Stefan : Vous êtes ou ? Je veux lui parlé ! Passe la moi.

Damon tend le téléphone a Elena.

Damon : Tient. Il veut te parlé.

Elena fait signe qu’elle ne souhaite pas lui parlé. Damon reprend donc le téléphone.

Damon : Comment dire euh… Je crois qu’elle n’a pas très envie de papoter avec toi

Stefan : Fais gaffe Damon si jamais il lui arrive quoi que ce soit je te jure…

Damon : Oui, toi aussi passe une bonne journée. Hum hum a bientôt.

Dans la chambre de Stefan, celui-ci raccroche énervé et jette son téléphone sur le sol. Il prend ensuite le pendentif d’Elena dans les mains.

Retour sur la route :

Elena : Pour la dernière fois, personne ne sait ou je suis on peut rentrer ? S’il te plait.

Damon : On est bientôt arrivés

Elena : Bientôt arrivés ou ?

Damon : Dans un patelin à la sortie d’Atlanta. Allez quoi Elena je suis sûr qu’au fond de toi tu n’as pas envie de rentrée. Qu’est ce qu’il y a de si urgent ? Allez temps mort. Fait moi confiance tes problèmes seront là quand tu rentreras. Alors maintenant tu vas oubliée Stefan cinq minutes, cinq minutes.

Elena : Est-ce que je serais en sécurité avec toi ?

Damon : Oui !

Elena : Tu promets de ne pas utiliser ton pouvoir de manipulation mentale sur moi ?

Damon : Oui !

Elena : Je peux avoir confiance en toi ?

Damon : En voiture ! Dépêche !

Parking du lycée :

Alaric est en train de fouiller dans sa voiture. Jeremy arrive derrière lui.

Jeremy : Tient monsieur Saltzman

Alaric : Ah salut Jeremy. Je n’arrive pas a retrouvé ma chevalière, je l’ai enlevé pour aller faire du sport et je croyais l’avoir posé. Là voilà.

Il place la bague à son doigt.

Alaric : Égaré un bijou de famille, il n’y a rien de pire. Et ce devoir ça avance tu as choisi ton sujet ?

Jeremy : Mystic Falls pendant la guerre de sécession

Alaric : Sous quel angle ?

Jeremy : Celui de ma famille, j’ai mis la main sur le journal de l’un de mes ancêtres qui a justement vécu à cette époque là. En plus les Gilbert font partis des familles fondatrices de Mystic Falls… Alors…

Alaric : Intéressant.

Sortie du lycée :

Bonnie est en train de marché quand elle est interpellée par Stefan. Ils continuent a marchés.

Stefan : Bonnie !

Bonnie : Stefan !

Stefan : Salut

Bonnie : Salut

Stefan : Ca faisait longtemps que je ne t’avais pas vue. Comment tu vas ? Ca va mieux ?

Bonnie : Euh… je vais bien. Tout va bien.

Stefan : Cool.

Bonnie : Ouai. Tu reviens en cours ?

Stefan : Non en faite je suis venu au lycée parce que je savais que je te trouverais. J’ai un service a te demandé. Concernant tes pouvoirs.

Bonnie : Stefan. Je sais que toute cette histoire ne pose aucun problème à Elena, et je ne te remercierai jamais assez pour ce que tu as fais pour moi mais je ne me sens pas encore prête pour ça.

Stefan : Je comprends tout à fait. Crois moi mais j’ai besoin que m’aide. C’est Elena, elle est seule avec Damon.

Bonnie et Stefan vont se mettre sur une table près du lycée.

Stefan : Je t’ai apporté son collier je me disais que tu réussirais peut être à rentrer en contact avec elle. Tous ce que je veux c’est m’assurer qu’elle va bien.

Bonnie : Pourquoi tu as l’air de croire que je peux faire ça ?

Stefan : Parce que j’ai connu pas mal de sorcière et que j’ai vue ce dont elles étaient capable.

Bonnie : C’est encore nouveau pour moi.

Stefan : Ce n’est pas grave.

Il lui donne le collier d’Elena.

Stefan : Fais ce que tu peux.

Bonnie : Ok. Allons-y.

Bonnie ferme ses yeux en serrant de ses deux mains le collier, ensuite elle se concentre.

Bonnie : Je n’ai rien ressentie. Rien du tout, d’habitude il se passe un truc, une vision ou quelque chose. Dis-moi si quelqu’un regarde.

Stefan : D’accord.

Bonnie se penche et prend une feuille sur le sol, elle l’a dépose sur la table puis se concentre a nouveau afin de la faire léviter.

Bonnie : Allez Bonnie !

Bonnie met ses deux mains au dessus de la feuille pour qu’elle lévite mais rien ne se passe.

Stefan : Quoi ?

Bonnie : Cette fois c’est sûr y a un truc qui va pas.

Stefan : Avec Elena ?

Bonnie : Non, chez moi. Y a un truc qui ne va pas chez moi. Écoute il faut que je file. Je suis vraiment désolé Stefan tu vas devoir te passé de mon aide.

Bonnie s’en va en courant laissant Stefan assied sur le banc.

Route pour Atlanta :

Elena : Ou est ma voiture ?

Damon : Je l’ai abandonné a l’écart de la route. Je doute que quelqu’un y touche.

Elena : Et ce type, celui que j’ai renversé. C’était un…

Damon : Autant que je sache, oui.

Elena : Tu ne le connais pas ?

Damon : Je ne peux pas le connaitre si je ne l’ai jamais vue. Tu sais on ne fait pas des soirées entre nous au Vampire in Grill.

Damon se gare devant le Bree’s Bar.

Elena : On est ou là ? Tu m’as emmené jusqu’ici pour aller dans un bar ? Damon je suis trop jeune ils ne me laisseront pas entrer.

Damon : Bien sûr que si

Dans le bar :

Elena et Damon rentrent dans le bar tous les deux et vont vers la serveuse.

Serveuse : Non ! Non je n’y crois pas ! Damon !

Elle saute par-dessus le bar et va rejoindre Damon.

Serveuse : L’amour de ma vie.

Elle attrape ensuite sa tête et l’embrasse passionnément, sous le regard surpris d’Elena qui ne dit rien.

Serveuse : Écoutez moi tous le monde je porte un toast a l’homme qui m’a briser le cœur, a pitié mon âme, a fait de ma vie un enfer et a anéanti tous espoir que je connaisse un jour le bonheur. A la votre !

Après avoir déposé les trois verres sur la table elle trinque avec Damon et boit cul sec son verre.

Serveuse : Ah ! Ouh ! Alors tu t’es laissé embarquer ?

Elena : Il ne m’a pas du tout embarqué en faite je sors avec…

Serveuse : Chérie soit tu te laisse embarqué soit il t’embarque de force dans un cas comme dans l’autre prend ton pied.

Elena : D’accord. Comment vous vous êtes rencontrez ?

Serveuse : La fac

Elena : Tu es allé à l’université ?

Damon : J’ai pas mal fréquenté le campus c’est vrai

Serveuse : Il y a vingt ans de ça alors que j’étais une toute jeune étudiante fraichement débarqué j’ai rencontré cet apollon beau a mourir je suis tombée amoureuse de lui. Il m’a confié son petit secret, je ne l’en ai aimé que plus, parce que voit tu moi aussi j’avais un secret et je crevé d’envie de le partagé.

Damon : Bree est une sorcière

Bree : Tu as changé ma vie tu sais.

Damon : J’ai transcendé ta vie.

Bree : C’est un sacré coup au lit. Hein chérie ? Mais finalement ce qu’il sait faire le mieux c’est tourné les talons. Alors dis-moi quel est la vraie raison de ta visite ?

Bibliothèque :

Jeremy est à la bibliothèque afin de faire des recherches pour son devoir. Alors qu’il est dans les rayonnages trois livres lui tombent dessus. Quand il les ramasse et qu’il se retourne une jeune femme est derrière lui.

Fille : Oh pardon je suis désolée. Vraiment je ne sais pas comment j’ai fais le bouquin que je voulais était coincé et j’ai tiré dessus et la seconde d’après patatras. Rien de casser ?

Jeremy : Non je ne crois pas ca va.

Fille : Tant mieux.

Ils se baissent pour ramasser les livres et se cognent la tête l’une contre l’autre.

Fille : Ooooh. Je m’appelle Ana

Jeremy : Jeremy !

Chez Grams :

Bonnie est en train de lire des livres sur la sorcellerie en étant un peu paniqué, soudain sa grand-mère ouvre la porte et rentre.

Bonnie : Enfin tu rentre chez toi 

Grams : En voilà un accueil chaleureux. Qu’est ce qu’il se passe ?

Bonnie : J’ai peur d’avoir perdu mes pouvoirs grand-mère, je n’arrive plus a rien c’est le néant et quand j’essaie de me concentrée j’ai beau cherché, aucun de ses livres ne dit comment m’y prendre pour les récupérés.

Grams : Tu devrais déjà commencé par te calmer. Dis-moi ce qui t’es arrivée ?

Bonnie : Je ne peux pas.

Grams : Ont à des secrets l’une pour l’autre maintenant ? 

Bonnie : Écoute je suis désolée je dois en parlée a personne j’en ai fais la promesse. S’il te plait. Aide-moi.

Grams : Bon déjà première chose ce n’est pas là dedans que tu trouveras quelque chose qui t’aideras. Si tes pouvoirs sont bloqués la solution est ici. Fais le grand nettoyage et ça ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

Bonnie : Je dois nettoyer quoi ?

Grams : Débarrasse toi de la terreur qui t’as envahit

Atlanta :

Elena est au téléphone.

Elena : Jenna, salut je suis vraiment désolée

Jenna : Tu es ou ? Pourquoi tu n’as pas appelée plus tôt ?

Elena : J’étais tellement naze hier, j’ai été dormis chez Bonnie et ce matin je suis allez direct en cours je n’ai pas réfléchis

Jenna : Est-ce que tu vas bien ?

Elena : Si on veut. C’est Stefan comme d’hab.

Dans le bar :

Bree et Damon discutent tous les deux à une table.

Damon : Allez y à forcement un autre moyen

Bree : Après toutes ses années tu en as toujours que pour Katherine. Et puis qu’est ce qu’il te fait croire qu’elle est en vie ?

Damon : Je te propose que tu m’aides à pénétrer dans le tombeau comme ça on en aura le cœur net.

Bree : Ah… j’ai déjà donnée y a moins de vingt ans tu ne te rappel pas ? Il fallait réunir trois éléments la comète, le cristal, le sortilège.

Damon : On a un problème avec le numéro deux. Le cristal a été détruit.

Bree : Alors tu peux oublier c’était la seule manière Emily a anticipé.

Damon : Imagine un nouveau sortilège et un nouveau cristal qui annulerait le sortilège d’Emily.

Bree : Sauf que ce n’est pas comme ça que ça marche bébé. Ce sortilège est inviolable tu ne réussiras jamais a ouvrir le tombeau.

Forêt :

Bonnie est dans la forêt, elle retourne près de la crypte ou Emily a détruit le médaillon et ou elle s’est fait mordre par Damon. Elle ramasse une feuille sur le sol et essaie de la faire léviter sans succès.

Bonnie : Ah… Ce n’est pas vrai.

Elle recommence  en ce concentrant plus, elle entend du bruit dans la forêt.

Bonnie : Eh oh ! Est-ce qu’il y a quelqu’un ??

Et là elle tombe dans un trou.

Au bar :

Damon regarde Elena qui est dehors, celle-ci prend son téléphone qui est en train de sonner. Alors qu’elle décroche Damon écoute à distance la conversation.

Stefan : Elena c’est toi ?

Elena : Oui c’est moi.

Stefan : Ou es tu ?

Elena : Tu m’as menti !

Stefan : Attends au moins que je t’explique s’il te plait

Elena : Donc tu n’as pas menti ?

Stefan : Dis moi déjà ou tu es, que je puisse venir te chercher.

Elena : Quel est le lien entre Katherine et moi ?

Stefan : Très sincèrement je n’en ai pas la moindre idée.

Elena : Et tu crois que je vais avaler ça ?!

Stefan : C’est la vérité. Écoute Elena…

Elena n’écoute pas plus longtemps et raccroche au nez de Stefan. Quand elle se retourne Damon est derrière elle.

Damon : Tout va bien ?

Elena : Laisse tombé arrête ton numéro. Je sais que tu jubile au fond de toi.

A l’intérieur du bar Bree se précipite sur le téléphone.

Bree : Salut, c’est Bree tu devineras jamais qui s’est pointé dans mon bar. 

Dans la crypte :

Bonnie est un peu sonnée après sa chute. Elle est allongé par terre avec de la terre et des pierres sur elle. Elle est légèrement blessé à la tête et au genou.

Bonnie : Au secours !! Quelqu’un m’entends ??!!

Chez Grams :

Stefan se dirige vers une maison, il frappe à la porte et c’est Grams qui lui ouvre.

Stefan : Bonjour.

Grams : Que puis-je pour vous ?

Stefan : Je m’appel Stefan je suis un ami de Bonnie. D’après son père il y aurait des chances pour qu’elle soit ici.

Grams : Elle y était mais elle est partie.

Stefan : Vous ne sauriez pas ou ?

Grams : Non, mais vous oui.

Stefan : Comment ça ?

Grams : Je lui ai demandé de regardé ses peurs en face, je devine après en que vous savez parfaitement pourquoi elle était terrorisé. Vous savez ce que je suis, et vous m’avez tendu la main malgré tous ce qui veut dire que vous vouliez me montrer que je pouvais avoir entièrement confiance en vous.

Stefan : C’est le cas.

Grams : J’espère qu’elle sera en sécurité avec vous. Vous feriez mieux d’y aller pour ma part je ne vous inviterez pas a entrer vous comprenez certainement pourquoi.

Elle referme la porte laissant Stefan dehors.

Bibliothèque :

Ana et Jeremy sont en train de marchés dans la bibliothèque.

Ana : Dans ce rayon tu as toute l’histoire de la région et de l’état et la guerre de sécession c’est un rayon plus loin. Tu cherches quoi ?

Jeremy: Euh… Mystic Falls 19eme siècle. Tu bosses ici?

Ana : Non. Il te faut des ouvrages de référence vient ! Je suis les cours par correspondance, j’aime l’ambiance scolaire de la bibliothèque. Ah voilà les premiers colons, les archives de la ville, les fondateurs, tout est là. C’est quoi le sujet de ton devoir ?

Jeremy : Euh… la peur et l’hystérie qui enveloppé la guerre de sécession et leur influence sur l’œuvre d’écrivain de l’époque.

Ana : Il faut que tu sois plus précis.

Jeremy : Les traditions populaires locales et l’origine des mythes.

Ana : Tu parles des vampires ?

Dans le bar, Atlanta:

Elena : Admettons une seconde que je sois une descendante de Katherine, est ce que j’en deviens à moitié vampire ?

Damon : Les vampires ne se reproduisent pas mais ça fait pas de mal d’essayés. Non sérieusement si vous étiez parentes ça voudrait dire qu’elle était mère avant qu’on l’ait transformé.

Elena : Et Stefan a cru qu’il pourrait se servir de moi pour la remplacer.

Damon : Hum hum… ça fout la chair de poule si tu veux mon avis. Oh la folle elle n’aime pas les cornichons.

Elena : Comment tu fais pour manger alors que techniquement tu es…

Damon : Mort ? Ce n’est pas un gros mot tu sais tant que je maintiens une certaine quantité de sang dans mon organisme mon corps fonctionne disons… normalement.

Elena : Tu es sympa quand tu veux, mais est ce que tu es sincère.

Damon : Hum hum

Bree dépose une bière devant Damon

Bree : Voilà pour toi

Damon : Merci

Elena : Je vais en prendre une. On a dit temps mort tu te rappel ? Cinq minutes, Alors une fois n’est pas coutume je vais me boire une bière.

Bree : Tient chérie

Damon et Elena trinque avec leurs bières avant que celle-ci la boive.

Bibliothèque :

Jeremy : Attends tu te fou de moi les vampires ça existent dans l’imaginaire c’est tout.

Ana : Ben euh c’est vrai qu’il n’y a pas des masses de document là-dessus mais c’est des histoires que l’on entend depuis la guerre de sécession. Je me souviens que mon grand père me l’a raconté tout le temps quand j’étais petite et un jour il m’a dit qu’il la tenait de son grand père a lui.

Jeremy : Oui mais ça fait parti du folklore, les vampires sont une métaphore des démons du jour.

Ana : En l’occurrence ?

Jeremy : Les soldats de l’union. Je connais ses histoires moi aussi elles parlent toutes d’un ennemi qui passe a l’attaque la nuit.

Ana : Moi ça m’a tout l’air d’être un vampire.

Jeremy : Au sens allégorique et c’est normal il est question que de ça, d’expression créative pendant une période historique instable, c’est vrai un peuple qui subit la guerre ce n’est pas du réalisme qu’il veut c’est du fantastique. D’où les fameuses histoires de vampires.

Ana : Waouh, dis donc tu es intelligent. Je t’avoue qu’en te voyant comme ça je ne m’en étais pas forcement rendu compte.

Jeremy : ça ne m’étonne pas j’ai traversé une période pas très marrante récemment et je redeviens doucement le type que j’étais avant.

Ana : Bon ben bonne chance pour ton devoir, moi il faut que je rentre. Ah et puis tu sais une fois mon arrière grand père m’a montré le journal de l’un de mes ancêtres, c’était bourré d’histoires de vampires super gores et objectivement j’avais trouvé ça vachement crédible.

Jeremy : Sérieux un journal?

Ana : Euh… oui, pourquoi ?

Jeremy : Tu es sûre qu’il faut que tu rentre ?

Crypte :

Bonnie est toujours bloquée dans la crypte, il commence a faire nuit, elle essaie de téléphoner mais il n’y a pas de réseau.

Bonnie : ça passe pas ou quoi… Génial.

Elle fixe le mur en prenant son téléphone et en servant pour regarder plus loin, elle s’approche du pentagramme qui est dessiné sur le mur. A ce moment là elle entend du bruit et Stefan se tient derrière elle, elle hurle.

Bonnie : Lâchez moi Lâchez moi

Stefan : Calme toi Bonnie, Calme toi. C’est moi, C’est Stefan.

Bonnie : Stefan, tous c’est écroulé et je suis tombée.

Stefan : C’est rien tous va bien, maintenant calme toi. Bon tu es prête je vais te sortir de là.

Bonnie : Comment ?

Stefan : Ferme les yeux. Ais confiance.

Bonnie ferme donc les yeux et se met dos a Stefan qui l’enlace de ses bras.

Stefan : C’est bon.

Après ça il saute en dehors du trou et ils se retrouvent dans la forêt de nuit.

Stefan : Tu peux ouvrir les yeux.

Bonnie : Waouh.

Stefan : Je ne voulais pas te faire peur.

Bonnie : Comment tu as su ou j’étais ?

Stefan : Ta grand-mère m’a dit ce que tu avais en tête pour le reste j’ai deviné.

Bonnie : Je les ai entendus. Là en bas, de l’autre côté du mur. Ils souffrent tu crois ?

Stefan : Au début mais aujourd’hui ils ne souffrent plus comme ils ne peuvent pas se nourrir ils se sont desséchés.

Bonnie : Mais… si ils boivent de nouveau du sang ils…

Stefan : ça n’arrivera jamais, d’accord ? Emily a veillé a ce qu’ils ne puissent pas sortir en te faisant détruire le Crystal. Tu es en sécurité.

Bar Atlanta :

Bree : Prêt ? Go

Ils boivent tous ensemble leurs verres et cul sec, Elena aussi, d’ailleurs elle fait une petite danse ensuite.

Elena : Et de trois ! Tu veux un bavoir pour t’essuyer la bouche ?

Damon : Pardon de ne pas pouvoir me démonter la mâchoire comme un serpent pour absorbé de l’alcool.

Elena : Hum… C’est ça. Bon allez qui me suit ? On se refait une tournée Bree ?

Femme : Tu devrais être raide depuis longtemps avec tous ce que tu t’es envoyée.

Elena : Non, je commence tous juste à être gaie. Mon seuil de tolérance doit se trouvés tous là haut.

Un homme passe derrière Elena et Damon, Bree le regarde mystérieusement en servant les verres.

Bree : Bon allez c’est partis !

Après ça elle s’approche de l’homme et lui fait un signe de tête en direction de Damon et Elena ; celui-ci les regardent.

Mystic Grill :

Jeremy et Ana sont en train de joués au baby foot.

Jeremy : Tu ne sais vraiment pas ou est passé ce journal ?

Ana : Non les affaires de mon grand père ont étaient éparpillé après sa mort mais je peux demander.

Jeremy : Je trouve hallucinant que nos ancêtres et tenues le même genre de journal. C’est bizarre comme coïncidence.

Ana : Peut être que c’était simplement le reflet de la réalité.

Jeremy : Non. C’était forcement métaphorique mon ancêtre écrivait des recueils de nouvelles.

Ana : Ah c’est pour ça que tu ne démords pas de l’idée que c’est de la fiction.

Jeremy : Non. Si je ne démords pas de l’idée que c’est de la fiction c’est parce que j’ai du me mater génération perdu et au frontière de l’aube une bonne cinquantaine de fois.

Ana : C’est quoi ? Des films ? C’est drôle cela je ne l’ai connais pas, il faudrait que l’on se fasse une soirée épouvante et qu’on se loue une montagne de film de vampire.

Jeremy : Euh… Ouai… ce serait cool.

Ana : Pourquoi tu as l’air de vouloir dire dans tes rêves Ana ? Pardon je suis trop direct.

Jeremy : Non non le truc c’est que je ne voudrais pas que tu te fasses des idées je sors tous juste d’une histoire et c’est encore trop tôt tu vois ce que je veux dire ?

Ana : Oui bien sûr, je comprends, aucun souci mais quand je dis ça c’est… en amis. Enfin bref, cette fois il faut que je rentre alors… ravie de te connaitre Jeremy.

Ana s’en va laissant Jeremy près du baby foot.

Bar Atlanta :

Elena est en train de jouée au billard. Elle saute sur place parce qu’elle a gagnée quand elle entend son téléphone sonner. Elle se précipite donc rapidement sur son portable et regarde.

Elena : Allo ?

Jenna : Elena ?

Elena : Jenna. Euh une seconde c’est trop bruyant ici, je sors.

Jenna : Comment ça tu es ou ? Ca va ?

Elena : Ouai. Je vais bien tous est nickel 

Jenna : Tu te moque de moi ? Ce n’est pas nickel du tout…

Elena : Attends j’entends rien. 

Jenna : Je viens de recevoir un coup de fil de Bonnie elle m’a dit que…

Elena trébuche et fait tombée son téléphone.

Elena : Allo ?

L’homme du bar l’attrape et pose sa main sur sa bouche avant qu’elle ne puisse ajouter quelque chose, du coup celle-ci laisse tombée son téléphone sur le sol.

Bree : Merci beaucoup. Tient ou est ta copine ? 

Damon : Hum… Elle était là y a une seconde.

Damon cherche Elena du regard, il voit la porte de derrière et se dirige dehors, il découvre sur le sol le téléphone d’Elena, il suit donc la trace de celle-ci. Elena est sur une échelle.

Elena : Damon non !!

Un vampire arrive et frappe violemment Damon sur les jambes avec une batte de baseball. Celui-ci tombe sur le sol, Elena effrayée pour Damon descend de l’échelle, le vampire continue de frapper Damon qui est a terre.

Damon : C’est quoi ses conneries.

Le vampire arrose Damon d’essence. Elena court vers eux.

Elena : Non !!!

Le vampire lui fait peur pour ne qu’elle s’approche pas et continue d’arroser Damon.

Damon : Qui est tu ?

Vampire : Si ce n’est pas merveilleux. Tu ne sais même pas qui je suis.

Elena : Mais qu’est ce que vous lui voulez vous êtes fou ?

Vampire : Il a tué l’amour de ma vie. Qu’est ce qu’elle t’avait fait hein ? Qu’est ce qu’elle t’avait fait ??????

Damon : Rien du tout.

Elena : Attends je ne comprends pas !!

Vampire : Ma copine est allez rendre visite a Stefan. C’est là que Damon la tuée c’est clair ??

Elena : Lexi ? C’était elle ta copine ? Elle m’a parlée de toi, elle m’a dit que tu étais humain.

Vampire : Je l’étais.

Le vampire sort un paquet d’allumette.

Elena : Lexi t’as transformé ?

Vampire : Si tu veux être avec quelqu’un pour l’éternité il faut que tu ais la vie éternelle.

Elena : Elle t’aimait. Elle disait que quand c’est l’amour, le vrai, on ne cherche pas à l’éviter.

Vampire : Eh ben tu n’auras pas a choisir si tu veux l’éviter ou pas

Elena : Non. Non… S’il te plait ne lui fais pas de mal.

Vampire : En le tuant je te rends un fier service.

Elena : Je sais que Lexi t’aimais et c’était quelqu’un bien ça veut dire que toi aussi, montre que tu vaux mieux que lui. Ne le tue pas je t’en supplie. Pitié.

Le vampire attrape Damon par le col de son t-shirt et le jette férocement contre le mur après ça il se calme un peu et se retourne vers Elena.

Elena : Merci.

Vampire : Je ne l’ai pas épargné pour toi.

Après ça il s’en va rapidement, Elena se dirige vers Damon pour voir comment il va.

Maison de Grams :

Stefan et Bonnie arrivent chez Grams, celle-ci ouvre la porte à ce moment là.

Grams : Regardez qui rentre indemne de la bataille. Tu veux bien que je parle à ton ami une petite minute ?

Bonnie : Merci

Grams : Je suis sensible à l’aide que tu nous as apporté Stefan.

Stefan : C’est normal. Sheila.

Grams : Je n’étais pas sûre que tu te souviennes de moi.

Stefan : Octobre 1969.

Grams : A l’époque j’étais tous juste adolescente.

Stefan : Et tu étais à la tête de ce qui étais probablement le seul rassemblement contre la guerre organisé dans la région de Mystic Falls. Quand tu prenais la parole les gens étaient comme hypnotisés, du moins  moi je l’étais.

Grams : Jusqu'à ce que les flics viennent joués les troubles fêtes. Tu as pris un énorme risque en venant me trouvée chez moi tout a l’heure, tu m’as laissé lire en toi et découvrir qui tu étais, ça aurait pu se terminer d’une tout autre manière.

Stefan : Ce n’était pas aussi risqué. Il y a longtemps de ça, ta famille proteger déjà mon secret. Je savais que je pourrais t’accorder ma confiance si de ton côté tu savais que j’étais digne de la tienne.   

Grams : Bonnie est au courant n’est ce pas ?

Stefan : Oui.

Grams : Alors entendons nous bien, ma loyauté envers toi ne peut en aucun cas être inconditionnelle. Les gens d’ici ne seront bienveillants a l’écart d’aucun de nous s’ils découvraient la vérité et j’assurerai la sécurité des miens avant celle des autres.

Stefan : Je le sais bien.

Grams : Alors si tout est clair. Bonne nuit Stefan.

Stefan : Bonne nuit Sheila.

Sheila ferme la porte et Stefan s’en va.

Bar Atlanta :

Bree est en train de boire un verre quand Damon entre.

Damon : Ont allés partir mais je voulais te dire au revoir.

Bree : Contente de t’avoir revu Damon.

Damon : Pas de bisou ?

Bree : J’ai de la Veine de Venus dans le sang. J’en mets dans tous ce que je bois.

Damon : Je peux savoir pourquoi tu me dis ça ?

Bree : Lexi était mon amie. Comment tu as pu ?

Damon se rapproche d’elle.

Bree : On peut entrer dans le tombeau.

Damon : C’est du baratin !!

Bree : Le grimoire d’Emily, son livre de magie, si tu sais comment elle s’y est prise pour scellé le tombeau il n’y a plus qu’à chercher dans son grimoire la formule pour inverser le processus. 

Damon : Ou il est ce grimoire ?

Bree : Je ne sais pas.

Damon : Oh… tu n’en as aucune idée.

Bree : Je te jure Damon c’est la vérité.

Damon : Mais… je te crois voyons, chère et douce Bree. C’est pour ça que je suis presque désolé.

Il lui arrache le cœur après ça.

Voiture :

Elena : Pourquoi tu m’as emmené avec toi ?

Damon : Ben disons que tu n’es pas la pire compagnie qu’on puisse imaginer. Tu devrais avoir plus confiance en toi.

Elena : Non allez sérieux.

Damon : Je n’en sais rien. Tu étais sur la route, la parfaite demoiselle en détresse. Et puis je savais que ça foutrait les boules à Stefan alors. Et je te le répète tu n’es pas la pire compagnie qu’on puisse imaginer.

Elena : J’étais beaucoup plus marrante avant.

Damon : Oh tu t’en sors bien.

Elena : Je t’ai quand même sauvée la vie.

Damon : J’avais remarqué.

Elena : Tache de t’en souvenir.

Chambre Stefan :

Elena : Salut

Stefan : Salut

Elena : Tu aurais pu me le dire.

Stefan : J’en avais l’intention je te jure.

Elena : Tu avais promis, plus de mensonge seulement la vérité. Je peux encaisser la vérité Stefan. Aussi hallucinante qu’elle soit, j’ai encaissé le faite que tu étais un vampire et que tu avais un frère vampire lui aussi et pour couronner le tout que ma meilleure amie est une sorcière. J’ai l’esprit assez ouvert pour accepter le faite que le monde dans lequel je vis est mille fois plus mystérieux que je me l’étais imaginé mais ça, ce mensonge je ne peux pas le digérer. Mais enfin je suis quoi pour toi ? Et surtout je suis qui pour toi ?

Stefan : Tu n’es pas Katherine. Tu es même l’exact opposé de ce qu’elle était.

Elena : Quand est ce que tu t’en es rendu compte ? Déjà avant de m’embrasser ? Ou peut être avant qu’on est couchés ensemble ?

Stefan : Avant que je te rencontre.

Elena : Quoi ?

Stefan : Tu te rappel le jour de la rentrée ? Quand ont s’est rencontrés? En réalité ce n’était pas la première fois.

Elena : Quand est ce que c’était?

Stefan : Ont s’est rencontrés le 23 Mai 2009.

Elena : Mais c’était le jour ou...

Stefan : Le jour ou la voiture de tes parents est tombés du haut du pont.

Elena : Tu étais là?

Stefan : J’ai pris l’habitude de revenir ici tous les deux trois ans. Pour revoir Zack et me retrouvé chez moi. Au printemps dernier alors que j’étais dans la forêt pas très loin de ce fameux pont j’ai entendu l’accident. J’ai tout entendu. Je suis vite arrivé sur les lieux mais ça a pas était suffisant, la voiture était déjà entièrement immergé. Ton père était encore pleinement conscient j’ai réussit à l’atteindre mais il refusé obstinément que je l’aide, tant que je ne t’avais pas aidé toi.

Elena : Ce n’est pas vrai. Quand je me suis réveillé à l’hôpital, personne n’a pu expliquer comment j’avais réussit à sortir de la voiture. Ils disaient que c’était un miracle.

Stefan : Je suis retourné les cherchés, mais c’était trop tard, je n’ai pas pu les sauvés, quand je t’ai sortis et que j’ai vue ton visage tu étais le parfait sosie de Katherine je n’arrivais pas a en croire mes yeux, après ça j’ai passé des mois à m’assurer que tu n’étais pas elle. Je t’ai observé en cachette, j’ai essayé d’apprendre tous ce que je pouvais sur toi, je me suis rendu compte que tu ne ressemblais en rien a Katherine. A partir de ce moment là j’ai voulu quitter la ville mais, je n’ai pas réussit, je n’ai pas pu me résoudre à partir sans t’avoir rencontré. Je suis désolé de ne t’avoir rien dit, j’aurais voulu pouvoir le faire mais tu étais tellement triste. Je…

Elena : Comment ça se fait que je lui ressemble autant?

Stefan : Tu ne crois pas que tu as traversé assez d’épreuve comme ça ?

Elena : Je veux savoir comment ça se fait que je lui ressemble autant. Alors tu vas me dire ce que tu me cache.

Stefan : Ce n’était pas la logique je ne comprenais pas. Tu étais une Gilbert et elle une Pierce, mais la ressemblance était trop grande, c’est là que j’ai découvert la vérité. Tu as étais adoptée, Elena.

Bibliothèque :

Ana : Ah te voilà !

Jeremy : Salut

Ana : Salut. Tient je te montre un truc. Je sais que je ne te connais pas, alors s’il te plait ne me demande pas pourquoi j’ai fais ça, c’est juste que de temps en temps ou plutôt la plupart du temps j’ai besoin d’avoir le dernier mot du coup j’ai fais des recherches sur internet et…

Jeremy : C’est quoi tous ça ?

Ana : Euh ben c’est des preuves si on veut 

Jeremy : Une nouvelle attaque d’animal, des campeurs attaqués, qu’est ce que ça veut dire ?

Ana : J’ai épluché tous ce que j’ai trouvés de 1942 à aujourd’hui.  J’ai constaté qu’il y a plusieurs attaques d’animal sauvages que ce soit en ville ou aux alentours pendant les 75 dernières années. A chaque fois c’est par série. Là en 1962 découverte de cinq cadavres. En 1953 quatre personnes tués. En 74 trois morts et j’ai fais le calcul ont arrivent déjà a cinq morts cette années tous ont été attaqué et tous retrouvés avec très peu de sang dans les veines pour ne pas dire plus une goutte.

Chambre Stefan :

Elena : Comment tu sais ça ?

Stefan : Je… j’ai réussis à avoir accès a ton acte de naissance il était écrit que tu étais venu au monde a l’hôpital de Mystic Falls, mais je n’ai pas trouvé de document prouvant que ta mère y est était admise ni même rien qui prouve qu’elle n’est jamais était enceinte.

Elena : Tu as découvert quoi d’autre ?

Stefan : Pour en savoir il aurait fallu que je fouille du côté de la famille Pierce mais je ne pouvais pas faire ça c’était trop risqué si quelqu’un avait appris que je me renseigné sur Katherine. Écoute moi ça n’a aucune importance, ça ne change rien pour moi, tu es la femme que j’aime. Je t’aime Elena.

Elena l’embrasse avec tendresse puis elle se réfugie dans ses bras pour pleurer.

Maison Elena :

Jenna est assise sur le canapé et attend Elena. Celle-ci rentre a ce moment là est monte dans les escaliers.

Jenna : Je n’ai pas instauré beaucoup de règle avec toi Elena. Parce que je comptais sur toi pour toujours me dire la vérité. Ou tu étais passée ? Pourquoi tu m’as menti au téléphone ? Je pensais qu’ont étaient plus proche que ça.

Elena : Et moi je crois que tu choisis mal ton moment pour me parlés de mensonge.

Jenna : Arrête ça tous de suite ne rejette pas la faute sur moi. J’ai absolument rien fait.

Elena : Bon alors question. C’est vrai que j’ai été adoptée ? Moi aussi je compte sur toi pour me dire la vérité. Comment tu as pu me caché une chose pareille ? Je croyais qu’ont étaient plus proches que ça.

Jenna : Elena je n’ai pas eu le choix ils m’ont fait juré de ne rien dire.

Elena : Je ne veux pas le savoir !

Elle va ensuite dans sa chambre.

Mystic Grill :

Alaric est au bar en train de corriger des copies. Quand Damon arrive.

Damon : Un bourbon !

Celui-ci fait un signe de la tête au professeur.

Flash Back :

Jeune femme : Je t’aime tu sais.

Alaric : Je rentrerais tard ce soir.

Alaric rentre plus tôt que prévue, on voit Damon avec la fiancée d’Alaric dans les bras. Il vient de se nourrir.

Fin du Flash Back :

Alaric vient de retrouvé le tueur de sa femme. Il boit son verre puis le pose en ayant les mains qui tremblent.

 FIN !

Écrit par Venus.

[Elena's car.]

STEFAN (PHONE): Elena. It's Stefan. I know that picture must have confused you. But I can explain. I need to explain. Please, when you get this, call me.

Elena has an accident. She collided a man. Her car is back to front but Elena has nothing. She sees  the man getting up.

ELENA: Aah! Aah! Aah!

The man disappears.

DAMON: How ya doing in there?
ELENA: Damon?
DAMON: You look stuck.
ELENA: My seat lt.
DAMON: Let me get you out of there. I want you to put your hands on the roof. Just like that. You ready? ...2, 3. I got you. Are you ok? Can you stand? Anything broken?
ELENA: Uh-uh.
DAMON: Whoa, you're fading fast, Elena. Elena, look at me. Focus. Look at me. Ok.
ELENA: I look like her.
DAMON: What? Upsy-daisy.

Damon leaves with Elena in his arms.


[Alaric's House.]

ALARIC: I found one. After years of reseah and study, there it was right in front of me. I was terrified. As I stared it in the eyes, I drove a stake through its heart. I was right about Mystic Falls. There is evil here. I can sense it. Feel it. It's everywhere.

He is watching a photography of a youg woman, probably his girlfirend.

[Flashback.]

ALARIC'S GIRLFRIEND: Mmm. It's not even 7:00 yet.
ALARIC: Which means you shouldn't be awake for at least 6 hours.
ALARIC'S GIRLFRIEND: I hate morning people.
ALARIC: I'm going to be home te tonight.
ALARIC'S GIRLFRIEND: Mm love you.
ALARIC: And I love you too.


[Damon's car. Elena wakes up]

DAMON: Morning.
ELENA: Where are we?
DAMON: Georgia.
ELENA: Georgia? No, no. No, we're not. Seriously, Damon. Where are we?
DAMON: Seriously, we're-- we're in Georgia. How ya feeling?
ELENA: I--I--
DAMON: There's broken bones. I checked.
ELENA: But my car. There was a man. I hit a man. But then he got up and--who was that?
DAMON: That's what I would like to know.
ELENA: Where is my phone? Ok. We really need to go back. Nobody knows where I am. Pull over. I mean it, damon. Pull over! Stop the car!
DAMON: Oh you were so much more fun when you were asleep.

He stops the car.

DAMON: Hey.
ELENA: I'm fine. We have to go back.
DAMON: Oh come on. Look. We've already come this far.
ELENA: Why are you doing this? I can't be in Georgia. I wrecked my car. I have to go home. This is kidnapping.
DAMON: That's a little melodramatic, don'you think?
ELENA: You're not funny. You can't do this. I'm not going to Georgia.
DAMON: You're in georgia. Without your magical necklace I might add. I can very easily make you...Agreeable.
ELENA: What are you trying to prove?

[Elena's cell phone rings.]

ELENA: That's my phone.
DAMON: Mmm. It's your boyfriend. I'll take it. Elena's phone.
STEFAN: Where is she? Why do you have her phone? Is she ok?
DAMON: Elena? She's right here. And, yes, she's fine.
STEFAN: Where are you? Let me speak to her.
DAMON: He wants to talk to you.
ELENA: Uh-uh.
DAMON: Yeah. I don't-- I don't think she wants to talk to you right now.
STEFAN: Damon, I swear to god, if you touch her--
DAMON: You have a good day. Mm-hmm. Bye-now.
STEFAN: Argh!

ELENA: Look. No one knows where I am. Can we please just go back?
DAMON: We're almost there.
ELENA: Where is there?!
DAMON: A little place right outside of Atlanta. Oh, come on, Elena. You don't wanna go back right now. Do you? What's the rush? Time-out. Trust me. Your problems are still going to be there when you get home. Look. Step away from your life for 5 minutes.
ELENA: 5 minutes. Am I going to be safe with you?
DAMON: Yes.
ELENA: Will you promise not to do that mind control thing with me?
DAMON: Yes.
ELENA: Can I trust you?
DAMON: Get in the car. Come on.


[Jeremy and Alaric.]

JEREMY: Hey, Mr. Saltzman.
ALARIC: Hey, Jeremy. I, uh--can't find my ring. I took it off for the gym and thought I put it-- there it is.
JEREMY: Losing family heirlooms-- bad.
ALARIC: How's your extra credit coming? You pick a topic yet?
JEREMY: Mystic Falls, the cil war era.
ALARIC: What's the angle?
JEREMY: My family-- I found a journal of an anstor who lived in the 1800s. And the Gilberts were one of the original founding families of Mystic Falls. So...
ALARIC: That sounds good.


[Stefan and Bonnie.]

STEFAN: Bonnie.
BONNIE: Stefan
STEFAN: Hey.
BONNIE: Hi.
STEFAN: I haven't seen you lately. How are you doing with everything?
BONNIE: I'm fine. It's all fine.
STEFAN: Good. Yeah
BONNIE: Are you back in school?
STEFAN: No. Actually I came here to find you. I s hoping you could help me with something. A spell.
BONNIE: Stefan, look, I know Elena's ok with all of this, and I appreciate what you did to help me. But I'm not really ready to dive into it with you just yet.
STEFAN: I understand. But I need your help. It's Elena. She's with Damon. I have Elena's necklace. I was just hoping you could use this to make some sort of a connection. I just need to know that she's ok.
BONNIE: How do you know I can do this?
STEFAN: Because I've known a few witches over the years. I've seen what they can do.
BONNIE: I'm still new at it.
STEFAN: It's ok. Give it a shot.
BONNIE: Ok. All right.

She tries to feel something with the necklace.

BONNIE: There's nothing. Nothing's happening. Usually there's an image or... Tell me if anyone's looking.
STEFAN: Ok.
BONNIE: All right.

She takes a leaf and tries to fly it.

STEFAN: What is it?
BONNIE: Something's wrong.
STEFAN: With Elena?
BONNIE: With me. There's something wrong with me. I have to go. I'm sorry, Stefan. I can't help you.


[Damon's car.]

ELENA: So, where's my car?
DAMON: I pulled it off on the side of the road. I don't think anyone will bother it.
ELENA: At about that man in the road? Was he a...?
DAMON: From what I could tell. Yeah.
ELENA: You don't know him?
DAMON: If I've never met him, I wouldn't know him. I mean, it's not like we all hang out together at the vamp bar and grill.

He stops the car in front of a bar.

ELENA: You brought me to a bar? Damon, I'm not old enough. They're not going to let me in.
DAMON: Sure they will.
WOMAN: No. No, it can't be. Damon. My honey pie.

She kisses Damon.

WOMAN: Listen up everybody! Here's to the man that broke my heart, crushed my soul, destroyed my life, and ruined any and all chances of happiness! Drink up! Ahh. Whoo!
WOMAN: So, how'd he rope you in?
ELENA: I'm not roped in. Actually, I'm dating his--
WOMAN: Honey, if you're not roped, you're whipped. Either way, just enjoy the ride.
ELENA: Ok. So, how did you two meet?
WOMAN: College.
ELENA: You went to college?
DAMON: I've been on a college campus, yes.
WOMAN: About 20 years ago, when I was just a sweet, young freshman I met this butiful man, and fell in love. And then he told me about his littleecret, made me love him more. Because, you see, I had a little secret of my own that I was dying to share with somebody.
DAMON: She's a witch.
WOMAN: Changed my world.
DAMON: I rocked your world.
WOMAN: He is good in the sack, isn't he? But mostly he's just a walkawayoe. So, what is it that you want?


[Jeremy in a library.]

He looks at books when some books fall him above. A girl arrives.

GIRL: Oh my god. I am so sorry. There was this one book wedged between the other. And I pulled and then kaplunk, kaboom. Are you ok?
JEREMY: Yeah, I'm fine.
GIRL: Ohh! I'm Anna.
JEREMY: I'm Jeremy.


[Grams' house.]

BONNIE: Thank god you're back.
GRAMS: And hello to you, too. What's the matter?
BONNIE: Powers are gone, Grams. I can't do anything, even when I concentrate. And there's nothing in in any of these books that can tell me how to get them back.
GRAMS: Hang on, now. Just calm down. Tell me what happened.
BONNIE: I can't.
GRAMS: We keeping secrets now?
BONNIE: I have to. I'm sorry. I promised. Please help me.
GRAMS: Well, first of all, there's nothing in any of these that's gonna help you. If you're blocked, it's in here. You gotta clear it out, then you're back in business.
BONNIE: Clear what out?
GRAMS: Whatever's got you so scared.


[Elena phones.]

ELENA: Hi, Jenna. I'm so sorry.
JENNA: Where are you? Why didn't you call?
ELENA: I was so tired last night. I fell asleep at Bonnie's. And then this morning, I just wanted to get to school.
JENNA: Are you ok?
ELENA: You know, Stefan and stuff.

DAMON: Come on, there's gotta be another way.
WOMAN: After all these years, it's still only Katherine. How do you even know she's still alive?
DAMON: Well, you help me get into that tomb and we'll find out.
WOMAN: I already did. 20 years ago. Remember? 3 easy steps-- Comet. Crystal. Spell.
DAMON: There's a little problem with number 2. I don't have the crystal.
WOMAN: That's it, damon. There is no other way. It's Emily's spell.
DAMON: What about a new spell with a new crystal that overrides Emily's spell?
WOMAN: It doesn't work that way, baby. Emily's spell is absolute. You can't get into that tomb.


[Bonnie in the wood.]

BONNIE: Hello?  Anybody here?! Aah!

Bonnie falls.


[Front of the bar. Elena's cellphone ringing.]

STEFAN: Elena, is th you?
ELENA: I'm here.
STEFAN: Where are you?
ELENA: You lied.
STEFAN: Not until I explain, please.
ELENA: So, you didn't lie?
STEFAN: Just tell me where you are. So that I can comeet you.
ELENA: How am I connected to Katherine, stefan?
STEFAN: I honestly don't know.
ELENA: And I'm supposed to believe that?
STEFAN: It's the truth. I-- Listen--

She hangs up. Damon is behind her.

DAMON: You ok?
ELENA: Don't pretend to care. I know you're gloating inside.

Damon's friend phones.

WOMAN: Hey, it's Bree. You'll never gonna guess who walked into my bar.


[Bonnie, in the tomb.]

BONNIE: Oww. Hello?! Anybody?! Ahh!



[Grams' house. Stefan is knocking.]

STEFAN: Hi.
GRAMS: Can I help you?
STEFAN: I'm Stefan. I'm a friend of Bonnie's. Her dad told me that she might be here.
GRAMS: She was. Not anymore.
STEFAN: Do you know where she went?
GRAMS: No. But you do.
STEFAN: I'm sorry?
GRAMS: I told her to face down her fear. And I'm sensing now that you know exactly why she was scared. You know what I am. And yet you offered me your hand, which means you wanted me to see that I can trust you.
STEFAN: Can you?
GRAMS: I just you'll keep her safe. You'd better be on your way, then. I'm not going to invite you in. I'm sure you understand why.


[At the library.]

ANNA: This aisle is local and state history. And civil war is one over. What do you need?
JEREMY: Local. 1860s. Do you work here?
ANNA: Nope. You want reference. This way. Uh, home-schooled. I study here for a moc school environment. Ah, here we go. Original settlers, town archives, founders stuff. It's all here. So, what's your topic ?
JEREMY: The town's fear and hysteria surrounding the war and how it influenced certain writers of the time.
ANNA: You might want to focus that.
JEREMY: The origin of local folklore and myths.
ANNA: You mean the vampires?


[At the bar.]

ELENA: Let's just say that I'm descended from Katherine-- Does that make me part vampire?
DAMON: Vampires can't procreate. But we love to try. No. If you are related, it would mean Katherine had a child before she was turned.
ELENA: Did Stefan think that he could use me to replace her?
DAMON: Kinda creepy if you ask me. Come on, what? You don't like pickl? What's wrong with you?
ELENA: How can you even eat? If technically you're supposed to be...
DAMON: Dead. It's not such a bad word. As long as I keep a healthy diet of blood in my system, our body functions pretty normally.
ELENA: This nice act. Is any of it real?
BREE: Here you go, honey.
DAMON: Thank you.
ELENA: I'll have one too.
DAMON: Hmm?
ELENA: Time out, remember? For 5 minutes? Yeah, well that 5 minutes is going to need a beer.
BREE: There you go.


[In the library.]

JEREMY: You're kidding me, right? There's no such thing as vampires.
ANNA: Well, there's not a lot of documentation but the stories have been told since the civil war. My granddad used to tell me all these creepy stories when I was little. And he said that his granddad told them to him.
JEREMY: Yeah. That would be folklore. Vampires are a metaphor for the demons of the day.
ANNA: Which are?
JEREMY: The union soldiers. I've read the stories myself. They talk about the enemy, the demons that attack night.
ANNA: That sounds like vampires to me.
JEREMY: Allegorical vampires. Which is what it is. Creative expression during a very volatile time. I mean, a couny at war doesn't want realism. They want fantasy. Thus, vampire fiction.
ANNA: Man, you're smart. I gotta give it to you. When I first saw you, I missed it.
JEREMY: Yeah. I've had a rough go of it lately. But I'm just now getting back to my old self.
ANNA: Well, good luck on the paper. I gotta get home. You know, my great grandfather actually showed me a journal once of an ancestor and he had written all of this creepy stuff about vampires. It was actually really believable.
JEREMY: Wait. A journal?
ANNA: Yeah? Why?
JEREMY: Are you sure you have to go?


[In the Tomb.]

Bonnie tries to phone.

BONNIE: Come on, phone! Great! Great.

Someone arrives behind her.

STEFAN: Bonnie!
BONNIE: Get away from me!
STEFAN: It's me. It's stefan.
BONNIE: Stefan. The ground gave way and I fell.
STEFAN: It's ok. It's ok. Calm down. Come on, let's get you out of here.
BONNIE: How?
STEFAN: Just close your eyes. Trust .

He jumps.

STEFAN: You can open your eyes now.
BONNIE: Whoa.
STEFAN: I didn't want to scare you.
BONNIE: How did you know where I was?
STEFAN: Well, your grandmother told me what you were doing. I guessed the where.
BONNIE: I heard them. Down there. Behind the door. Are they in pain?
STEFAN: In the beginning--yes. But not anymore. They've been starved to the point of dessication.
BONNIE: But if they have blood--
STEFAN: That's not going to happen, Bonnie. They can't get out. Emily saw to that when she had you destroy the crystal. You're safe.


[In the bar.]

DAMON: Ready...
BREE: Go!

They drink.

ELENA: That's 3. Do you need a bib?
DAMON: Sorry I can't unhinge my jaw like a snake to consume alcohol.
ELENA: Whatever. All right. Who's next? Another round, Bree.
GIRL: Honey, you should be on the floor.
ELENA: I am not even drunk. My tolerance is, like, way up here.
BREE: All right. Here you go.


[At Mystic Grill.]

JEREMY: So, you have no idea where the journal is?
ANNA: Nope. Gramps died. And all the kids split his stuff. I can ask.
JEREMY: I just find it weird that our ancestors kept the same kind of journal. It's crazy.
ANNA: Maybe it's based in some partial reality.
JEREMY: No. It's gotta be a metaphorical. My ancestor wrote short stories.
ANNA: So, that's why you're hung up on the fiction of it all.
JEREMY: No, I'm hung up on fiction of it all because I've seen "the lost boys" and "near dark," like,  50 times.
ANNA: Are those movies? Hey. I've never seen them. Maybe we can have a fright night and rent a whole bunch of vampire movies.
JEREMY: Uh, yeah, sure.
ANNA: Why does that sound like a no way in hell? Sorry, I'm blunt.
JEREMY: No, it's--I don't want you to get the wrong idea. I just recently got out of something. It's a little too soon, you know?
ANNA: Oh please, sure. No worries. I meant as friends. Yeah. Look, I really gotta go. Nice meeting you, Jeremy.


[In the bar.]

[Elena's cell phone ringing]

ELENA: Hello?
JENNA: Elena ?
ELENA: Jenna? Hold on, it's loud in here.
JENNA: Elena, where are you ? Are you ok ?
ELENA: Huh? Yeah. No, I'm good.  Eveything's fine. Hold on.  I can't hear you.

Elena falls.

ELENA: Hello ?

Someone arrives behind her and kidnaps her.

BREE: Hey, where's your girl?
DAMON: Hmm.
BREE: She was right back there.

Damon goes out of the bar. He finds Elena's cellphone on the ground. He goes behind sheds.

ELENA: Damon, no.

A man attack him.

DAMON: What the hell?!
ELENA: No!

He beats Damon.

DAMON: Who are you?
MAN: That's perfect. You have no idea.
ELENA: What are you talking about? What did he do?
MAN: He killed my girlfriend. What did she do to you, huh? What did she do to you?! Nothing.
ELENA: I don't understand.
MAN: My girlfriend went to visit Stefan, and Damon killed her. Got it?

He beats Damon.

DAMON: Ugh!

ELENA: Lexi? Lexi was your girlfriend? She told me about you. She said you were human.
MAN: I was.
ELENA: Lexi turned you?
MAN: If you want to be with someone forever, you have to live forever.
ELENA: She loved you. She said, "when it's real, you can't walk away."
MAN: Well, that's a choice you're not going to have to make.
ELENA: Don't. Don't, please, don't hurt him--
MAN: I'm doing you a favor.
ELENA: Lexi loved you. And she was good. That means you're good too. Be better than him. Don't do this. I'm begging you! Please.

Lexi's boyfriend stop to beat Damon.

ELENA: Thank you.
MAN: It wasn't for you.


[Gram's house.]

GRAMS: Well, now, look who's returned from battle. Can I talk to your friend for minute?  BONNIE: Thank you.
GRAMS: I appreciate your help, Stefan.
STEFAN: You're welcome, Sheila.
GRAMS: I wasn't sure you remembered.
STEFAN: October 1969.
GRAMS: I was barely a teenager.
STEFAN: And you were leading what was probably the only anti-war sit-in within miles of Mystic Falls.
GRAMS: Hmm.
STEFAN: You know when you spoke, people were mesmerized. I know I was.
GRAMS: Until the cops showed up. You took a big risk coming to see me earlier. Letting me read you, realize who you  were. It could have gone a completely different way.
STEFAN:  Your family has a very long history  of keeping my secret. I knew that I could trust you if you believed I waworthy of your trust.
GRAMS: Bonnie knows, doesn't she?
STEFAN: Yes.
GRAMS: Please understand, our loyalty can only extend so far. This town won't be easy on any of us if they figure it out. And I'll protect my own before anybody else.
STEFAN: I know that.
GRAMS: As long as we're clear, goodnight, then.
STEFAN: Goodnight, Sheila.


[In the bar.]

DAMON: We were just leaving, and I wanted to sagood bye.
BREE: Good to see you again, Damon.
DAMON: No kiss?
BREE: I'm full of vervain. I put it in everything I drink.
DAMON: And you're telling me this why?
BREE: Lexi was my friend. How could you? The tomb can be opened.
DAMON: You're lying!
BREE: Emily's grimoire, her spellbook. If you know how she closed the tomb the reversal process will be in her book. You can open that tomb.
DAMON: Where is this book?
BREE: I--I--
DAMON: You have no idea.
BREE: No. I'm telling you the truth.
DAMON: And I believe you. My dear, sweet Bree. That's why I'm almost sorry.
BREE: Ugh!

He kills her.


[In Damon's car.]

ELENA: So, why did you bring me with you?
DAMON: Well you're not the worst company in the world, Elena. You could give yourself more credit.
ELENA: Seriously?
DAMON: You were there in the road. All damsel in distress-like. And I knew it would piss off Stefan. And... U're not the worst company in the world, Elena.
ELENA: I used to be more fun.
DAMON: You did ok.
ELENA: I saved your life.
DAMON: I know.
ELENA: And don't you forget it.


[Salvatore's House.]

ELENA: Hi.
STEFAN: Hi.
ELENA: You could have told me.
STEFAN: I wanted to tell you.
ELENA: You said no more lies. Only the truth. I can handle the truth, Stefan. As crazy as it is, I can handle the fact that you are a vampire. And you have a vampire brother. And that my best friend is a witch. I can accept the fact that the world is much more mysterious place than I ever thought possible. But this--this lie, I can't take. What am I to you? Who am I to you?
STEFAN: You are not Katherine. You are the opposite everything that she was.
ELENA: And when did you figure that out? Before you kissed me? Before we slept together?
STEFAN: Before I met you.
ELENA: What?
STEFAN: The first day of school. We when met. It wasn't for the first time, Elena.
ELENA: Then when was it?
STEFAN: May 23, 2009.
ELENA: But that was--
STEFAN: That was the day your parents' car went off the bridge.
ELENA: You were the?
STEFAN: Every couple of years that I come back here to see Zach and see my home. Last spring, I was out in the woods, by old wickery bridge. And I heard the accident. All of it. I was fast getting there, but not fast enough. The car was already submerged. Your dad was still- he was still conscious. I was able to get to him, but he wouldn't let me help him, until I helped you.
ELENA: Oh my god. When I woke up in the hospital, nobody could figure out how I got out of the car. They said it was a miracle.
STEFAN: I went back for them. But it was too late. I couldn't-- I couldn't  save them. When I pulled you out, I looked at your face. You looked like Katherine. I  couldn't believe the resemblance. After that, I spent months making sure th you weren't  her. I watched you. I learned everythi that I could about you. And I saw that you were nothing like Katherine. And I wanted to leave town, but, Elena, I couldn't. I couldn't leave without knowing you. I'm so sorry that I didn't tell you. I wanted to. But you were so sad.
ELENA: Why do I look like her?
STEFAN: Elena, you've been through so much.
ELENA: Why do I look like her, Stefan? What are you not telling me?
STEFAN: It didn't make any sense to me. You were a Gilbert. She was a Pierce. But the resemblance was too similar. And then I learned the truth. You were adopted, Elena.


[In the library.]

ANNA: There you are.
JEREMY: Hey.
ANNA: Hi. Ok, look. I know I don't know you, so don't ask me why I  did this. I just, sometimes-- mostly all the time- I have this need to be right. So I googled  and...
JEREMY: What is it?
ANNA: Proof. Sort of.
JEREMY: What does this mean?
ANNA: Well, I only went as far back as 1942, and found that there's been a string of animal attacks periodically in and around this town for the past 75 years. It's consistent. In '62, 5 boes found. In '53, 4 people killed. In '74, 3 people dead. And there's been  5 this year. All attacked. All suffered major blood loss, as in drained of blood.



[Stefan's bedroom.]

ELENA: How do you know that?
STEFAN: Your birth certificate from the city records. It says Elena Gilbert. Mystic falls general. But there's no record of your mother ever being admitted.There's no record of her ever being pregnant.
ELENA: What else do you know?
STEFAN: For me to go any further, I would've had to look into the Pierce family, and I couldn't do that. It's too much of a risk. If someone found out I was asking about Katherine-- Listen to me, it doesn't matter. You are the woman that I love. I love you.

Elena kiss him.


[Elena's house.]

JENNA: I don't set a lot of rules, Elena. Not with you. I trust you to tell me the truth. Where were you? Why would you lie to me about it? I thought that we were closer than that.
ELENA: Now is not the time you want to talk to me about lies.
JENNA: Don't do that. Don't turn this back on me. I didn't do anything.
ELENA: Ok, question-- am I adopted? I trust you to tell me the truth too, Jenna. How could you not tell me? I thought we were closer than that.
JENNA: Elena, didn't-- they asked me not to.
ELENA: I don't want to hear it!


[At Mystic Grill. Alaric sees Damon.]

[Flashback.]

ALARIC'S GIRLFRIEND: I love you.
ALARIC: I'm going to be late tonight.

Later. Alaric returns at home. He sees Damon drink the blood of his girlfriend.

[Reality.]

Alaric understands Damon is the vampire which killed her girlfriend.

Écrit par Pretty31

Kikavu ?

Au total, 180 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Emmalyne 
11.11.2018 vers 20h

Kln16 
16.08.2018 vers 14h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

deanlilith 
12.05.2018 vers 07h

friends76 
10.05.2018 vers 14h

Luciole59 
02.05.2018 vers 18h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

natas  (17.07.2017 à 02:44)

C'est avec cette épisode que j'étais devenue addict de la série !

C'est les premiers meileures moments du Delena !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série A Discovery of Witches !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Découvre la carte de la série Black Sails, dans la catégorie Pin's de notre collection d'HypnoCards !
En vitrine | Black Sails (Pin's)

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente
Actualités
2018 Guggenheim International Gala

2018 Guggenheim International Gala
Kat Graham était le 14 novembre 2018 au 2018 Guggenheim International Gala à New York les photos ...

2018 Glamour Women Of The Year Awards:Women Rise

2018 Glamour Women Of The Year Awards:Women Rise
Kat Graham était le 12 novembre 2018 au 2018 Glamour Women Of The Year Awards : Women Rise à New...

People's Choice Awards 2018

People's Choice Awards 2018
Kat Graham était le 11 novembre 2018 au People's Choice Awards 2018 en Californie les photos ...

GLAAD Media Awards Atlanta

GLAAD Media Awards Atlanta
Kat Graham était le 9 novembre 2018 à l'évenement GLAAD Media Awards à Atlanta les photos ...

SAG-AFTRA Foundations3rd Annual Patron Of The Artists Award

SAG-AFTRA Foundations3rd Annual Patron Of The Artists Award
Kat Graham était le 8 novembre 2018 à l'évenement SAG-AFTRA Foundation's 3rd Annual Patron Of The...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

Kika49, Hier à 21:24

Luke Mitchell a besoin de vos votes afin de départager ses bannières sur le quartier Blindspot (Topic Votre Avis Compte).

choup37, Aujourd'hui à 16:16

Allez allez Cold case et Elemenrary y sont presque.. clic clic!

grims, Aujourd'hui à 18:39

Aujourd'hui venez poster une photo du personnage masculin que vous détestez sur le quartier Vikings

ptitebones, Aujourd'hui à 19:02

Une bannière est en vote pour le quartier Jericho dans les préférences !

choup37, Aujourd'hui à 22:43

Voté ptitebones^^ 2 thèmes se battent pour Elementary, lequel gagnera ?

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site