VOTE | 843 fans

#421 : La guerre des émotions

Écrit par : Michael Narducci & Rebecca Sonnenshine
Réalisé par : Darnel Martin

FAISONS UN MARCHÉ - Damon et Stefan essaient une nouvelle approche brutale afin de provoquer Elena pour que son humanité revienne, et Caroline est frustrée que ses interventions soient un échec . Quand Elena trouve une façon de découvrir le bluff des Salvatores, ils appellent à la rescousse une source surprenante. Matt donne à Rebekah certains conseils non sollicités sur ses choix de vie, et elle essaie de l'aider en retour. Caroline fait une rencontre confuse et dangereuse avec Klaus, et Katherine est méfiante lorsque Bonnie lui fait une offre dont elles bénéficieraient toutes les deux.

**Photos promos**

Popularité


4.33 - 6 votes

Titre VO
She's Come Undone

Titre VF
La guerre des émotions

Première diffusion
02.05.2013

Première diffusion en France
25.10.2013

Vidéos

Promo #1

Promo #1

  

Promo #2

Promo #2

  

Sneak Peek #3

Sneak Peek #3

  

Sneak Peek #1

Sneak Peek #1

  

Sneak Peek #2

Sneak Peek #2

  

Diffusions

Logo de la chaîne NT1

France (inédit)
Vendredi 25.10.2013 à 21:40
0.50m / 2.3% (Part)

Logo de la chaîne The CW

Etats-Unis (inédit)
Jeudi 02.05.2013 à 20:00
2.17m / 1.0% (18-49)

Plus de détails

[Lycée de Mystic Falls]

 

Elena arrive au lycée. Elle est rejointe par Caroline, Matt et Bonnie. Tous les élèves sont là. Caroline commence à lui parler de la remise des diplômes mais Elena sent que quelque chose cloche car elle ne veut pas être là. Damon apparaît alors et lui demande ce qui ne va pas chez elle et pourquoi elle ne veut pas être diplômée avec ses amis. Elle se demande ce qu’il se passe et regarde autour d’elle. Tout le monde a disparu, y compris Caroline, Matt et Bonnie. Damon et Elena sont seuls. Elle comprend qu’ils ne sont pas vraiment là et qu’ils sont dans sa tête. Il veut simplement lui montrer tous ceux à côté de quoi elle est passée depuis qu’elle a éteint son humanité. Elle se souvient alors que Damon et Stefan l’ont affamé. Il lui explique qu’ils ont dû l’affaiblir afin de pourvoir l’emmener là. Il se dit que s’il peut la rendre nostalgique, elle ne sera pas loin de retrouver son humanité. Elle lui dit que ça ne marchera pas mais il lui dit qu’il y a d’autres moyens de provoquer une réponse émotionnelle.

 

[Maison des Salvatore]

 

Damon a les yeux fermés et est appuyé contre un grand coffre. Stefan fait les cents pas car ça fait une heure que Damon est dans la tête d’Elena. Damon ouvre le coffre. Elena est enfermée dedans. Elle est faible et dans un piteux état. Il la sort de force et lui demande l’ancienne Elena est prête à sortir et à s’amuser. Elle lui dit d’aller en enfer et il l’enferme de nouveau dans le coffre. Il lui dit qu’ils peuvent le faire à la manière douce ou la manière forte mais que de toute façon, ils n’arrêteront pas tant qu’elle n’aura pas rallumé sont humanité. Il lui dit qu’il va la laisser réfléchir et qu’il reviendra dans quelques heures ou quelques années car ils ont tous leur temps.

 

[Maison des Salvatore]

 

Caroline est dans le salon. Elle demande à voir Elena mais Stefan lui dit qu’ils ne la laissent voir personne et que le but de la manœuvre est de l’isoler car ça débouchera sur de la misère et au final, de l’émotion. Caroline lui rappelle qu’elle est enfermée depuis des jours et se demande s’il y eu une amélioration. Il lui dit qu’elle ne le veut pas pour le moment car elle est dévastée et pour de bonnes raisons : elle a perdu son frère, attaqué ses amies et tué une innocente. Caroline ne pense pas que la torture soit une bonne solution mais il lui dit que ce n’est pas de la torture mais une intervention et que la seule chance qu’ils ont est de la provoquer et de déclencher quelque chose, que ce soit de la peur, de la colère ou de l’apitoiement sur elle-même. Elle lui demande de lui laisser lui parler. Il n’est pas convaincu mais elle lui dit que si Elena est faible, elle ne pourra pas lui faire de mal. Elle le supplie de la laisser essayer.

 

Elena est de retour dans la cellule. Stefan mène Caroline devant, lui souhaite bonne chance et s’en va. Caroline entre. Elle a emmené une fiole de sang à Elena. Elle lui promet qu’il n’y a pas de verveine. Elle l’ouvre et la tend à Elena. Cette dernière l’attrape et la boit d’une traite. Caroline lui dit qu’elle n’est pas d’accord avec la méthode employée par Stefan et Damon. Elle lui dit qu’elle doit cependant retrouver son humanité car cette version ne lui ressemble pas. Elena commence à jouer avec la fiole vide, en la faisant tourner sur le sol et se demande ce qui lui fait penser qu’elle la connaît si bien. Caroline sourit et lui rappelle qu’elles sont amies depuis toujours. Elena lui rappelle qu’elle a voulu la tuer et qu’elle n’est plus sa meilleure amie et qu’elle devrait passer à autre chose. Caroline met la main sur la fiole afin qu’elle arrête et lui dit qu’elle ne va pas l’abandonner. Elena est sceptique et lui fait comprendre qu’elle est collante et que c’est surement la raison pour laquelle Tyler et Klaus ont quitté la ville. Ils voulaient tous simplement la fuir. Caroline ne répond pas et ne répond pas son sang-froid. Elle se dit seulement qu’Elena souffre et qu’elle s’en prend à elle. Elle lui dit qu’elle ne peut pas rester dans cet état pour toujours car la remise de diplôme approche et Elena est moqueuse. Elle n’arrive pas à croire qu’elle lui parle de ça. Elena lui dit qu’elle aura l’air pathétique le jour de la remise de diplômes, à force de prétendre qu’elle est humaine. Elle dit également que Liz fera semblant d’être heureuse tout en attendant qu’elle quitte enfin la ville car elle n’est qu’un rappel que sa fille est désormais un monstre. Elle rajoute que c’est dommage que Stefan l’ait arrêtée avant qu’elle ait pu mettre fin à sa misère mais qu’il y a toujours une seconde chance. Son visage se transforme et elle se jette sur Caroline. Elles se débattent et Caroline finit par lui briser le coup. Elena s’effondre sur le sol, inconsciente. Stefan entre et Caroline lui dit qu’il peut faire tout ce qu’il a à faire et quitte la pièce. 

 

[Mystic Grill]

 

Rebekah est seule au bar, en train d’enchaîner les shots. Matt la rejoint et lorsqu’il voit la pyramide de verre sur le bar, il constate qu’elle a encore hypnotisé le serveur. Elle lui dit qu’elle est en pleine célébration car maintenant que ses frères ont quitté la Nouvelle Orléans, elle est libre. Il en a entendu parler. Elle lui demande s’il a aussi appris que Silas lui avait pris le remède. Il en désolé car il savait à quel point elle le voulait. Elle n’y croit pas vraiment car elle sait qu’il l’aurait donné à Elena et qu’au final, elle n’a jamais eu aucune chance. Il pensait ce qu’il a dit mais décide de la laisser s’apitoyer sur son sort et s’apprête à partir. Elle veut qu’il reste boire un verre avec elle mais il doit aller retrouver Caroline. Elle se lève et lui demande si Elena est toujours enfermée chez les Salvatore. Elle lui avoue qu’elle apprécie Elena comme elle est et qu’ils devraient arrêter de vouloir la changer. Il n’apprécie vraiment et lui qu’Elena était son amie bien avant d’être la partenaire de Rebekah. Il ne comprend pas pourquoi elle ne quitte pas la ville, étant donné qu’elle n’aura pas le remède et que ses frères l’ont lâchée, car elle au moins à la possibilité de partir alors que certains d’entre eux sont bloqués ici, complètement ruinés et en train d’échouer en cours. Il lui conseille de quitter la ville car c’est ce qu’il ferait. Il part. elle semble blessée.

 

[Maison des Salvatore]

 

Caroline est dehors, au téléphone avec Bonnie. Elle se demande où elle est passée. Bonnie lui dit qu’elle est en pleine révision des exams. Caroline lui dit que la situation avec Elena est sur le point de devenir brutale et elle aimerait qu’elle vienne lui apporter son soutien. Bonnie se doute qu’elle veut aussi avoir un œil sur elle. Caroline lui avoue que c’est aussi pour cette raison. Bonnie lui dit que tout va bien et que Silas ne la contrôle plus. Elle ne veut pas venir car elle n’est pas prête à oublier ou à pardonner le fait qu’Elena ait tenté de la tuer. Elle lui dit qu’elle doit y aller et raccroche.

 

[Un restaurant]

 

Bonnie est installée à une table. Katherine la rejoint. Il s’avère qu’elles avaient rendez-vous et Katherine est surprise étant donné qu’Elena et compagnie ont surement besoin d’elle. Bonnie lui dit que ça n’a rien avoir avec eux et que c’est entre elles. Katherine lui dit qu’elle a de la chance car elle a du temps libre. Bonnie lui a parlé d’une offre qu’elle ne peut refuser et Katherine veut savoir ce que c’est.

 

[Maison des Salvatore]

 

Elena, Stefan et Damon sont dans une pièce à l’étage. Les rideaux sont fermés. Damon pose un extincteur sur le sol et Elena se réveille. Elle est attachée à une chaise. Stefan ouvre un peu le rideau et un rayon de soleil s’approche d’Elena. Elle baisse les yeux vers sa main et Damon comprend qu’elle cherche sa bague. C’est lui qui l’a. elle est loin d’être impressionnée et est sarcastique. Il fait comprendre à Stefan qu’il peut y aller mais Elena n’a pas peur. Stefan lui dit qu’elle aura bientôt peur et que lorsque ce sera le cas, elle devra se concentrer sur cette peur et que ce sera la clef pour retrouver son humanité. Elena est persuadée qu’ils ne vont pas la brûler car s’ils parviennent à provoquer le retour de son humanité, elle s’en rappellera et les détestera. Damon dit que ça en vaut la peine et fait signe à Stefan. Stefan ouvre le rideau en grand et la peau d’Elena se met à brûler. Elle crie et son bras finit par prendre feu. Damon prend l’extincteur afin d’éteindre le feu. Stefan ferme le rideau. Damon la nargue un peu et lui demande de retrouver des émotions mais Elena lui répond qu’elle va le tuer. Damon n’est pas étonné que ce soit la rage qui apparaisse en premier. Stefan s’agenouille devant Elena et il lui dit qu’ils ne veulent pas faire ça et qu’elle peut y mettre fin et que c’est son choix. Elle rigole et trouve que c’est amusant que ce soit Stefan qui s’occupe du rideau et que quelque part il doit apprécier étant donné qu’elle l’a quitté. Damon, qui est également agenouillé devant elle, fait de l’humour et fait comprendre à Stefan qu’il est temps de recommencer.  Stefan se dirige vers le rideau et elle lui dit que ça lui fera plus de mal à lui qu’à elle. Stefan lui dit qu’il sait ce qu’elle traverse : après tout ce qu’elle a traversé elle a peur de faire face à sa culpabilité si elle retrouve son humanité. Il lui dit que la seule façon de l’aider et de rendre l’alternative encore pire. Elle ferme les yeux. Il rouvre le rideau en grand. La peau d’Elena se remet à brûler et elle crie.

 

Caroline est dehors avec Matt. Elle entend tout et elle n’en peut plus car elle ne supporte pas d’entendre Elena souffrir. Elle veut changer de sujet et parle de la remise de diplômes. Elle lui avoue qu’elle lui a ordonné sa tenue. Il est étonné et elle lui dit qu’elle savait qu’il allait oublier alors en commandant la sienne, elle lui en a commandé une aussi. Elle avoue en avoir commandé une pour Elena aussi. Il lui dit que ça va marcher et qu’ils vont retrouver Elena. Elle se tourne et voit Rebekah dans la maison, un sac à la main. Cette dernière les regarde et sourit.

 

Rebekah a apporté à déjeuner. Matt et Caroline la rejoignent. Matt sourit et la remercie. Caroline n’est pas ravie et lui fait comprendre qu’elle devrait partir. Rebekah lui dit qu’elle va rester car Matt a mentionné qu’il échouait certains cours et qu’il avait besoin de quelqu’un pour étudier. Caroline n’arrive pas à y croire et demande des comptes à Matt pour savoir pourquoi il ne lui a pas demandé de l’aider à réviser. Il lui dit qu’il n’a pas vraiment demandé à Rebekah de l’aider. Caroline insiste et veut savoir quels cours il échoue. Il lui dit qu’il est seulement en retard et que c’est en histoire, en italien et en Maths. Elle n’arrive pas à y croire et il se défend en lui disant que l’année a été distrayante. Rebekah propose qu’ils l’aident tous les deux et sourit. Caroline n’est vraiment pas convaincue mais se tourne vers Matt avec enthousiasme. Elle propose un plan de révision et sort pour aller chercher ses fiches chez elle. Rebekah n’arrive pas à croire qu’il soit sorti avec elle et il sourit en lui disant que Caroline adore les projets.

 

Caroline sort et se dirige vers sa voiture. Elle fait tomber ses clefs et se baisse pour les ramasser. Elle entend du bruit dans les bois alentours. Elle regarde autour d’elle et demande s’il y a quelqu’un. Elle sent quelque chose et se retourne. Klaus est là et elle est très surprise.

 

[Un restaurant]

 

Bonnie veut la pierre de Silas car elle sait très bien que Katherine l’a récupéré sur l’île. Katherine déduit que Bonnie travaille avec Silas. Bonnie lui dit qu’elle n’a pas changé de côté et lui explique que dans 2 jours ce sera la pleine lune et Silas veut qu’elle utilise son énergie pour lever le voile et qu’ensuite il veut prendre le remède et mourir. Elle lui avoue qu’elle lui a dit qu’elle l’aiderait mais que depuis elle se cache pour gagner du temps. Katherine ne comprend pas mais Bonnie lui dit qu’elle n’a pas à s’en faire et qu’elle doit simplement lui apporter la pierre. Katherine ne voit pas l’intérêt qu’a la pierre et aimerait savoir pourquoi elle la veut mais Bonnie lui dit que moins elle en sait mieux c’est car Silas peut lire les esprits, jouer avec et prendre l’apparence de n’importe qui. Elle révèle qu’elle prend déjà un gros risque en lui parlant. Après avoir entendu ça, Katherine se demande comment elle peut être sure que Bonnie n’est pas Silas. Bonnie dit qu’elle ne le peut pas mais qu’elle n’est pas Silas. Katherine lui demande alors comment elle peut être sure qu’elle-même n’est pas Silas. Bonnie lui dit que Silas ne peut plus la manipuler et qu’elle est la seule à pouvoir voir son vrai visage. Katherine veut alors savoir ce que ça va lui apporter. Bonnie lui demande de lui amener la pierre et de l’aider à stopper Silas et que ça en vaudra la peine.

 

[Maison des Salvatore]

 

Les rideaux sont ouverts. Elena brûle et crie. La corde commence à brûler. Stefan ferme le rideau. Elena guérit et se reprend. Damon lui dit qu’elle le remerciera lorsqu’elle récupèrera son humanité et réalisera que la vie sans émotions craint. Elle lui dit que ce qui craignait vraiment était d’être sired à lui et de vivre chaque jour en croyant qu’elle l’aimait. Elle lui dit qu’elle se souvient de chaque horrible moment. Elle lui rappelle qu’il avait peur que ce ne soit pas réel et lui dit qu’il avait raison. Elle le défi en lui disant qu’il peut continuer à essayer de remonter son humanité à la surface. Elle se tourne vers Stefan et lui dit qu’ils remettront peut-être le couvert. Elle les regarde et parvient à se libérer. Elle se précipite vers la baie vitrée et ouvre les rideaux en grands. Sa peu brûle et tout son corps finit par prendre feu. Elle hurle. Ils se précipitent vers elle. Stefan la pousse dans l’ombre et Damon utilise l’extincteur pour éteindre le feu. Sa peau commence à guérir et elle rigole. Elle leur rappelle qu’ils l’aiment et leur dit qu’ils viennent de prouver  qu’ils ne lui feront jamais vraiment de mal et que par conséquent, elle n’a pas à avoir peur. Sa peau est complètement guérie.

 

Stefan et Damon sortent de la maison. Damon a une bouteille à la main et boit. Il n’en peut plus étant donné que tous les autres vampires finissent par rallumer leurs émotions et se demande pourquoi elle est si têtue. Il jette la bouteille contre la toiture. Stefan lui fait comprendre qu’elle n’a plus aucune raisons de revenir : elle n’a plus de maison ni de famille, elle s’est mis ses amis à dos et a détruit ses relations. Damon est persuadé qu’elle veut revenir et que lui faire peur aurait dû marcher. Elle est maligne et sait qu’ils ne lui feront pas de mal. Stefan a une idée. Ils doivent faire venir quelqu’un d’autre, quelqu’un qui lui fera vraiment du mal. Damon comprend qu’il parle de Katherine. Stefan lui dit que si quelqu’un est en mesure de provoquer une émotion chez  Elena, c’est bien elle était donné qu’elle a tué Jeremy. Damon est sceptique et doute qu’elle voudra les aider. Stefan lui rappelle qu’Elijah la laisser tomber et qu’elle n’a plus rien ni personne et elle ne refusera jamais de torturer Elena.

 

Caroline et Klaus sont dans les bois, à côté de la maison. Elle pensait qu’il était partie pour et il lui dit que c’était le cas mais qu’il ne voulait pas partir sans dire au revoir. Elle lui dit qu’il n’a pas d’explications à donner et qu’il peut passer à autre chose. Il lui dit qu’il ne peut pas car il n’arrête pas de penser à elle et il lui demande de venir à la Nouvelle Orléans. Elle est frustrée et il lui demande de quoi elle a peur. Elle lui dit qu’elle a peur de lui. Il lui dit qu’il serait plus approprié de dire qu’elle a peur de ses désirs les plus noirs. Et il fait alors une référence à ce qu’Elena a dit à Caroline dans la cellule. Elle comprend alors que quelque chose cloche. Il se jette sur elle et la plaque contre un arbre. Il lui dit qu’il y a de quoi avoir peur de beaucoup de choses et notamment ce qu’il lui fera si Bonnie ne sort pas de sa cachette. Il lui demande où elle est et Caroline comprend que c’est Silas. Il hausse le ton et lui redemande où est Bonnie car elle n’est pas chez elle et elle n’est nulle part ailleurs. Il lui dit que Bonnie joue avec lui et il n’aime pas ça. Il lui attrape la nuque et lui chuchote à l’oreille et lui demande de lui dire qu’il na cherche et de sortir de sa cachette et de lui dire que ce n’est que le commencement. Il lui plante un pieu dans la poitrine. Il disparaît et elle s’effondre sur le sol. 

 

Matt traduit une phrase en italien à l’aide d’une application sur son téléphone. Rebekah pense que c’est de la triche et il lui dit que tout le monde n’a pas eu 1000 ans pour apprendre tout sur tout. Il lui demande si elle compte l’aider et elle lui dit que oui et qu’elle ne faisait que l’embêter. Il s’excuse et lui dit qu’il ne veut simplement pas rester en arrière pendant que ses amis vont à la fac. Elle lui dit qu’il est en train d’échouer à cause de tout ce qui se passe dans vie, tous les éléments surnaturels. Elle lui dit qu’elle a besoin de meilleurs amis comme elle, qui peut utiliser l’hypnose afin qu’il est de bonnes notes et une bourse pour la fac. Il refuse de faire ça et elle ne comprend pas pourquoi car tout le monde a besoin d’un avantage dans la vie et elle pourrait être le sien. Elle lui révèle que lorsqu’il l’a convaincu d’aider April, elle a réalisé qu’elle pouvait être quelqu’un de meilleur et elle lui en est reconnaissante. Elle lui conseille de prendre avantage de ce qu’elle lui propose. Elle lui dit que ceux qui le laisserait sont idiot et qu’elle, elle ne le ferait pas. Katherine entre alors. Matt et Rebekah se lèvent, surpris. Damon les rejoint. Rebekah se demande ce qu’elle fait là et Katherine sourit et leur dire qu’elle est là pour ramener Elena à la raison. Matt regarde Damon et n’arrive pas à y croire. Damon lui fait comprendre qu’il n’y a pas d’autres solutions et lui demande de les laisser gérer. Katherine et Damon quittent la pièce. Matt prend ses affaires et Rebekah lui demande où il va. Il lui dit qu’il doit trouver Caroline car il est hors de questions qu’ils laissent Katherine dans la même pièce qu’Elena. Il part.

 

La nuit est tombée. Caroline est toujours inconsciente dans les bois. Son téléphone vibre. Matt tente de l’appeler. Elle finit par se réveiller. Elle regarde et se touche la poitrine. Le pieu a disparu. Elle prend son téléphone et regarde autour d’elle. Elle traverse les bois en courant et Matt l’attrape. Il lui demande où elle était passée. Elle veut à tout prix sortir de là mais il lui demande d’attendre et lui dit que ça peut attendre. Elle lui explique ce qu’il s’est passé avec Klaus et il se demande ce qu’il lui veut. Elle lui dit qu’il cherche Bonnie et lui demande s’il sait où elle est. Il lui dit alors que s’il savait où elle était, il ne perdrait pas son temps avec elle. C’est Silas et non Matt. Il l’étrangle et lui dit de lui trouver Bonnie ou sinon il tuera quelqu’un et il commencera par sa mère. Elle le repousse et court vers la maison. Elle monte les escaliers pour entrer par derrière mais Silas, sous l’apparence de Klaus, l’intercepte et lui dit que personne ne pourra l’aider dans la maison et lui demande de trouver Bonnie ou sinon il tuera la personne qu’elle aime le plus. Il la repousse et elle pousse un cri tout en dévalant l’escalier. Elle se précipite vers sa voiture grâce à sa vitesse vampirique et rentre dans la voiture tout en appelant sa mère. Elle lui demande de se barricader à la maison et de ne laisser personne rentrer, y compris elle car elle a les clefs. Liz lui demande ce qu’il se passe et Caroline lui dit qu’elle est en chemin. Elle fait une marche arrière et grâce à la caméra de recul, elle voit que quelqu’un se trouve derrière. Elle freine d’un coup et tourne la tête. Il n’y a personne. Quelqu’un passe devant la voiture et elle se tourne. Elle regarde l’écran de la caméra de recul mais il n’y a personne. Soudain, Silas se plaque contre sa vitre. Il a son vrai visage. Elle hurle et se précipite à toute vitesse hors de la propriété.

Katherine ouvre le coffre, dans lequel Elena est de nouveau enfermée. Elle la sort de force et la jette sur le sol. Elena se demande ce qu’elle fait là et Katherine se baisse et lui dit que ses petits copains l’ont fait venir pour voir si elle a toujours un cœur. Elle l’étrangle et la plaque contre le mur. Elle plonge sa main dans la poitrine d’Elena et peut constater que son cœur est toujours là. Katherine lui dit qu’ils ne la laisseront pas la tuer. Elle resserre son emprise sur le cœur d’Elena et lui dit qu’elle peut quand même lui arracher la gorge et que comme ça, elle aura plus à l’entendre se plaindre. Elle retire sa main et va prendre une serviette. Elle s’essuie la main et veut savoir ce qu’elle a dit à Elijah lorsqu’ils étaient en Pennsylvanie. Elena comprend qu’elle est là pour ça et qu’Elijah l’a quitté. Elle veut savoir ce qu’elle a dit pour le monter contre elle et la menace de lui faire avaler ses globes oculaires et se rapproche d’elle et lui écarte les paupières.  Elena lui dit qu’elle n’a eu besoin de rien dire car étant donné qu’elle n’est qu’une égocentrique centrée sur elle-même qui a fui pendant 5 siècles et qu’elle ne serait bien pour personne et que ce n’est pas étonnant qu’Elijah l’ait quittée. Katherine admet qu’elle a fait des choses horribles pour survivre. Elle l’étrangle et lui dit que contrairement à elle, elle ne l’éteint pas et elle fait avec. Elle lui dit qu’elle ne tiendrait pas une semaine en tant que vampires si tout le monde arrêter de lui lécher les bottes. Elle la force à rentrer dans le coffre et ferme la porte. Elle la verrouille et hésite. Elle dit qu’elle adorerait la voir essayer et déverrouille le coffre. Elle s’en va.

 

Katherine est dans la bibliothèque avec Damon. Elle boit un verre de whisky. Damon, assis sur un fauteuil, se dit que ça avoir avec ce qu’Elena lui a dit sur Elijah. Katherine lui demande s’il s’est déjà demandé ce qu’il serait arrivé à Elena si elle ne l’avait jamais rencontré. Il n’est pas touché et lui dit que ses émotions vont très bien : il aime Elena et la déteste. Elle vient s’assoir à côté de lui et lui dit que c’est condamné à échouer. Elle lui dit que dès qu’elle retrouvera ses émotions, elle retombera dans les bras de Stefan. Elle se rapproche, lui touche les cheveux et lui dit que c’est sa tragédie : il n’a jamais la fille. Stefan entre alors et leur annonce qu’Elena est partie. Il dit à Damon qu’il va vérifier la propriété et lui demande de découvrir ce qu’elle a fait. Katherine joue les innocentes et lui dit qu’elle ne s’intéresse plus à guérison d’Elena. Elle préfère la voir tuer tout un orphelinat et fait comprendre qu’elle ne pourrait jamais se remettre d’une chose pareille. Matt et Rebekah, qui ont entendu, entrent et Matt demande ce qu’il s’est passé. Damon dit à Matt qu’il vient avec lui et Rebekah ne voit pas pourquoi. Damon lui dit qu’Elena a disparu et qu’elle est affamée et que pour une fois, sa vie pourrait avoir un but. Matt suit Damon.

 

[Maison de Caroline]

 

Caroline entre et laisse un message à Bonnie. Elle lui dit que Silas n’abandonnera pas et qu’elle est la seule à pouvoir l’arrêter et  elle lui demande de l’appeler. Liz est là et lui demande ce qu’il se passe. Caroline lui demande de ne pas s’approcher car elle a peur que ce soit encore Silas. Liz lui dit que c’est bien elle et insiste sur ce fait. Pour en être sure, Caroline appelle sa mère et son portable sonne. Liz décroche et Caroline est rassurée et la prend dans ses bras.

 

[Les bois]

 

Elena erre seule dans les bois. Elle est faible. Une voiture s’approche et elle se retourne. Elle fait des signes et un regain d’espoir se lit sur son visage. Elle tombe sur le sol et est éblouie par les phares. Quelqu’un sort de la voiture et elle demande de l’aide. Elle ne voit qui sait jusqu’à ce qu’il s’accroupisse devant elle. C’est Matt. Elle est contente de le voir et son visage se transforme. Elle s’approche pour le mordre mais il lui demande d’arrêter et lui dit qu’il sait qu’elle ne veut pas lui faire de mal. Elle lui rappelle qu’elle est un vampire et qu’elle a besoin de se nourrir. Elle s’approche encore mais il lui dit qu’elle est plus que ça. Il lui rappelle qu’elle est sa plus vieille amie et la fille qu’il a aimée aussi longtemps qu’il peut s’en rappeler. Son visage redevient normal et il sait que malgré tout, ça signifie quand même quelque chose pour elle. Elle lui touche le visage et lui dit qu’au fond ça signifie peut-être quelque chose mais elle a très faim. Son visage se transforme et elle lui mord le cou.

 

[Maison de Caroline]

 

Caroline et Liz sont dans le salon. Caroline ne comprend pas pourquoi Bonnie ne l’a pas rappelée. Elles entendent alors quelqu’un frapper à la porte. Elles sursautent et se retournent. Caroline va à l’entrée et voit que c’est Bonnie. Caroline s’approche mais s’arrête soudainement. Bonnie lui demande ce qu’il se passe et Caroline lui dit que ça fait des heures qu’elle l’appelle. Bonnie s’excuse et lui dit qu’elle est venue dès qu’elle a eu son message. Elle tente d’ouvrir la porte et demande à Caroline de la laisser entrer. Caroline a peur que ce ne soit pas elle étant donné que Silas n’arrête pas de jouer avec son esprit. Elle lui dit qu’il veut savoir où elle est et qu’elle a menacé sa mère. Liz les rejoint et Caroline lui demande de rester où elle est. Bonnie peut voir son vrai visage et voit que c’est Silas. Bonnie la prévient mais Caroline voit sa mère. Bonnie force la porte avec ses pouvoirs et entre. Caroline se retourne et voit alors Silas sous sa vraie forme. Il dit à Bonnie qu’elle ne peut se cacher. Bonnie lui dit qu’elle est là maintenant et lui demande ce qu’il a fait de Liz. Silas dit à Caroline qu’elle est là où elle l’a laissé.

 

Caroline se précipite dans le salon et trouve Liz étendue sur le sol, inconsciente. Elle se précipite vers elle.

 

Silas dit à Bonnie qu’il pensait qu’ils étaient du même côté. Elle lui dit que c’est le cas et qu’étant donné que la pleine lune est dans 2 jours, elle rassemblait ses forces et se préparait. Il lui rappelle qu’elle est la seule à pouvoir jeter le sort et que par conséquent, il ne peut pas lui faire de mal mais il peut s’en prendre à ceux qu’elle aime. Elle comprend parfaitement et lui promet qu’elle lèvera le voile et qu’elle l’aidera à mourir mais lui demande de ne pas faire de mal à ses amis.

 

Caroline mort son poignet et tente de faire boire son sang à sa mère.

 

Il lui dit que sa promesse l’engage et que si elle la brise, elle devra en répondre devant lui. Elle lui dit qu’elle ne la brisera pas. Il lui dit que dans ce cas, elle devrait quitter la maison et que la prochaine fois qu’il viendra la chercher, il s’attend à ce qu’elle l’attende.

 

Liz ne peut boire le sang de Caroline car elle est inconsciente.

 

Bonnie entend Caroline supplier sa mère et hésite mais finit par quitter la maison et Silas la suit.

 

[Les bois]

 

Matt est inconscient sur le sol. Elena le secoue avec son pied. Il se réveille Elle a encore faim. Il lui demande d’arrêter et elle s’accroupit à côté de lui. Elle l’attrape par le col et le lève. Elle s’apprête à le mordre mais Stefan intervient et la plaque contre un arbre. Damon, quant à lui, attrape Matt. Il regarde Elena et lui dit qu’il ne peut peut-être pas la punir mais qu’il peut punir Matt. Ce dernier supplie Elena du regard mais elle n’y croit pas et commence à parler mais Damon la coupe. Il lui pose un ultimatum : soit elle rallume ses émotions soit il tue Matt. Stefan lui fait comprendre que ce n’est pas la solution mais Damon lui dit qu’elle doit leur prouver qu’elle n’aime personne et que s’il se trompe, ça ne fera aucune différence. Elle est persuadée qu’il bluffe mais il lui prouve que non en brisant le cou. Matt s’effondre sur le sol, mort. Elena est sous le choc. Elle a les larmes aux yeux et s’approche de Matt. Damon lui demande si elle ressent de la colère ou bien de la tristesse parce que celui que tout le monde aime est maintenant mort. Il lui remémore comment il était quand il était petit. Il prend la main de Matt et montre à Elena la bague des Gilbert à son doigt. Il lui dit que c’est une bonne chose qu’il porte ça. Le soulagement se lit sur son visage. Elle s’agenouille et prend la main de Matt. Elle pleure et lui caresse le visage. Damon lui dit que ce qu’elle ressent c’est de la joie car son ami n’est pas mort. Il lui dit que c’est de l’émotion, de l’humanité. Il lui dit que ça ira mais elle n’est pas d’accord. Il lui demande de le regarder mais elle se lève et lui dit qu’elle ne va pas bien. Elle est submergée par les émotions et par tout ce qu’elle a fait : elle a presque tué Matt, Bonnie, Caroline. Damon la touche mais elle le repousse et réalise qu’elle a tué une innocente… ensuite elle repousse Stefan et est encore plus submergée. Elle n’en peut plus et brise la vitre de la voiture. Damon l’attrape et Stefan la raisonne. Il lui dit qu’il est déjà passé par là et que les émotions l’anéantissent et qu’elle doit se concentrer sur quelque chose. Elle pleure et lui dit qu’elle ne peut pas. Il lui dit qu’elle doit s’accrocher à ce qui la rend forte,  de concentrer tout ce qu’elle ressent sur cette émotion. Il lui demande de trouver en elle ce qui lui donne envie de vivre. Il lui demande de se laisser submerger par cette émotion et elle finit par se calmer. Il la prend par les épaules et lui dit que c’est bien. Damon s’écarte et assiste à la scène. Stefan demande à Elena de respirer. Elle pleure toujours mais s’est tout de même calmée. Elle se met alors à hurler et se tient la tête. Elle pleure. Ils la regardent. Elle finit par se reprendre. Damon lui touche l’épaule et lui demande si elle va bien. Elle lui dit que non mais qu’elle ira mieux. Elle part.

 

[Maison de Caroline]

 

Liz est toujours inconsciente. Caroline a une trousse de secours. Elle en sort une seringue, la plante d’en son cou et en sort son sang. Elle la plante ensuite dans la poitrine de Liz et y injecte son sang. Elle appuie ensuite sur sa poitrine. Elle pleure et supplie sa mère de se réveiller. Elle lui dit qu’elle doit la voir obtenir son diplôme. Elle lui promet qu’elle lui fera quitter la ville et qu’elle lui trouvera un homme gentil. Elle prend la main de sa mère et pleure de plus belle. Liz finit par se réveiller. Caroline est soulagée, elle rigole tout en pleurant et la prend dans ses bras.

 

[Maison des Salvatore]

 

Matt est allongé sur le canapé. Il se réveille. Il reprend sa respiration et gémit. Rebekah est là et lui dit qu’elle n’avait jamais vu la bague en action et lui demande si ça fait mal.  Il lui avoue qu’être tué et revenir était douloureux. Il lui demande alors si ça a marché et elle lui dit que oui. Elle vient s’assoir en face de lui et lui tend un verre d’eau. Elle lui dit que c’était très courageux de sa part. il lui rappelle qu’Elena l’a sauvé lorsqu’ils étaient au fond du lac et qu’il fait son possible pour lui rendre la pareille. Elle lui dit qu’elle ne pourra jamais suffisamment s’excuser pour le rôle qu’elle a joué dans l’accident et dans la transformation d’Elena. Elle accepte le fait qu’il ne veuille pas qu’elle l’aide à tricher pour rentrer à la fac et lui dit qu’ils le feront à la dure. Elle lui dit qu’elle passera chaque jour jusqu’à la remise de diplômes à essayer de trouver le moyen de se racheter. Il a un léger sourire.

 

[Un restaurant]

 

Katherine rejoint Bonnie a une table. Elle sait que la pierre est puissante. Elle sait également que pour tout sort il faut une source de pouvoir comme la pleine lune ou une comète. Elle sait également que la pierre contient le sang de Qetsiyah et que si cette dernière était suffisamment puissante pour créer l’autre côté, en utilisant son sang Bonnie n’aura pas besoin de la pleine lune et pourra lever le voile quand elle voudra mais Katherine ne comprend pas pourquoi elle veut faire ça. Bonnie lui dit qu’elle a ses raisons et Katherine veut savoir ce que ça va lui apporter à elle. Bonnie lui dit qu’elle pourra lui donner ce qu’elle désire le plus : sa liberté et le fait de ne jamais avoir à fuir qui que ce soit. Elle lui explique qu’en levant le voile, elle pourra parler à Qetsiyah, celle qui a créé le sort qui a rendu Silas immortel et invulnérable à toute arme. Bonnie dit qu’elle peut donner tout cela à Katherine. Cette dernière sourit et accepte le marché.

 

[Maison des Salvatore]

 

Elena est dans la bibliothèque avec Stefan et Damon. Elle est assise dans un fauteuil. Damon vient lui mettre une couverture autour des épaules et lui demande comment elle se sent. Elle lui dit que la douleur, la peine et la honte sont toujours là. Mais elle a compris qu’éteindre ses émotions est de la triche : rien ne l’affecte, plus rien n’a d’importance mais maintenant elle sait que c’est faux et que des choses que l’on ne peut défaire arrivent et elle décide d’y remédier. Stefan lui dit qu’elle doit avant tout se reposer. Elle enlève la couverture et dit qu’elle en a assez de se reposer et qu’elle doit se préparer. Damon ne comprend pas et elle leur demande de réfléchir et leur dit qu’une personne a apporté tout cela dans leurs vies, qui a ruiné leurs vies et leur demande de regarder ce qu’ils leur aient arrivé depuis qu’elle a fait ça. Elle leur rappelle qu’elle a mené Klaus en ville, transformé Caroline en vampire, a tué son frère. Elle leur dit que tout se rapporte à Katherine et elle a décidé de suivre le conseil de Stefan et de se concentrer sur la haine. Damon n’est pas convaincu que c’est ce que Stefan voulait dire et se dernier renchérit en lui disant que Katherine ne veut pas la peine qu’elle perde son temps et que si elle décide de la haïr ne serait-ce que 10 minutes, Katherine gagne. Elena lui dit que Katherine ne gagnera pas si elle la tue.

 

 

 

Ecrit par popo34000

[Lycée de Mystic Falls]

 

(Elena, Bonnie, Caroline et Matt arrivent au lycée)

 

Caroline : Ah enfin. Salut Elena. j’ai eu les meilleures notes de la classe. Tu m’aides pour mon discours ?

Elena : Pas question

Caroline : Euh s’il-te-plait, c’est la remise des diplômes, c’est la fin du lycée. On doit profiter de chaque seconde

Elena : Attends, c’est pas normal tout ça. Je veux pas être là

Damon : Oh c’est quoi ton problème ? Tu veux pas être avec tes amis ? La remise des diplômes, coiffée d’un chapeau ridicule, la longue toge

Elena : Mais c’est quoi tout ça ? On n’est pas vraiment ici en fait. On est dans ma tête

Damon : On se détend. Je voulais juste te montrer ce que t’es en train de rater ces derniers temps, depuis que t’as fait un pas de géant vers la folie

Elena : Tout ce dont je me rappelle c’est…

Damon : Laisse-moi deviner. Le bal. Coiffure divine, robe somptueuse et toi essayant de tuer Bonnie. Heureusement que j’étais là

Elena : Vous m’avez affamé

Damon : Il fallait t’affaiblir pour que je puisse t’amener ici parce que ma théorie tu vois, c’est que si je peux te rendre nostalgique, tu auras retrouvé une partie de ton humanité

Elena : ça ne marchera pas, Damon

Damon : Bien, c’est pas grave. Il y a d’autres façons de provoquer une réponse émotionnelle

 

[Maison des Salvatore]

 

Stefan : Elle est toujours enfermée ? Ça fait une heure que tu contrôles ses pensées. Pas de résultat ?

Damon : Comment ça va là-dedans ? Allez sors. Alors celle que l’on a connue se lance dans l’arène ?

Elena : Va te faire voir

Damon : Ok. Tu repars là-dedans. On peut faire ça gentiment mais on peut aussi y arriver autrement. Mais quoi qu’on fasse, on s’arrêtera pas tant que t’auras pas retrouvé ton humanité donc tu vas bien réfléchir à tout ça puis on en reparlera dans deux heures… ou dans deux ans. Ben de toute façon, on a tout le temps

 

(Caroline entre. Stefan est là)

 

Caroline : Où est-elle ? Je veux la voir

Stefan : On n’autorise personne à aller lui parler. L’isolation conduit au désespoir qui est une émotion

Caroline : ça fait des jours qu’elle y est sans le moindre résultat

Stefan : Pour l’instant elle refuse, elle n’a aucune envie de changer. Elle a perdu son frère, elle a agressé tous ses amis, elle a tué une innocente

Caroline : Tu as dit que tu savais comment l’aider

Stefan : Je l’ai dit et on l’aide

Caroline : Ah oui ? Et comment ? En la torturant ?

Stefan : Non, tout ce qu’on fait c’est la forcer à réagir. C’est la seule façon de la sauver. La provoquer, déclencher une émotion. La peur, la colère, l’apitoiement sur soi-même… n’importe quoi

Caroline : Laisse-moi lui parler, s’il-te-plait. Avant que vous ne la… forciez à réagir. Vous l’avez affaibli, elle ne pourra pas me blesser. Pitié allez, laisse-moi essayer

 

(Stefan emmène Caroline à la cellule)

 

Stefan : Bonne chance

(Il part)

Caroline : Je t’aie apporté un petit cadeau

(Elle sort une fiole de sang)

Caroline : Sans veine de vénus, je te le jure. Je… je me suis dit qu’un peu de sang te permettrait de mieux réfléchir. Mais sache que je n’approuve pas ce qu’ils te font. Oui enfin il faut évidemment que tu retrouves ton humanité mais par contre, je ne crois pas que ce soit en te faisant souffrir comme ça qu’ils vont pouvoir y arriver. C’est pas ce que tu es

Elena : Et qu’est-ce qui te permets de dire que tu me connais si bien que ça ?

Caroline : Parce que toi et moi on est amies depuis toujours

Elena : J’ai failli te tuer Caroline, passe à autre chose. Tu peux difficilement me considérer comme une amie maintenant

Caroline : Je serais là pour toi, je ne te laisserais jamais tomber

Elena : Ce que tout ça est fatiguant. Ton côté je me cramponne aux gens.  Ça t’es jamais venu à l’idée que c’est peut-être pour ça que tes deux copains sont partis loin ? Je sais que… Tyler a dit qu’il fuyait pour avoir la vie sauve mais peut-être qu’il te fui aussi. Et Klaus lui… oh allez je vais être franche avec toi. Les mecs détestent les allumeuses mais je ne te juge pas, ça doit être sympa d’avoir un beau petit voyou qui fait chavirer ton cœur

Caroline : Tu vas mal et tu t’en prends à moi. Je peux comprendre mais tu ne peux pas rester éternellement comme ça on sera bientôt diplômés et on va se lancer dans la vie et tu mérites autant que…

Elena : T’es sérieuse ? Tu vas me parler des diplômes maintenant ? J’espère pour toi que tu le sais, tu seras plus que ridicule avec cette toge et ce chapeau sur la tête, à te faire passer pour un humain pendant que ta mère fera semblant d’être contente alors qu’elle comptera les minutes avant ton départ, pour que tu cesses d’être un rappel permanant de son calvaire… toi qui est un vrai monstre, une épouvantable suceuse de sang qui veut absolument tout contrôler. C’est vraiment dommage. Stefan m’a stoppé avant que je mette fin à ta misérable vie mais… on a toujours une seconde chance

(Elle attaque Caroline)

Caroline : Elena !

(Elle brise le cou d’Elena. Stefan entre)

Caroline : Fait ce que tu as à faire. Je remonte maintenant, d’accord ?

 

[Mystic Grill]

 

(Rebekah est au bar. Matt la rejoint)

 

Rebekah : Je me demandais ce que t’allais faire. Me dire bonjour ou m’ignorer ?

Matt : Je travaillais. T’as encore hypnotisé le barman à ce que je vois

Rebekah : Pas besoin il m’adore. Mes frères viennent de me fausser compagnie. Elijah et Klaus sont partis à la Nouvelle Orléans à la recherche de dieu sait quoi et je suis enfin libre

Matt : Ouais j’ai appris ça

Rebekah : Est-ce que tu sais que Silas a réussi à récupérer le remède ? J’ai été à ça d’avoir enfin la vie dont j’ai toujours rêvé. Pouf, à quelques secondes près

Matt : Vraiment désolé, je sais à quel point tu le voulais

Rebekah : Oh je t’en prie, tu comptais me le voler et le filer à Elena. en fait j’avais aucune chance de l’avoir

Matt : Je pensais ce que j’ai dit. Mais si tu veux t’apitoyer sur ton sort, te gêne pas

Rebekah : Attends, reste-là

Matt : Je dois y aller. J’ai rendez-vous avec Caroline

Rebekah : Elena est toujours enfermée au manoir des Salvatore ? Moi je la trouve géniale comme elle est. C’est tragique ce que les deux frères lui font subir. Vouloir réparer ce qui n’a jamais été abimé chez elle

Matt : Je la connais bien et depuis des années. C’était mon amie bien avant que tu traînes avec elle alors si t’es fâchée de pas avoir ce remède et si tes frères t’ont largué, pourquoi tu restes à Mystic Falls ? Moi par exemple, j’ai pas le choix, je peux pas m’en aller parce que j’ai… j’ai pas assez de fric et que j’ai eu des mauvaises notes en cours donc je suis coincé ici mais toi tu devrais en profiter pour quitter cette ville. A ta place, c’est ce que je ferais

 

[Maison des Salvatore]

 

(Caroline est dehors, au téléphone avec Bonnie)

 

Caroline : Bonnie mais où t’étais passée ? Je t’aie laissé au moins 10 millions de messages

Bonnie : Je révisais l’espagnol. On a encore un examen je te rappelle

Caroline : Oh m’en parle pas. Ecoute, cette histoire avec Elena ça devient franchement cruel. Je sais que tu l’aimes plus trop en ce moment mais j’aurais bien besoin de toi au manoir

Bonnie : Pourquoi ? Pour te remonter le moral ? Ou pour t’assurer que je vais bien ?

Caroline : Pour me remonter le moral et un petit peu aussi histoire de vérifier de mes propres yeux que Silas n’est pas en train de te manipuler comme il a pu le faire avant

Bonnie : Je vais bien d’accord ? Et sache que Silas ne contrôle plus mes pensées mais pour ton invitation ça va être non. Elena a essayé de me tuer. Je ne suis pas prête de lui pardonner ni d’oublier ça. Je te rappelle plus tard ok ? Je dois y aller

 

[Un Restaurant]

 

(Katherine rejoint Bonnie)

 

Katherine : Intrigue, mensonge et rendez-vous secret avec moi. Pas très Bonnie Bennett tout ça, surtout quand Elena a besoin de sa sorcière

Bonnie : ça n’a rien à voir avec elle. C’est entre toi et moi

Katherine : Bon très bien. Alors, t’as de la chance que j’ai un peu de temps libre à t’accorder. Tu aurais une offre que je ne pourrais refuser alors je t’en prie, vas-y. qu’as-tu à proposer ?

 

[Maison des Salvatore]

 

(Elena est attachée à une chaise. Damon et Stefan la regardent)

 

Damon : Non, t’es déjà réveillée ? Je me suis dit qu’un peu de soleil te ferait du bien. C’est ça que tu cherches ? Oh mais tu sais comment ça marche. Les méchantes filles n’ont pas droit aux jolis bijoux

Elena : T’as enlevé ma chevalière, je suis effondrée. Et je m’ennuie. Tu veux me remettre au cachot ? Je préfère

Damon : Non. je vais te mettre en pleine lumière. Quand tu veux mon frère

Elena : Je devrais avoir peur c’est ça ?

Stefan : Tu auras peur et ce sera le moment de te focaliser sur cette émotion. C’est la clef pour redevenir humain

Elena : Vous n’oserez pas me faire brûler

Damon : Ah oui tu crois ?

Elena : Vous n’oserez pas. si c’est comme ça que vous parvenez à me rendre humaine, alors je m’en souviendrais et je vous haïrais pour m’avoir fait ça

Damon : Humm oui, ça se tente

(Stefan ouvre le rideau. Elena se met à brûler et elle hurle. Il referme le rideau)

Damon : On se sent tout de suite mieux, non ? Allons, un peu de gratitude. Ou de n’importe quelle autre émotion humaine pour qu’on puisse mettre un terme à tout ça. On comprend pas ce que tu dis

Elena : Je viens de dire que je me vengerais en te tuant

Damon : Bingo ! Ça y est, de la fureur, de la rage… j’aurais dû m’y attendre. C’est typiquement le genre de sentiments que je provoque

Stefan : Elena, regarde-moi. Ça ne nous plait pas de faire ça alors fait ce qu’il faut pour qu’on puisse tout arrêter. On te laisse le choix

Elena : T’es marrant Stefan. C’est toi qui a ouvert les rideaux et t’as dû y prendre un certain plaisir puisque… je t’aie largué pour ton frère

Damon : Wow, perverse, haineuse, il me semble qu’on commence à trouver la coquille de sucre qui reste très résistante pour entrer au cœur si généreux de ton humanité. Bonne nouvelle mais on va faire la lumière sur ce mystère

Elena : Je vous parie que… que cette histoire vous fera beaucoup plus de mal qu’à moi

Stefan : C’est horrible à vivre, je le sais. Après tout ce que tu as fait, tu as peur de faire face à tous ces remords que tu vas forcément éprouver. Alors on a pas le choix. On va t’y obliger en rendant l’autre option bien plus douloureuse

(Il ouvre de nouveau les rideaux. Elle hurle)

 

(Caroline est dehors avec Matt)

 

Caroline : Oh, continuons à parler. Si on continue pas à parler, je pourrais pas m’empêcher d’écouter et c’est un calvaire, un calvaire. Je supporte pas d’entendre les cris d’Elena

Matt : Et de quoi t’as envie de parler ?

Caroline : De n’importe quoi, j’en sais rien. Je t’aie loué un chapeau et une toge

Matt : C’est vrai ?

Caroline : J’étais sure que t’allais oublier alors je les aie ajouté à ma commande. Je me suis occupé de ceux d’Elena aussi

Matt : Je sais que ça marchera. On va y arriver, on la ramènera. Je le sais

(Caroline voit Rebekah à l’intérieur)

Caroline : Je peux savoir ce qu’elle vient faire là ?

 

(Ils entrent. Rebekah leur a apporté à manger)

 

Rebekah : Salut. Je ne me mêle pas de vos affaires. Il se trouve que dans cette maison, il n’y a pas autre chose que des bouteilles et des poches de sang alors pour se réconcilier… hamburger ?

Matt : Merci

Caroline : J’avoue qu’aujourd’hui on n’est pas d’humeur à bavarder mais un grand merci d’être passée

Rebekah : Je crois que je vais rester. Matt m’a dit qu’il avait de mauvaises notes dans plusieurs matières, il faut l’aider

Caroline : T’as des mauvaises notes ? Mais… mais il fallait me le dire, moi aussi je pouvais t’aider

Matt : J’ai pas le souvenir de lui avoir demandé

Caroline : Tu rames dans quelles matières ?

Matt : Mais je rame pas vraiment. Mais j’ai… j’ai pas la moyenne… en histoire, en italien, en maths…

Caroline : Mais Matt !

Matt : J’ai été un peu distrait cette année

Rebekah : On n’a qu’à l’aider toi et moi. Tout le monde s’y met. C’est un peu votre devise, non ?

Caroline : On a pas de devise. Ok, s’il faut que tu révises alors on va t’aider à réviser. Je vais aller chercher toutes mes fiches résumé et mes corrigés d’exercices et même des barres chocolatées ! Ce sera super, tu verras

(Elle part)

Rebekah : T’es sorti avec ça ?

Matt : Elle adore planifier les choses

 

(Caroline s’approche de sa voiture et elle sent quelque chose)

 

Caroline : Qui est là ?

(Elle se retourne et voit Klaus)

Caroline : Oh mon dieu

Klaus : Salut Caroline

 

[Un Restaurant]

 

Katherine : Ok si je comprends bien, tu me demandes de te confier cette fameuse pierre tombale ? Mais qu’est-ce qui te fait croire que je l’aie ?

Bonnie : Je sais que tu l’as prise sur l’île. T’es une pilleuse, tu ne l’aurais pas laissé

Katherine : Donc t’es aux ordres de Silas maintenant ? Tu fais le coursier pour le grand méchant immortel ?

Bonnie : Je n’ai pas changé de camp. Après-demain ce sera la pleine lune. Silas veut que j’utilise cette force pour lever le voile qui sépare notre univers de l’autre côté. Il avalera ensuite le remède et il mourra pour rejoindre celle qu’il a aimée. J’ai dit que je l’aiderais mais depuis ce jour-là je me cache. Je me cache pour… gagner du temps

Katherine : Du temps pour faire quoi ?

Bonnie : Rien qui ne te concerne mais il faut que tu m’apportes la pierre tombale

Katherine : Mais c’est qu’un bout de rocher. Qu’est-ce que tu veux faire de ça ?

Bonnie : Moins t’en saura là-dessus et mieux ce sera. Silas est un voyant. Il lit dans les pensées et impose des images. Il peut même te faire voir des choses qui n’existent pas. Je prends de gros risques en venant ici

Katherine : Ok mais alors qu’est-ce qui me dit que t’es pas lui ?

Bonnie : Rien mais c’est pas le cas

Katherine : Et toi comment tu peux être sûre que je ne suis pas Silas ?

Bonnie : Parce que c’est fini, il ne peut plus me manipuler parce que maintenant je peux le voir sous son vrai visage

Katherine : Qu’est-ce que j’ai à y gagner ?

Bonnie : Apporte-moi cette pierre et empêchons Silas de déchaîner l’enfer sur terre. Tu peux me croire, t’auras beaucoup à y gagner

[Maison des Salvatore]

 

(Elena brûle et hurle)

 

Damon : Tu nous remercieras un jour. Quand tu redeviendras toi-même, que ton indifférence aura disparue

Elena : Tu sais ce qui a disparu ? Mon asservissement à toi. D’avoir passé mon temps à me persuader que j’étais amoureuse de toi et je me rappelle chaque seconde de et horrible calvaire. Toi qui était si angoissé à l’idée que ce n’était pas sincère mais devine quoi ? Bien sûr que ça n’avait rien de sincère. T’avais vu juste mais allez-y, essayez de me faire redevenir comme j’étais. Ben oui qui sait ? Peut-être que je ressortirais avec Stefan

(Elle se libère et se précipite vers les fenêtres. Elle se met à brûler mais Damon arrête le feu. Elle rigole)

Elena : Je le savais bien, je suis celle que vous aimez. Vous ne me ferez rien qui me ferait vraiment du mal et vous venez de le prouver. Alors franchement, j’ai pas de quoi avoir peur

 

(Stefan et Damon sont dehors)

 

Stefan : ça a plutôt bien marché

Damon : N’importe quel vampire se remet à vivre. Sans problèmes. On tue, on se nourri, on fait toutes ces horreurs que font les vampires mais une fois que c’est fini, on se remet à vivre. Pourquoi elle est su butée ?

Stefan : Et à quoi elle se raccrocherait ? Elle a perdu ce qu’elle avait. Elle n’a plus de maison, plus de famille, rien. Elle s’est éloignée de ceux qui l’entourent et elle s’est mis à dos ses amis

Damon : Au fond d’elle elle a envie de redevenir comme elle été mais lui faire peur, ça marchera pas. Elle est tout sauf bête. Elle sait qu’on ne lui fera rien

Stefan : Alors faisons appel à quelqu’un. Quelqu’un qui lui fera du mal

Damon : Comme qui ? Katherine ?

Stefan : Oui Katherine. Jeremy est mort à cause d’elle, d’accord ? Si quelqu’un peut faire réagir Elena, c’est bien elle

Damon : Ben oui, bien sûr. On va l’appeler et par pure bonté, elle va nous aider. C’est une blague ?

Stefan : Elle a été abandonnée par Elijah, elle est isolée, sans aucun allié. Alors si on l’invite à joindre à nous et en plus pour torturer Elena… Je ne crois pas qu’elle dira non

 

(Caroline et Klaus se baladent dans les bois qui bordent la maison)

 

Caroline : On m’a dit que tu étais parti pour de bon

Klaus : C’est vrai mais je tenais aussi à te dire au revoir

Caroline : Tu ne me dois aucune explication. Tu es passé à autre chose, parfait. Libre à toi, suis ta route

Klaus : Ah oui ? C’est aussi simple que ça ? Pourtant j’ai jamais eu l’intention de passer à autre chose. En fait j’ai essayé de m’empêcher de penser à toi. Et j’ai pas réussi. Viens à la Nouvelle Orléans. ça va, qu’est-ce qui t’effraie tant que ça ?

Caroline : Mais c’est toi ! C’est toi qui me fait peur

Klaus : Il serait peut-être plus juste de dire que c’est toi que tu crains. Toi et tes plus sombres désirs. Elena avait raison. Tu meures d’envie, au fond de toi, qu’un horrible voyou te fasse chavirer le cœur

Caroline : J’étais avec elle dans le cachot, comment sais-tu ce qu’elle a dit ?

(Il la plaque contre un arbre)

Klaus/Silas : Là tu as une vraie raison d’avoir peur de moi chère Caroline. Peur de ce que je te ferais si ton amie Bonnie ne sort pas de sa cachette. Alors où est-ce qu’elle est ?

Caroline : Silas ?

Klaus/Silas : Où est-ce qu’elle est ? Je suis allé chez elle, il n’y a personne. Elle se cache quelque part. Bonnie se joue de moi et se moque de moi. J’ai vraiment horreur de ça. Avertis-la. Dis-lui bien que je la cherche. dis-lui de de sortir de l’ombre au plus vite. Dis-lui que ceci…

(Il l’empale avec un pieu)

Klaus/Silas : … n’est que le début

 

(Matt et Rebekah sont dans le salon)

 

Matt : Quand est-ce que Caroline va revenir de la gare ?

Rebekah : C’est pratique non ? Mais c’est la triche

Matt : On n’a pas tous eu la chance d’avoir eu des siècles pour apprendre tout sur tout

Rebekah : Je suis pas sure d’entre bonne en italien. Je le parlais couramment au 12ème siècle mais les langues ça évolue très vite

Matt : Bon tu vas pouvoir m’aider ou pas ?

Rebekah : Bien sûr que je vais pouvoir. Sois pas nerveux, je plaisantais

Matt : Ouais ben vraiment désolé mais j’aimerais pas voir tous mes amis partir à la fac pendant que je redouble mon année

Rebekah : Tu sais pourquoi t’as de mauvais résultats ? C’est parce que t’es préoccupé par des chasseurs d’émotion voués à l’échec et que t’essayes de gérer les crises d’Elena. il te faut de vrais amis… comme moi. Si tu veux, j’hypnotiserais tes professeurs. Tu auras de bonnes notes et une bourse

Matt : Non je veux pas faire ça

Rebekah : Pourquoi ? Il faut avoir quelques atouts dans la vie. et je peux être le tient. Le soir om tu m’as poussé à sauver April Young au bal de promo, j’ai compris que je pouvais être une meilleure personne et je t’en remercierais jamais assez. Alors laisse-moi te donner un bon conseil : il faut que tu utilises ce que j’ai la capacité de t’offrir. Bats-toi pour ce que tu veux devenir. Et surtout sache que… ceux et celles qui t’ont laissé tomber ne sont que des idiots. Je ne l’aurais pas fait

(Katherine entre)

Katherine : Oh que c’est beau. Tant de beaux sentiments

Damon : Non mais oh dites donc. Tu peux pas sonner avant d’entrer ?

Katherine : Navrée. Je savais pas que ça restait si formel entre nous

Rebekah : Qu’est-ce que tu fais là ?

Katherine : Oh t’as pas eu mon petit mot ? J’espère pouvoir raisonner la pauvre petite Elena si indifférente

Matt : Je te conseille de laisser tomber !

Damon : T’as une meilleure idée, monsieur le roi du bal ? Si tu veux pas que je t’enfermes avec elle, je te suggère de la fermer et de laisser les adultes régler ça

(Damon et Katherine quittent la pièce)

Rebekah : Et ben on dirait que les fous dirigent l’asile. Où est-ce que tu vas ?

Matt : J’appelle Caroline. Il est hors de question que cette cinglée s’approche d’Elena !

 

(Matt appelle Caroline. Elle reprend connaissance dans les bois. Elle se lève et elle trouve Matt)

 

Matt : Caroline ! Mais où est-ce que t’étais passée ?

Caroline :Matt ! Il faut vite qu’on s’en aille !

Matt : Mais non, non, attends, tout va bien

Caroline : Non, non ça va pas. Silas est dans le coin et il a pris l’apparence de Klaus

Matt : Pourquoi il ferait ça ? Qu’est-ce qu’il veut ?

Caroline : Il cherche Bonnie. Tu sais où elle est peut-être ?

Matt : Si je le savais je perdrais pas mon temps avec toi. Alors trouve-moi Bonnie au plus vite ou je tue quelqu’un. je peux commencer par ta mère

(Elle fui et se dirige vers la maison mais Silas, qui a repris l’apparence de Klaus, l’arrête)

Klaus/Silas : Personne au manoir ne pourra t’aider. Trouve Bonnie ou je tue ta mère adorée

(Elle se précipite vers sa voiture et appelle sa mère)

Liz : Je sais, j’avais dit que je ne travaillerais pas trop tard

Caroline : Maman, rentre chez toi et ferme toutes les portes à clef d’accord ? Tu rentres et tu laisses entrer personne ! Pas même moi. J’ai une clef et je pourrais entrer, t’as bien compris ?

Liz : Je peux savoir ce qu’il y a ?

Caroline : Maman, tu fais ce que je te dit ok ? J’arrive tout de suite

 

(Katherine sort Elena du coffre)

 

Katherine : Oh chérie t’as une mine affreuse

Elena : Je peux savoir ce que tu viens faire là ?

Katherine : Tes petits copains m’ont invité. Ils veulent savoir si t’as encore du cœur. Et voilà on n’y est. Tes gardes du corps ne me laisseront pas te tuer mais je suis autorisée à te croquer la gorge histoire de ne pas avoir à t’entendre gémir. Mais avant, éclaire-moi, je suis curieuse. Qu’as-tu dit à Elijah à Willoughby ?

Elena : T’es là pour ça alors ? Il a fini par te larguer, c’est ça ? Et aujourd’hui tu cherches un bouc-émissaire

Katherine : Dis-moi ce que tu lui as dit pour le retourner contre moi ou sinon je te ferais avaler tes propres globes oculaires

Elena : J’ai rien eu à lui dire. Il suffit de te regarder. Une égocentrique imbue d’elle-même en cavale depuis 5 siècles. Quel homme pourrait vouloir de toi ? On pourrait te classer dans les produits avariés. Tu m’étonnes qu’Elijah t’es largué…

Katherine : J’ai fait des choses plutôt horribles pour survivre c’est vrai mais à la différence de toi, pauvre et si délicate Elena, j’ai pas fait taire mes sentiments. J’ai fait avec, je les aie maîtrisé. Toi tu tiendrais pas une semaine comme vampire sans une cours de lèches-bottes. Mais j’avoue, j’adorerais te voir essayer…

(Elle part dans verrouiller le coffre)

 

(Katherine rejoint Damon dans la bibliothèque)

 

Katherine : Lui faire du mal et la torturer c’est bien fatiguant

Damon : Ce serait pas plutôt la piqure de rappel d’Elena sur ton problème récent avec un homme ? J’ai pas pu m’empêcher d’écouter

Katherine : Tu crois pas qu’elle s’en serait mieux sorti si elle t’avais pas rencontré ?

Damon : Essaierais-tu de me mettre hors de moi ? Au niveau émotion tout va bien. J’aime Elena alors que je te méprise

Katherine : Tellement romantique et tellement voué à l’échec. Mais tu sais, à la seconde où elle redeviendra elle-même, elle ira droit sur Stefan. C’est ton drame chéri, ta tragédie. Tu n’auras jamais la fille

(Stefan entre)

Stefan : Elle est partie

Damon : Quoi ?

Stefan : La cellule est vide. Je vais vérifier les caves. C’est surement de sa faute

(Il part)

Katherine : Oups, j’ai pas fermé le loquet ? Ou disons que j’ai plus du tout envie de la voir guérir. Autant la voir s’attaquer à des orphelins. Difficile de la faire revenir d’une pareille descente aux enfers

(Matt et Rebekah les rejoignent)

Matt : Elena s’est échappé ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Damon : Donovan, tu viens avec moi

Rebekah : Pourquoi faire ?

Damon : Elena est affamée, elle a disparu et cette fois elle a un vrai but dans la vie, bien réel : se nourrir

 

[Maison de Caroline]

 

(Caroline entre. Elle laisse un message vocal à Bonnie)

 

Caroline : Bonnie, pourquoi tu réponds pas ? Je sais que Silas ne nous lâchera pas et il y a que toi qui pourra l’arrêter alors rappelle-moi vite

(Liz entre)

Liz : Caroline, je peux savoir ce qu’il y a ?

Caroline : Maman ne t’approche pas. Stop

Liz : Tu m’expliques ?

Caroline : Je sais pas si j’ai vraiment affaire à toi. Ça peut être encore un piège de Silas. Il entre dans ma tête et… il a dû voir que je t’ai téléphoné

Liz : Euh ok Caroline… c’est moi. C’est moi ta mère et je n’ai aucune idée de ce qu’il se passe mais… on va tranquillement régler ça et tout ira bien d’accord ? Il faut juste que tu me parles

(Caroline lui téléphone et Liz répond devant elle)

Liz : Salut, comment ça va ?

Caroline : Oh c’est bien toi. Maman…

 

[Les Bois]

 

(Elena est seule. Une voiture approche)

 

Elena : Au secours, à l’aide

(Matt sort et s’approche)

Elena : Matt.. dieu soit loué tu m’as retrouvé

(Elle s’apprête à l’attaquer)

Matt : Non, stop ! Je sais que tu veux pas. Je sais que tu ne veux pas me faire de mal

Elena : Je suis un vampire, Matt et nous les vampires, on a besoin de boire du sang

Matt : Non mais t’es bien plus que ça. T’es mon amie. Tu es ma plus ancienne amie. Elena, tu es l’une des personnes que j’ai le plus aimées dans ma vie et malgré toutes les barrières que tu mets, je sais que ça compte encore un peu à tes yeux

Elena : Au fond de moi… je suppose que ça reste important… mais tu peux pas savoir comme j’ai faim

(Elle le mort)

 

[Maison de Caroline]

 

(Caroline et Liz sont dans le salon)

 

Caroline : Bonnie ne rappelle pas. Je comprends pas pourquoi elle met autant de temps

(Elle entend quelqu’un à la porte et elle va voir. C’est Bonnie)

Bonnie : Caroline ?

Caroline : Ah enfin t’es là

Bonnie : Qu’est-ce qu’il y a ? Tout va bien ?

Caroline : Je t’appelle depuis des heures. Où t’étais ?

Bonnie : Je suis désolée. Je suis venue dès que j’ai eu ton message. Caroline, laisse-moi entrer. Laisse-moi t’aider

Caroline : Rien ne prouve que c’est toi. Silas entre dans mes pensées et maintenant il s’en prend à moi. Tout à l’heure il… il voulait savoir où tu te cachais. Il a menacé ma mère

Liz : Caroline ?

Caroline : Maman, reste où tu es

Bonnie : Caroline ouvre vite, c’est pas ta mère !

Liz : Mais qu’est-ce qu’il se passe ?

Caroline : Oh c’est pas vrai !

(Elle voit enfin que c’est Silas)

Silas : Tu pensais pouvoir te cacher de moi Bonnie ?

Bonnie : Je suis là maintenant. Qu’avez-vous fait à sa mère ?

Silas : Elle est à l’endroit où je l’ai laissée

(Caroline va dans le salon et trouve sa mère étendue sur le sol, inconsciente)

Caroline : Maman ? Maman

Silas : Je croyais que nous étions dans le même camp

Bonnie : Dans deux jours c’est la pleine lune et je rassemble mes forces. Je me prépare à cette épreuve

Silas : Toi seul peux jeter ce sortilège donc je ne peux pas te faire de mal mais je peux m’attaquer à ceux que tu aimes. Tu en es bien consciente ?

Bonnie : Oui j’en suis consciente. Je ferais ce qu’il faut pour lever ce fameux voile et je vous aiderais à mourir c’est promis. A condition de laisser mes amis tranquilles

 

(Caroline tente de ranimer sa mère)

 

Caroline : Non, non, non, non. réveille-toi, s-il-te-plait. Boit mon sang allez. Maman !

 

Silas : Tu engages ta parole avec cette promesse. Na le tiens pas et c’est à moi que tu en répondras

Bonnie : Je tiendrais ma parole

Silas : Alors quitte cette maison maintenant et la prochaine fois que je viendrais te voir, fait en sorte que je puisse te trouver

(Elle part avec lui)

Caroline : Maman ! Allez s-il-te-plait, ouvre les yeux maman ! Il te faut de mon sang alors s’il-te-plait boit-le ! Maman ! Non allez réveille-toi. Maman réveille-toi. Maman !

 

[Les Bois]

 

(Matt est étendu sur le sol)

 

Elena : Allez, debout. Je t’ai vidé qu’une seule artère. Allez Matt. Je suis affamée, lève-toi, j’ai la tête qui tourne. J’arrive plus à réfléchir correctement

Matt : Non arrête fait pas ça

Elena : Mais t’es trop bon, un pur délice

(Damon et Stefan interviennent. Stefan la plaque contre un arbre)

Stefan : Hey ! T’arrête ça tout de suite

Elena : Tu me lâche s’il-te-plait

Stefan : Stop, arrête

Damon : ça suffit maintenant ! On dirait une enfin gâtée et t’agis comme une gamine. Tu le sais ça ? T’es sure qu’on peut pas te punir hein ? T’as peut-être pas tort mais lui je peux le munir lui

(Il tient Matt)

Matt : Elena…

Elena : Sérieux ?

Damon : Tu la fermes maintenant ! C’est terminé les politesses. Fait immédiatement revenir ton humanité ou sinon je vais très vite te donner une bonne raison d’être bouleversée. Je vais tuer ton ami devant toi

Stefan : S’il-te-plait…

Damon : Tu te les garde tes s’il-te-plait ! Et toi Elena, si t’aimes personne, parfait mais prouve-le et si j’ai tort quelle différence ça fera ? A part un serveur de moins ?

Matt : Elena…

Elena : Tu bluffes

(Damon brise la nuque de Matt. Elena est choquée et a les larmes aux yeux)

Damon : Alors et maintenant ? Tu ressens quelque chose ? ça te met en colère de m’avoir vu transformer ton ami en cadavre ? Peut-être que ça te rend triste. Que celui que tout le monde aimait ne soit bientôt plus qu’un squelette. Tu te rappelles comment il été quand il été qu’un gamin ? Son côté affectueux, son grand sourire un peu niais, toute la vie devant lui… J’ai eu une bonne idée non de lui avoir fait porter cette bague ?

(Il lui montre la bague magique des Gilbert que porte Matt)

Elena : Oh dieu soit loué. Matt…

Damon : Tu sens ce poids qui s’en va ? Ce soulagement ? C’est de la joie. Parce que ton ami est vivant. La joie est une émotion, Elena. La preuve… de ton humanité

(Elena est toujours en train de pleurer)

Damon : T’en fait pas, ça va aller

Elena : Non…

Damon : Regarde-moi

Elena : Non, non, non, non. Rien ne va

Damon : Elena…

Elena : Qu’est-ce que j’ai fait ?

Damon : Calme-toi

Elena : C’est pas possible… Mais qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai failli le tuer. Oh Matt, j’ai failli le tuer. Et Bonnie et Caroline j’ai… Non ! Et puis cette femme, la serveuse, je l’ai vraiment tuée cette serveuse

Stefan : Hey…

Elena : Non ! J’ai tué la serveuse !

Damon : Arrête

Stefan : Je suis passé par là moi aussi. C’est qu’une phase à franchir, ok ? Les émotions te submergent pour l’instant. Tu dois te concentrer sur une seule d’entre elles

Elena : Non j’y arriverais pas, j’y arriverais pas

Stefan : Tu vas devoir trouver chez toi l’émotion qui te permet de te sentir forte. Elle est là en toi et tu dois t’y accrocher. Ensuite tout ce que tu ressens tu vas le canaliser vers cette émotion. Il faut que tu trouves ce qu’il y a en toi qui te pousse, qui te donne envie de vivre et laisse-toi envahir par cette émotion. Laisse-toi envahir… Oui c’est bien. C’est ça, c’est et tu inspires bien et puis tu rejettes les autres émotions. Voilà c’est bien. C’est bien

Damon : ça va mieux ?

Elena : Non… je me sens mal. Mais j’irais mieux

 

[Maison de Caroline]

 

Caroline : Vite, vite. Ok ça marchera

(Elle prend une seringue, se prélèves du sang avec et la plante ensuite dans la poitrine de sa mère)

Caroline : Maman… Maman… ouvre les yeux. Allez réveille-toi, t’es obligée de te réveiller. Allez s’il-te-plait ! Je vais avoir mon diplôme, il faut que tu vois ça. Je te jure qu’on fera… je te jure que je t’emmènerais loin d’ici et je te trouverais un homme gentil et tu seras heureuse. Maman… Maman !

(Liz fini par se réveiller et Caroline la prend dans ses bras)

 

[Maison des Salvatore]

 

(Matt reprend connaissance. Rebekah est auprès de lui)

 

Rebekah : C’est la première fois que je vois comment fonctionne cette chevalière. C’est douloureux ?

Matt : Si tu parles d’avoir la nuque brisée et de revenir du royaume des morts alors oui, c’est hyper douloureux. Ça a marché ?

Rebekah : On dirait qu’Elena a libéré d’un seul coup toutes ses émotions donc on peut penser qu’elle va vite retrouver sa personnalité. Tellement charitable et ennuyeuse. Tiens. T’as été vraiment courageux de faire ça

Matt : Elle aussi en me sauvant de la noyade après l’accident. Aujourd’hui je n’ai fait que lui rembourser ma dette

Rebekah : Oui je sais et de mon côté de ne pourrais jamais assez m’excuser pour le rôle que j’ai joué là-dedans. En te faisant tomber du pont Wickery, à cause de moi Elena est devenue un vampire pour te sauver. Si tu veux pas qu’on triche pour tes notes alors ok, on le fera à la dure mais… Matt, je compte bien passer chaque seconde qui reste jusqu’au diplôme pour essayer de rembourser ma dette

 

[Un Restaurant]

 

(Katherine rejoint Bonnie)

 

Katherine : Je suis parfaitement consciente que cette pierre tombale n’est pas qu’un vulgaire bout de rocher

Bonnie : Quelle révélation

Katherine : Et donc j’ai bien réfléchi. Un sort pareil ça demande une source d’énergie. Comme un évènement récurrent. Genre pleine lune ou comète. Mais cette pierre tombale avait été imprégnée du sang de ton ancêtre Katsuya ou je ne sais plus quoi

Bonnie : Qetsiyah

Katherine : Et elle fût assez puissante pour créer l’autre côté. Il est possible, puisque tu es du même sang qu’elle, que tu n’aies pas besoin d’une pleine lune pour lever le voile. Tu peux peut-être jeter le sort quand tu veux. Mais ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est qu’est-ce qui peut bien te pousser à lever le voile ?

Bonnie : J’ai mes raisons

Katherine : Et, encore une fois, qu’est-ce j’ai à y gagner si je te donne la pierre ?

Bonnie : Tu auras ce que tu as toujours espérer avoir toute ta vie… la liberté, la survie, ne plus avoir à fuir plus personne, plus jamais. Quand j’aurais levé le voile, je parlerais à Qetsiyah. C’est elle qui a mis au point le sort qui a rendu Silas vraiment immortel et invulnérable à toutes les armes. Deux atouts que tu aimerais avoir, non ? Et que je pourrais te donner

Katherine : Bonnie Bennet, affaire conclue

 

[Maison des Salvatore]

 

(Elena est dans la bibliothèque avec Stefan et Damon)

 

Damon : Elena… tiens. Comment tu te sens ?

Elena : Il y a ce mal qui est toujours là… le chagrin et cette affreuse honte que je ressens… Mais j’ai compris ça y est. Avoir fait taire tout ça c’est triché. On met en place cette espèce de barrière et on se ferme totalement à ce que l’on est au fond de soi. Rien ne t’affecte, rien ne compte vraiment et pourtant ça compte beaucoup. Les choses qu’on a faites ne peuvent être défaites et aujourd’hui j’ai besoin de réparer tout ça

Stefan : Elena ce que tu dois faire surtout c’est… te reposer. Rester au calme deux ou trois jours ou peut-être même deux ou trois ans. Tiens

Elena : Non merci. Je me suis bien assez reposée, je… je dois me préparer. J’ai beaucoup de choses à faire

Damon : Hop, hop, hop. Hey, je peux savoir de quoi tu parles?

Elena : C’est pourtant évident il suffit de réfléchir. Si on remonte assez loin il n’y a qu’une personne à la base de nos ennuis. Et qui nous a à tous gâchés la vie. D’ailleurs pour vous deux par exemple. Tous vos problèmes ils sont venus d’elle, c’est elle qui a fait venir Klaus à Mystic Falls, c’est elle qui a transformé Caroline, c’est aussi elle qui a tué mon frère. Tous les ennuis qu’on a ils viennent d’elle. De Katherine, ok ? Et comme Stefan m’a dit de me concentrer sur une seule émotion, c’est ce que j’ai fait. Je me suis focalisée sur la haine et j’ai tellement de haine pour elle…

Damon : Ben je ne suis pas sûr que Stefan pensais à ça

Stefan : Elle ne vaut pas cette perte de temps, tu comprends ? Consacrer même 10 minutes à la haïr, c’est lui faire trop d’honneur

Elena : Non pas si je la tue

 

 

Ecrit par popo34000 

[Mystic Falls High School]

 

 

(Elena, Bonnie, Caroline and Matt arrive at school)

 

Caroline: Elena, you're here. Hey, I got valedictorian. You can help me write my speech

Elena: Pass

Caroline: Oh, come on. We're graduating this year. This is it. We're gonna have to soak up every second before...

Elena: Wait. Something is not right. I don't want to be here

Damon: What is wrong with you? Don't you want to be with your friends, graduation parties, caps, gowns? You know the drill

Elena: What is this? We're not really here, are we? We're in my head

Damon: Relax. I just want to show you all the things you've been missing out on since you took the giant leap over the cuckoo's nest

Elena: Last thing I remember...

Damon: Let me guess. Prom... Beautiful dress, gorgeous hair, you trying to murder Bonnie. It's a good thing I was there to take care of you

Elena: You starved me, you and Stefan

Damon: Yeah. Well, we had to keep you weak so I could bring you here. See, the way I figure it is, if I can make you nostalgic, then you're already halfway to getting your humanity back

Elena: It's not gonna work, Damon

Damon: Well, there are other ways to provoke an emotional response

 

[Salvatore’s House]

 

Stefan: You still have her locked in the safe? You've been in her head for an hour. What, still nothing?

Damon: How you doing in there? Come on. Is the old you ready to come out and play?

Elena: Go to hell

Damon: Ok. Back you go. We can do this the nice way, or we can do it the other way, but either way, we're not stopping until you turn your humanity switch back on. So I'm gonna let you think about that, and I'm gonna come back for you in a couple hours or a couple years because all we have is time

 

(Caroline enters. Stefan’s with her)

 

Caroline: Where is she? I want to see her

Stefan: We're not letting anyone see her. That's the whole point. Isolation leads to misery, leads to emotion

Caroline: She's been here for days. She hasn't improved at all?

Stefan: Look. She doesn't want to, Caroline, not yet, all right? She's devastated. She lost her brother. She attacked her friends. She killed an innocent woman

Caroline: You said that you knew to help her

Stefan: I did say that. We are

Caroline: How, by torturing her?

Stefan: It's not torture. It's an intervention. The only chance we have with her is to provoke her, to trigger something... Fear, anger, self-pity, anything

Caroline: Let me talk to her before any more interventioning. If she's weak, she can't hurt me. Please just let me try

 

(Stefan leads Caroline to the cell)

 

Stefan: Good luck

(He leaves and Caroline enters)

Caroline: I brought you something

(She shows her a vial of blood)

Caroline: It doesn't have any vervain in it, I swear. I just figured a little blood might help you think straight. For the record, I don't agree with what they're doing. I mean, I agree that you need to turn your humanity back on, but I don't think that making you suffer is the way to do it. That's not who you are

Elena: What makes you such an expert on who I am?

Caroline: Because we've been friends forever

Elena: I tried to kill you, Caroline. I'm not exactly BFF material anymore. You should move on

Caroline: I am not going to give up on you

Elena: This annoying, clingy thing that you're doing, did it ever occur to you maybe that's why both your boyfriends skipped town? I mean, I know that Tyler said he was running for his life. Maybe he was running from you. And Klaus... I mean, let's just say it. Nobody likes a tease. Hey, I'm not judging. Might be nice to have a bad boy ruffle those perfect feathers

Caroline: You're in pain. You're lashing out. I get it, but you can't stay this way forever. We're about to graduate and start new lives, and you deserve...

Elena: Are you seriously talking about High-School graduation? Caroline, do you realize how pathetic you're gonna look in that cap and gown pretending to be human while your mom fake-smiles and just counts down the minutes until you leave town so that you can stop being a reminder that her daughter is a repulsive, blood sucking, control freak monster? It's really too bad Stefan stopped me before I put you out of your misery, but, hey, here's to second chances

(She attacks Caroline)

Caroline: Elena?

(She breaks her neck. Stefan enters)

Caroline: Do whatever you have to do. I'm gonna be upstairs

 

[Mystic Grill]

 

(Rebekah is at the bar. Matt rejoins her)

 

Rebekah: I was wondering if you were gonna say hello or keep ignoring me

Matt: I was working. I see you compelled the bartenders again

Rebekah: My brothers and I have parted company. Elijah and Nik have run off to New Orleans chasing God knows what, and I am finally free

Matt: Yeah. I heard about that

Rebekah: Did you hear that I lost the cure to Silas? I was this close to the life that I always wanted, and then, poof, gone in a heartbeat

Matt: I'm sorry. I know how much you wanted it

Rebekah: Please. I know you were planning on stealing it for Elena. I never had a chance, did I?

Matt: I meant what I said, but if you want to feel sorry for yourself, go ahead

Rebekah: Why don't you stay and have a drink?

Matt: I can’t. I've got to go meet Caroline

Rebekah: Are they still keeping Elena trapped in the Salvatore mansion? I happen to like her just the way she is. It's tragic that they're trying so desperately to fix something that isn't broken

Matt: Elena was my friend long before she was your mean-girl sidekick. So if you're upset that you lost the cure and your brothers ditched you, why are you still in Mystic Falls? Some of us don't have the option of leaving. Some of us are broke and failing all of our classes and stuck here. So why don't you take your freedom and get the hell out of town? I would

 

[Salvatore’s House]

 

(Caroline is outside, on the phone with Bonnie)

 

Caroline: Bonnie, where have you been? I left you, like, 90 million messages

Bonnie: Studying French. We still have final exams, remember?

Caroline: Oh, don't remind me. Look. This whole thing with Elena, it's about to get brutal, and I know that she's not your favorite person right now, but I could really use you over here

Bonnie: For what, moral support or so you can check up on me?

Caroline: Moral support and maybe just a tiny check-in to make sure that Silas isn't playing any more pesky

little mind games with you

Bonnie: I'm fine, ok? Silas doesn't control me anymore. And I think I'll pass on the invite. Elena tried to kill me. I'm not quite ready to forgive and forget. I'm gonna call you later, ok? I got to go

 

[A restaurant]

 

(Bonnie is sitting at a table. Katherine rejoins her)

 

Katherine: Lying, scheming, and a secret rendezvous with moi? Not very Bonnie Bennett-y, especially when

Elena needs her favorite witch

Bonnie: This has nothing to do with them. This is between you and me

Katherine: All right. Well, luckily for you, I've got some spare time on my hands. You said you have an offer that I can't refuse. Well, by all means. What do you have in mind?

 

[Salvatore’s House]

 

(Elena is tied to a chair. Stefan and Damon are looking at her)

 

Damon: Good. You're awake. We thought you could use a little sunshine. Looking for this? Aw. You know the rules. Bad girls don't get nice jewelry

Elena: You took my ring. I'm devastated. And bored. Can I go back to solitary now?

Damon: No. I kind of like you in the hot seat. Whenever you're ready, brother

Elena: Am I supposed to be scared?

Stefan: You will be. And when you are, focus on that fear. It's the key to getting your humanity back

Elena: You're not gonna burn me

Damon: You don’t think so?

Elena: No. And even if you do manage to get my emotions back, I'll remember all this. And I'll hate both of you for it

Damon: Tsk. Worth the risk

(Stefan opens the curtain. Elena burns and screams. Stefan closes the curtain)

Damon: That feels better, huh? How about a little gratitude or any human emotion whatsoever? And we can stop this. I didn't quite catch that

Elena: I said, I'm gonna kill you

Damon: Bingo. See? There's a little rage. I should have figured that'd be the first emotion that came out of you. I tend to pull that out of people

Stefan: Elena, look at me. We don't want to do this, ok? You can stop this right now. It's your choice

Elena: Kind of funny, actually, you being the one to pull back the curtain. I bet part of you enjoys it since, you know, I dumped you and all

Damon: Wow. That was downright vindictive. See? I think now we're breaking through that tough candy shell and getting into the ooey-gooey rich center of your humanity. This is good. I think we should shine some light on the subject

Elena: Let me guess... This is gonna hurt you a lot more than it hurts me

Stefan: Look, I know what you're going through. After all you've done, you're afraid to face the guilt you'll feel if you turned your emotions back on. The only way we can help you is to make the alternative hurt even worse

(He reopens the curtain. She screams)

 

(Caroline is outside with Matt)

 

Caroline: Oh, we have to keep talking. If we don't keep talking, then I won't be able to stop myself from listening in. And I can't stand to hear Elena in pain

Matt: What do you want to talk about?

Caroline: I don't know. Anything. I ordered you a cap and gown

Matt: You did?

Caroline: I just figured that you'd forget, so I ordered yours when I ordered mine. And I got one for Elena, too

Matt: It's gonna work. We're gonna get Elena back

(Caroline sees Rebekah inside)

Caroline: What the hell is she doing here?

 

(They enter. Rebekah has brought lunch)

 

Rebekah: I don't mean to interfere. It's just I happen to know all they keep in this house is blood and booze. So I brought a peace offering. Burgers?

Matt: Thanks

Caroline: Yeah, we can't really entertain right now, but thanks for stopping by

Rebekah: I think I might stay. Matt mentioned that he was failing classes and needed a study buddy

Caroline: You're failing?  Well, why didn't you ask me to help you study?

Matt: Well, I didn't exactly ask her

Caroline: Well, what classes are you failing?

Matt: I'm not failing. I'm just really, really behind. History and Italian and math

Caroline: Matt!

Matt: This year's been a little distracting

Rebekah: We could both help. "All hands on deck." That's the motto around here, right?

Caroline: We don't have a motto. Look, if you need to study, we're gonna study. I'm gonna go home, and I'm gonna get my flash cards and my study guides and some energy bars. This is gonna be good

(She leaves)

Rebekah: You dated that?

Matt: She likes projects

 

(Caroline is outside. She feels something)

 

Caroline: Who’s there?

(She turns herself. It’s Klaus)

Caroline: Oh my god

Klaus: Hello, Caroline

 

[A restaurant]

 

Katherine: Let me get this straight. You want me to hand over Silas' tombstone? What makes you think I even have it?

Bonnie: I know you took it from the island. You're a scavenger. You'd never leave it behind

Katherine: So you're working for Silas now, huh? Running errands for the big, bad immortal

Bonnie: I didn’t switch sides. In two days, there'll be a full moon. Silas wants me to harness its power to drop the veil between our side and the other side. He wants to take the cure, and then he wants to die. I said I'd help him, and I've been hiding from him ever since, buying time

Katherine: Time for what?

Bonnie: You don't need to worry about it. You just need to bring me the tombstone

Katherine: It's a hunk of rock. What do you even want with it?

Bonnie: The less you know, the better. Silas is psychic. He can get into people's heads, read their minds, make them see things that aren't really there. I'm taking a big enough risk just talking to you

Katherine:  Ok. Then how do I know that you're not him? 

Bonnie: You don't. But I'm not

Katherine: And what makes you so sure that I'm not him?

Bonnie: Because he can't get into my head anymore. Because I am the only one who can see his true face

Katherine: What's in it for me?

Bonnie: Bring me the tombstone. Help me stop Silas from unleashing hell on earth. Believe me, I'll make it worth your while

 

[Salvatore’s House]

 

(Elena is burning and screaming)

 

Damon: You're gonna thank me for this. After you turn it back on, you'll realize life with no emotions blew

Elena: You know what else blew? Being sired to you. Going every day believing that I was in love with you. I remember every horrible moment of it. And you... So scared that it wasn't real. Well, guess what. It wasn't. You were right. So go ahead. Keep trying to get the old me back. Who knows? Maybe Stefan and I will give it another go

(She frees herself and rushes to the window. she burns and Damon stops the fire. She laughs)

Elena: I am the girl that you love. You wouldn't do anything to actually hurt me. You just proved that. So what do I really have to be afraid of?

 

(Stefan and Damon are outside)

 

Stefan: So that went well

Damon: Every other vampire turns it on, no problem. You kill. You feed. You do all the awful things that a vampire does. And then when you're done, you turn it back on. Why is she being so stubborn?

Stefan: Because she has nothing to come back to. Her home's gone. Her family's gone. She alienated her friends. She destroyed her relationships

Damon: No. She wants to come back. Scaring the hell out of her should have worked. She's smart. She knows we're not gonna hurt her

Stefan: All right. So we get somebody else, somebody who really will hurt her

Damon: Who? Katherine?

Stefan: Think about it. She's the reason Jeremy's dead, right? So if anybody's gonna provoke an emotion, it's her

Damon: So we call her and then what? Beg her to help us out of the kindness of her own heart? You kidding me?

Stefan: Katherine was just abandoned by Elijah. She has nothing. She has no one. We invite her into our house to come torture Elena. There's no way she's gonna turn that down

 

(Caroline and Klaus are in the woods surrounding the Salvatore’s House)

 

Caroline: Everyone said that you were gone for good

Klaus: That's true. But I never meant to go without saying good-bye

Caroline: You don't owe me an explanation. You're moving on. By all means, go

Klaus: Well, that's just it, isn't it? I never had any intention of moving on. The truth is, I've tried to stop thinking about you. And I can't. Come to New Orleans. What are you afraid of?

Caroline: You! I’m afraid of you!

Klaus: Wouldn't it be more accurate to say you're afraid of yourself, your darkest desires? Elena was right, wasn't she? Deep down, you long to have your perfect feathers ruffled

Caroline: How do you know what Elena said to me in that cell?

(He pushes her against a tree)

Klaus/Silas: Then again... There's so much to be afraid of, isn't there, like what I'll do to you if your friend Bonnie doesn't come out of hiding. Where is she?

Caroline: Silas

Klaus/Silas: Where is she?! She's not at home. She's not anywhere. Bonnie is playing games with me. And I don't like it. Tell her I'm looking for her. Tell her to come out of the shadows. Tell her that this... Is only the beginning

 

(Matt and Rebekah are in the living room)

 

Matt: What time will Caroline return from the train station?

Rebekah: Well, that's handy. Sort of a cheat, though, isn't it?

Matt: Not everyone's had a thousand years to learn everything about everything

Rebekah: I'm not sure how good I am at learning Italian. I was fluent in the 12th century, but languages have a way of evolving

Matt: So can you help or not?

Rebekah: Of course I can. Don't be cranky. I was just teasing

Matt: I'm sorry. I just don't want to get left behind when all my friends go to college and I'm the only repeat senior

Rebekah: The only reason that you are failing is because you're preoccupied with training doomed hunters and dealing with Elena's drama. You need better friends, like me. I could compel you good grades, get a scholarship

Matt: I don't want to do that

Rebekah: Why not? Everyone needs an advantage in life. I could be yours. When you convinced me to save April Young's life at the prom, I realized that I could be a better person. And I'm grateful for that. So let me give you some advice. Take advantage of what I'm offering you. Make something of yourself. For the record, anyone who leaves you behind is a fool. I wouldn't

(Katherine enters)

Katherine: What a beautiful sentiment

Damon: Seriously? You can't knock?

Katherine: Sorry. I didn't realize we were standing on formalities

Rebekah: What the hell are you doing here?

Katherine: You didn't get the memo? I'm here to talk some sense into poor emotionless Elena

Matt: Are you out of your mind?

Damon: You got a better idea, prom King? Unless you want me to lock you up in there with her, I suggest you shut up and let the adults handle this

Rebekah: Well, it looks like the lunatics have taken over the asylum. Where are you going?

Matt: I'm calling Caroline. There's no way we're letting that psycho in there with Elena

 

(Matt is calling Caroline. She regains consciousness in the woods. She gets up and she finds Matt)

 

Matt: Caroline!

Caroline: Matt!

Matt: Where have you been?

Caroline: We have to get out of here

Matt: No, Caroline. Caroline, wait. It's ok

Caroline: No, it's not ok. Silas is out there. And he made me think that he was Klaus...

Matt: What are you talking about? What's Silas want with you?

Caroline: He's trying to get to Bonnie. Do you know where Bonnie is?

Matt: If I knew where she was, I wouldn't bother with you. Now, get me Bonnie, or I'm going to kill someone. Maybe I'll start with your mother

(She runs and goes to the house but Silas, pretending to be Klaus, stops her)

Klaus: No one in the house can help you. Find Bonnie or I'll kill the person you love the most

(She runs to her car and calls her mom)

Liz: I know. I promised I wouldn't work too late

Caroline: Mom, I need you to get home and lock all the doors right now. Don't let anyone inside, not even me because I have a key, so I can let myself in. Do you understand?

Liz: What's going on?

Caroline: Just do it, OK? I'm on my way

 

(Katherine gets Elena out of the safe)

 

Katherine: Oh, honey, you look awful

Elena: What the hell are you doing here?

Katherine: Your boyfriends invited me. They want to know if you still have a heart. There it is. Your bodyguards won't let me kill you, but I can rip your throat out. So I don't have to listen to you whine. But first, satisfy my curiosity. What did you tell Elijah back in Willoughby?

Elena: That's why you're here. He dumped you, didn't he? Now you're just looking for a scapegoat

Katherine: Tell me what you said to turn him against me or I will feed you your own eyeballs

Elena: I didn't have to say anything. Look at you. A self-obsessed egomaniac on the run for 5 centuries. What good would you be to anyone? You're the definition of damaged goods. No wonder Elijah left you

Katherine: Yeah, I've done some pretty horrible things to survive. But unlike you, poor, delicate Elena, I don't turn it off. I deal with it. You wouldn't last a week as a vampire without everyone fawning over you. But I'd love to see you try

(She leaves)

 

(Katherine is in the library with Damon)

 

Katherine: All that pain and torture of her took quite a thirst

Damon: It couldn't have anything to do with the fact that Elena called you out on your recent boy trouble, could it? Sorry. I couldn't help but overhear

Katherine: Did you ever think Elena would have been better off if she'd never met you?

Damon: You're trying to get a rise out of me? Because my emotions are fine. I love Elena. I despise you

Katherine: Mm, so romantic. So doomed to fail. You know, as soon as she goes back to her old self, she'll go straight to Stefan. That's the tragedy of you. You never get the girl

(Stefan enters)

Stefan: She's gone

Damon: What?

Stefan: Elena's not in her cell. I'm gonna check the grounds. Find out what she did

Katherine: Oops. Did I forget to lock her in? Let's just say I've lost interest in Elena's recovery. I'd rather watch her tear through an orphanage. Imagine trying to come back from a spiral like that

(Rebekah and Matt enter)

Matt: Elena’s gone? What happened?

Damon: Donovan, you're coming with me

Rebekah: Why should he?

Damon: Because Elena's hungry and missing. For once, his life might actually have a purpose

 

[Caroline’s House]

 

(Caroline enters. She’s leaving a voicemail to Bonnie)

 

Caroline: Bonnie, why aren't you answering? Silas isn't going to just give up. You're the only one that can stop him. Call me

(Liz is here)

Liz: Caroline, what's going on?

Caroline: Mom, don't come any closer. Stop

Liz: What's wrong?

Caroline: I don't know how to tell if it's really you. What if this is another trick? He can get in my head and he would have known that I called you

Liz: Ok, Caroline. It's me. It's your mother. I don't know what's happening, but everything's going to be ok. All right? You just need to talk to me

(Caroline calls her)

Liz: Hi. How's it going?

Caroline: Oh, good

 

[The Woods]

 

(Elena is walking a car arrives)

 

Elena: Please help me

(Matt gets out)

Elena: Matt. Thank God you found me

Matt: Elena, stop. I know you don't want to do this. I know you don't want to hurt me

Elena: I'm a vampire, Matt. The thing about vampires is that we need to feed

Matt: No, but you're more than that. You're my friend. You're my oldest friend. You're my friend. You're my oldest friend. You’re the girl that I’ve loved longer that I can remember. Whatever wall you want to put up, I know that still means something to you

Elena: Deep down... It probably does mean something... But I am really hungry

 

[Caroline’s House]

 

(Caroline and Liz are in the living room)

 

Caroline: Bonnie hasn't called back yet. I just don't understand why she hasn't called

(She hears the door and goes see who it is. It’s Bonnie)

Bonnie: What’s going on? Are you all right?

Caroline: I've been calling you for hours

Bonnie: Sorry. I came as soon as I got the message. Caroline, let me in. Let me help

Caroline: How do I know it's you? Silas keeps getting in my head, attacking me. He says he wants to know where you are. He threatened my mother

Liz: Caroline?

Caroline: Mom, just stay there

Bonnie: Caroline, that is not your mother

Caroline: What's going on? Oh, my God

(It’s not Liz, it’s Silas)

Silas: Did you really think you could hide from me, Bonnie?

Bonnie: I'm here now. What did you do to her mother?

Silas: She's right where you left her

(Caroline goes in the living room. Liz is lying on the ground, unconscious)

Caroline: Mom? Mom! Ohh…

Silas: I thought you and I were on the same side

Bonnie: We are. The full moon isn't for two more days. I've been gathering my strength, preparing myself

Silas: You're the only one who can do this spell. So I can't hurt you. But I can hurt the people you love. You do understand that, right?

Bonnie: I understand. I will do your spell. I will drop the veil. And I will help you die. I promise Just don't hurt my friends

Silas: Your promise is binding, Bonnie. If you break it, you have to answer to me

Bonnie: I won't break it

Silas: Then you should leave this house right now. And the next time I come looking for you, I expect you to be waiting

(She leaves with him)

 

[The Woods]

 

(Matt is lying on the ground)

 

Elena: Oh, come on. I barely drained an artery. Come on. Get up. I'm hungry. And my head's fuzzy. I can't think straight. I need more

Matt: Elena, stop

Elena: But you're so good

(Stefan and Damon intervene)

Stefan: Hey, hey. You're cut off

Elena: Let go of me

Damon: Stop it. Enough. You are acting like a little spoiled brat. You know that? You think that we can't punish you. Maybe not. But I can sure punish him

Matt: Elena…

Elena: Seriously? You think this is...

Damon: Shut up. I'm done playing nice. Turn your emotions back on right now, Elena, or so help me, God, I will give you something to be sad about. I will kill him right here in front of you

Stefan: Damon

Damon: Don't "Damon" me. If she doesn't love anyone, fine. Prove it. And if I'm wrong, what difference does it make? One less bus boy

Matt: Elena….

Elena: You're bluffing

Damon: How about now?

(He kills Matt. Elena is chocked and has tears in her eyes)

Damon: You feel anything now? You angry I just turned your buddy into road kill? Or are you sad that the guy that everybody loves is just a bag of bones? Remember when he was a little kid, huh? Warm heart, big, goofy smile, his whole life ahead of him. I guess it was a good idea that he was wearing this

(He shows him the Gilbert ring)

Elena: Oh, God, Matt

Damon: You feeling that weight lifting off your chest? That's joy. Because your friend isn't dead. That's emotion, Elena. That's humanity

(She’s still crying)

Damon: You're gonna be ok

Elena: No

Damon: Look at me

Elena: No. No. No. It's not ok

Damon: Elena

Elena: What I've done?

Damon: Hey

Elena: No, no. What did I do? I almost killed him. Matt. I almost... and then Bonnie and Caroline. I just... no, no. I mean, the woman, the waitress. I actually killed that waitress. No! I killed... That waitress

Stefan: Hey. Elena. Hey. Hey. Look at me. Look at me. I know this stage, ok? The emotions are overwhelming you. You just have to focus on one thing, ok?

Elena: No, I can't. I can't

Stefan: You just find that one thing inside of you that makes you strong. It's in there. Just latch on to it. Channel everything you're feeling into that one emotion. Find the thing inside of you that makes you want to live. Elena, let it in. Let it in. That's good. That's it. That's it. Just breathe it in. Blow everything else out. That's good. That's good. You ok?

Elena: No. I’m not okay but I'll get better

 

[Caroline’s House]

 

Caroline: Come on. This will work

(She takes a syringe and injects her blood in her mother’s chest)

Caroline: Mom? Open your eyes. Come on. Wake up. You have to wake up. You have to see me graduate. I swear I'll get... I swear I'll get you out of this town and find you a nice man. Mom!

(Liz wakes up and Caroline embraces her)

 

[Salvatore’s House]

 

(Matt wakes up. Rebekah is here)

 

Rebekah: I've never actually seen that ring in action before. Does it hurt?

Matt: You mean getting my neck snapped or coming back from the dead? Because they both hurt like hell. Did it work?

Rebekah: Well, it looks like Elena's emotional floodgates have been burst wide open. So she'll be back to her dull, sympathetic self in no time. Here.  That was a brave thing to do

Matt: She saved me from drowning at the bottom of that river. I'm just doing what I can to pay her back

Rebekah: There aren't enough apologies in the world for the part that I played in this. Running you off the bridge, Elena becoming a vampire to save you. If you don't want me to cheat you into college, fine. We'll do it the hard way. But, Matt... I will spend every day until graduation trying to find a way to pay you back

 

[A restaurant]

 

(Katherine rejoins Bonnie)

 

Katherine: I'm perfectly aware that tombstone isn't just a hunk of rock

Bonnie: No kidding

Katherine: And it got me thinking, all big spells require a source of power, a recurring element like a full moon, a comet. But that tombstone is filled with the blood of your ancient relative Katsooyay or whatever

Bonnie: Qetsiyah

Katherine: She was powerful enough to create the other side. So maybe if you have her blood, you don't need a full moon to drop the veil. Maybe you can do it whenever you want. The thing I can't figure out is why do you want to drop the veil at all?

Bonnie: I have my reasons

Katherine: And again, I ask, what's in it for me?

Bonnie: You'll get the one thing you want most in this world... Freedom, survival. Never having to run from anyone again. Once I've dropped the veil, I can speak to Qetsiyah. She created the spell that made Silas truly immortal, invulnerable to any weapon. You'd like that for yourself, wouldn't you? I can give it to you

Katherine: Bonnie Bennett, we have a deal

[Salvatore’s House]

 

(Elena is in the library with Stefan and Damon)

 

Damon: Hey... There you go. How you feeling?

Elena: The pain's still there. The grief... And shame. I get it now. Shutting it off, it's a cheat. I mean, you put up this wall and shut out everything that makes you who you are. Nothing affects you, nothing matters. But things do matter... Things happen that can't be undone and now I know there's something I need to do about that

Stefan: Elena, what you need to do is rest; take it easy for a couple of days. Maybe even a couple of years. Here

Elena: I... I'm done resting. I have to get ready. There's so much that I have to do

Damon: Whoa. Hey. What are you talking about?

Elena: Think about it. It's so obvious. Go back far enough, there's one person who brought us to this... Who ruined our lives... And look at you two. Everything that's happened to you, she did that. She brought Klaus to Mystic Falls; she turned Caroline into a vampire. She killed my brother. It all comes down to her... Katherine. Ok, Stefan said to focus on one thing, so I did. I focused on hate. And I hate her so much

Damon: Well, I don't think that's what he meant

Stefan: Elena, Katherine's not worth your time. Even if you spend 10 minutes of your life hating her, she wins

Elena: Not if I kill her

 

 

 

Ecrit par popo34000 

Kikavu ?

Au total, 174 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Audreyann 
03.02.2020 vers 18h

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

melanie91 
19.03.2019 vers 11h

bibifanser 
11.03.2019 vers 15h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

natas  (24.08.2017 à 17:01)

Ah, mais enfin ! j'en pouvais plus d'Elena comme ça !

 

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton personnage préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

HypnoChannel fête la Saint Valentin avec un bouquet de vidéos !
Notre cadeau | Un bouquet de vidéos !

HypnoCup 2020: La Finale!
La Finale | Teaser YouTube

Activité récente

La photo du mois
Aujourd'hui à 13:55

Le trophée du.....
Aujourd'hui à 01:22

La série
10.01.2020

Saison 8 sur CW
10.01.2020

Saison 7 sur CW
30.12.2019

Candice King
19.02.2020

Calendriers
07.02.2020

2020
07.02.2020

Actualités
Calendrier Février

Calendrier Février
Le calendrier de février est en ligne ! Et c'est avec le couple Elena et Damon que vous passerez ce...

Calendrier Janvier

Calendrier Janvier
Le calendrier de janvier est disponible. Et c'est avec Joseph Morgan que l'on commence l'année ! le...

Nouveau sondage !
Place à un sondage Spéciale Fêtes ! Votre Noël vous le voyez comme lequel de nos personnages ?...

Calendrier Décembre

Calendrier Décembre
Le calendrier de décembre est désormais disponible ! Et c'est avec les copines Bonnie et Elena que...

Schön Magazine

Schön Magazine
Ian Somerhalder fait la couverture de Schön Magazine ! Il y fait une interview  pour les 10 ans du...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

ShanInXYZ, Avant-hier à 17:18

Derniers jours pour voter pour le concours de wallpapers sur le Quartier Doctor Who, n'oubliez pas de passer jetez un coup d'oeil

cinto, Hier à 18:33

Vous pouvez encore voter aux sondages "Ma sorcière Bien aimée" et "The Tudors"...Merci.

SeySey, Hier à 20:03

Bonsoir! Je cherche 1 ou 2 volontaires pour les calendrier mars des quartiers Outlander & Suits ^^

SeySey, Hier à 20:03

Merci d'avance

Locksley, Aujourd'hui à 10:51

Nouveau sondage sur le quartier A Discovery of Witches : vous pouvez voter en connaissant la série ou au feeling

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News