VOTE | 839 fans

#303 : La fin d'une liaison

Écrit par : Caroline Dries
Réalisé par : Chris Grismer

LES ANNÉES VINGT - Klaus et Stefan arrivent à Chicago où ce dernier retrouve un vampire (Claire Holt) qui n'a pas perdu l'intérêt qu'elle avait pour Stefan quelques décennies plus tôt. Lors d'un flash back de Chicago des années 20, Stefan est confronté à un chapitre choquant de son passé. Après que Damon ait reçu des informations venant d'une source inattendue sur l'emplacement de Stefan et Klaus, Elena et lui suivent leurs traces. A Mystic Falls, Tyler, inquiet pour Caroline, se tourne vers le sheriff Forbes.

** Photos promos **

Popularité


4.25 - 8 votes

Titre VO
The End of The Affair

Titre VF
La fin d'une liaison

Première diffusion
29.09.2011

Première diffusion en France
07.09.2012

Vidéos

Promo #1 VOSTFR

Promo #1 VOSTFR

  

Plus de détails

[Maison des Salvatore] 

Damon est dans la bibliothèque et se sert un verre de scotch, il est sur le point de boire mais son téléphone sonne. Il décroche. C'est Katherine qui l'appelle d'une cabine téléphonique. Il lui demande où elle est. Elle lui dit qu'elle l'observe à travers sa fenêtre. Il lui demande ce qu'elle veut. Elle lui dit qu'elle a le mal du pays et lui demande ce qu'elle a manqué. Il lui dit que Stefan est toujours le prisionnier de Klaus, qu'Elena est persuadée qu'elle peut le sauver et il rajoute que personne n'a pensé à elle depuis qu'elle a quitté la ville. Elle lui dit que depuis qu'il a laissé tomber Stefan, il doit surement comploter pour être Elena. Il lui dit qu'il ne l'a pas laissé tomber mais qu'il ignore seulement où il se trouve. Il comprend qu'elle le sait et lui demande si elle les a traqué. Elle lui dit qu'étant donné que Klaus veut sa mort, elle est loin. Il en déduit qu'elle sait exactement où ils sont. Elle lui dit qu'elle sait que Klaus est furieux de ne pouvoir creer d'autres hybrides et qu'il recherche des réponses. Il lui demande si elle garde un oeil sur Stefan. Elle lui dit que c'est possible comme ça ne l'est pas et lui ditqu'elle ne s'est pas encore décidée. Il lui demande où ils sont. 

[Chicago]

Stefan et Klaus sortent d'une voiture. Klaus ouvre une porte afin de pouvoir observer la ville. Klaus souhaite à Stefan la bienvenue à Chicago. Stefan lui demande ce qu'ils font là. Klaus lui dit qu'il sait qu'il adorait Chicago et qu'il ramène à la surface les souvenirs de l'éventreur. Stefan lui dit qu'il en a oublié la plupart et qu'il y avait beaucoup de sang, de fêtes mais que les détails sont flous. Klaus dit que c'est dommage et que les détails sont ce qui font la légende. 

Chicago, années 20

Le Klaus des temps modernes dit que l'éventreur de Monterrey et qu'il est venu en ville pour trouver du confort. Il dit que c'est la prohibition. On voit Stefan dans une voiture en train d'embrasser une femme mais il finit par la mordre et par la tuer. Il sort de la voiture et essuit le sang sur sa bouche. 





Chicago, années 20

Stefan est dans une rue. Il tape à une porte et entre. C'est un bar. Il s'appuit contre une rambarde et rregarde autour de lui en souriant. Un groupe joue. La chanteuse le regarde et lui demande s'il est là pour passer du bon temps. Il lui demande de lui réserver une dance. Il descend les marches et s'apprête à prendre une coupe de champagne mais une jeune femme le devance et la prend. Il lui dit qu'elle peut se servir. Elle lui dit qu'elle le fait toujours. Elle se rapproche de lui, lui lèche la lèvre , son visage chenge et elle lui murmure à l'oreille qu'il porte toujours son rencard. Elle dit qu'elle est adorable. Elle s'éloigne mais il attrape son bras et lui demande qui elle est. Elle lui fait signe de se taire en mettant son doigt sur sa bouche. 

De nos jours, Chicago 

Klaus dit que Chicago était magique. Stefan lui dit qu'il le prend aux mots car il ne s'en rappelle presque pas. Klaus lui demande s'il est prêt à se mettre au travail. Stefan lui demande pourquoi il est encore là, qu'ils se sont amusés et que son plan a échoué. Il lui demande s'il ne veut pas passer à autre chose. Klaus lui dit qu'ils vont voir sa sorcière préférée et que c'est elle qui peut les aider avec leur problème d'hybride. 

[Maison des Gilbert] 

Elena est dans on lit, endormie. Elle se retourne et tombe sur Damon. Elle se reveille soudainement et crie en se reculant. Elle lui demande ce qu'il fait là et lui demande de sortir. Il lui dit qu'elle sait qu'elle était en train de rêver de lui ce qui explique la bave sur sa chemise. Elle regarde son reveil et lui demande s'il n'a pas mieux à faire à six heure du matin. Il lui dit que c'est comme elle veut, et qu'elle peut ne pas l'accompagner pour ramener Stefan à la maison. Il se lève. Elle lui demande d'attendre et lui demande où il est. Il lui dit qu'il est à Chicago. Elle lui demande comment il le sait. Il lui dit qu'il l'a rêvé, qu'il était nu et que ça lui aurait plu. Il lui demande de préparer ses affaires. Elle lui demande si Stefan va bien. Il lui dit qu'il n'est pas là-bas pour rencontrer Oprah. Il ouvre l'un des tiroirs de sa commode et en sort une petite culotte rouge. Il lui dit qu'elle peut l'emporter. Elle se lève, la lui arrache des mains et la remet dans le tiroir. 

[Une cellule]

Caroline est toujours attachée à la chaine. Elle entend du bruit. Elle demande à son père s'il est là et lui demande pourquoi il ne veut pas lui parler. De la fumée s'échappe de la ventilation. Elle tousse et Bill entre. Il s'excuse que ça lui soit arrivée. Il lui demande comment elle fait pour sortir en plein soleil. Elle lui demande de la laisser partir. Il lui demande de lui répondre et que c'est tout ce qu'il veut savoir. Elle lui montre sa bague. Il l'enlève et la jette sur le sol. Elle lui demande ce qu'il fait. Il lui explique que ses ancêtres ont construit cet endroit. Qu'il y a de la verveine dans le système de ventilation pour affaiblir le sujet et des chaînes renforcées sur les chaises. Il sort et revient avec une poche de sang et la lui montre. Son visage se transforme, il reprend la poche. Il lui dit que le sang la contrôle et qu'il va l'arranger. Il tire sur une chaine afin de faire pénétrer le soleil dans la cellule. La peau de Caroline brûle et elle se met à hurler. 

[Voiture de Damon]

Damon et Elena sont sur la route pour Chicago. Elena regarde par la fenêtre tout en touchant son collier. Il lui dit qu'il espre qu'ils retrouveront Stefan car sa craindrait que le seul souvenir de lui soit ce collier. Il lui dit que c'est une antiquité, tout comme lui. Il prend un journal à l'arrière de la voiture et lui demande de le lire car il décrit la première expérience de Stefan à Chicago. Elle lui dit qu'elle n'envahira pas la vie privée de Stefan en lisant son journal. Il lui dit qu'elle doit être préparée à ce qu'elle va voir. Elle lui dit qu'elle a vu Stefan dans ses periodes les plus sombres et qu'elle peut supporter ça. il ouvre le journal et change de voix tout en lisant un passage dans lequel Stefan explique qu'il a oublié les derniers jours, qu'il se reveille dans le sang d'étrangers, dans des endroits qu'il ne reconnaît pas avec des femmes dont il ne se souvient pas. Il la regarde en disant qu'il est choqué que Stefan ne soit pas vierge. Elle lui arrache le journal des mains en lui disant de regarder la route, tout en le traitant de grand-mère. Il lui dit que dans ce cas ils continuent sont jeu et qu'elle lui dise si elle voit une plaque de Floride. Elle ouvre le journal et lit une page. 

Chicago, années 20

Stefan est au bar et boir avec des amis. Ils font beaucoup de bruit. Rebakah dans avec un homme mais s'arrête afin de rejoindre Stefan et ses amis. Elle lui dit que les gens sont venus écouter la musique et non eux. Il lui demande s'ils l'ont offendu. Ses amis rigolent. Elle lui touche le visage et lui dit qu'il faut plus qu'un visage de bébé pour l'offendre. Elle s'éloigne mais il la rattrape et lui demande son nom. Elle lui dit qu'elle lui dire quand il le méritera. Elle retourne sur la piste de dance et dance avec son cavalier. 

De nos jours, Chicago

[Bar de Gloria] 

Klaus et Stefan entrent. Stefan n'arrive pas à croire que l'endroit existe encore. Gloria est surprise Klaus commence à dire une blague mais elle lui demande d'arrêter en lui disant que le fait qu'il est invincible ne le rend pas drôle. Elle regarde Stefan et lui dit qu'elle se rappelle de lui. Il est surpris qu'elle soit si jeune. Elle lui demande qui dirigera l'endroit si elle meurt. Klaus dit à stefan qu'elle est une sorcière très puissante. Elle dit à Stefan qu'elle peut retarder le processus de vieillesse en utilisant des herbes et des sorts. Klaus demande à Stefan d'aller derrière le bar. Il se dirige vers le bar. Klaus se tourne vers Gloria et elle lui dit qu'elle sait pourquoi il est là. Il lui demande ce qu'il a fait de mal car il a brisé la malédiction. Elle lui dit qu'il a dû faire quelque chose de mal. elle lui dit ensuite que chaque sort a une lacune mais que c'est dur avec une malédiction aussi vieille. Elle dit qu'ils devront contacter la sorcière qui a crée le sort. Il lui dit que c'est la sorcière originelle mais qu'elle est morte. Elle lui dit qu'elle sait et que pour la contacter, elle a besoin de Rebekah. Il lui dit que cette dernière est préoccupée. Elle lui dit que Rebekah a ce dont elle a besoin et lui demande de la lui amenée. Stefan regarde une photo et la prend, choqué. Klaus le regarde esst lui dit qu'il lui avait dit que Chicago est un ndroit magique. Stefan lui dit que c'est eux sur la photo et la lui montre. C'est eux dans les années 20. 

[Maison des Forbes]  

Liz laisse un message vocal à Caroline en lui disant qu'elles peuvent déjeuer ensemble et qu'ainsi elle pourra s'amuser à lui rappeller qu'elle lui avait promis de ne pas travailler autant. Tyler frappe à la porte. Liz se retourne et le regarde. 

[Une cellule]

Caroline est en train de brûler au soleil. Elle pleure et le supplie d'arrêter. Il tire sur la chaîne afin de fermer le toit ouvrant. Elle lui jure qu'elle ne fait de mal à personne et qu'elle peut gérer ses besoin. Il lui dit que si c'était le cas, ceci n'arriverait pas. Il lui remet la poche de sang devant le visage et elle se transforme. Elle s'excuse. Il lui dit qu'il la conditionne afin qu'elle associe le vampirisme à la douleur et qu'à force, la pensée du sang humain la fera complètement répréssée ses instincts de vampire. Elle lui dit que c'est impossible car il ne peut changer ce qu'elle est. Il lui dit qu'il peut. Elle lui dit que non. Il lui demande si elle se rappelle de ce sentiment et tire sur la chaîne afin d'ouvrir le toit ouvrant. La peau de Caroline se met à brûler et elle crie. 

[Un appartement, Chicago]

Elena et Damon arrive devant un appartement. Elena est étonnée qu'il est vécu là. Il ui dit qu'avant il y avait un lycée pour filles au bout de la rue et qu'il l'ont fermé pour cause d'absantéisme. Elle lui dit qu'il ne parviendra pas à l'effrayer et à la faire renoncer. Il casse la serrure et ouvre la porte en lui souhaitant la bienvenue dans la maison de la seconde personnalité de Stefan. Ils entrent et Elena voit beaucoup de poussière et comprend que Stefan n'est pas venu là depuis longtemps. Il se dirige vers une étagère et l'ouvre, révélant une petite pièce cachée contenant une autre étagère remplie de bouteille d'alcool et de sang. Elle plaisante en disant que toutes ces bouteilles d'alcool font de Stefan un monstre. Il lui demande de ragerder plus attentivement. Elle se rapproche, entre et voit une liste de noms sur le côté. Elle comprend que ce sont toutes les victimes de Stefan. Elle est étonnée et il lui demande si elle tient le coup. Il se dirige ensuite vers la sortie. Elle lui demande où il va. Il lui dit qu'il va à l'ancien endroit favori de Stefan. Elle veut l'accompagner mais il lui dit qu'elle resste afin de concocter un plan et qu'il reviendra lorsqu'il l'aura trouvé. Il part. 

[Chicago]

Stefan demande à Klaus pourquoi il ne se rappelle pas de lui. Klaus lui rappelle qu'il lui a dit que cette periode est surtout composée de trous noirs. Stefan lui a demandé pourquoi il ne lui a rien dit alors qu'il le connaissait. Klaus lui dit que ça devra attendre et que les souvenirs du bon vieux temps attendront. Stefan insiste et exige une réponse. Klaus lui dit qu'il n'ont pas commencé du bon pied et que pour être honnête, il le détestait. 

Chicago, années 20 

Stefan boit le sang d'une femme.. Rebekah est avec lui et boit sur l'autre partie du cou. Il regarde son collier. C'est celui qu'il a offert à Elena. Il trouve le collier très beau. Rebekah lui dit qu'une sorcièrele lui a donné et qu'il est sensé être magique. Il demande s'il est. Elle lui rappelle qu'il lui a apporté l'amour. Klaus arrive et lui attrape le bras en lui disant qu'il est tard et qu'ils doivent partir. Elle lui demande de la lâcher. Stefan se lève et demande à Rebakah qui c'est. Elle se lève afin de s'interposer et demande à Stefan de ne rien faire car il le tuerait et qu'il est bien plus fort qu'il en a l'air. Klaus le regarde et dit que c'est donc lui le Stefan Salvatore dont il a entendu parler,il dit à Rebekah qu'elle a raison et qu'il a en effet des cheveux étranges. Il la regarde ensuite et lui dit qu'il s'ennuie et qu'il veut partir. Elle lui dit qu'il peut partir sans elle car elle n'est pas sa copine. Klaus lui dit que c'es vrai mais qu'elle est sa soeur et que par conséquent, elle doit faire ce qu'il dit. 

De nos jours, Chicago 

Stefan est choqué d'apprendre qu'il a connu un originel. Klaus lui dit que s'il ne peut le supporter, il ne fallait pas demander. Tous les cerceuils contenant le reste de la famille originelle sont autour d'eux. Klaus en ouvre un. Rebakah est à l'interieur. Stefan la regarde et dit qu'il ne se souvient pas d'elle. Klaus lui demande de ne pas le lui dire car elle a un caractère bien pire que le sien. Il ôte la dague de sa poitrine et dit à sa petite soeur qu'il est temps pour elle de se reveiller. Il lui demande pourquoi il le veut avec lui. Klaus lui dit qu'il a des talents utiles et qu'en fait, c'est lui quilui a apris ces trucs préférés. 

Chicago, années 20 

Klaus, Rebekah et Stefan sont installés à une table. Klaus demande à Stefan ce qui le fait penser qu'il est digne d'une originelle car elle est une pure vampire alors que son sang à lui ne l'est pas. Elle demande à Stefan de ne pas l'écouter car Klaus est un élitiste. Stefan demande où se trouve le reste de la famille. Klaus lui dit qu'il a en a tué la plupart. Stefan est surpris et se tourne vers Rebekah. Elle lui dit qu'elle a eu l'occasion de choisir un côté et qu'elle a choisi le bon. Elle touche la main de Klaus. Un homme s'arrête dvant leur table et leur demande où est sa femme. Stefan lui dit qu'il l'ignore. L'homme lui dit qu'il se coirt fort mais qu'un coup de fil à la police le ferait changer d'avis. Klaus et Rebekah sont morts de rires et Stefan fait venir la femme de l'homme. Celui-ci est rassuré mais Stefan l'hypnotise et lui demande de s'assoir. Il s'aasoit donc à côté de Klaus et Stefan fait assoir sa femme, Lila, à côté de lui. Il enlève l'und es gants de Lila et prend un couteau dans sa veste. Klaus est intrigué. Stefan coupe le poignet de Lila au dessus d'un verre afin que le sang se verse dedans. Il remercie Lila et l'hypnotise afin qu'elle aille soigner son poignet. Elle s'en va et tend le verre contenant le sang de sa femme vers l'homme en lui demande de boire. L'homme refuse mais Stefan l'hypnotise. L'homme s'éxécute et boit une gorgée. Klaus est surpris. Stefan demande à l'homme comment il s'appelle. Celui-ci lui dit son nom: Liam Grant. Stefan lui demande de boire une autre gorgée. Il boit. Stefan lui demande de finir le verre. Klaus éclate de rire. 

De nos jours, Chicago 

Klaus dit à Stefan qu'il était son fan numéro un. Stefan lui demande pourquoi il devrait le croire. Klaus hypnotise l'homme qui s'occupe probablement du transport des cercueils et lui demande de dire à rebekah, lorsu'elle se reveillera, de le rejoindre au bar de Gloria et d'ensuite offrir son artère carotidienne et la laisser se nourrir jusqu'à ce qu'elle le tue. Stefan lui demande où ils vont. Klaus lui dit qu'ils se sont connus et qu'il luia confié l'un de ses secrets et qu'il va le lui prouver en allant à son ancien appartement. 

[Bar de Gloria]

Damon entre. Gloria est surprise et lui dit que'elle pensait qu'il détestait cet endroit. Il lui dit que s'il avait su qu'elle aurait i bien veilli, il serait resté dans les parages. Elle lui dit qu'elle l'a toujours préféré mais qu'elle a constaté que son frère est toujours du mauvais côté. Il comprend qu'elle a vu Stefan. Elle lui dit qu'il est avec Klaus et que c'est une mauvaise combinaison. Il lui demande si elle sait où ils sont allés. Elle lui dit qu'ils seront de retour ce soir et qu'ils sont en train de faire une course pour elle. Il touche sa main et lui demande quelle course. Elle retire sa main et lui qu'il a beau être mignon, il est un vampire. 

[Ancien appartement de Stefan]

Elena est en train de lire le journal de Stefan. Il y décrit Lexi, qu'il a récupéré et qu'il le refait boire du sang animal et le reprend en main. Elle entend soudain les vois de Klaus et Stefan. Klaus voit que la serrure est cassée et ouvre la porte. Il lui demande s'il sent ça. Elena est cachée dans la pièce secrète. Stefan lui dit que l'endroit est veidé depuis des décénnies et que des gens doivent y pénétrer tot le temps. Il lui demande ensuite pourquoi il l'a emmené ici. Klaus lui dit qu'il n'a jamais compris pourquoi il avait demandé le nom de Liam Grant, qui a bu le sang de sa femme, jusqu'à ce qui lui dise son secret, qui faisait partie de son petit rituel. Elena tourne la tête vers la liste et y voit le nom de Liam Grant. Klaus dit à Stefan que c'était pour revivre le meurtre encore et encore. Il ouvre l'étagère et demande à Stefan s'il le croit maintenant. Stefan entre dans la petite pièce et tourne la tête. Il est surpris d'y voir Elena. Celle-ci le regarde avec un regard plein d'espoir. Ils se regardent un moment et finit par dire à Klaus qu'il a trouvé quelque chose. Elena est effrayée mais Stefan attrape une bouteille de scotch et la tend à Klaus. Elena est soulagée. Stefan ferme la porte. 

Elena tient une seringue de vervaine et regarde la porte. Elle entend quelqu'un arriver et est soulagée de voir que c'est Damon. Il lui donne un sac et lui demande de se changer car il sait où se trouvera Stefan. Elle est étonnée qu'après lui avoir dit qu'elle avait été pratiquement découverte par Klaus, il se préoccupe de ce qu'elle va porter. Il lui dit qu'il a eu une heure pour réaliser qu'il avait fait une erreur en la laissant seule. Il lui demande si elle va bien. Elle lui dit que oui. Il lui demande de s'habiller. Il lui dit que Stefan sera avec Klaus et qu'il distractera Klaus tandis qu'elle s'occupera de Stefan. Elel le remercie. Il se lève et lui dit qu'elle n'aura que 5 minnutes avant que Klaus ne le tue et que par conséquent, il espère qu'elle peut le faire. Elle lui dit qu'elle le peut. 

[Bar de Gloria]

Klaus et Stefan sont au bar. Gloria leur donne deux bierres. Elle demande à Klaus où est Rebakah. Il lui dit qu'elle sera bientôt là et qu'il ne peut la conjurer sur demande. Il regarde Stefan et lui demande ce qu'il a. Stefan lui demande si c'est parce qu'il aimé sa façon de torturer les gens qu'il l'a choisi. Klaus lui dit que c'est en parti pour ça mais que c'était aussi car il voulait être son acolyte. 

Chicago, années 20

Klaus et Stefan sont au bar. Stefan lui dit que sa famille est jalouse de lui et qu'ils veulent sa mort car ils ne pourront jamais être ce qu'il est. Klaus lui dit qu'il est une abomination. Stefan lui dit qu'il est un roi. Klaus tourne la tête et voit que Rebekah les observe. Il dit à Stefan que sa soeur le courtise mais qu'il doit le prévenir qu'elle ne fait jamais rien à moitié, y comprit tomber amoureuse. Il lui demande de faire attention car elle est complètement folle et éclate de rire. Stefan lui dit qu'il apprécie le conseil. Klaus ui dit qu' elle quittera car elle ne peut pas s'en empêcher et que c'est ce qu'elle est. Il lui demande de ne pas laisser son coeur faire quelque chose de stupide. Stefan lui dit qu'il est un bon ami et qu'il est heureux de l'avoir rencontré. 

De nos jours, Chicago 

Klaus lève son verre et porte un toast à l'amitié et boit son verre

[Une cellule] 

Caroline est toujours attachée à la chaise. Elle a des marques de brûlure sur la peau. Bill lui dit que quand Carol lui a appris la nouvelle, il a pleuré. Caroline lui dit qu'elle va bien et qu'elle a appris à s'adapter. Elle lui dit qu'elle ne peut pas être guérie. Il lui dit qu'il lui a toujours appris à faire de son mieux et que c'est ce qu'il veut qu'elle fasse maintenant. Il met une poche de sang devant elle. Son visage ne change pas. Il lui dit qu'elle y arrive et qu'elle peut le faire. Caroline lui dit que non car elle est affamée. Il lui demande d'essayer. Elle lui demande pourquoi car ça ne marchera pas. Il lui dit que ça doit marcher car sinon il devra la tuer. Son visage se transforme et il a un mouvement de recul. elle s'excuse. Il lève la tête et constate que le soleil s'est couché. Il pose sa main sur sa tête et lui dit qu'il réaissaieront le lendemain. 
Il sort de la cellule et ferme la porte. Il entend un bruit et se retourne. Liz est en haut des escaliers, une arme pointée sur lui. Elle lui dit que c'est leur fille et qu'elle l'aime. Il lui dit que dans ce cas elle le laissera faire la bonne chose. Il lui demande de le laisser faire non pas parce qu'elle est un monstre mais parce qu'ils l'aiment. Liz appelle Tyler et il la rejoint. Il descend les escaliers mais Bill ne veut pas le laisser faire. Liz tire à côté de lui pour qu'il s'écarte. Tyler ouvre la porte et se précipite vers Caroline et casse les menottes en métals et les chaînes. Il lui dit qu'ils vont la sortie de là. Elle lui demande de ramasser sa bague. Il la ramasse, la lui passe au doigt, la porte et la fait sortir. 

[Bar de Gloria]

Stefan lui dit que s'ils étaient de si bon amis, pourquoi se rappelle seulement de lui comme l'abruti d'hybride qui a sacrifié sa copine sur un hôtel. Klaus lui dit que toutes les bonnes choses ont une fin. 

Chicago, années 20 

Stefan et Rebekah sont en train de danser, front contre front. Klaus les regarde et esquisse un sourire. Tout d'un coup il est en alerte et sent quelque chose. Tout d'un coup, des tirs ravagent le bar. Rebekah et Stefan se cachent derrière le bar. Stefan ramasse l'une des balles, c'est une balle en bois. Il comprend que les gens sont au courant. Rebekah lui dit que ça veut dire qu'il est là. Stefan lui demande de qui elle parle mais elle se lève et Klaus l'attrape par le bras en lui disant qu'ils doivent partir. Stefan leur demande ce qu'il se passe. Klaus demande à Rebakah de partir. Elle s'éxécute et son collier tombe sur le sol. Stefan s'apprête à le ramasser mais Klaus l'interrompt afin de lui parler. Il l'hypnotise afin qu'il les oublient lui et Rebekah et que tant qu'il ne dira pas le contraire, il ne les a jamais connu. Il le remercie ensuite car il avait oublié ce que c'était que d'avoir un frère. Et il disparaît. 

De nos jours, Chicago 

[Bar de Gloria]

Klaus lui dit qu'il était temps pour lui et Rebekah de partir. Stefan ne comprend pas pourquoi il avait besoin de couvrir ses traces et comprend alors qu'il fuyait quelqu'un. Il lu dit que l'histoire est terminée. Stefan tourne la tête et voit Damon qui lui fait un signe. Stefan lui dit qu'il a besoin d'un vrai verre. 

Il sort et se jette sur Damon et lui demande ce qui va pas chez lui. Damon lui retourne la question et lui dit qu'un jour il tue Andie et l'autre il le sauve. Il lui demande de choisir pour de bon entre être bon ou mauvais. Stefan lui dit que Klaus a failli voir Elena et lui demande de lui fair quitter Chicago. Damon lui dit qu'elle n'ira nulle part tant qu'elle ne l'aura pas fait aller mieux et qu'il peut le coire quand il lui dit qu'il a déjà essayé de lui faire changer d'avis. Stefan lui dit qu'elle est la clé de tout et que Klaus ne doit pas découvrir qu'elle est en vie et lui explique le plan "création hybride" qui a échoué. Il lui dit que sa sorcière est à deux doigts. Il lui demande de dire à Elena de rentrer et de l'oublier. Damon fait une pause et lui dit de le lui dire lui-même. Stefan tourne la tête et voit Elena. 

Damon rejoint Klaus au bar. Klaus lui dit qu'apparemment il n'bandonne jamais. Damon lui dit que s'il lui rend son frère, il ne le verra plus jamais. Klaus lui dit qu'il hésite car il a promis à Stefan qu'il ne le laisserait pas mourir mais se demande combien de fois il pourra le laisser vivre. Il lui dit qu'il est clair qu'il veut mourir car sinon il ne serait pas là. Damon est sarcastique et Klaus l'étrangle. 

Stefan est sur le parking avec Elena. Il lui dit qu'elle ne devrait pas être là et lui demande ce qu'elle veut car Damon ne pourra pas distraire Klaus bien longtemps. Elle lui touche le visage et lui demande de rentrer à la maison. Elle l'enlace et tient une seringue de verveine dans la main afn de la lui injecter mais Stefan et plus rapide et il lui attrape le poignet si fort qu'elle la lâche. Il finit par la lâcher et lui dit qu'il ne peut pas être plus clair: il ne veut pas rentrer. 

Klaus étrangle Damon et le soulève du sol tout en lui perçant plsuieurs trous avec un cure dent. Damon lui dit que s'il veut un partenaire, il est là lui et beaucoup plus amusant que Stefan. Klaus lui dit qu'il ne sera plus très amusant quand il sera mort. Il le jete au sol, casse le pied du'une chaise afin d'avoir un pieux et s'apprête à le tuer mais Gloria met le feu au pieux avec ses pouvoirs. Elle dit à Klaus qu'elle ne veut pas de ça dans so bar et ui demande d'aller faire ça dehors. Klaus regarde et lui dit qu'il n'a pas à négocier la liberté de Stefan et que quand il en aura fini avec lui, il ne voudra pas rentrer. 

Stefan dit à Elena que Klaus est obsédé par son plan pour crée de nouveaux hybrides et que dès qu'il apprendra qu'elle est en vie, il comprendra pourquoi ça ne marche pas. Elle lui dit qu'elle sait qu'ill veut la protéger mais qu'elle ne peut pas le laisser faire. Il lui dit que ce ne sera plus jamais pareil. Elle lui dit qu'elle le sait. Il lui dit qu'il en doute et lui rappelle qu'il a tué des innocents, des humains. Elle lui rappelle que Lexi l'avait retrouvé dans les années 20 et l'avait sauvé. Il lui dit qu'après ça, il a passé 30 ans à s'en remettre et que pour un vampire ce n'est rien mais pour elle, c'est la moitié de sa vie. Elle lui dit qu'elle ne peut pas le laisser tomber. Il lui dit qu'elle ne peut, que c'est terminé, que cette partie de sa vie est terminée, qu'il ne veut pas la voir, qu'il ne veut pas être avec elle, et qu'il veut qu'elle parte. 

[Voiture de Damon]

Elena est dans la voiture. Elle touche son collier et regarde à travers la vitre. Damon entre dans la voiture et lui demande si ça va. Elle lui demande de conduire. 

[Maison des Forbes]

Caroline est dans son lit. Elle finit une poche de sang et la donne à Liz. Elle s'allonge et remercie sa mère. Liz lui rappelle que son père a été élevé dans la haine des vampires et ne pas leur éprouver de la sympathie. Caroline lui dit qu'elle a changé. Liz lui dit que c'est elle qui lui a appris à voir les choses différemment. Caroline lui dit qu'elle pensait que son père était celui qui la comprenait. Liz lui dit que c'était le cas et qu'il le refera. Tyler arrive et Liz le regarde et se lève. Caroline la remercie de croire en elle et elle s'en va. Tyler entre et lui demande si c'est le mauvais moment pour lui reprocher d'être partis en douce. Elle rigole et se met à pleurer. Il la rejoint dans le lit et la prend dans ses bras. Elle se met à pleurer en disant que son père la déteste. Il lui fait un bisous sur le dessus de la tête. 

[Chicago]

Klaus entre dans le hangard contenant tous les cercueils de sa famille et voit le corps de l'homme et que le cerceuil de Rebekah est vide. Il lui demande de sortir peu importe où elle se trouve. Il se retourne et elle le poignarde avec la dague en lui demandant d'aller se faire voir. 

Chicago, années 20 

Klaus et Rebekah sont à côté d'une voiture. elel a les yeux fixée sur quelque chose. Il lui demande de se depêcher mais elle lui dit qu'il va bientôt arriver. Klaus se rapproche d'elle et lui demande si elle veut mourir et qu'ils doivent partir. Elle lui dit qu'elle ne partira pas sans Stefan. Il lui dit que Stefan ne viendra pas, qu'ils doivent disparaître mais que Stefan attirerait trop l'attention et lui demande de le laisser partir. Elle lui demande ce qu'il lui a fait. Il lui dit qu'ils n'ont pas le temps pour une de ses crises. Elle lui dit qu'elle ne veut plus fuir et qu'elle veut être avec Stefan. Il lui demande donc de choisir entre lui et Stefan. Elle e répond pas et lui dit que c'est bien ce qu'il pensait mais elle lui dit aurevoir et part pour rejoindre Stefan mais Klaus lui plante la dague dans le coeur. 

De nos jours, Chicago 

Klaus retire la dague de son coeur et la jette sur le sol. Il dit à Rebakah de ne pas faire la tête car elle savait très bien que ça ne marcherait pas. Elle li dit qu'elle espérait que ça lui aurait fait mal. Il lui dit qu'il comprend qu'elle soit en colère contre lui et que par conséquent il laisse ça passer, juste pour cette fois. Il lui dit qu'il lui a amméné un gage de paix et tourne la te^te et dit qu'il peut entrer. Stefan entre et Rebakah semble heureuse de le voir. Klaus se rapproche de lui et l'hypnotise afin qu'il se souvienne de tout. Stefan voit alors tous les souvenirs avec Klaus et Rebakah refaire surface. Stefan regarde Rebekah mais Klaus l'appelle et Stefan se tourne vers lui. 

Chicago, années 20 

Klaus et Stefan sont au bar et Stefan demande au photographe de prendre une photo de lui et son frère et prend Klaus part l'épaule pour la photo. 

De nos jours, Chicago 

Stefan leur dit qu'il se rappelle d'eux et qu'ils étaient amis. Klaus lui dit qu'ils sont amis. Il regarde Rebakah et se rapproche d'elle et lui dit qu'elle est là car Gloria lui a dit qu'elle avait le moyen de contacter la sorcière originelle. Et lui demande ce qu'elle possède dont Gloria a besoin. Rebakah touche son cou mais se rend compte que son collier n'est plus là. Elle panique et demande à Klaus où est son collier car elle ne l'enlève jamais. Il lui dit qu'il ne sait pas. Elle lui dit qu'ils doivent le trouver et qu'elle veut le récupérer. Il lui dit qu'il espère que ce n'est pas ce dont Gloria a besoin. Elle fouille dans le cerceuil mais ne le trouvant pas, elle s'énerve et jette le cerceuil sur le sol. Stefan a l'air inquiet. 

[Maison des Salvatore] 

Damon est au téléphone avec Katherine. Il lui dit qu'elle avait raison pour Stefan. Elle lui dit qu'elle a toujours raison et lui dit que ça a dû se terminer en larmes. Il lui demande où elle est. Elle lui demande pourquoi et s'il veut lui étaler de la crème sur le dos. Il dit qu'elle doit être en Europe ou peut-être bien en Italie ou en Espagne. Elle lui demande de continuer à deviner. 

[Une cabine de téléphone]

Katherine rigole et raccroche. 

Chicago, années 20 

Le collier de Rebekah est sur le sol. Katherine est là et s'apprête à ramasser le collier mais elle disparaît. Stefan est là, voit le collier le ramasse. Katherine l'observe. Un homme est derrière Stefan et lui dit qu'il est de la police de Chicago. Stefan lui dit qu'il n'a pas peur de lui. L'homme lui dit qu'il n'est pas là pour lui et lui montre un dessin de Klaus et Rebekah en lui demande s'il les a vu. Stefan lui dit qu'il n'a jamais vu ces deux personnes. L'homme dit à ses hommes qu'ils en ont fini, regarde Stefan un moment et s'en va. Stefan a le collier de Rebekah dans sa main. Katherine l'observe et s'en va. 

De nos jours 

Katherine sort de la cabine téléphonique et appelle un taxi. Elle est à Chicago. 

Ecrit par popo34000


[Maison des Salvatore]

 

(Le téléphone de Damon sonne. Il répond)

 

Damon : Est-ce que vous savez que vous me dérangez là ?
Katherine : Avoue que je te manque

Damon : Katherine. Où es-tu ?

Katherine : Je me languis à ta fenêtre en soupirant de désir

Damon : Qu’est-ce que tu veux ?
Katherine : J’ai le mal du pays. Alors dis-moi, qu’est-ce que j’ai raté ?

Damon : Oh ma pauvre… Stefan qui est aux ordres de l’hybride et Elena qui croit pouvoir sauver son copain, ça fait longtemps que personne n’a pensé à toi

Katherine : Et toi qu’est-ce que tu deviens ? Depuis que t’as laissé tomber ton p’tit frère, je suis bien certaine que tu as trouvé le moyen de voler le cœur de sa copine

Damon : Je l’ai pas laissé tomber. Je sais pas où il est c’est tout

Katherine : Ah…

Damon : Par contre toi tu sais. Est-ce que tu les pisterais, dis-moi ?

Katherine : Avec un hybride qui veut ma mort et son acolyte qui est devenu un boucher, j’ai intérêt à me tenir à distance, non ?

Damon : Donc tu sais où ils sont

Katherine : Je sais seulement que Klaus a piqué une colère en voyant ses hybrides mourir et qu’il veut des réponses maintenant

Damon : Comment tu sais ça ?
Katherine : Quand tu passes un demi-siècle à fuir, il y a forcément quelques personnes qui veillent encore sur toi

Damon : Et c’est ce que tu fais ? Tu veilles sur mon p’tit frère ?

Katherine : Peut-être… peut-être pas. Je me pose la question

Damon : Où est-ce qu’ils sont ?

 

[Chicago]

 

(Stefan et Klaus sortent d’une voiture)

 

Klaus : Bon retour à Chicago Stefan

Stefan : Je peux savoir ce qu’on fait là ?
Klaus : Je veux te montrer un endroit que tu adorais qui peut te rendre la mémoire sur cette grande époque du boucher

Stefan : J’en garde peu de souvenirs en dehors de beaucoup sang et beaucoup de soirées. Les détails sont plutôt vagues

Klaus : C’est honteux ce que tu dis là Stefan vraiment. Ce sont les détails qui font les légendes

 

Chicago, années 20

 

Klaus : LA rumeur courait que le boucher de Monterey se sentait seul, alors il est venu chercher un peu de réconfort en ville. C’était la prohibition. Tout ou presque était interdit. Ce qui rendait tout ou presque tellement plus amusant

(Stefan est dans une voiture en train d’embrasser une femme mais ensuite il boit son sang et la tue. Il sort de la voiture et s’essuie la bouche)

 

(Il entre dans un bar. La chanteuse le voit)

 

Gloria : Oh, devinez sur qui mes yeux viennent de se poser, mesdames? On vient passer du bon temps Monsieur Salvatore ?
Stefan :  Réserve-moi une danse Gloria

(Il s’apprête à prendre une coupe de champagne mais une femme le prend à sa place)

Stefan : Oh, je vous en prie, servez-vous

Rebekah : Oui c’est ce que je fais toujours

(Elle se rapproche, lui lèche les lèvres et lui chuchote à l’oreille. Elle s’est transformée)

Rebekah : Gare à vous, Mr Salvatore. Vous portez l’odeur de votre cavalière. Elle devait être ravissante

(Elle le regarde et part mais il lui attrape le bras)

Stefan : Une seconde. A qui ais-je l’honneur ?
(Elle lui fait signe de ne rien dire)

 

De nos jours, Chicago

 

Klaus : Chicago en ce temps-là, c’était magique

Stefan : Oui, disons que je vais te croire sur parole. Puisque j’en ai quasiment aucun souvenir

Klaus : Alors passons à ce qu’on est venus faire

Stefan : Pourquoi je te suivrais ? On s’est bien amusés mais ton armée ça n’a pas marché. T’as pas envie de passer à autre chose ?

Klaus : On va aller voir ma sorcière préférée justement. S’il y en a une qui peut résoudre le problème des hybrides, c’est elle

 

[Maison des Gilbert]

 

(Elena est en train de dormir. Elle se retourne et se retrouve sur Damon)

 

Damon : Mm… il est l’heure de se lever petite marmotte

(Elena sursaute et se précipite hors de lui)

Elena : Mais qu’est-ce que tu fais là ? Va-t’en

Damon : Alors comme ça on rêve de moi ? Tu as bavé sur ma chemise

(Elle regarde son réveil)

Elena : 6 heures du matin ? Sérieusement, t’as rien de mieux à faire que de venir si tôt le matin ?

Damon : Très bien, ne m’aide pas à ramener Stefan alors. A un de ces quatre

(Il se lève)

Elena : Non attends, attends une seconde. C’est quoi ça encore. De quoi tu parles ? Tu sais où il est ?
Damon : La ville des vents

Elena : Il est à Chicago ? Comment tu le sais ?
Damon : Oh, je l’ai rêvé, tout nu dans mon lit. T’aurais adoré. Prépare-toi

Elena : Est-ce qu’il va bien ?

Damon : Disons qu’il ne s’y est pas rendu pour voir un opéra

(Il fouille dans un de ses tiroirs et en sort une petite culotte)

Damon : Oh, je te supplie d’emporter ça

(Elle se lève et la lui arrache des mains et la remet dans le tiroir)

 

[Une cellule]

 

(Caroline est toujours attachée à une chaise. Elle entend du bruit)

 

Caroline : Papa t’es là ? Pourquoi tu refuses de me parler ? Papa ?
(De la fumée s’infiltre dans la cellule. Bill entre)

Bill : Sache que je regrette qu’une chose pareille t’arrive. J’ai besoin de réponses. Comment fais-tu pour sortir le jour sans crainte ?

Caroline : Relâche-moi

Bill : Fais un effort ma chérie. Il te suffit de répondre et on en finit avec ça

Caroline : C’est tout ce que tu veux savoir ?

Bill : C’est tout, rien d’autre

(Elle regarde sa bague et il suit son regard)

Bill : Intéressant

(Il la lui enlève)

Caroline : Attends non arrête. Non, mais non

(Il jette la bague sur le sol)

Caroline : Qu’est-ce que tu fais ?

Bill : Ce sont tes ancêtres qui ont bâti cet endroit. Tout le monde a cru que c’était pour y enfermer les prisonniers mais ils avaient bien d’autres choses en tête. Diffuser de la veine de vénus leur permettait d’affaiblir leur proie. Avec ce fauteuil en acier qui les immobilisaient et avec ça. Un volet

Caroline : Mais qu’est-ce que tu fais ? Papa ?

(Il lui montre une poche de sang et elle se transforme. Il cache de nouveau la poche)

Bill : L’appel du sang ma chérie. Et c’est avec ça que je vais t’en délivrer

Caroline : M’en délivrer ?

(Il ouvre le volet et le soleil s’infiltre. Elle brûle et hurle)

 

[Voiture de Damon)

 

(Damon et Elena sont en route pour Chicago)

 

Damon : J’espère qu’on le trouvera. Ce serait dommage que le dernier souvenir de Stefan soit cette vieillerie montée en collier

Elena : C’est une antiquité, Damon. Comme toi

(Il récupère un journal intime de la banquette arrière)

Damon : Tiens, lis ça histoire de te faire une petite idée des débuts de Stefan à Chicago

Elena : Mais enfin, c’est son journal ! J’ai pas à connaître ses pensées intimes.

Damon : Alors un conseil, mieux vaut te préparer. Tu vas pas t’en remettre sinon

Elena : Je l’ai déjà vu dans ses pires moments. Je pourrais gérer

(Il ouvre le journal)

Damon : Ecoute : ‘’Le 12 mars 1922. Je ne sais même plus ce que j’ai fait. Réveil au beau milieu de bains de sang dans des lieux qui me sont étrangers, parmi des femmes qui me sont inconnues.’’ Oh c’est vraiment choquant ! Stefan n’est plus vierge

(Elle lui prend le journal des mains)

Elena : On regarde la route grand-père

Damon : Parfait. Alors reprenons mon jeu favori : écraser un petit hérisson

(Elle ouvre le journal et lit)

 

Chicago, années 1920

 

(Stefan est au bar. Il boit avec des amis. Rebekah danse avec un autre homme mais elle s’arrête et rejoint Stefan et son groupe d’amis)

 

Rebekah : Navrée de jouer les rabats joies mais il y a des gens ici qui respectent les musiciens. Pas vous

Stefan : Tu m’en vois désolé trésor. On t’as choqué peut-être ?

(Le groupe rigole. elle s’approche et lui touche le visage)

Rebekah : Il en faudrait bien plus qu’un beau petit voyou dans ton genre pour me choquer

(Elle s’apprête à partit)

Stefan : Hey. Tu comptes me dire comment tu t’appelles ?

Rebekah : Mais oui, quand tu le mériteras. Rends-donc un service à Gloria mets la en sourdine

(Elle part. et recommence à danser)

 

De nos jours, Chicago

 

[Bar de Gloria]

 

(Klaus et Stefan entrent)

 

Klaus : ça te rappelle quelque chose ?
Stefan : J’en reviens pas que ce club existe encore

(Une femme entre)

Gloria : Incroyable mais vrai

Klaus : Alors, c’est l’histoire d’un hybride qui se pointe dans un club et aussitôt…

Gloria : Arrête. Tu es peut-être invincible mais ça ne fait pas de toi un humoriste

(Elle regarde Stefan)

Gloria : Je me souviens bien de toi

Stefan : Oui, Gloria ? Mais vous ne devriez pas… ?
Gloria : Etre morte et enterrée ? Si je l’étais, qui dirigerais ce bel endroit, hum ?

Klaus : Gloria est une puissante sorcière

Gloria : Je sais retarder les effets de l’âge avec des herbes et des incantations mais un jour ou l’autre la mort me fauchera

Klaus : Stefan, tu voudrais être gentil et aller nous préparer un petit verre au bar, s’il-te-plait ?

Stefan : Oui, pas de soucis

(Il va au bar. Klaus regarde Gloria)

Klaus : Tu es plus ravissante que jamais trésor

Gloria : Non. Je sais pourquoi tu es là tu n’arrives pas à créer d’autres hybrides. Les nouvelles vont vite

Klaus : Qu’est-ce que j’ai fait de travers ? J’ai brisé la malédiction pourtant

Gloria : Et ça ne marche pas ? Ok, il y a évidemment au moins une faille quelque part mais pour une malédiction aussi ancienne, il faudra entrer en contact avec celle qui te l’a jeté

Klaus : En deux mots : avec la sorcière originelle. Morte depuis longtemps

Gloria : Je sais mais s’il me faut prendre contact avec elle j’aurais besoin d’aide. Amènes moi Rebekah

Klaus : Rebekah… Rebekah et un peu prise en ce moment

Gloria : Elle a ce qui me sera utile. Amène-la-moi

 (Stefan trouve une photo)

Stefan : Tu peux m’expliquer ?
Klaus : Mais je l’ai dit Stefan. Chicago est un endroit magique

Stefan : Mais c’est moi, avec toi

(Il lui montre la photo. C’est eux ensemble dans les années 20)

 

[Maison de Caroline]

 

(Liz appelle Caroline mais cette dernière ne répond pas. Elle laisse un message vocal)

 

Liz : Caroline ? C’est moi ma chérie. J’ai enfin le temps de souffler un peu après plusieurs nuits de garde. On pourrait déjeuner ensemble pour que tu me rappelle de pas trop travailler

(Tyler vient taper à la porte)

 

[Une cellule]

 

(Caroline pleure)

 

Caroline : Je te jure, je ferais plus jamais de mal. Papa, je te jure ! Je sais contrôler mes envies

Bill : Si tu savais les contrôler, tu ne réagirai pas comme tu vas réagir

(Il lui montre de nouveau la poche de sang. Elle se transforme)

Caroline : J’y peux rien. J’y peux rien…

Bill : C’est pour ça que je veux te conditionner à associer ton vampirisme à une horrible douleur. Et ensuite, à la seule pensée du sang humain, tu réprimeras de toi-même tes instincts de vampires

Caroline : C’est impossible sur moi, c’est… t’arriveras à rien, on change pas ce qu’on est

Bill : Si j’y arriverai

Caroline : Non

Bill : Si je vais te rappeler ce que ça fait

Caroline : Non pas ça. Non, non !

(Il ouvre le volet. Elle brûler et hurle)

 

[Un appartement à Chicago]

 

(Elena et Damon arrivent à un appartement)

 

Elena : Stefan aurait pu vivre n’importe où à Chicago et il a choisi ça ?
Damon : Oh mais il y avait une école de fille dans le coin. Qu’on a fermé pour disparitions suspectes. Curieux….  

Elena : Si tu crois que je vais flancher et m’enfuir en courant, tu perds ton temps, ça marchera pas

Damon : Chut

(Il force la porte)

Damon : Et voilà. Bienvenue chez l’autre Stefan

Elena : On dirait qu’il est pas revenu depuis longtemps

Damon : On a pas fini la visite

(Il se dirige vers une étagère et la tire, ouvrant une ouverture cachée. La pièce est remplie de bouteille d’alcool)

Elena : Stefan planquait ses bouteilles ? Quel horrible monstre !

Damon : Regarde mieux que ça

(Elle entre et tourne la tête. Elle voit une liste de noms. De très nombreux noms)

Elena : Une liste de noms ? Celle de ses victimes ?

Damon : Tu gères toujours ?

Elena : Et tu faisais quoi dans les années 20 ? Tu préparais le terrain pour la libération des femmes ?
Damon : J’allais et je venais. C’est grand Chicago et Stefan n’était qu’un boucher arrogant. Un crétin que j’arrivais à éviter tout en cédant à de belles jeunes filles en robes de perles

Elena : Où est-ce que tu vas ?
Damon : A son ancien repère

Elena : Je viens avec toi

Damon : Non. Tu restes là et tu prépares un plan de bataille. Je reviendrai après l’avoir trouvé

(Il part)

 

[Un entrepôt ; Chicago]

 

Stefan : Enfin ça n’a aucun sens. Pourquoi je n’ai pas le moindre souvenir

Klaus : Tu l’as dit toi-même. Il y a des blancs à combler dans ta vie

Stefan : Si tu me connaissais, pourquoi tu m’as rien dit ?
Klaus : J’ai à faire pour l’instant. LE rappel d’une de tes vies antérieures…

Stefan : Je veux savoir ce qu’il y a derrière tout ça. Pour moi

Klaus : Saches qu’on est partis sur de mauvaises bases toi et moi. Pour être honnête, je te haïssais

 

Chicago, années 20

 

(Stefan se nourrit d’une femme. Rebekah se nourrit avec lui. Ils s’embrassent Il voit son collier. C’est celui qu’il a offert à Elena)

 

Stefan : C’est très beau

Rebekah : C’est une sorcière qui me l’a donné. Il a semble-t-il des pouvoirs magiques

Stefan : C’est-à-dire ?
Rebekah : Il m’a apporté l’amour, non ?

(Klaus arrive et l’attrape)

Klaus : Il se fait tard Rebekah. Partons

Rebekah : Lâche-moi

(Stefan se lève)

Stefan : Qui est cet homme ?
Rebekah : Stefan, non, il va te tuer. Niklaus est largement plus fort qu’il n’en a l’air

Klaus : Alors c’est toi le célèbre Stefan Salvatore ? J’ai si souvent entendu parler de toi. Et on dit vrai, qu’elle drôle de coiffure. Je m’ennuie à mourir, alors on va y aller

Rebekah : Vas-y donc mais sans moi. Je ne suis pas ta petite amie

Klaus : C’est vrai tu as raison. Et comme tu es ma sœur, tu es priée de suivre les ordres que je t’ai donné

 

De nos jours, Chicago

 

Stefan : Ta sœur. J’aurais donc connu un autre originel en dehors de toi ?

Klaus : Si ça te dérange tellement, ne pose pas la question

(Tous les cercueils contenant les originels sont là. Klaus en ouvre un. Rebekah est à l’intérieur, une dague dans le cœur. Il sourit et lui touche le visage)

Stefan : Je ne la reconnais pas

Klaus : T’avises pas de lui dire ça. Elle s’emporte facilement. Elle est pire que moi

(Il retire la dague)

Klaus : Tu peux te réveiller maintenant, petite sœur. Quand tu veux ma Rebekah

(Il regarde Stefan)

Klaus : Elle aime tout dramatiser

Stefan : J’aimerais bien que tu m’expliques ce que tu manigance. Ça me semble évident que je ne suis pas là pour rien, alors dis-moi

Klaus : Tu as de nombreux talents très utiles

Stefan : Ah oui ?
Klaus : Ah voilà. C’est toi qui m’a appris mon tour préféré

 

Chicago, années 20

 

(Klaus est à une table avec Stefan et Rebekah)

 

Klaus : Stefan, tu pourrais m’éclairer sur un détail te concernant ? Pourquoi serait-tu digne d’une originelle telle que ma sœur ? C’est un vampire de pure race. Toi tu n’es qu’un batard comparé à elle

Rebekah : Ne l’écoutes surtout pas mon cher Stefan. Niklaus croit faire partie de l’élite

Stefan : Mais où vit le reste de votre famille ?

Klaus : Oui comment dire… j’ai tué la plupart d’entre eux

Rebekah : Mais pas tous

Stefan : Oh et tu l’acceptes ? Tout ça ne te fais rien ?

Rebekah : On a tous eu le temps de choisir notre camp. Et il se trouve que j’ai choisi le bon

(Elle prend la main de son frère. un homme s’arrête à leur table)

Homme : Je peux savoir où est ma femme ?

Stefan : Oh alors là, j’en sais fichtre rien

Homme : ça joue les durs avec ça ! En se cachant ici à boire des liqueurs ! Un appel à la police vous mettre la idées en place !

(Klaus et Rebekah rigolent. Stefan appelle quelqu’un)

Stefan : Hey euh… Lila ? Oui toi. Monte nous voir s’il-te-plait

Homme : Ah tu es là. Allez viens, on s’en va

Stefan : Oh non, non, non. Une seconde

(Stefan lui attrape le bras et l’hypnotise)

Stefan : Tu restes là et tu t’assieds

(L’homme s’assoit à côté de Klaus et la femme à côté de Stefan. Il lui enlève son gant et prend un couteau)

Rebekah : Qu’est-ce que tu vas lui faire méchant garçon ?

Homme : Mais enfin, que voulez-vous lui faire ?

(Klaus est intrigué. Stefan taille le poignet de Lila et le sang se verse dans le verre)

Stefan : Je te remercie belle Lila. File et mets un pansement

(Elle part. Stefan hypnotise l’homme)

Stefan : J’aimerais que tu te joignes à nous pour un verre

(Il lui donne le verre contenant le sang de sa femme)

Homme : Mais quel genre de malade êtes-vous ?

Stefan : Joins-toi à moi. Vas-y, bois

(L’homme boit une gorgée)

Stefan : Oh et ton nom j’ai oublié

Homme : Allez au diable

(Klaus rigole)

Stefan : Un autre verre peut-être ?

Homme : JE m’appelle Liam. Liam Grant

Stefan : Liam Grant. Encore une gorgée très cher

(L’homme boit)

Stefan : Finis-le, allez. Jusqu’à la dernière goutte

(L’homme finit et Klaus rigole)

 

De nos jours, Chicago

 

Klaus : Et oui, je t’admirais figure-toi

Stefan : Et pourquoi je devrais croire un seul mot de ce que tu racontes ?

(Klaus hypnotise l’homme qui s’occupe de l’entrepôt)

Klaus : Dès qu’elle sera réveillée, dis-lui de nous attendre au bar de Gloria. Ensuite offre lui ta carotide et nourrit-là de ton sang jusqu’à ce que tu meures

Stefan : On va où ?

Klaus : Tu me traites de menteur mais pourtant on se connaissait. Tu m’as confié ton secret en ce temps-là alors je vais te prouver ce que je te dis

Stefan : Ah oui et comment ?

Klaus : Je vais te montrer ton ancien repère

 

[Bar de Gloria]

 

(Damon entre)

 

Gloria : Oh ça alors. Qu’est-ce qui me vaut le plaisir ? La dernière fois qu’on s’est vus, tu supportais pas cet endroit

Damon : Gloria. Incroyable. Alors ça c’est miraculeux. J’aurais dû rester

Gloria : Toi je t’ai toujours aimé mais Stefan, lui par contre, il fréquente toujours les voyous

Damon : Tu l’as vu récemment ?

Gloria : Avec Klaus. Ça augure rien de bon

Damon : Tu sais où ils sont ?

Gloria : Ils vont repasser ce soir. Ils sont partis faire une course pour moi

Damon : Gloria…

(Il lui touche la main)

Damon : Joue pas les séductrices. Quel genre de course ?

(Elle retire sa main)

Gloria : Oublie chéri. T’es vraiment beau gosse mais tu restes un vampire

 

[Ancien appartement de Stefan]

 

(Elena lit le journal de Stefan)

 

Stefan : Avril 1922. Lexi est tombée sur moi hier soir. Elle m’a traînée hors de la voie ferrée. Elle veut me délivrer de mon indifférence)

(Elle tourne une page)

Stefan : Juin 1924. Oh, Lexi me rend fou. Encore du sang animal. Encore de la souffrance

(Elle tourne les pages)

Stefan : 1935. Les pulsions sont là mais c’est plus facile. Lexi est déjà sur son nouveau projet : parvenir à me faire rire

(Elle a un léger sourire et entend alors Stefan et Klaus approcher. Elle est sous le choc. Klaus se rend compte que la porte a été forcée. Il donne un coup de pied dans la porte et ils entrent. Elena n’est plus là)

Klaus : Tu l’as flairé toi aussi ? Cette présence

(Elena est cachée dans le placard secret)

Stefan : Personne ne vit ici. Je suppose que des squatteurs y traînent de temps en temps. Alors pourquoi tu m’as fait venir ?

Klaus : Ton ami Liam Grant, celui que tu avais forcé à boire le sang de sa femme. J’avais jamais pu comprendre pourquoi tu avais voulu connaître son nom. C’est là que tu m’avais confié ton secret. Ce nom faisait partie intégrante de ton petit rituel personnel

(Elena se tourne vers la liste et voit le nom de Liam)

Stefan : Je devais le noter

Klaus : Pour revivre le carnage. Le revivre et le revivre encore

(Il ouvre la porte du placard)

Klaus : Tu me crois maintenant ?

(Stefan entre dans le placard afin de voir la liste. Il tourne la tête et est très étonné de voir Elena. Elle le regarde, le regard plein d’espoir. Il la regarde. Ils ne disent rien)

Stefan : Regarde ce que j’ai trouvé

(Elena est effrayée mais Stefan prend une bouteille et la donne à Klaus. Elle est soulagée)

Stefan : 1918. Un pur malt

Klaus : Presque 100 ans d’âge. On va se trouver quelqu’un pour aller avec

(Stefan ferme la porte du placard)

 

(Elena est cachée dans une pièce. Elle a une seringue de verveine à la main. Elle entend quelqu’un arriver mais ce n’est que Damon)

 

Elena : Oh t’es enfin là ! Ça fait tune heure que je t’ai appelé

(Il lui lance son sac)

Damon : Habilles-toi et vite ! Je sais où Stefan passera la nuit

(Il s’assoit)

Elena : Je te signale que Klaus a bien failli me voir et c’est ma tenue qui te prend la tête ?

Damon : ça fait une heure que je me reproche de t’avoir laissé toute seule alors prépare-toi, qu’on se tire au plus vite. Ça y est, t’es remise ?

Elena : ça y est

Damon : Très bien. Cool. Allez, file t’habiller vite. T’as l’air de rien comme ça.

Elena : Où il sera alors ? Dis-moi

Damon : Avec Klaus, que je compte distraire le temps que tu t’occupes de Stefan

Elena : D’accord. Merci

Damon : Mais ça nous fera environ 5 minutes de répit avant que ce taré d’hybride se jette sur moi et m’arrache le cœur. Je veux donc que tu m’assures que tu y arriveras

Elena : Oui j’y arriverai

 

[Bar de Gloria]

 

(Klaus et Stefan sont au bar. Gloria leur sert 2 bières)

 

Gloria : Où est Rebekah ?

Klaus : Elle arrive mais je sais pas la faire apparaître par magie. Qu’est-ce que t’as ? C’était bien ton terrain de jeu préféré cette ville, non ?

Stefan : Alors c’est pour ça que tu me voulais auprès de toi ? Parce que tu prenais plaisir à  me voir torturer ces pauvres malheureux ?

Klaus : J’avais deux raisons pour ça. Et c’est l’une d’elles

Stefan : Et la seconde ?

Klaus : Et la seconde Stefan c’est que toi aussi tu as voulu faire équipe avec moi en ce temps-là

 

Chicago, années 20

 

(Stefan et Klaus sont au bar)

 

Stefan : C’est de la jalousie. Si ta famille voulait ta mort, c’est parce qu’ils pouvaient pas être ce  que tu es

Klaus : Il y a pas de quoi  vouloir être une abomination

Stefan : Non. Un grand seigneur

(Klaus sourit et Stefan rigole)

Klaus : Regarde nous. 2 pauvres orphelins

Stefan : Et oui

(Ils se tournent vers Rebekah)

Klaus : On dirait que ma sœur te porte dans son cœur. Mais garde à toi. Il faut que tu le saches. Rebekah ne fait jamais rien à moitié, même dans le domaine amoureux. Alors s’il-te-plait fait gaffe. C’est une vraie malade

Stefan : Je te remercie pour tes bons conseils

Klaus : Oh et puis, sois sûr que le moment viendra où évidemment elle voudra te quitter parce qu’elle n’y peut rien, c’est ainsi qu’elle est. Alors ne laisse surtout pas ton cœur te pousser à faire une bêtise

Stefan : Tu es un véritable ami. Je suis content de te connaître

 

De nos jours, Chicago

 

(Klaus lève son verre)

 

Klaus : Alors à nous mon ami

 

[Une cellule]

 

(Caroline est couverte de marques de brûlures)

 

Bill : Je tiens à ce que tu le saches : quand Carol Lockwood m’a appelé et m’a dit pour toi, je me suis assis et j’ai pleuré

Caroline : Je vais bien tu sais. J’ai appris à m’y habituer et j’ai pas besoin qu’on me guérisse. Personne ne pourra me guérir de ça

Bill : Nous t’avons toujours appris à te dépasser. Alors vas-y, prouve moi que tu peux te dépasser maintenant

(Il lui montre une poche de sang. Elle ne se transforme pas)

Bill : Tiens, tu vois, tu y arrive

Caroline : Impossible

Bill : Tu vas y arriver, contrôle-toi

Caroline : Impossible. J’en meurs d’envie

Bill : Je m’en doute mais vas-y, force toi

Caroline : Pourquoi ? Tu sais bien que ça a aucune chance de marcher

Bill : Il va le falloir. On a pas le choix

Caroline : Pourquoi tu tiens tant à vouloir me guérir ?

Bill : Je veux pas avoir à te tuer

(Elle se transforme)

Caroline : Tu vois, je peux rien contrôler

(Il lève la tête pour regarde le volet)

Bill : Le soleil se couche. On resserra demain

(Il lui carasse la tête et sort et se rend compte que Lie est là, une arme pointée sur lui)

Liz : Bonjour Bill

Bill : Baisse ce révolver Liz. Je sais ce que je fais

Liz : Là il s’agit de notre fille qui t’admire, qui t’aime

Bill : alors elle comprendra que je fais ce qu’il faut. Laisse-moi m’occuper de ça. Pas parce qu’elle est un monstre mais parce que nous l’aimons

Liz : Tyler

(Il sort de l’ombre et descend les escaliers)

Bill : Tu n’entres pas là-dedans

(Liz tire juste à côté de lui)

Liz : Va la libérer

(Tyler entre)

Caroline : Tyler…

(Il se précipite vers elle et lui retire les chaines)

Tyler : C’est bon, je t’emmènes loin d’ici

Caroline : Ma bague. Ma bague 

(Il la ramasse et la lui met au doigt. Ensuite il la prend dans ses bras et la fait sortir)

 

[Bar de Gloria]

 

Stefan : Dis-moi une chose. Si on étaient si bons amis toi et moi, pourquoi est-ce que je te vois comme ce taré d’hybride qui a tué la fille que j’aimais sur l’autel du sacrifice ? Explique-moi

Klaus : Parce que toute bonne chose a une fin

 

Chicago, années 20

 

(Stefan et Rebekah dansent. Klaus les regarde en souriant. Il sent alors quelque chose. La police entre et tire partout

Homme : Personne ne bouge ! Police de Chicago !

(Rebekah et Stefan courent se cacher derrière le bar. Stefan ramasse une des balles)

Stefan : Ils tirent des balles en bois. Ils savent

Rebekah : ça veut dire qu’il est là

Stefan : Qui ? Qui est là ?
Klaus : Rebekah ! Dépêche-toi ! On doit filer !

(Elle se lève et Klaus l’attrape)

Stefan : Je peux savoir ce qu’il y a ?

Rebekah : Stefan

Klaus : Allez, avance

(Son collier est tombé. Stefan s’apprête à le ramasser mais Klaus l’interrompt)

Klaus : Stefan… tu m’excusera mais la fête est finir maintenant

Stefan : Mais de quoi tu parles ?

(Klaus l’hypnotise)

Klaus : J’aimerai que tu effaces tout souvenir de Rebekah et de moi-même. Jusqu’à nouvel ordre, tu ne nous a pas connus mais merci. J’avais oublié ce que c’était que d’avoir un frère

(Il disparaît)

 

De nos jours, Chicago

 

Stefan : Tu m’avais contraint à oublier

Klaus : On avait hâte de passer à autre chose ma sœur et moi et de recommencer à zéro ailleurs

Stefan : Mais pourquoi ? Rien ne vous forçais à brouiller les pistes sauf si vous deviez fuir un éventuel ennemi

Klaus : Fin de l’histoire, Stefan

(Stefan tourne la tête et voit Damon, qui lui fait signe de venir. Stefan se tourne ensuite vers Klaus)

Stefan : Je vais aller calmer ma soif. Ma vraie soif

 

(Il rejoint Damon à l’extérieur)

Stefan : T’es devenu dingue ou quoi ?!

Damon : Non mais t’entends ce que tu dis ?! Un jour tu me tue Andie, l’autre tu me sauves la vie. T’es qui ? Le bon ou le méchant ? Faut choisir !

Stefan : Klaus a failli voir Elena. Tu dois l’emmener hors de cette ville

Damon : C’est qu’elle refusera tant que tu seras pas en désintox pour vampire et sur le droit chemin. Je le sais bien, j’ai tout essayé

Stefan : Elle est la clef de tout. C’est elle, et Klaus ne doit pas se douter qu’elle est en vie

Damon : qu’est-ce qui a changé ?

Stefan : Elle aurait dû mourir lors du sacrifice qui n’a pas été le cas et Klaus n’arrive pas à créer de nouveaux hybrides ! Il a vu une sorcière et elle est sur le point de tout comprendre ! alors dis à Elena de rentrer et de m’oublier. De vraiment m’oublier

(Damon ne dit rien)

Damon : Dis-lui toi-même

(Stefan se tourne et voit Elena)

 

(Damon rejoint Klaus au bar)

 

Gloria : C’est bientôt l’heure de la fermeture, on finit son verre !

Klaus :  Je vois que ce club accepte de faire entrer la racaille maintenant

Damon : J’ai déjà connu pire comme insulte

Klaus : Tu ne renonces jamais

Damon : Rends-moi mon p’tit frère et je ne croiserais plus jamais ton chemin

Klaus : Là je suis vraiment ennuyé. Tu vois, j’avais promis à Stefan de ne pas te tuer, mais combien de fois j’ai pris ce genre d’engagement ? T’as clairement envie de mourir, sinon tu ne serais pas ici

Damon : On se refait pas j’adore les sensations fortes

(Klaus l’étrangle)

 

(Stefan est dans le parking avec Elena)

 

Stefan : Tu devrais pas être ici

Elena : Où veux-tu que je sois ?

Stefan : Qu’est-ce que tu me veux ? Damon ne va pas détourner l’attention de Klaus très longtemps

(Elle lui touche le visage)

Elena : Ce que je veux moi, c’est que tu rentres

(Elle le prend dans ses bras et est sur le point de lui planter une seringue de verveine mais il s’en rend compte et lui torde le poignet, lui faisant mal)

Stefan : Je peux difficilement être plus clair. Je ne compte pas revenir à Mystic Falls !

(Il la lâche)

 

(Klaus tient Damon d’une main et lui enfonce un cure dents un peu partout dans le corps)

 

Klaus : Oh mon ami, ce que tu fais ne sert à rien. Et comme je suis un peu saoul, pardonne-moi si je loupe ton cœur une fois ou deux avant d’arriver à te tuer

Damon : Tu veux un complice pour tes crimes ? Alors oublie Stefan, je suis tellement plus marrant

(Klaus l’envoie valser un peu plus loin. Il ramasse un bout de bois et s’apprête à le tuer)

Klaus : Tu seras nettement moins marrant une fois mort

(Gloria intervient en brûlant le pieu avec ses pouvoirs)

Klaus : T’es sérieuse là ?

Gloria : Pas de mon bar ! Tu fais ça dehors !

(Klaus se tourne vers Damon)

Klaus : Tu perds ton temps à négocier liberté de ton frère, Damon. Une fois le dressage terminé, c’est lui qui ne voudra pas rentrer

 

(Elena et Stefan sont toujours sur le parking)

 

Stefan : Mais la création d’hybrides est son obsession ! Dès qu’il saura que t’es en vie, il saura pourquoi ça ne marche pas

Elena : D’accord, tu veux me protéger mais moi je refuse de te laisser faire. Rentre avec moi, je te le demande

Stefan : T’attends quoi de moi ?! Si je rentre, rien ne plus jamais pareil, Elena

Elena : J’en suis consciente

Stefan : J’suis pas sûr, non. J’ai laissé plein de cadavres derrière moi. De la Floride jusqu’au Tennessee. Des gens complètement innocents, des êtres humains

Elena : Lexi t’avais connu comme tu es là dans les années 20. Elle avait réussi à te sauver

Stefan : Tu sais ce que j’ai fait une fois sauvé ? J’ai mis les 30 années suivantes à m’en remettre ! A me reconstruire ! Pour un vampire c’est rien mais pour toi, c’est une grande partie de ta vie

Elena : Je ne renoncerai jamais à te sauver !

Stefan : T’y renoncera. C’est terminé. Cette partie de ma vie est terminée et je ne veux plus jamais te revoir ! Je ne veux plus jamais être avec toi ! Tout ce que je veux c’est que tu t’en aille

 

[Voiture de Damon]

 

(Damon rejoint Elena dans la voiture. Elle a le regarde perdu dans le vide et se raccroche à son collier)

 

Damon : ça va ?

Elena : Vas-y démarre

 

[Maison de Caroline]

 

(Caroline est allongée dans son lit. Elle termine sa poche de sang et le tend à Liz)

 

Caroline : Merci maman

Liz : Que ce soit lui ton père ou les autres membres de notre famille, on nous a transmis des croyances que nos propres parents avaient reçus des leurs. Ils nous on appris à jamais nous en écarter

Caroline : Tu l’as fait pourtant

Liz : Parce que tu m’as appris à voir tout ça d’un autre œil

Caroline : Et dire que je croyais que c’était lui qui m’avait comprise

Liz : ça a toujours été le cas et il te comprendra

(Tyler entre. Liz se lève et s’apprête à partir)

Caroline : Maman ? Merci d’avoir cru en moi

(Elle part afin de les laisser seuls)

Tyler : Je sais bien que c’est pas tout à fait le moment mais j’ai pas aimé que tu files en douce comme ça

(Elle sourit mais est au bord des larmes. Il vient la rejoindre et la prend dans ses bras. Elle fond en larme)

Caroline : Il me déteste. Mon père me déteste

Tyler : Hey, arrêtes

 

[Chicago]

 

(Klaus entre dans l’entrepôt où il y a tous les cercueils de sa famille. Celui de Rebekah est vide et le gardien est mort)

 

Rebekah : Rebekah… C’est ton grand frère J’aimerais que tu te montres, je ne vois pas où tu es

(Elle se jette sur lui et le poignarde avec la dague)

Rebekah : Va au diable !

 

Chicago, années 20

 

(Klaus et Rebekah s’apprêtent à monter dans une voiture)

 

Klaus : Dépêche-toi Rebekah il faut qu’on s’en aille

Rebekah : Je l’attends, il ne va pas tarder

Klaus : Tu tiens tant que ça à mourir ? Ils savent ce qu’on est. Il faut partir et vite

Rebekah : Jamais sans Stefan !

Klaus : Stefan ne viendra pas. Je ne veux laisser aucune trace. Lui il attirerait trop l’attention. Oublie-le

Rebekah : Qu’est-ce que tu lui as fait ?

Klaus : On y va et ravale ta colère. On a pas le temps

Rebekah : Je refuse de fuir plus longtemps ! On ne fait que ça, fuir ! Je veux rester avec Stefan

Klaus : Parfait. Dans ce cas ce sera lui ou moi

(Elle ne répond pas)

Klaus : Oui, c’est bien ce que je pensais. Dans le camion, en vitesse

Rebekah : Au revoir Niklaus  

(Il finit par lui planter une dague dans le cœur)

 

De nos jours, Chicago

 

(Klaus retire la dague et la jette sur le sol)

 

Klaus : Ne boude pas. Tu savais que j’en mourrais pas

Rebekah : Non mais j’aurais aimé te blesser au moins

Klaus : Je peux le comprendre. Je comprends que tu m’en veuille à point-là. Je suis prêt à oublier pour cette fois seulement et en signe de paix je t’offre un cadeau. Vas-y tu peux entrer

(Stefan entre)

Rebekah : Stefan… ?

(Klaus se rapproche et l’hypnotise)

Klaus : Maintenant tu vas retrouver la mémoire

(Tout lui reviens en mémoire sur leurs moments ensemble à tous les 3)

Stefan : Rebekah…

(il se rapproche lentement d’elle)

Klaus : Stefan…

 

Chicago, années 20

 

(Stefan regarde le photographe)

 

Stefan : Hey s’il-vous-plait, prenez-moi en photo avec mon frère

(Stefan prend Klaus par els épaule et ils posent pour la photo)

 

De nos jours, Chicago

(Stefan regarde Klaus et Rebekah)

 

Stefan : Je me rappelle de toi. On était de vrais amis

Klaus : On est de vrais amis

(Il regarde Rebekah)

Klaus : Et quant à toi, la raison de te présence est dû à ce que j’ai appris de Gloria. Tu saurais comment contacter la sorcière originelle

Rebekah : La sorcière originelle ?

Klaus : Qu’as-tu que veux Gloria hein dis-moi ?

(Elle touche son cou mais se rend compte que le collier a disparu)

Rebekah : Où est mon collier ? Qu’est-ce que tu en as fait ? Je ne m’en sépare jamais !

Klaus : Qu’est-ce que j’en sais ? j’y ai pas touché

Rebekah : Il faut le retrouver  et vite tu entends ?! Je veux le récupérer !

Klaus : Ne me dis pas que c’est ce que Klaus cherche hein ?! J’espère que non !

(Elle fouille le cercueil mais ne trouve rien. Elle envoie le cercueil valser sur le sol, le détruisant. Stefan a l’air inquiet)

 

[Maison des Salvatore]

 

(Damon est au téléphone avec Katherine)

 

Damon : Très bien, je l’admets. T’avais raison, il y était

Katherine : J’ai toujours raison. Laisse-moi deviner, encore des larmes et des cœurs brisés

Damon : Où es-tu ?

Katherine : Pourquoi ? Tu veux étaler un peu de crème solaire sur mon dos ?

Damon : J’dirais l’Europe. Italie peut-être. Ou encore l’Espagne. T’as toujours aimé ces fin de journées torrides

Katherine : Continue de chercher Damon. Bye bye

(Elle raccroche et rigole)

 

Chicago, années 20

 

(Le collier de Rebekah est sur le sol. Katherine arrive et est sur le point de le ramasser mais disparaît car Stefan arrive. Il ramasse le collier. Elle l’observe. Un homme vient parler à Stefan)

 

Homme : Salut fiston. Police de Chicago

Stefan : Je n’ai pas peur de vous

Homme : T’inquiètes pas, je suis pas venu pour toi

(Il lui montre un portrait de Klaus et Rebekah)  

Homme : Est-ce que tu aurais croisé ces deux-là par hasard ?

Stefan : Non, c’est la première fois que je vois ces gens-là

Homme : On remballe les gars. On a plus rien à faire ici

(Il regarde Stefan et part. Stefan tient le collier de Rebekah. Katherine l’observe et part)

 

De nos jours

 

(Katherine sort de la cabine téléphonique. Il s’avère qu’elle est à Chicago)

 

 

Ecrit par popo34000

[Salvatore's house]

 

(Damon's phone rings. Ha answers)

 

Damon: You're interrupting my drink

Katherine: Miss me?

Damon: Where are you?

Katherine: Lurking outside your window, pining away

Damon: What do you want?

Katherine: I'm homesick. What have I missed?

Damon: Well, Stefan's still Klaus' little prisoner and Elena still thinks she can save him and no one's thought about you since you left

Katherine: And what about you? I'm sure now that you've given up on your brother, you're plotting

some sort of way of moving in on his girlfriend

Damon: I didn't give up on him. I just don't know where he is

Katherine: Hmm

Damon: But you do. Are you trailing them?

Katherine: A hybrid who wants me dead and his sidekick who's off the rails? I couldn't be further away

Damon: Which means you know exactly where they are

Katherine: All I know is that Klaus pitched a fit once his hybrids didn't work. Now he's looking for some answers

Damon: How do you know that?

Katherine: Spend 500 years running, and there will be a few people along the way that are looking out for you

Damon: Is that what you're doing? Looking out for my brother?

Katherine: Maybe, maybe not. I'm conflicted

Damon: Where are they?

 

[Chicago]

 

(Klaus and Stefan go out of a car)

 

Klaus: Welcome back to Chicago, Stefan

Stefan: What are we doing here?

Klaus: I know how much you loved it here. Bringing back memories of the good old ripper days

Stefan: Blacked out most of them. A lot of blood, a lot of partying. The details are all a blur

Klaus: Well, that is a crying shame. The details are what makes it legend

 

Chicago, 1920's

 

Klaus: Word was the ripper of Monterrey got lonely, so he escaped to the city for comfort. It was prohibition. Everything was off limits then, which made everything so much fun

(Stefan is in a car making out with a girl but then he drinks her blood and kills her. He gets out of the car and removes the blood from his lips

 

 

 

Chicago, 1920's

 

(Stefan enters a bar. The singer and owner of the bar sees him)

 

Gloria: Guess who my eyes have just spied, ladies? Looking for a good time, Mr. Salvatore?

Stefan: Save me a dance, Gloria

(He's about to grab a glass of champagne but a lady takes it before)

Stefan: Ooh. Please, help yourself

Rebekah: Oh, I always do

(She gets closer, licks his lips and whispers in his hear, she's vamped out)

Rebekah: Careful, Mr. Salvatore. You're still wearing your date. She's lovely

(She's about to leave but he catches her arm)

Stefan: No, no, no. Who are you?

(She makes a sign to tells him to shut up)

 

Nowadays, Chicago

 

Klaus: Chicago was magical

Stefan: Yeah, well, I'll take your word for it. Like I said, I don't remember most of it

Klaus: Ready to get down to business, then?

Stefan: Why am I still with you? We had our fun, your hybrids failed. I mean, don't you want to move on?

Klaus: We're going to see my favorite witch. If anyone can help us with our hybrid problem, it's her

 

[Gilbert's House]

 

(Elena is in her bedroom, sleeping. She moves and is on Damon. She suddenly wakes up ans is suprised)

 

Damon: Rise and shine, sleepy head

Elena: Aah! What are you doing?! Get out!

Damon: You know you were dreaming about me. Explains the drool

Elena: Ugh. Oh, my God

(She looks at her alarm)

Elena: 6:00 A.M. seriously? Do you really have nothing better to do at 6:00 A.M.?

Damon: Fine, don't come with me to bring Stefan home. See ya

(He gets up)

Elena: Wait. Wait, wait, wait. What? What are you talking about? Where is he?

Damon: Windy city

Elena: He's in Chicago? Well, how do you know?

Damon: It came to me in a dream. I was naked. You would have loved it. Start packing

Elena: Is he ok?

Damon: Well, let's just say he's not there to meet Oprah

(He opens one of her drawers and takes one of Elena's underwear)

Damon: Ooh. Put these in the "yes" pile

(She gets up, takes it from his hands and puts it back in the drawer)

 

[A cellar]

 

(Caroline is still attached to a chair. She hears a noise)

 

Caroline: Daddy, are you there? Why won't you talk to me? Dad!

(Smoke enters the cellar .Bill opens the door and enters)

Bill: Shhh. I'm so sorry this happened to you

Caroline: Dad...

Bill: I need an answer. How do you walk in the sunlight?

Caroline: Just let me go

Bill: Sweetheart, please, just answer me. Then we'll get on with it

Caroline: Is that all you want to know?

Bill: That's all I want to know

(She shows him her ring)

Bill: Interesting

(He takes the ring off)

Caroline: No, dad, no! What are you...

(He throws the ring on the floor)

Caroline: What are you doing? What are you doing?

Bill: Your ancestors built this place. People figured it was for unruly prisoners at the jailhouse, but... They had something else in mind. Vervain in the ventilation system to keep their subject weak. Reinforced steel containment chair. And that

(He gets out of the cellar)

Caroline: What are you doing?

(He come back with a blood bag and puts it in front oh her. She vamps out. Ha takes the blood bag back)

Bill: Blood controls you, sweetheart. This is how I'm going to fix you

Caroline: What?

(He pulls on a chain. The sun enters the cellar. Caroline screams and burns)

 

[Damon's car]

 

(Damon and Elena are driving to Chicago)

 

Damon: I sure Hope we find him, 'cause it would suck if the last momento of Stefan was that crappy old necklace

(She touches her vervain necklace)

Elena: It's an antique, Damon. Like you

(He takes a diary from the back of the car)

Damon: Read this. Paints a pretty little picture of Stefan's first experience in Chicago

Elena: It's Stefan's diary. I'm not going to invade his private thoughts

Damon: You need to be prepared for what you're about to see

Elena: I've seen Stefan in his darkest periods. I can handle it

(He opens the diary)

Damon: Here's one. March 12th, 1922

(He starts reading, changing his voice)

Damon: "I've blacked out days. I wake up in strangers' blood, in places I don't recognize with women I don't remember."

(He looks at Elena)

Damon: Ahh! I'm shocked! Stefan's not a virgin?

(She takes the diary from his hands)

Elena: Eyes on the road, grandma

Damon: Fine. Back to my game. Tell me if you see a Florida plate

(She opens the journal and reads a page)

 

Chicago, 1920's

 

(Stefan is at the bar, drinking with his friends. Rebekah is dancing with a man but she stops and rejoins Stefan and his friends)

 

Rebekah: Sorry to crash the fun, boys, but some of us actually came here to hear the music. Not you

Stefan: Oof. I am so sorry, sweetheart. Are we offending you?

(His friends laugh. She touxhes his face)

Rebekah: It would take a lot more than a baby face like this to offend me

(She's about to leave)

Stefan: Ahem. Hey, hey. You ever going to tell me your name?

Rebekah: Sure. When you earn it. Now do Gloria a favor and stick a sock in it

(She goes back to the dacefloor and dances with a man)

 

Nowadays, Chicago

 

[Gloria's bar]

 

(Klaus and Stefan enter)

 

Klaus: Looks familiar, doesn't it?

Stefan: I can't believe this place is still here

Gloria: You got to be kidding me

(Klaus smiles)

Klaus: So a hybrid walks into a bar, says to the bartender...

Gloria: Stop. You may be invincible, but that doesn't make you funny

(She looks at Stefan)

Gloria: I remember you

Stefan: Yeah. You're Gloria. Shouldn't you be...

Gloria: Old and dead? Now if I die, who's going to run this place, huh?

Klaus: Gloria's a very powerful witch

Gloria: I can slow the aging down some Herbs and spells. But don't worry, it'll catch up to me one day

Klaus: Stefan, why don't you go and fix us up a little something from behind the bar

(He goes to the bar. Klaus looks at Gloria)

Klaus: You look ravishing, by the way

Gloria: Don't. I know why you're here. A hybrid out to make more hybrids? That kind of news travels

Klaus: So what am I doing wrong? I broke the curse

Gloria: Obviously you did something wrong. Look, every spell has a loophole, but a curse that old... We'd have to contact the witch who created it

Klaus: Well, that would be the original witch. She's very dead

Gloria: I know. And for me to contact her, I'll need help. Bring me Rebekah

Klaus: Rebekah. Rebekah is a bit preoccupied

Gloria: She has what I need. Bring her to me

(Stefan finds a picture on the wall and is suprised)

Stefan: What is this?

Klaus: Well, I told you, Stefan. Chicago's a magical place

Stefan: But this is me. With you

(He shows him the picture. It's them in the 1920's)

 

[Caroline's house] 

 

(Liz calls Caroline but she doens't answer so she leaves a message)

 

Liz: Caroline! It's mom. Just coming up for air after a few all-nighters at the station. I thought we'd have lunch and you could remind me I promised not to work so hard

(Tyler knocks on the door)

 

[A cellar]

 

(Caroline is still burning in the sun. She cries)

 

Caroline: No! Please! Stop! Please stop! Please!

(The sun disapears)

Caroline: I don't hurt anyone, I swear. Daddy, swear. I can handle the urges. I can!

Bill: If you could handle it, this wouldn't happen

(He puts a blood bag in front of her. She vamps out)

Caroline: I'm sorry, i'm sorry

Bill: By conditioning you to associate vampirism with pain, in time, the thought of human blood will make you repress your vampire instincts completely

Caroline: That's impossible. Daddy, you can't change who I am

Bill: Yes, I can

Caroline: No

Bill: You remember this feeling?

(He pulls on the chain again to make the sun appear in the cellar. Her skin burns, she screams)

 

[An appartement, Chicago] 

 

(Elena and Damon arrive at an appartment)

 

Elena: Stefan could live anywhere in Chicago and he chose this?

Damon: There used to be an all-girls high school around the corner, but it shut down for attendance issues. Weird

Elena: If you're trying to scare me into giving up and going back, it's not going to work

Damon: Shh

(He breaks te locker and opens the door)

Damon: Here we are. Stefan's second personality home

(They enter)

Elena: Pretty obvious he hasn't been here

Damon: Tour is not over yet

(He goes toward a wall and opens an hidden door. There's a lot of alcohol)

Elena: Stefan hid his alcohol. What a monster

Damon: Look harder

(She gets closer and sees a list of names. There is o lot of names)

Elena: It's a list of names

Damon: Mm-hmm

Elena: These are all of his victims?

Damon: Still handling it?

Elena: What were you doing in the 1920s? Paving the way for women's liberation?

Damon: I was around. Chicago's a big city. Stefan was a cocky ripper douche. But I could avoid him and still indulge in a few Daisy Buchanans of my own

(She seems disgusted)

Elena: Where are you going?

Damon: His old stomping ground

Elena: I'm coming with you

Damon: No. You stay here and whip up an actual plan. I'll come back when I find him

(He leaves)

 

[Chicago]

 

Stefan: This doesn't make any sense. Why don't I remember you?

Klaus: You said it yourself, that time had a lot of dark holes

Stefan: No, if you knew me, then why haven't you said anything?

Klaus: I'm a little busy right now. Memory Lane will have to wait

Stefan: What the hell is going on? Answer me

Klaus: Let's just say we didn't get off to a brilliant start. To be honest, I hated you

 

Chicago, 1920's

 

(Stefan is drinking blood from a women. Rebakah drinks with him on the other side of the neck. He sees her necklace. It's the one he offered to Elena)

 

Stefan: It's beautiful

Rebekah: A witch gave it to me. Supposedly it's magical

Stefan: Is it?

Rebekah: It brought me love, didn't it?

(Klaus arrives and catches her)

Klaus: It's late, Rebekah, we're leaving

(He catches her)

Rebekah: Get off of me!

(Stefan gets up)

Stefan: Who is this guy?

Rebekah: Stefan, don't. He'll kill you. He's a lot stronger than he looks

Klaus: So this is the famous Stefan Salvatore. I've been hearing so much about. You're right, he does have funny hair. I'm bored. I want to go

Rebekah: Then go without me, I'm not your girlfriend

Klaus: No, you're my sister, which means... You have to do as I say

 

Nowadays, Chicago

 

Stefan: Your sister. So I knew another original vampire

Klaus: If you can't handle it, then don't ask

(All the coffins containing the originals are around them. Klaus opens one. Rebekah is in it. He smiles and touches her face)

Stefan: I don't recognize her

Klaus: Well, don't tell her that. Rebekah's temper is worse than mine

(He takes the dagger out of her chest)

Klaus: Time to wake up, little sister. Any day now, Rebekah

(He looks at Stefan)

Klaus: She's being dramatic

Stefan: Look, why don't you just tell me what the hell is going on? I mean, you obviously want me here for a reason, right?

Klaus: Well, you have many useful talents

Stefan: Do I?

Klaus: In fact, I learned some of my favorite tricks from you

 

Chicago, 1920's

 

(Klaus is at the table with Stefan and Rebekah)

 

Klaus: So Stefan, enlighten me. What makes you worthy of an original like my sister? She's pure vampire and you're no more than a diluted bloodline

Rebekah: Don't listen to him, Stefan. Nik's an elitist

Stefan: Hmm. And where's the rest of your family?

Klaus: Well, let's see. Um... I killed most of them

Rebekah: But not all

Stefan: And you're ok with that?

Rebekah: Well, we all had the chance to choose a side. I chose the right one, eventually

(.She touches Klaus' hand A men stops by their table)

Man: Where the hell's my wife?

Stefan: I don't know. I give up

Man: You think you're so tough? Hiding in your bar, drinking your liquor? A telephone call to Chicago P.D. might set you straight

(Klaus and Rebekah laugh. Stefan calls a woman)

Stefan: Lila? Lila, please. Come here for a second

Man: Oh, thank God. Come on, we're leaving

(Stefan stops him and compels him)

Stefan: Oh, no, no, no, no. No. You're sitting

(The man stis down next to to Klaus and Lila next to Stefan. He takes of her glove and takes a knife)

Rebekah: Stefan, don't be mean

Man: What the hell are you doing?

(Klaus seems intrigued. Stefan cuts Lila wrist and the blood pours in a glass)

Stefan: Thank you so much, Lila. Why don't you go and bandage that up

(She gets up and leaves. Stefan compels the man)

Stefan: I'd like you to join me for a drink

(H gives him the glass with the blood of his wife)

Man: What kind of sick freaks are you?

Stefan: I said, drink!

(He drinks a sip of his wife's blood)

Stefan: I dodn't catch your name

Man: Go to hell

(Klaus laughs)

Stefan: Do you want another sip?

Man: Liam Grant. Liam Grant!

Stefan: Have another sip, Liam

(He drinks)

Stefan: Finish it

(Klaus laughs)

 

Nowadays, Chicago

 

Klaus: I was your number one fan

Stefan: Why should I believe any of this?

(Klaus compels the guy who handles the trasport)

Klaus: When she wakes up, tell her to meet us at Gloria's bar. Then volunteer your carotid artery and let her feed until you die

Stefan: Where are you going?

Klaus: You think I'm lying, Stefan. You and I knew each other. You trusted me with one of your secrets and now I'm going to prove it to you

Stefan: How?

Klaus: We're going to your old apartment

 

[Gloria's bar]

 

(Damon enters the bar)

 

Gloria: Well, look what the wind blew in. Last I heard, you hated this place

Damon: Gloria. Damn! If I knew you were going to age like this, I would have stuck around

Gloria: I always did like you better. But I see your brother is still running in the wrong crowd

Damon: You've seen him?

Gloria: With Klaus. Bad combo

Damon: You know where they went?

Gloria: They'll be back here later tonight. They're out running a little errand for me

Damon: Gloria...

(He touches her hand.) 

Damon: Don't be a tease. What kind of errand?

(She removes her hand)

Gloria: I don't think so. You may be cute, but you're still a vampire

 

[Stefan's old appartment]

 

(Elena is reading Stefan's diary. There's Stefan's voiceover)

 

Stefan: April, 1922. Lexi found me last night, dragged me off the train tracks. Thinks she can make me care again

(She turns the pages)

Stefan: June, 1924... Lexi's driving me crazy. More animal blood, more misery

(She turns the pages again)

Stefan: 1935... cravings are there, but it's easier. Lexi's on to her next project... Getting me to laugh

(She hears Klaus and Stefan coming. She's surprised. Klaus  sees that the lock has been broken. He kicks the door and they enter)

Klaus: What a charming little homestead. Do you feel that? Is anybody here?

(Elena is in the hidden closet) 

Stefan: It's been vacant for decades. People must break in all the time. Why'd you bring me here?

Klaus: Your friend, Liam Grant, the one who drank his wife's blood... I never could figure out why you wanted his name. And then you told me your little secret. It was all part of your special little ritual

(Elena looks at the list and sees Liam Grant's name)

Stefan: To write it down

Klaus: And relive the kill... Over and over again

(He opens the hidden door)

Klaus: You believe me now?

(Stefan enters the closet to see the list. He turns his head and is surprised to see Elena. She looks at him, with hope. Stefan looks at her)

Stefan: Look what I found

(Elena is scared but Stefan takes a bottle and gives it to Klaus.. She's relieved)

Stefan: 1918. Single malt

Klaus: Let's go and find someone to pair it with

(Stefan closes the closet)

 

(Elena is behind a wall. She has a vervain dart in her hand. She hears someone coming but it's Damon)

 

Elena: Finally! I called you an hour ago

(He gives her a bag)

Damon: Make yourself presentable. I know where Stefan's going to be tonight

(He sits down)

Elena: I told you that I was practically discovered by Klaus and you're worried about what I'm wearing?

Damon: I had an hour to realize what a bad idea it was to leave you here alone, process it, and move on. Are you ok?

Elena: Yeah

Damon: Ok, good. Get dressed. You're all road-tripy and gross

Elena: So you know where he's going to be?

Damon: Yes, with Klaus. So I'll distract Klaus and you deal with Stefan

Elena: Ok. Thank you

Damon: But you're going to have about five minutes tops before that hybrid freak rips my heart out. So please, tell me you can do this

Elena: I can do this

 

[Gloria's bar]

 

(Klaus and Stefan are at the bar. Gloria gives them two beers)

 

Gloria: Where's Rebekah?

Klaus: She'll be here. I can't just conjure her on demand

(He looks at Stefan)

Klaus: What's with you? I thought Chicago was your playground

Stefan: So this is why you asked me to be your wingman? Because you liked the way that I tortured innocent people?

Klaus: Well, that's certainly half of it

Stefan: What's the other half?

Klaus: The other half, Stefan, is that you used to want to be my wingman

 

Chicago, 1920's

 

(Klaus and Stefan are at the bar)

 

Stefan: They're jealous. Your family wants you dead because they can never be what you are

Klaus: What? An abomination?

Stefan: No. A king

(Klaus smiles. Stefan laughs)

Klaus: Look at us. Two sad orphans. My sister fancies you, you know. But... I should warn you, Rebekah doesn't do anything half-speed, and that includes falling in love. So just be careful. She's totally mad

Stefan: I appreciate the advice

Klaus: And when the point comes where she inevitably leaves you... She can't help it, it's just who she is. Don't let your heart do anything stupid

Stefan: You know what, you're a good friend, Nik. I'm glad I met you

 

Nowadays, Chicago

 

(Klaus raises his shot of tequila)

 

Klaus: To friendship

 

[A cellar]

 

(Caroline has burns marks on her skin)

 

Bill: I want you to know, when Carol Lockwood called and told me about you... I sat down and cried

Caroline: Dad, I'm ok. I've learned to adapt. I don't need to be fixed. I can't be fixed

Bill: I've always taught you to try your best. I need you to try your best now

(He puts a blood bag in front of her. She doens't vamps out)

Bill: There, see? You're doing it

Caroline: I can't

Bill: Yes, you can. Fight the urge

Caroline: Daddy, I'm starving

Bill: I know you are, car. Try

Caroline: Why? You know that this isn't going to work

Bill: It has to work. It's the only option

Caroline: Why are you trying to fix me?

Bill: So I don't have to kill you!

(She vamps out)

Caroline: Daddy, I'm sorry

(He raises his head)

Bill: The sun's gone down. We'll try again tomorrow

(He gets out and closes the door but Liz is here ans holds a gun toward him)

Liz: Hello Bill

Bill: Put the gun down, Liz. I know what I'm doing

Liz: That's our daughter in there. She looks up to you. She loves you

Bill: Then she'll trust me to do the right thing. Let me do this, Liz. Not because she's a monster. But because we love her

Liz: Tyler

(Tyler comes out and goes down the stairs)

Bill: You're not going in there

(Liz shoots next to him)

Liz: Go ahead

(He opens the door and enters the cellar)

Caroline: Tyler

(He rushes toward her and breaks the chains)

Tyler: It's ok. We're going to get you out of here

Caroline: My ring

(He takes it, puts it on her finger, carries her and takes her out)

 

[Gloria's bar]

 

Stefan: So I'm confused. If we were such great friends, why do I only know you as the hybrid dick who sacrificed my girlfriend on an altar of fire?

Klaus: All good things must come to an end

 

Chicago, 1920's

 

(Stefan and Rebekah are dancing. Klaus looks at them with a smile. But suddenly he seems to feel something. Policemen enter and shoots everywhere in the bar. Rebakah and Stefan hide behind the bar. Stefan takes one of the bullets from the ground)

 

Stefan: They're using wooden bullets. They know

Rebekah: That means he's here

Stefan: Who? Who's here?

Klaus: Rebekah! Come on, we've got to go, sweetheart

(She gets up and Klaus catches her)

Stefan: What the hell is going on?

Rebekah: Stefan!

Klaus: Go!

(Her necklace falls on the floor. Stefan is about to take it but Klaus interrupts him to talk with him)

Klaus: Stefan. I'm sorry, but the fun has to end here

Stefan: What are you talking about?

(Klaus compels him)

Klaus: You must forget Rebekah and me. Until I say otherwise, you never knew us, Stefan. Thank you. I had forgotten what it was like to have a brother

(He disapears)

 

Nowadays, Chicago

 

[Gloria's bar]

 

Stefan: You compelled me to forget

Klaus: It was time for Rebekah and I to move on. Better to have a clean slate

Stefan: But why? You shouldn't have to cover your tracks... Unless you're running from someone

Klaus: Storytime's over

(Stefan turns his head and sees Damon, he makes him a sign. Stefan then looks at Klaus)

Stefan: I need another drink. A real one

(He goes outside and rejoins Damon)

Stefan: What is wrong with you?!

Damon: What is wrong with you? You kill Andie one day, you save my life the next. What are you good, bad? Pick one!

Stefan: Klaus almost saw Elena today. You have to get her out of Chicago

Damon: She's not going anywhere until she's got you checked into vampire rehab and on the mend. Trust me. I've tried

Stefan: She is the key to everything. Klaus can't know that she's alive

Damon: What are you talking about?

Stefan: She was supposed to die in the sacrifice and she didn't. Now Klaus can't create any new hybrids. His witch is seconds away from figuring that out. Tell Elena to go home and forget about me

(Damon doesn't say anything right away)

Damon: Tell her yourself

(Stefan sees Elena)

 

(Damon rejoins Klaus at the bar)

 

Klaus: I see they've opened the doors to the riff raff now

Damon: Oh, honey, I've been called worse

Klaus: You don't give up, do you?

Damon: Give me my brother back... You'll never have to see me again

Klaus: Well, I am torn. You see, I promised Stefan I wouldn't let you die, but how many freebies did I really sign up for? And clearly you want to die, otherwise you wouldn't be here, so...

Damon: What can I say? I'm a thrill seeker

(Klaus strangles him)

 

(Stefan is in the parking lot with Elena)

 

Stefan: You shouldn't be here

Elena: Where else would I be?

Stefan: What do you want? Damon won't be able to distract Klaus for long

(She touches his face) 

Elena: Come home

(She embraces him and is about to stake him with a vervain dart but he stops her and catches her wrist. He hurts her)

Stefan: How much clearer can I make it? I don't want to come home!

 

(Klaus is stabbing Damon with a toothpick)

 

Klaus: Oh, dear, what was that? I'm a little boozey, so you'll forgive me if I miss your heart the first few tries

(He stabs him again)

Klaus: Ohh! No, that's not it. Hmm

(He stabs him again)

Klaus: Ohh. Almost

Damon: You want a partner in crime? Forget Stefan. I'm so much more fun

Klaus: You won't be any fun after you're dead

(He pushes him on the ground and is about to stab him but Gloria burns the stake with her powers)

Klaus: Really?

Gloria: Not in my bar. You take it outside

(Klaus looks at Damon)

Klaus: You don't have to negotiate your brother's freedom. When I'm done with him, he won't want to go back

 

(Elena and Damon are still in the parking lot)

 

Stefan: Klaus is obsessed with siring these hybrids. The second he knows you're alive, he'll figure out why it's not working

Elena: Look, I know you're trying to protect me, but I can't let you do it. Come with me, Stefan, please

Stefan: And what do you expect if I do? Huh? It's never going to be the same, Elena

Elena: I know that

Stefan: I don't think you do. I've left bodies scattered from Florida to Tennessee. Innocent people. Humans

Elena: Lexi found you like this before. In the twenties, and... And she saved you

Stefan: And you know what I did after that? I spent 30 years trying to pull myself together. To a vampire, that's nothing. To you? That's half your life

Elena: I can't give up on you, Stefan

Stefan: Yes, you can. It's done. That part of my life is done. I don't want to see you. I don't want to be with you. I just want you to go 

 

[Damon's car]

 

(Elena is in the car, looking through the window and touching her necklace. Damon enters the car)

 

Damon: You ok?

Elena: Just drive

 

[Caroline's house]

 

(Caroline is in her bed and Liz is here. Caroline finishes her blood bag and gives it to Liz)

 

Caroline: Thank you

Liz: Honey, your dad... All our families, we have beliefs that have been passed on through generations. And we were taught never to stray from them

Caroline: You did

Liz: You taught me to look at things in a different way

Caroline: I just thought that he was the one who got me

Liz: He did. He will again

(Tyler arrives. Liz gets up and is about to leave)

Caroline: Hey, mom? Thanks for believing in me

(Liz leaves. Tyler enters)

Tyler: Would now be a bad time to give you crap about sneaking out on me?

(She smiles but then is about to cry. He rejoins her on the bed and embraces her. She cries)

Caroline: He hates me. My dad hates me

(He kisses her head)

 

[Chicago]

 

(Klaus enters the room full of his family's coffins. Rebekah's is empty and the man is dead)

 

Klaus: Rebekah... It's your big brother. Come out, come out, wherever you are

(She stabs him with the dagger)

Rebekah: Go to hell, Nik!

 

Chicago, 1920's

 

(Klaus and Rebakah are next to a car)

 

Klaus: Hurry up, Rebekah. Let's go

(She doesn't move)

Klaus: He'll be here any second. Do you want to die? We've been found. We need to move

Rebekah: Not without Stefan

Klaus: Stefan's not coming. We have to disappear. He'll draw too much attention. Let him go

Rebekah: What did you do?

Klaus: Come on. We don't have time for one of your tantrums

Rebekah: I don't want to run anymore, Nik! All we do is run. I want to be with Stefan

Klaus: Fine. Then choose. Him or me

(She doens't answer)

Klaus: That's what I thought. Get in the truck. Let's go

Rebekah: Good-bye, Nik

(He drives the dagger through her heart)

 

Nowadays, Chicago

 

(Klaus takes the dagger out of his chest and throws it on the ground)

 

Klaus: Don't pout. You knew it wouldn't kill me

Rebekah: Yeah, but I was hoping it would hurt more

Klaus: I understand that you're upset with me, Rebekah... So I'm going to let that go. Just this once. Brought you a little peace offering. You can come in

(Stefan comes in)

Rebekah: Stefan...

(Klaus gets closer to him and compels him)

Klaus: Now you remember

(He remembers everything)

 

Chicago, 1920's

 

(Stefan looks at the photograph)

 

Stefan: Hey, buddy, take a picture of my brother and me

(He takes Klaus by the shoulders for the picture)

 

Nowadays, Chicago

 

(Stefan looks at Klaus and Rebekah)

 

Stefan: I remember you. We were friends

Klaus: We are friends

(He looks at Rebekah)

Klaus: And now the reason you're here. Gloria tells me you know how to contact the original witch

Rebekah: The origninal witch

Klaus: What do you have that Gloria needs?

(She touches her neck)

Rebakah: Where's my necklace? What did you do with it? I never take it off!

Klaus: I don't know. I didn't touch it

Rebekah: We need to find it, Nik. Now, I want it back!

Klaus: Tell me that's not what she needs, Rebekah!

(She looks into the coffin but doesn't find it so she throws it on the ground. Stefan is concerned)

 

[Salvatore's House]

 

(Damon is on the phone with Katherine)

 

Damon: Ok. You were right. He was there

Katherine: I'm always right. Let me guess... it ended in tears and heartbreak

Damon: Where are you?

Katherine: Why? Do you want to come rub sunscreen on my back?

Damon: I'm thinking Europe. Italy, maybe Or Spain. You were always a sucker for those lazy afternoons

Katherine: Keep guessing, Damon. Bye-bye

(She hangs up and laughs)

 

Chicago, 1920's

 

(Rebekah's necklace is on the ground. Katherine's here and is about to take it but she disapears and Stefan's here. He takes the necklace. She watches him. A man is behind him)

 

Man: Hey kid. Chicago P.D

Stefan: I'm not afraid of you

Man: Oh, I'm not here for you

(He shows him a drawing of Klaus and Rebekah)

Man: Have you seen these two?

Stefan: I've never seen those people before in my life

Man: Wrap it up, boys. We're through here

(He looks at him and leaves. Stefan has Rebekah's necklace in his hand. Katherine watches him and leaves)

 

Nowadays

 

(Katherine gets out of the photobooth. She's in fact in Chicago)

 

 

Ecrit par popo34000

 

 

 

 

 

Kikavu ?

Au total, 180 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

bibifanser 
11.03.2019 vers 15h

melanie91 
11.03.2019 vers 13h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

Emmalyne 
14.11.2018 vers 10h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'Octobre est disponible ! Et c'est avec Michael Malarkey que vous passerez ce mois...

Wynonna Earp | La série pourrait accueillir des Revenants ?

Wynonna Earp | La série pourrait accueillir des Revenants ?
Le quartier Wynonna Earp propose un nouveau sondage : Quelle ville pourrait voir débarquer des...

Classement des meilleures saisons

Classement des meilleures saisons
Pour les 10 ans de la série, le site Allocine a réalisé un classement des meilleures saisons de la...

The Vampire Diaries fête ses 10 ans !

The Vampire Diaries fête ses 10 ans !
Il y a 10 ans que le pilot de The Vampire Diaries a été difusé sur CW. Pour célébrer cet...

Calendrier Septembre

Calendrier Septembre
Le calendrier de septembre est disponible ! Et c'est avec Kat Graham que vous passerez ce mois de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

juju93, Avant-hier à 22:14

3ème catégorie des L d'or de The L Word : le personnage masculin (oui masculin vous avez bien lu) qui aurait mérité d'être + approfondi.

Locksley, Hier à 15:33

L'interview de bloom74, HypnoVIP, est publiée à l'Accueil ! Bonne lecture et bon après-midi !

sabby, Hier à 21:05

Hello bonsoir ! Un nouveau survivor vous attend sur S.W.A.T Bonne soirée à tous !!

Misty, Aujourd'hui à 15:54

Le quartier Dark Angel vous propose un sondage drôle et décalé... sans avoir besoin de connaître la série en plus

langedu74, Aujourd'hui à 18:35

HypnoClap : il reste 4 chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards ! Et toujours les jeux d'Halloween

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site